Livres
540 049
Membres
570 101

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par viedefun 2020-01-16T09:14:49+01:00

Tu as beaucoup à apprendre, fille de Ceylan. Quand je pense que tu voulais que cette femme s’allonge pour mettre bas… Que t’a donc enseigné ta mère ? — C’est ainsi qu’on procède à Ceylan… — Celles qui aident à accoucher préfèrent leur propre confort à celui de leur patiente ? — À vrai dire, ce sont majoritairement des hommes qui s’en occupent… Cette fois, la vieille la dévisageait. — Ashkan ne vous a jamais aidée ? — Jamais ! gronda Donya. La mise au monde concerne les femmes, les hommes n’y ont pas leur place. Je comprends mieux, maintenant. Face au regard interrogateur d’Arcana, elle ajouta : — Tu n’as reçu aucune éducation. Il va falloir que j’arrange ça.

Afficher en entier
Extrait ajouté par hunter57 2020-01-23T11:47:55+01:00

— Je leur ai montré, je leur ai montré ! insista-t-elle.

— Tu auras beau leur montrer tous les jours, ils l’oublieront aussi vite.

— Ceylan n’est pas l’Ancien monde…

— Non, c’est vrai. Mais les citoyens n’ont pas hésité à accepter les lois les plus dures pour conserver leur confort. Que crois-tu qu’ils ont voté lorsqu’il a fallu choisir entre augmenter la population et améliorer nos conditions de vie ?

Arcana tremblait, mais ne réussit pas à répondre.

— Les citoyens ont préféré limiter les naissances pour conserver leurs privilèges actuels. Le monde ne tourne pas comme tu le crois ! Ce que tu viens de révéler est un coup dans l’eau !

— Tais-toi, tais-toi ! hurla Arcana.

Elle fonça sur son père pour le frapper, mais celui-ci lui attrapa les poignets.

— Au moins, j’essaie ! lui cracha-t-elle. Ce sont les gens comme toi qui pourrissent le monde, ceux qui renoncent !

Mina sortit sa lame, mais Anémone posa une main sur son épaule pour la retenir.

— Je ne suis peut-être qu’un simple grain de sable dans le désert, mais chaque parole, chaque action, même la plus minime qui soit, peut avoir un impact. Et si, malgré tout, aucune tempête ne parvient à détruire votre tour d’égoïsme, ce qui compte c’est d’avoir essayé !

Afficher en entier
Extrait ajouté par viedefun 2020-01-16T09:15:38+01:00

— Je t’attends là. Ashkan s’installa sur un bloc de pierre.

— J’en ai sans doute pour un moment. Tu es certain de vouloir attendre ?

— Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, je sais être patient. Cette fois, il la dévisageait presque. Arcana frissonna. Ses paroles contenaient-elles un sens caché ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par viedefun 2020-01-16T09:14:05+01:00

— Tu n’as pas de cœur, Ashkan… Elle ne sut s’il l’avait ou non entendue. Néanmoins, il ne s’arrêta pas un seul instant jusqu’à disparaître dans sa propre hutte. La mine sombre, Arcana prit la direction de la sienne. Ashkan était têtu, Donya encore plus. Pauvre Zachary… comment l’aider ? Une silhouette blanche la bouscula alors à l’entrée de sa demeure et partit en gloussant. Mina ! Arcana, soudain anxieuse, rentra vite. Le présent de son époux avait été renversé et une partie de l’onguent barbouillait désormais les murs de symboles injurieux. Quant au reste du pot, une matière marron et malodorante l’avait souillé. Arcana ferma les yeux et inspira profondément pour se calmer. Malgré tout, ses ongles s’enfoncèrent dans ses paumes. Quelle peste ! Était-ce une vengeance d’avoir interrompu son tête-à-tête avec Ashkan ? La gamine ne perdait rien pour attendre ! Un jour, ces maudits Saëliens regretteraient amèrement leur comportement !

Afficher en entier
Extrait ajouté par fan06 2019-11-07T08:37:37+01:00

La fille aux cheveux cobalt leva les yeux au ciel et soupira d’ennui. Son bracelet claqua contre la console, pivota légèrement, et une nouvelle surface translucide apparut dans le vide, munie de rambardes transparentes. L’inconnue s’y installa et la plateforme se détacha des pavés pour commencer à monter vers les habitations de l’autre côté de la cascade. L’homme lui lança un regard assassin qui ricocha sur la carapace de son indifférence. Aussi, la jeune inconnue les abandonna-t-elle là, avec leurs foutues poires, et jeta la sienne dans l’eau. Le fruit n’était même pas juteux. Quelle perte de temps !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode