Livres
388 533
Comms
1 362 328
Membres
277 088

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Larmes Rouges, Tome 1 : Réminiscences



Description ajoutée par ottilia 2016-08-08T23:02:35+02:00

Résumé

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ?Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 982 lecteurs

Or
290 lecteurs
PAL
436 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par moumouthe 2011-11-21T10:56:30+01:00

- Voilà, annonça-t-elle une fois près de lui, la voix mal assurée. Est-ce que c'est plus convaincant cette fois ? Tu vois, je t'offre tout. Tout ce que j'ai, à toi et à toi seul, Henri. Mon cœur, mon corps, et même... Même mon sang si tu en as besoin...

(...)

- C'est très convaincant... murmura-t-il à son oreille. Dorénavant, j'accepterai tout ce que tu choisiras de m'offrir (...)

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je ne peux que confirmer ce qui a été dit avant. Ce livres est vraiment passionnant et accrocheur, on a envie de le lire d'une seule traite. Les personnages ne sont pas ou blanc ou noir, mais tout en complexité et sentiments contradictoires (comme nous en fait). Georgia fait vraiment preuve d'un grand talent d'écrivain et de conteuse. J'attends la suite!

Afficher en entier
Diamant

Quelques mois avant la sortie de son livre, l'auteur m'avait contacté via facebook pour me faire découvrir son univers qui m'a tout de suite plu mais le temps a passé et ma mémoire m'a joué des tours. Heureusement, l'auteur a eu la bonne idée de faire une séance de dédicace prés de chez moi, le jour de mon anniversaire. Un petit mot au passage sur l'auteur qui est réellement abordable, très sympathique... En bref, si vous avez l'occasion n'hésitez pas à la rencontrer.

Assez discuté, passons au sujet de ce billet le premier tome de la saga Les larmes rouges.

L'univers crée par l'auteur est fantastique et bien travaillé. Il m'a parfois fait rêvé, parfois fait peur mais dans tous les cas il m'a surpris. En effet, à aucun moment, l'univers des Larmes rouges m'a fait penser à celui d'une autre saga. Dés les premiers chapitres, je me suis laissée emporter, que dis-je, je me suis téléportée dans cet univers si étrange et si attractif en même temps.

Cornélia, l'héroïne de ce premier tome et certainement de la trilogie, nous emmène avec elle dans une aventure des plus étranges, dans une petite commune de Touraine. En effet, Cornélia, âgée de 19 ans va vivre ou plutôt subir des évènements étranges suite à une tentative de suicide dont elle va réchapper grâce à l'intervention d'une étrange personne. A aucun moment, Cornélia ne m'a énervé. J'ai trouvé ses réaction tout à fait appropriées à la situation. Elle n'a pas admis les choses rapidement mais n'a pas non plus fait si elles n'avaient pas lieu. Ses questionnement correspondaient aux miens ce qui qu'à aucun moment, je ne me suis sentie frustrée (en tout cas pas plus que notre héroïne parce que la frustration est parfois là lorsque les réponses aux questions ne viennent pas). L'auteur a choisi que nous, lecteurs, n'en sachions pas plus que notre narratrice sur cet univers. Je trouve ce choix très pertinent, il rajoute un plus à l'attraction que l'on ressent pour l'univers. Si j'en avais su plus que Cornélia, je ne pense pas j'aurais autant été envouté par ma lecture.

Henru est un personnage bien mystérieux que l'on apprend à connaître en même temps que Cornélia et que l'univers de l'auteur. Il est, tout au long de ce tome, notre guide (à Cornélia et à nous, lecteurs) pour découvrir l'univers, c'est lui qui répond à nos questions. En bref, il mène la danse. C'est lui qui est responsable de notre frustration. J'ai eu, de façon régulière, les mêmes sentiments que la jeune fille envers lui. L'auteur a parfaitement su se servir de ce personnage pour nous rendre encore plus curieux, pour continuer à nous faire penser à notre lecture même lorsque le livre est fermé.

D'autres personnages, plus ou moins flippants, font partis de cet univers mais ils sont beaucoup moins présents. Je vous laisse donc le plaisir de les rencontrer au fil des pages comme cela a été mon cas.

Vous l'aurez compris (enfin, je l'espère) ma lecture a été un vrai régal et fermer le livre une vraie torture. Et oui, ce livre est vraiment addictif, si j'avais pu je l'aurais lu sans jamais le refermer. Mon seul regret est d'avoir laissé ce livre plus d'un mois dans ma PAL mais d'un autre côté, je dois maintenant attendre une longue année avant la sortie du second tome.

Qu'est-ce que vous faites encore devant votre écran, filez de suite dans une librairie l'acheter ou dans votre PAL pour le dévorer si ce n'est pas déjà fait...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par dedei77 2017-10-09T12:13:16+02:00
Or

J'ai bien aimé ce premier tome, même si l'histoire met du temps à se lancer et qu'il y a beaucoup trop de passages qui ne servent pas à grand chose.

Je rejoins les autres commentaires sur le comportement exaspérant de Cornélia et son côté trop naïf et girouette.

Malgré cela, c'est un tome intéressant et je continuerai la saga avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amelie002 2017-08-28T22:26:50+02:00
Argent

Les larmes rouges est un très bon livre, l'écriture est envoûtante et l'univers très bien mis en place.

Par contre il y a quelque longueurs et j'ai eu du mal à voir la ou l'auteure voulais nous emmener !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedBlueMoon 2017-08-26T00:45:50+02:00
Lu aussi

Avis mitigé : Cornélia est très agaçante, voire insupportable, beaucoup de clichés (mais l'auteur joue avec, on sent qu'elle s'en amuse en quelque sorte), et une écriture parsemée de petites fautes, que je n'ai pas réussi à apprécier. Mais, d'un autre côté, de beaux décors, et des costumes formidables, une ambiance (parfois) sombre (mais les scènes horribles ne semblent pas avoir leur place).

http://redbluemoon.unblog.fr/2017/08/26/les-larmes-rouges-tome-1-reminiscences-de-georgia-caldera/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Grenat 2017-08-13T21:26:34+02:00
Diamant

Un premier bon tome. Bien sur, certains schéma de l'intrigue sont prévisibles mais l'écriture sert parfaitement l' histoire pour cet encas qui donne indéniablement, les dernières pages dévorées (sans jeu de mots tendancieux...), l'envie de se procurer la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Queen_of_Zombies 2017-07-22T22:15:11+02:00
Diamant

Un coup de coeur pour ce premier tome de cette saga.

Les personnages sont très attachants, j'ai adoré la relation compliqué entre Cornélia et Henri.

C'est la première fois que je lis un roman avec des vampires complètement dérangés, pour le coup Georgia Caldera à mis le paquet, j'ai beaucoup aimé. :)

L'histoire est génial, très originale, addictif.

J'ai hâte de me lancer dans la lecture du second tome.

A lire. :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TheAmazingGirl 2017-07-18T03:44:33+02:00
Pas apprécié

J'ai détesté ce livre, je ne me suis même pas donné la peine de le finir c'est pour vous dire (je termine TOUJOURS un livre que j'ai commencé, par principe). Ce livre est long, les descriptions sont longues et le tout n'est pas digne d'intérêt et ne fait pas avancer l'histoire. L'héroïne m'est antipathique, son "sauveur" plus encore et l'histoire et l'univers m'ont mise mal à l'aise. Je n'ai pas du tout aimé ce livre et je le place allègrement dans la catégorie "Je n'ai pas apprécié". Je suis terriblement déçue car j'avais beaucoup aimé d'autres livres de l'auteur (Victorian Fantasy). Pour moi, ces livres ne représentent absolument pas l'auteur ni sa plume.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lost-library 2017-07-15T10:23:47+02:00
Bronze

Dès les premières lignes j'accroche à l'histoire pourtant pas gai et l'écriture de Goergia Caldera. La jeune Cornélia est discrète, effacée, seule. Elle ne se trouve pas belle malgré sa chevelure rousse abondante, ses grands yeux vert, sa taille fine. Rejetée par les autres, loin d'être populaire, éternelle célibataire à 19ans, sa mère morte dans un accident de voiture quand elle était enfant, sa meilleure amie morte dans un accident de cheval, son père absent et froid, elle s'apprête à commettre l'irréparable en se disant que se serait mieux ainsi pour tous le monde. Mais c'est sans compter sur un mystérieux sauveur...

On aperçoit Henri assez rapidement, sans même le connaître on sent que Cornelia et lui sont liés. Il ne reste plus qu'à la jeune fille de le découvrir. Ses rêves étranges, intriguant, inquiétants, lui dévoilant peu à peu un passé trouble et sanglant.

Rougemont. Qui ne voudrait partir loin de Paris, à la campagne dans une vielle demeure proche d'un château? D'autant qu'étant en région Centre Val de Loire cette année (pas très loin de la Touraine, fief natale de l'auteur), j'imagine facilement Georgia Caldera planté son décor dans un univers de forêts, de champs, de campagnes et châteaux tel le Val de Loire et d'où elle a pu tiré ses paysages. Même si ceux du livres semblent plus inquiétants et sombres à l'image de la vieille chapelle gothique et du château de notre Prince vampire.

Cornelia est à mes yeux un peu naïve. Que ce soit celle du passé ou de l'avenir, elle s'aperçoit qu'un vampire se nourrit de sang un peu tard et qu'il doit donc tuer. Certes, c'est aussi le personnage, qui est cartésienne à la base, absolument pas fantasque... Mais étant une fan d'Anne Rice et de ses récits vampiriques, certaines choses semblent couler de source à mes yeux...

J'ai bien aimé l'idée de mélanger le présent et le passé (à travers les rêves) au fil du récit. On découvre donc en même temps que Cornélia les traits de sa vie passé. Et on est témoin de la confusion qui en découle. Même si on voit/ devine beaucoup de choses avant elle.

On se demande comment Henri supporte ses sautes d'humeur : "Tu es mon ami, tu es un monstre, tu es mon ami, tu es un monstre...".

Concernant Maxime... Le fameux Maxime de la pierre gravée... Quand on l'aperçoit enfin, on veut savoir ce qui s'est passé entre lui et Cornélia. Et oui, je suis curieuse comme toujours ^^

Autant dire que dès qu'on le voit je me suis aussi dit "vivement qu'il meurt et qu'il laisse le champs libre à Henri !" D'autant que je connaissais même pas la suite... Suis-je ignoble ??

Je reste quand même mitigée. Malgré le plaisir que j'ai eu à lire cette histoire et l'envie de connaître la suite, le récit était parfois longuet et prévisible. Comme pour Victoria Fantasy, le livre est très centré sur les deux personnages du "couple" et traine un peu en longueur à la longue. Je suis toujours ravie d'avoir de quoi me mettre sous la dent quand j'aime des personnages, mais j'aime tout de même que les personnages secondaires soient un peu développés pour donner du recul et du volume à l'histoire principale.

On voit Henri et Cornelia se tourner autour, on sait ce qui va se produire entre eux et ça n'arrive qu'à la fin du tome... Et oui, ça ne pouvait pas arriver trop vite voyons, il faut en laisser pour le tome 2.

L'histoire me fait aussi penser aux dessins de Victoria Francès et aux musiques de Dark Sanctuary. On retrouve les éléments d'Entretien avec un vampire d'Anne Rice, avec Charlotte l'enfant vampire qui est un tabou.

On aimerait également savoir ce qui s'est passé entre Avoriel et Henri et comment le vampire s'est retrouvé couturé de cicatrices. J'espère que la suite nous dévoilera un peu plus de la relation entre le Roi et le Prince.

Au final, un premier tome qui se lit facilement et qui donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khisante 2017-07-04T10:42:22+02:00
Pas apprécié

Je fais partie des personnes qui n'aime pas ce livre. Vous l'aurez compris, avec moi, c'est tout ou rien, de manière générale ! J'ai hésité à classer cela en Young Adult, pour tout dire.

Il y a des longueurs qui ne servent à rien. Les descriptions, c'est bien, mais trop, ça tuent le rythme du roman. Pour parvenir à le terminer, j'ai dû survoler des passages entiers où l'héroine, Cornelia se remet constamment en question. Et sans parler de cela, c'est une véritable girouette qui fini par nous hérisser. Elle insulte la seule personne qui tente de l'aider puis revient en disant "pardon, pardon" et recommence 50 pages plus loin. Vraiment fatiguant. Elle ne nous donne pas l'impression d'avoir 19 ans tant elle est "faible" émotionnellement et psychiquement.

L'intrigue est trèèèès longue à mettre en place. Sincèrement, il faut attendre une centaine de page pour commencer à frôler l'aspect "fantastique" du roman. On tourne en rond et quand Cornelia apprend enfin quelque chose, elle en parle et en pense tellement que ça ralentit encore plus le fil de l'histoire. Au secours !

Son protecteur est antipathique, que ce soit envers elle ou envers les autres. Enfin, on peut comprendre pourquoi, la concernant !!! Les descriptions le concernant ne sont guère flatteuses, que ce soit physique ou vestimentaire. Le lieux où il habite est lugubre, insalubre et tombe en miettes -à part pour quelques zones. Comment l'héroine fait-elle pour apprécier y vivre ?? Ou pour l'apprécier lui ??

Je ne me suis pas du tout identifié à la jeune femme et cela ne m'a pas donné envie de lire le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eileeen 2017-07-01T14:17:54+02:00
Lu aussi

Ce livre, je ne l’ai pas aimé, mais pas du tout. Ce qui l’a sauvé de se retrouver dans ma catégorie « je n’ai pas apprécié » est les deux derniers chapitres où Cornélia semble enfin faire preuve d’esprit.

Henri m’a énormément fait penser à Edward Cullen, dans le sens où il est torturé par son « être monstrueux » et qu’il ne croit pas qu’il puisse être aimé. C’est le seul personnage pour lequel j’ai éprouvé ne serait-ce que de la sympathie.

Cornélia, elle, je l’ai trouvé tout simplement stupide. J’ai essayé de la comprendre, mais après une centaine de pages, c’était une torture. J’avais l’impression d’être dans l’esprit d’une adolescente de 15 ans, pas une adulte de 19 ans. Dans le texte, elle s’autoproclame comme une fervente cartésienne. Eh bien, si vous voulez mon avis, c’est un mensonge. Elle n’est pas plus cartésienne que je ne suis né en 1400. Elle ne réfléchit tout simplement pas avant de parler et refuse de voir l’aspect pratique des choses, mais plutôt s’entête dans sa conviction qu’elle a raison.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Par exemple, lorsqu’elle découvre que Henri est un vampire, elle le traite de monstre et elle est certaine qu’il va subitement vouloir boire de son sang, alors qu’il lui a sauvé la vie à deux reprises par le passé et qu’il a eu déjà pleinement la possibilité de lui sucer le sang, mais qu’il ne l’a jamais fait. Alors je trouve sa réaction tire par les cheveux et sans logique puisque depuis le début du livre tout ce qu’il fait c’est de la protéger contre un être maléfique et maintenant elle se met à l’insulté comme s’il était l’être le plus abominable, le plus monstrueux que l’humanité n’est jamais connue.
Elle pleure plus de la moitié du livre et se met en colère pour tout. Il y a énormément de paragraphes où elle ressasse son malheur, son incompréhension encore et encore et encore. Je les ai tous lu en diagonale, c’était trop pénible. Aussi, j’ai trouvé certain élément contradictoire dans le texte ou du moins illogique dans le contexte.

Pour finir, je ne recommande pas ce livre, sauf si vous avez aimé Twilight, parce que pour une raison dont je ne suis pas certaine, les personnages m’ont fait énormément pensé à ceux de Twilight que je trouve tout aussi stupide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par darkness 2017-06-26T15:29:01+02:00
Or

Ce roman m’a fait l’effet d’un précipice. On se penche d’abord par-dessus, à tâtons, pour voir ce qu’il y a au fond. On entend des petites voix dans le fond qui piquent notre curiosité. Puis comme Alice tombant dans le clapier à lapins, nous basculons dans le vide. Oubliez vos vampires du XXIe siècle. Ici vous ferez un bond dans le temps où les vampires étaient plus effrayants et par conséquent bien plus fascinants.

Le livre est sombre. Très sombre. Nous nous familiarisons avec l’histoire de Cornélia par sa tentative de suicide. Déjà, une multitude de questions se posent à nous. Pourquoi ? Comment ? Cette petite voix que Cornélia entend, est-elle seulement dans sa tête ? Tout au long du récit, j’ai été prise au piège avec elle dans de terrifiantes hallucinations. Cherche-t-on réellement à la nuire ou perd-elle la tête ? Ces deux parts du mystère rendent l’histoire captivante, on ne peut le lâcher avant d’en connaître le final.

Par la suite, nous découvrons avec elle une communauté sombre et sanguinolente. L’histoire se passe le plus clair de ses pages dans le château d’Henri de Maltombes. Un château vétuste mais d’une singulière beauté gothique. Nous redécouvrons la nature originale des vampires. L’influence qu’avaient eue Edgar Allan Poe, Bram Stocker et Anne Rice sur les goûts littéraires de l’auteur sont omni présents dans le récit. Ceci donne un roman que j’imagine très bien au cinéma (je le comparerais beaucoup avec « Entretien avec un vampire »).

Ensuite nous découvrons que Cornélia a vécu une vie antérieure, une vie qu’elle a partagée avec de multitudes de vampires. J’ai adoré découvrir son histoire, sa personnalité si différente et si semblable à la Cornélia du présent. Petit bémol cependant… Elle est d’une curiosité inépuisable. Je comprends parfaitement les questions qu’elle se pose mais plus d’une fois, elle dépasse très clairement les bornes jusqu’à pousser Henri dans ses retranchements. Par ailleurs, elle se choque facilement concernant la nature des vampires alors que personnellement en tant que femme du XXIe siècle avec un peu de culture, je sais que les vampires doivent boire du sang humain. C’est dans leur nature point. Les moments de panique où elle prend Henry pour un assassin n’est pas faux en soi mais c’est comme reprocher au lion de tuer la gazelle pour se nourrir. Personne n’aurait l’idée de lui de lui faire manger de l’herbe. Je pense que le vampire par de son apparence humanoïde et par deçà magnifique pour tous êtres humains, notre héroïne oublie qu’elle a à faire un mort. Un non humain. Pas la même culture, pas les mêmes principes, pas de barrières.

Enfin, à part l’héroïne, on apprend à connaître Henri, le vampire. Il m’a complètement subjugué. Loin de se voiler la face devant sa vie de damné, il continue de protéger Cornélia de toutes ses forces contre ces hallucinations quasi réelles, il prend soin d’elle en la faisant manger, dormir… Loin d’être expressif, ses petits gestes ont eu raison de me faire adorer le personnage. Bien que la condition de vampire soit synonyme de sang et de cercueil, il n’en reste pas moins ensorcelant. Nous découvrons tout au long du récit d’autres vampires tel que Maxime ou Violaine, mais le scénario reste très centré sur Henri et Cornélia. Ce n’est absolument pas un point négatif. Je pense que le tome 2 aura tout le loisir de nous développer la communauté vampirique.

L’auteur maintient admirablement bien son suspens tout le long du livre et parcelle avec légèreté des révélations qui donne au lecteur des sueurs froides ou un triple galop cardiaque.

Si vous aimez les vampires qui ne sont pas « végétariens », une histoire gothique mais qui font ressentir pleins de sentiments, un livre dont les 700 et quelques pages passent trop vite à votre goût, « Les larmes rouges » sont faites pour vous.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Larmes Rouges, Tome 1 : Réminiscences

  • France : 2013-09-18 (Français)
  • Canada : 2013-10-22 (Français)

Activité récente

dedei77 l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-09T12:05:38+02:00
Someeg l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-09T11:51:17+02:00
candy94 l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-24T15:05:23+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 982
Commentaires 217
Extraits 40
Evaluations 275
Note globale 8.21 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode