Livres
458 062
Membres
410 899

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences



Description ajoutée par ottilia 2016-08-08T23:02:35+02:00

Résumé

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied… Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ?Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 178 lecteurs

Extrait

- Voilà, annonça-t-elle une fois près de lui, la voix mal assurée. Est-ce que c'est plus convaincant cette fois ? Tu vois, je t'offre tout. Tout ce que j'ai, à toi et à toi seul, Henri. Mon cœur, mon corps, et même... Même mon sang si tu en as besoin...

(...)

- C'est très convaincant... murmura-t-il à son oreille. Dorénavant, j'accepterai tout ce que tu choisiras de m'offrir (...)

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je ne peux que confirmer ce qui a été dit avant. Ce livres est vraiment passionnant et accrocheur, on a envie de le lire d'une seule traite. Les personnages ne sont pas ou blanc ou noir, mais tout en complexité et sentiments contradictoires (comme nous en fait). Georgia fait vraiment preuve d'un grand talent d'écrivain et de conteuse. J'attends la suite!

Afficher en entier
Diamant

Quelques mois avant la sortie de son livre, l'auteur m'avait contacté via facebook pour me faire découvrir son univers qui m'a tout de suite plu mais le temps a passé et ma mémoire m'a joué des tours. Heureusement, l'auteur a eu la bonne idée de faire une séance de dédicace prés de chez moi, le jour de mon anniversaire. Un petit mot au passage sur l'auteur qui est réellement abordable, très sympathique... En bref, si vous avez l'occasion n'hésitez pas à la rencontrer.

Assez discuté, passons au sujet de ce billet le premier tome de la saga Les larmes rouges.

L'univers crée par l'auteur est fantastique et bien travaillé. Il m'a parfois fait rêvé, parfois fait peur mais dans tous les cas il m'a surpris. En effet, à aucun moment, l'univers des Larmes rouges m'a fait penser à celui d'une autre saga. Dés les premiers chapitres, je me suis laissée emporter, que dis-je, je me suis téléportée dans cet univers si étrange et si attractif en même temps.

Cornélia, l'héroïne de ce premier tome et certainement de la trilogie, nous emmène avec elle dans une aventure des plus étranges, dans une petite commune de Touraine. En effet, Cornélia, âgée de 19 ans va vivre ou plutôt subir des évènements étranges suite à une tentative de suicide dont elle va réchapper grâce à l'intervention d'une étrange personne. A aucun moment, Cornélia ne m'a énervé. J'ai trouvé ses réaction tout à fait appropriées à la situation. Elle n'a pas admis les choses rapidement mais n'a pas non plus fait si elles n'avaient pas lieu. Ses questionnement correspondaient aux miens ce qui qu'à aucun moment, je ne me suis sentie frustrée (en tout cas pas plus que notre héroïne parce que la frustration est parfois là lorsque les réponses aux questions ne viennent pas). L'auteur a choisi que nous, lecteurs, n'en sachions pas plus que notre narratrice sur cet univers. Je trouve ce choix très pertinent, il rajoute un plus à l'attraction que l'on ressent pour l'univers. Si j'en avais su plus que Cornélia, je ne pense pas j'aurais autant été envouté par ma lecture.

Henru est un personnage bien mystérieux que l'on apprend à connaître en même temps que Cornélia et que l'univers de l'auteur. Il est, tout au long de ce tome, notre guide (à Cornélia et à nous, lecteurs) pour découvrir l'univers, c'est lui qui répond à nos questions. En bref, il mène la danse. C'est lui qui est responsable de notre frustration. J'ai eu, de façon régulière, les mêmes sentiments que la jeune fille envers lui. L'auteur a parfaitement su se servir de ce personnage pour nous rendre encore plus curieux, pour continuer à nous faire penser à notre lecture même lorsque le livre est fermé.

D'autres personnages, plus ou moins flippants, font partis de cet univers mais ils sont beaucoup moins présents. Je vous laisse donc le plaisir de les rencontrer au fil des pages comme cela a été mon cas.

Vous l'aurez compris (enfin, je l'espère) ma lecture a été un vrai régal et fermer le livre une vraie torture. Et oui, ce livre est vraiment addictif, si j'avais pu je l'aurais lu sans jamais le refermer. Mon seul regret est d'avoir laissé ce livre plus d'un mois dans ma PAL mais d'un autre côté, je dois maintenant attendre une longue année avant la sortie du second tome.

Qu'est-ce que vous faites encore devant votre écran, filez de suite dans une librairie l'acheter ou dans votre PAL pour le dévorer si ce n'est pas déjà fait...

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Alexandra-Ciardo 2019-03-14T20:45:33+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Une romance fantastique qui nous plonge dans une réalité très crédible, avec des scènes à mi-chemin de l'horreur...

Émotions garanties !

J'adore la façon dont notre héroïne Cornélia, qui perd pied face à la réalité devant les étranges visions qu'elle a, ouvre petit à petit les yeux sur le monde dans lequel elle vit...

C'est terrifiant, et surtout c'est très singulier cette façon de présenter les choses.

Oui, sans conteste, ce qui m'a le plus plu dans ce roman, c'est cette approche très originale du coté fantastique. Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours adoré les récits où le rêve se confond avec la réalité, où le discernement est remis en question et où la folie est la réponse à tout les événements qu'on ne peut expliquer !

C'est d'ailleurs sans aucun doute cette partie du résumé qui a attiré mon attention sur ce roman.

J'ai beaucoup apprécié aussi le fait de ne pas en savoir plus que l’héroïne sur ce qu'il se passe, être guidé avec elle au milieu de toutes les bizarreries qui l'entoure !

Henri nous reste ainsi mystérieux et l'attraction qu'il exerce sur elle déborde sur nous également !

Il est toujours là, présent, même quand on ne le sait pas ! Il veille sur elle et la raison qui nous sera révélé plus tard grâce aux rêves de Cornélia ne pourra que plaire aux plus romantique d'entre nous !

L'auteur reste très vague avec le lecteur sur ce qui se déroule dans la vie de Cornélia. En fait,pour faire simple, on ne sait rien : rien de plus que la jeune femme ! On suppose avec elle, on craint pour sa lucidité, on se demande ce qui se passe... Puis peu à peu, grâce à ses rêves on comprend et on accepte la vérité !

Et là ou je me suis dissociée d'elle, c'est devant son attitude face à Henri.

Alors que je suis, à chaque nouvelle rencontre, charmée par son flegme, sa prestance et son élégance, elle s'enfonce dans ses doutes, et surtout, qu'est-ce qu'elle devient... chiante !

C'est un fait, il est très difficile de s'attacher à elle... Elle est jeune, certes mais ça n'excuse pas ses caprices !

Au delà de ses visions, elle a énormément de difficulté à raisonner logiquement ... Ce qui nous saute au yeux va lui prendre de longues pages de réflexions et d'interrogations... Je l'avoue, c'est frustrant à lire... et long !

Je n'aime pas la fille capricieuse qu'elle est face à notre si mystérieux héros, et j'aime encore moins l'image de victime qu'elle se traîne tout le long du récit, continuellement malade et épuisée !

A mon grand étonnement, alors que je pensais me passionner davantage pour la romance que pour le coté fantastique (qui n'est plus trop ma "came" depuis quelques années), j'avoue m'être totalement immergée dans l'univers sombre qu'a crée Georgia Caldera ! Cette impression de tristesse et de misère qui persiste et nous colle à la peau, la multiplication de scène très sanglantes nous sert la gorge et reste dans nos (en tout cas dans MA) tête un long moment ! J'apprécie énormément cette ambiance gothique qui s'installe, c'est macabre à de très nombreux moments, puis les émotions reviennent sur le devant de la scène et on plonge dans des instants très sentimentaux.

En bref: Ce fut une intéressante lecture, loin de ce à quoi je m'attendais mais pas déplaisante ...

Je ne regrette pas d'être sortie de ma zone de confort.

Afficher en entier
Argent

Venez lire l'article que j'ai écris sur ce roman ! :) et dites moi ce que vous en pensez.

https://pourlamourdesmots.com/2019/04/08/chronique-n2/

Afficher en entier
Lu aussi

Il est long, très long ! Et malheureusement pour pas grand chose. Heureusement, le suspens qui est parfaitement établi rattrape le tout et nous pousse à la lire jusque la fin, ce que je ne regrette pas car je me suis empressée d'acheter le deuxième tome, alors que j'ai plusieurs fois faillit arrêter ma lecture au premier.

Afficher en entier
Diamant

Mais quelle livre magnifique, Goergia Caldera et une virtuos, on ne s'ennuie jamais dans ce livre extrêmement addictif, il ne m'a pas quitter depuis les première lignes que j'ai lu, sa en devenais une drogue des que j'avais un petit moment je me plongais dedans pour retrouver l'univers de Cornelia et d'Henri, j'ai été littéralement happer dans leur monde jusqu'à la dernière ligne de ce superbe livre et la suite m'attend donc je fonce me replonger dedans.

N'aillez aucune hésitation à commencer ce livre, c'est un pur chef d'œuvre à consommer sans modération !

Afficher en entier
Diamant

J ai beaucoup aimé découvrir ce petit duo de livres. L'intrigue est captivante, elle donne vraiment envie de découvrir jusqu ou elle va nous mener. Dès le début je me suis posée beaucoup de questions quant aux étranges visions de Cornelia. Mais au fur et à mesure de la lecture, on apprend peu à peu pourquoi elle les a et surtout qu'elles se déclenchent dans le seul but de prévenir Cornelia d'un grand danger qui la guette. Ca m'a fait du bien de me plonger dans une lecture où l'héroïne ne croit pas vraiment au départ au surnaturel et finit par prendre conscience que le monde est plus complexe à comprendre qu'il ne l'est. Concernant Henri, dont on découvre la véritable nature après que Cornelia fut une nouvelle fois victime de ces visions, il est tout ce que j'aime chez un garçon, à la fois sombre et mystérieux. Et même après la lecture de ces deux livres, je me pose encore quelques questions à son sujet.

Afficher en entier
Or

On retrouve de nouveaux l'univers vampirique mais je ne reproche à l'auteur pour ce choix au contraire j'apprécie la façon dont chaque auteur essaye d'embellir ou de modifier un peu le concept même s'il s'agit toujours du type de protagoniste. C'est un roman que j'ai pris plaisir à lire en suivant les aventures de Cornelia et de Henri. Par contre pour moi le gros points négatifs c'est Cornelia. Je sais pas pourquoi mais j'ai un peu de mal avec ce personnage. Elle ne paraît pas mature pour son âge, elle est égoïste, hypocrite, impulsive. Parfois on dirait qu'elle est stupide face l'évidence et elle fait vraiment ce qu'il faut pas. Mais bon, à part ce détail agaçant, ça ne m'empêchera pas de poursuivre avec le prochain tome que j'ai d'ailleurs déjà commencé.

Afficher en entier
Lu aussi

Bon bon bon... je viens de terminer ce bouquin, et je dois avouer que je suis assez mitigée. Plus de la moitié du livre était difficile et épuisant à lire, quant aux derniers chapitres, ils étaient très entraînant donnant tout à fait envie de lire le tome suivant.

Mais je vais commencer par les points négatifs, qui ont pris énormément de place notamment dans les 500 premières pages, ce qui n'est pas rien. Je rappel tout de même que nous nous trouvons face à un gros livre de près de 800 pages qui aurait largement pu être réduit de moitié s'il n'y avait pas eu toutes ces longueurs. Je m'explique:

Le premier point négatif qui s'est imposé : l'écriture.

Autant l'auteure à un vocabulaire extrêmement riche, autant on se trouve face à des répétitions, notamment pas mal qui qui frôlent le pléonasme. J'ai bien trop souvent eu la sensation de faire enfin un pas en avant dans l'histoire, pour ensuite revenir sur des événements/sentiments précédents qui m'ont en fait refaire deux en arrière.

Du coup, face à cette écriture lente, redondante et souvent interrompue pour revenir sur le passé, on se retrouve devant une mise en place longue à souhait ce qui a failli me faire abandonner ma lecture à plusieurs reprises.

Un des autres points noirs au niveau de l'écriture, c'est ce questionnement et cette remise en question de Cornélia. On se retrouve à lire des pages entières de « pourquoi ci? Pourquoi ça? Comment cela se fait-il? pourquoi? comment? pourquoi? pourquoi? », c'est à en avoir la migraine. Tout comme « subitement » qui devient un véritable mot parasite.

Dernière chose: on suit Cornélia du levé au coucher, il y a très peu de laps de temps entre deux événements ce qui donne à l'histoire une impression de lassitude, de relire les mêmes choses, de ne pas avancer malgré les pages qui défilent.

Deuxième point négatif, et pas des moindres puisqu'il s'agit du personnage que nous suivons sans relâche : Cornélia.

J'ai eu énormément de mal à m'attacher à elle, à éprouver de l'empathie ou même de la sympathie. Je l'ai trouvé bien trop pleurnicheuse, ses yeux passent leur temps à lui brouiller la vue pour un oui ou pour un non. Elle est capricieuse avec Henri, et n'hésite pas à lui manquer de respect pour des choses qui pourraient paraître évidente... ou pour une contrariété quelconque. Du coup, on se retrouve face à une héroïne qui chouine alors qu'elle devrait montrer du caractère, et gueularde quand elle devrait être dans ses petits souliers, c'est gênant pour elle.

De plus, c'est un personnage qui, en plus de pleurer trop souvent, manque tout le temps de s'évanouir, se blesse sans arrêt, est tout le temps fatiguée et dois se reposer excessivement, et surtout a la migraine tout du long. C'en devient fatiguant pour le lecteur, et j'en ai presque moi-même eu des maux de têtes et envie de dormir.

Et puis, elle peut dire à Henri d'éviter le soleil, mais pas faire le lien avec le sang humain? C'était ridicule et incohérent. Cette manie d'être longue à la détente pour des choses logiques dont même le lecteur fait le lien avant que cela ne soit écrit est énervant et, encore une fois, nous ralenti considérablement dans l'avancée de l'histoire.

Ça fait quand même beaucoup de mauvais points, et je ne suis pas étonnée que certains aient lâché l'affaire avant la fin, voire même avant d'atteindre la page 200.

Passons maintenant aux points positifs. Moins nombreux, certes, mais pas à négliger.

J'ai beaucoup apprécié les vampires que nous décrit l'auteure. Elle a réussit à manier avec brio le moderne et l'ancien. On se retrouve du coup avec des vampires très proche de ceux d'antan, mais avec une pointe de nouveauté et d'originalité.

Les rêves de Cornélia ont été un gros point fort du livre nous faisant sortir du présent morne pour retourner 300 ans en arrière explorer ses souvenirs et ses aventures.

Le statut de Cornélia et le pouvoir qu'il lui confère apporte également une certaine originalité à l'histoire.

Je pense que l'auteure à su me retenir sur son livre grâce à cette ambiance gothique, glauque, fantastique et gore. Ce sont des univers que je n'affectionne pas tous avec la même intensité, mais les trois réunis rendait le récit à la fois terrifiant et splendide.

Une fois passé ces 500 pages environs, l'écriture est beaucoup moins lourde, et nous avançons de plus en plus rapidement dans l'histoire.

Si on s'accroche, le livre devient contre toute attente assez addictif.

Je pense lire le tome 2 en espérant que la plume de l'auteure soit aussi vive que les derniers chapitres qui ont rattrapé le coup de justesse.

Afficher en entier
Argent

Un bon roman fantastique, avec une ambiance qui vire sur le gothique. L'histoire se met en place progressivement. L'auteure prend le temps de développer son univers, qui s'obscurcit progressivement. Cornélia est un personnage tourmenté, assailli de rêves de plus en plus violents et qui prennent peu à peu le pas sur la réalité.

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment eu du mal au début pour rentrer dans l'histoire... maintenant l'intrigue en place je pense déjà à acheter les tomes suivant !

Afficher en entier
Argent

Jolie surprise. L'écriture est belle. On plonge progressivement dans l'univers sombre des vampires. Les personnages principaux sont dépeints de façon réaliste, ce qui rend la transition vers le monde fantastique crédible. L'univers des vampires s'inscrit dans la tradition. À mes yeux, il ne s'agit pas d'un bit-lit mais d'un roman gothique, entre le romantisme et l'épouvante.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences

  • France : 2013-09-18 (Français)
  • Canada : 2013-10-22 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 1178
Commentaires 242
Extraits 41
Evaluations 350
Note globale 8.14 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode