Livres
573 729
Membres
634 072

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Zadsd 2021-11-26T00:27:15+01:00
Or

L’auteure crée un monde de toute pièce, enfin plutôt 2 mondes (ou 2 peuples sur une même terre comme vous voulez) qui sont totalement en opposition, Ceylan et Saël.

Comme souvent l’Histoire de ces peuples se perd dans les méandres du temps qui passe et beaucoup ont oublié, aidé à leur insu par les grands et bien pensant de leur monde…

Arcana, adolescente superficielle, presque femme, ingrate, agaçante au possible n’a connu que la facilité toute tracée de Ceylan due à la position de ses parents.

Ashkan, homme de Saël, froid, fier, distant, respectueux des règles de Saël (autant que faire se peut) est complètement dévoué à son clan.

Leur rencontre va bouleverser leur vie et la vie de beaucoup d’autres.

Présenté comme cela, vous pourriez vous attendre à une romance, mais cela n’en est pas une. On découvre ce monde, ses peuples et les personnages qui évoluent tout au long de l’histoire. L’évolution est tellement bien faite qu’on s’attache à certains perso, même secondaires qui étaient détestables au départ. Le travail fait sur chacun est impressionnant. L’auteur ne laisse rien au hasard.

Le monde créé est décrit dans ses moindres détails, je me voyais aux côtés de chaque personnage dans leurs différents périples.

De nombreux thèmes sont abordés au travers cette histoire, l’exploitation des ressources naturelles, la méconnaissance et la méfiance envers les autres peuples, l’égoïsme des gens mais aussi le partage et la relation famille / clanique…. Tout cela me touche particulièrement et me laisse songeuse.

Allez j’arrête… vous avez du comprendre, ce livre immersif et prenant est à lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par plumearmel 2021-10-29T08:57:37+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas réussi à le lire , le personnage principal étant à l'opposé de ce que j'aime , j'ai essayé de persévérer , mais je n'y arrive pas .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Naou17 2021-07-19T18:10:55+02:00
Or

Ce roman me faisait de l'œil depuis un moment, tant par le résumé que la superbe couverture. J’ai profité de l’écouter sur audible pendant mon roadtrip. Les larmes de Saël est une dystopie young adult, mélangeant également de la romance, de la science-fiction et des aventures. Elle se déroule dans un futur lointain où les conséquences de notre société actuelle pourraient tout à fait être plausibles.

J’ai découvert Arcana, une jeune femme vivant à Ceylan, une cité remplie de techologie, de confort et de sécurité. Dès le début, j’ai été plongée au cœur de l’univers de l’auteur et n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Une décision impulsive, une trahison, et voilà qu’Arcana se retrouve à suivre un saëlien froid et insensible dans un monde qu’elle ne connaît pas. Son physique ne laisse aucun doute sur ses origines et les saëliens sont austères envers elle. Arcana devra affronter bien des épreuves, s’adapter, grandir, et elle va découvrir des vérités difficiles.

Son évolution est incroyable, j’ai adoré. Plus j'avançais, plus je comprenais le fonctionnement de Saël qui est une société matriarcale, à l’inverse de Ceylan qui est patriarcale, mais aussi les raisons qui font qu’elle l’est devenue. Je me suis énormément attachée au frère d’Ashkan et à la grand-mère au caractère acéré. Et il y a Ashkan, cet homme qu’elle a épousé sans même le connaître pour lui sauver la vie. J’ai apprécié que ça n’aille pas trop vite entre eux, ça n’aurait pas été cohérent, et mon cœur a fondu par la suite (on l’attend ce moment et on l’apprécie encore plus quand il arrive.)

L’intrigue est prenante, pleine de rebondissements et de personnages surprenants. La trame est vraiment bien ficelée, je ne pouvais jamais deviner ce qui allait se passer. Ce premier tome est un coup de cœur, la fin est étonnante et je me réjouis de pouvoir écouter le tome 2 et de voir ce que l’auteure nous réserve pour la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jo-34 2021-06-22T21:02:44+02:00
Diamant

J'ai lu un roman qui m'intriguait depuis un certain temps. Il s'agit de : Les larmes de Saël écrit par AD Martel.

Nous sommes dans une histoire dystopique orientale. Nous suivons Arcana une jeune femme habitant la cité de Ceylan. Celle-ci est très développée tant au point de vue technologique que culturelle. Tout paraît parfait lorsqu’un événement survient. Celui-ci va remettre tous les idéaux de la jeune femme en question. Arcana rompra ses fiançailles afin d'épouser Ashkan: membre d'un peuple ennemi.

Suite à cela, la vie d’Arcana va être bouleversée. Elle devra découvrir une autre façon de vivre...

Ce roman a su me captiver dès les premières lignes. J'ai adoré l'ambiance orientale moderne et archaïques qui est à mi-chemin entre Héliopolis de Céline E.Nicolas et de Kalliopée de Koko Nhan. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que ces deux romans ont été d'incroyable coups de cœurs. Si vous avez aimé l'un d’eux, vous aimerez sûrement celui-ci.

Dans ce livre nous avons deux types de sociétés : l’une est patriarcale, l'autre matriarcal.

Nous avons des personnages hyper charismatiques qui peuvent être dur à comprendre au début de l'histoire. Plus on avance, plus on va comprendre les différentes réactions qui les animes. Les révélations les concernant sont juste incroyables.

Ce roman aborde des thématiques qui font réfléchir notamment sur les ressources naturelles et l'utilisation que l'on en fait. Nous avons également une réflexion sur l'égoïsme de l'humanité et l'incivisme qui en exulte. Tout est mis en avant pour montrer que le petit confort personnel de chacun est privilégié au confort des différents peuples.

Cette histoire a su me toucher tant par les sujets abordés que par ces personnages, ainsi que les différentes péripéties qui en résultent.

Cette dystopie m'aura fait découvrir la plume de AD Martel qui est incroyablement addictive et j'en veux plus. D'ailleurs le tome 2 ne devrait pas tarder à arriver dans mon immense pile à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anam 2021-04-29T19:23:43+02:00
Diamant

J'ai a-do-ré ce livre! Les premiers chapitres sont justes explosifs et propulsent le personnage comme le lecteur dans l'inconnu. On est vraiment projetés directement dans l'action et c'est un véritable page-turner!

J'ai trouvé l'univers vraiment agréable. On est sur une dystopie dans une ville futuriste où les citoyens ne se rappellent plus de l'ancien monde et vivent en autarcie dans le plus grand confort. Je ne vous dirai pas ce qui arrive, mais Arcana se retrouve à sortir de cette bulle et à découvrir ce qui se passe au dehors. J'ai absolument adoré l'univers extérieur de sable et de grands espaces et la société qui y vit. Comme Arcana, le lecteur comprend au compte-gouttes les valeurs et les normes de cette société et c'était vraiment agréable à découvrir.

Coup de coeur aussi pour le personnage principal et pour tous les personnages secondaires! La jeune fille gâtée par la vie prend rapidement en maturité et devient fonceuse non pas pour défier l'autorité, mais pour défendre ses valeurs. J'ai vraiment adoré Arcana!

L'intrigue est tout simplement géniale. C'est vraiment fluide et tout s'enchaine sans temps mort en nous donnant toujours le goût de découvrir ce qui se passe ensuite.

Si vous avez envie de découvrir une auteure talentueuse et des romans très prenants, je vous conseille A.D. Martel sans hésiter!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Soah 2021-03-18T08:31:49+01:00
Bronze

J'ai bien aimé cette dystopie où on suit Arcana, jeune Ceylan de 17 ans qui va prendre une décision radicale pour son avenir en sauvant la vie de l'ennemie de son peuple, un Saelien.

J'ai apprécié les 2 personnages et leur préjugés vis à vis de leur pays et coutumes mais qui finalement vont s'entraider pour une même cause.

On a surtout le point de vue de Arcana et j'aurais bien aimé avoir celui de Ashkan.

Je lirais la suite avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Odlag 2021-01-06T09:32:05+01:00
Bronze

Les Larmes de Saël est une série de science-fiction post-apocalyptique/dystopique. Certains la classent également dans la fantasy, ce ne sera pas mon cas puisqu'elle ne valide aucun critère du genre : d'une part il ne s'agit pas d'un univers totalement inventé puisque l'histoire se déroule sur notre bonne vieille Terre mais qui a subi de sérieuses catastrophes dans un futur lointain ; d'autre part il n'y a aucune magie dans ce roman mais de la technologie. Alors oui la couverture laisse penser que, mais non. Ce n'est pas parce que des gens sont habillés avec des pagnes, ou que l'on parcourt de vastes terres sauvages, qu'on est dans de la fantasy. Et même si, une fois loin de la Cité, on a bien l'impression de se retrouver dans ce genre, techniquement ce n'en est pas. Mais peu importe, car ce qui compte au final, c'est d'en apprécier la lecture.

Bien longtemps après notre ère, la planète n'est plus du tout la même : les continents ont bougé, les pays et villes que nous connaissons ont disparu, la terre est devenu extrêmement aride à cause du manque d'eau, etc. Sauf à Ceylan, une immense cité prospère protégée par un dôme, où l'eau et la nourriture ne manquent jamais, où les gens vivent en toute sécurité, où une technologie avancée fait partie du quotidien. Il n'y a pas d'électricité, on prône l'écologie ici, aussi toutes les technologies sont-elles alimentées grâce à l'eau qui entoure et parcourt la Cité. Les habitants ont des bracelets multifonction qui leur permettent par exemple de communiquer entre eux (plus besoin de téléphone portable, d'ailleurs ça n'existe plus), ou encore de commander l'apparition de ponts, d'escaliers et moyens de locomotion (en gros c'est là mais ça se matérialise uniquement sur activation via le bracelet). Un super endroit pour vivre, donc. Mais c'est sans connaître ce qui se cache derrière le fonctionnement de la Cité...

Un lourd secret que va finir par découvrir Arcana, jeune fille de bonne famille dont le père gère le fonctionnement technologique de Ceylan et, ayant pour objectif de siéger au Conseil (ceux qui dirigent la Cité, quoi), va pour cela fiancer sa très chère fille au fils de l'un des Conseillers. Après avoir appris cette mauvaise nouvelle, Arcana est furieuse mais n'a guère le temps de protester : Ceylan est attaquée, aussi doit-elle aller se réfugier chez elle avec sa mère. Au bout d'un temps d'attente qui semble une éternité dans l'esprit de la jeune fille, le peuple de Ceylan est appelé à se réunir. C'est là que tous apprennent l'identité des attaquants : des Saëliens, peuple considéré comme sauvage (dans tous les sens du terme), dont quelques-uns ont été capturés. Le Conseil impose alors un vote : les exécuter ou leur pardonner.

Avant de lire la suite, il faut bien avoir une chose en tête : notre héroïne est une jeune fille capricieuse, superficielle et égoïste. Maintenant que vous savez ça, vous pouvez continuer.

Donc, parce que son père l'a fiancée sans son consentement, mademoiselle est très remontée contre l'autorité parentale, aussi décide-t-elle de faire sa rebelle. Ainsi Arcana vote contre l'exécution des prisonniers, qui vont quand même être tués (c'est la majorité qui l'emporte, après tout), sauf un, sauvé de justesse par la demoiselle, non par altruisme mais par pur esprit de contradiction. Se croyant plus maligne que tout le monde, elle le choisit comme fiancé, prétextant une volonté de paix entre les deux peuples.

Encore une chose avant de continuer : Arcana est une fille bien trop gâtée qui n'a jamais vraiment eu besoin de beaucoup réfléchir.

Alors non seulement elle met son père en colère, mais elle se met également à dos le Conseiller le plus influent (qui est, au passage, le père du fiancé auquel elle était destinée). Et dans sa jolie petite tête, elle a oublié une règle essentielle à Ceylan : la femme n'a aucun pouvoir et, une fois mariée, passe de la tutelle paternelle à celle de son époux. Et cette règle, les Conseillers ne l'ont pas oubliée, eux. Arcana se retrouve ainsi bien déconfite lorsque, après son mariage avec le Saëlien prénommé Ashkan, elle se voit conduite à la sortie de la Cité. Ceylan n'est plus sa maison, elle est désormais une Saëlienne et doit vivre avec son nouveau peuple.

Et c'est là que l'aventure commence vraiment pour notre héroïne, mariée à un inconnu taciturne qui déteste ce qu'elle représente, complètement perdue au milieu de ces terres arides et dangereuses. Si l'histoire reste assez prévisible sur certains aspects, elle nous surprend par d'autres et l'on suit le récit avec intérêt.

[...]

En bref...

Ce premier tome de la série Les Larmes de Saël nous fait découvrir une Terre future totalement inconnue suite à de nombreuses catastrophes, où l'eau et les hommes sont une denrée rare chez un peuple tandis qu'un autre vit dans l'opulence et l'oisiveté. Malgré des personnages qui mériteraient d'être plus développés, et quelques facilités et raccourcis qui enlèvent un peu de crédibilité à l'intrigue, celle-ci reste globalement bonne et intéressante.

J'espère que les défauts de ce premier volume seront atténués (voire effacés, soyons fous !) dans la suite, qui m'a l'air pas mal mouvementée, ce qui bien sûr attise ma curiosité.

Chronique complète ici : https://escape-in-books.blogspot.com/2020/12/les-larmes-de-sael-1-martel.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DiAnna 2020-11-23T21:58:23+01:00
Diamant

Si vous commencez ce roman attendez-vous à passer une nuit blanche !! Merci A.D Martel je n'ai pas pu lâcher l'histoire en route. L'auteure a une plume très très addictive. Trop pressée de savoir ce qu'il va se passer. Mais maintenant, je traîne les pieds.

Arcana m'a emportée dans son aventure pleines de rebondissements et de mésaventures. Je la trouvais prétentieuse, imbu de sa personne au tout début jusqu'à ce qu'elle rencontre ce saëliens. Et ensuite, c'est lui qui m'a énervé avec son comportement de je m'enfoutiste ( je sais ce mot n'existe pas mais vous m'avez tous compris ). Cependant leur comportement m'a permis de m'attacher encore plus à eux et à leur histoire splendide.

Cette histoire fait réfléchir sur certaines façon de vivre. De plus, ce sont deux ennemis, l'un dirigé par des hommes l'autre par des femmes. Deux façons de vivre complètement différentes.

Pour finir, FONCEZ ce livre vaut vraiment que vous fassiez une nuit blanche

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ileanamaboitedepandore 2020-11-23T11:00:48+01:00
Diamant

Coup de cœur pour ce premier volet des Larmes de Saël.

Et pourtant ! Ce n’était pas vraiment gagné avec un personnage principal si caractériel. Arcana est une peste ! Cela dit, son orgueil sert entièrement l’histoire. Au début, c’est grâce à lui qu’elle affronte les conséquences de ses décisions et les douleurs (tant physiques qu’émotionnelles) qui vont avec. Rapidement, nous devinons que les épreuves que sa nouvelle vie lui réserve vont la faire déchanter et changer. Sous son ego, un être courageux et empathique ne demande qu’à s’épanouir. Je salue l’évolution psychologique d’Arcana, tout comme celle d’Ashkan ! (Mais je ne vous parlerais pas de ce personnage qui m’a fait entièrement craquer, j’avoue !) Je noterai simplement que les protagonistes, quels qu’ils soient et quelle que soit leur place dans le récit, sont hauts en couleur.

Les amitiés qui se tissent au fil des pages sont belles et offrent quelques retournements de situation (que j’ai vus venir, mais qui peuvent néanmoins surprendre.)

La romance est tout simplement… Elle m’a transportée. Rien n’est gagné d’avance, le mystère plane quant aux choix d’Arcana et des autres. A.D. Martel parvient à garder le suspense sans utiliser de triangle amoureux et pour ça, je lui tire mon chapeau ! L’histoire d’amour est le fil d’Ariane du récit, présente, mais jamais envahissante. C’est elle qui m’a rendu si accro à ce premier tome ! Les personnages (dont je tais les prénoms volontairement), apprennent à se connaître. Loin d’être un long fleuve tranquille, les liens qu’ils tissent révèlent leur solidité aux moments opportuns.

J’ai également beaucoup apprécié les parallèles avec notre société, voire notre monde. La fracture pays riches/pays pauvres, le mode de vie des uns qui impacte directement sur celui des autres… Sous couvert de fantasy, Les larmes de Saël est, pour moi, un roman engagé sur le plan écologique et politique. J’ai aussi aimé les petits clins d’œil sur la production laitière ou la façon de donner naissance, par exemple. Et en écrivant ces lignes, je prends conscience que si j’attribue la mention « Coup de cœur » à ce premier volet, c’est avant tout pour ce dernier point, brillamment développé par l’auteure qui ne tombe pas dans la leçon de moral.

Le style riche d’A.D. Martel est bien évidemment à souligner. Un vocabulaire varié, des descriptions parfois un peu longues, mais qui restent bien imagées… En bref, une plume fluide, très agréable à lire.

Je recommande à 100% !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecturedunelouve 2020-10-25T14:20:47+01:00
Argent

▪Que feriez vous si une vie voire plusieurs, dépendaient de vous ? Perso je ne sais pas. Dans le contexte à notre héroïne, ce choix, va l'impliquer bien au delà des conséquences qu'elle aurait pu s'attendre.

▪Arcana, égoïste , caractérielle, et superficielle, va encore detonner par ses actes. Pour sauver une vie, elle va épouser l'ennemi ! Un choix impulsif qui aura de lourdes conséquence.

▪ Clairement je n'ai pas réussi à apprecier ce personnage. Dès le premier chapitre, elle se soucie bien plus d'un fond de teint que du respect à ses propre parent. Le ton est donné. Nonobstant sa légèreté d'esprit c'est elle et elle seule qui fera preuve d'humanité. Son caractère têtu lui donnera raison mais pas sans sacrifice. Ses valeurs, elle les défendra coûte que coûte et ça j'ai vraiment apprécié.

▪ Fi de son mariage impétueux, elle découvre Saël. Rejetée, haïe, elle devra apprendre une culture très différente de la sienne. J'ai vraiment aimé cette différence de choc. Par contre, le fait que son clan soit avare en information est frustrant. Surtout quand on sait que pour éviter de faire des bourdes il vaut mieux connaître ses ennemis... heureusement, il y a Mina, une petite fille particulière qui est mon personnage préféré ! J'ai adoré comment l'autrice a subtilement apportée une approche à la réflexion sur le comportement de cet enfant. Et puis il y a Zachary, total opposé de Ashkan, il est un petit rayon de soleil, une pause bienfaitrice pour Arcana.

▪ la première partie est axée sur le couple et la découverte de Saël. J'ai beaucoup aimé l'originalité de l'univers, la technologie du peuple ceylan est incroyable, le contrast est frappant avec Saël. Par contre, j'ai trouvé incohérent la relation des mariés. Surtout Arcana. Elle aime déstabiliser et à s'attirer les foudres de cette façon, c'est à se demander si elle a un instinct de survie.

La seconde partie est clairement ma préférée

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode