Livres
547 858
Membres
585 334

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de les_lectures_daurore : Ma PAL(pile à lire)

Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Adopted Love, Tome 3 Adopted Love, Tome 3
Gaïa Alexia   
Je me pose une question pour quoi faire un tome 3

par lene25300
Virtual Love Virtual Love
Amélie C. Astier   
Nouvelle d'Amélie que l'on retrouve offerte sur Kindle, j'ai dévorée cette courte nouvelle en quelques minutes. Et whhaa, ça claque. Court, mais puissant. Au point où j'ai de suite achetée le format papier à la fin de ma lecture.

Scott et Matt tchat ensemble depuis des mois, entre découverte de l'autre, de leurs passions communes ou non et leurs désirs, le feeling passe très vite. Plus les mois passent et plus l'attachement est là. Un beau jour, ils vont tout deux, se jeter à l'eau et se rencontrer pour de vrai, lors d'une séance de cinéma. Le feeling passera-t-il toujours ?

Une romance, douce et tendre, sans prise de tête. Elle est parfaite pour débuter dans le M/M. L'attachement se fait si rapidement et les personnages sont si bien écrit que l'on en redemande encore plus. Je me suis si vite attachée à Matt et Scott, cela m'arrive rarement. Dès la première page, je savais que j'allais adorer mon petit moment de lecture.

Je vous recommande donc chaudement la lecture de Virtual Love.
https://elodie-liseuse-lifestyle.blogspot.com/2021/01/virtual-love.html
Ashes falling for the sky, Tome 1 Ashes falling for the sky, Tome 1
Mathieu Guibé    Nine Gorman   
Wattpad… un lieu étrange, à mi-chemin entre les chroniques foireuses et mille fois écrites, et les histoires de badboy ultra-plébiscitées et rarement bien scénarisées. Dans ce cadre, dur de trouver une romance potable, pas trop clichée, et bien écrite.

Je ne sais pas ce qui m'a poussée à aller vers Ashes Falling For The Sky. Probablement la couverture, en premier lieu. Ce mélange frappant de jaune et de gris, avec un titre poétique et a priori mal orthographié.
Et puis, j'ai découvert le fond. AFFTS aurait très bien pu tomber dans les clichés classiques, fille niaise et garçon au passé douloureux, qui s'ouvre progressivement au contact de la fille et lui apprend en même temps que la vie n'est pas si rose. Mais c'est sans compter sur le passé des personnages principaux (des deux personnages, et j'insiste bien là-dessus). Dès le début, il y a de petits indices. Minuscules, parfois insignifiants, mais quand on arrive au milieu du bouquin et qu'on apprend la vérité… ça fait mal.

Pour ça, d'ailleurs, une mention spéciale à Sky, qui aurait mille fois mérité son poids en oursons en peluche, juste pour tout ce qu'elle a dû endurer par le passé – et au travers de l'histoire, d'ailleurs. Sa vérité, son histoire à elle, sont bien moches, et m'ont donné envie de fracasser le crâne de quelques personnes contre un mur.

Parce que, oui, les personnages principaux ont leur lot de problèmes, mais si on devait se lancer sur le sujet des secondaires…
C'est probablement eux qui donnent une pointe de profondeur supplémentaire à l'histoire. Ils sont tous en nuances de gris, ni beaux ni mauvais, ils ont tous leur moment d'importance.

Et puis, bon, faut qu'on parle de la fin. Typiquement, pour une histoire clichée, on aurait la fin positive – ils vécurent heureux et eurent beaucoup trop de gosses bipolaires – et la fin en simili demi-teintes – le badboy dut se barrer pour une raison X ou Y impliquant nécessairement protéger sa copine d'un vieil ennemi qui vient de refaire surface, mais évidemment, sa copine le retrouvera… après qu'elle se soit casée avec un autre mec pour avoir une épaule sur laquelle pleurer.
Et devinez quoi ? Ces beaux clichés ont dû se barrer comme s'ils avaient le diable aux trousses, à mon avis, parce que la fin est magique.

Résumons. Un cliché pour base de l'histoire, un excellent développement qui pose une vision du monde assez triste, dans l'ensemble, des personnages douloureusement humains et faillibles, une double narration au poil… Franchement, même pour un non adepte de la romance, ce serait dur de ne pas être satisfait. Donc un immense bravo aux auteurs, pour avoir réussi à mettre sur papier ce petit bijou.

PS : Ze veux la suite. :-)
Ashes falling for the sky, Tome 2 : Sky burning down to ashes Ashes falling for the sky, Tome 2 : Sky burning down to ashes
Mathieu Guibé    Nine Gorman   
Coup de cœur assuré, melting-pots de rires, larmes, tristesse, d’amour.

Par contre, la fin me laisse vraiment sur ma fin, [spoiler]il y avait assez de tragédie, fallait il rajouter la mort de Sky?[/spoiler][spoiler][/spoiler] plutôt déçue de celle-ci!
Dédicace sans auteure Dédicace sans auteure
Catherine Secq   
Si vous me suivez depuis un moment, vous savez à quel point j’aime suivre les aventures de la Commissaire Bombardier. J’ai eu un vrai coup de coeur pour cette série que j’affectionne vraiment énormément. Ce sont des romans qui se lisent super vite, c’est rempli d’humour avec des personnages haut en couleurs, des intrigues toujours top. Je remercie énormément Catherine pour la confiance qu’elle m’accorde en me confiant chacun de ses romans. C’est un vrai plaisir à lire à chaque fois et j’aime tellement me plonger dedans. Je sais d’avance que quoi qu’il arrive, je vais apprécier ma lecture plus que tout. Et à chaque fois ça ne loupe pas!

Je dois avouer que si je devais choisir mon affaire préférée je pense que je choisirais celle là. Même si c’est un choix cruel on est bien d’accord. Mais je dois avouer que cette affaire est très originale pour le coup et c’est ça qui fait pencher la balance. Le fait que Catherine se met en scène dans son propre roman, excusez moi mais moi perso je suis complètement fan de l’idée! C’est absolument génial de lire une histoire pareille!

Dans cette quatrième affaire du Commissaire Bombardier, on la retrouve chez elle à profiter de son repos. Elle reçoit un appel de Marc, le mari de Catherine Secq, l’auteure des aventures de la Commissaire. Il lui apprend qu’elle a disparu! Elle devait se rendre à un salon littéraire dans le Sud, dans la petite ville de Montbriard. Josiane fonce au secours de son auteur et va tout faire pour mettre au clair cette histoire et la retrouver saine et sauve!

Retrouver Josiane et son sens de l’humour légendaire fut vraiment une vraie bouffée d’air frais. Cette femme est tout bonnement géniale. J’adore son personnage, elle a vraiment ce petit truc en plus qui la rend tellement attachante. On a beaucoup moins vu Polo, étant donné qu’il est resté à Paris, forcément on le voit moins. Mais il est tout de même un peu présent, bien qu’il soit très loin de notre Commissaire. Il sait se montrer utile quand il faut. Et puis, j’aime vraiment beaucoup ce personnage, je le trouve vraiment très attachant. J’ai vraiment beaucoup aimé le fait que Catherine se met en scène dans ce roman. Ce ne doit pas être un exercice facile à faire mais en tout cas, ici c’est mené avec brio. C’est parfaitement bien exécuté et c’était vraiment quelque chose de génial à découvrir.

J’ai également beaucoup aimé le fait que dans cette affaire, l’écriture soit mis en avant. Découvrir les dessous de l’édition ou encore les dessous d’un salon littéraire c’est très intéressant. On découvre des auteurs capricieux, qu’ils veulent absolument être à côté de telle ou telle personne et n’être surtout pas à côté de certains. Je me doute qu’il doit en exister un tas d’auteurs comme ça et je trouve ça triste. On découvre que certains sont prêts à tout pour avoir un peu de reconnaissance dans le milieu.. C’est assez déroutant d’ailleurs. Quand j’ai vu la finalité de cette histoire, j’ai vraiment été très surprise, je ne m’attendais clairement pas à ça du tout!

Une des choses que j’aime vraiment beaucoup dans les romans de Catherine, c’est qu’en plus d’avoir l’enquête, on nous parle également beaucoup de nature. On est plongé dans certains endroits, si bien décrits, qu’on s’y croirait. J’ai l’impression de voyager aux côtés de notre commissaire. C’est vraiment très agréable de découvrir toutes ces petites choses de la nature, comme par exemple par rapport à la fabrication du vin dans cette affaire par exemple. J’aime vraiment beaucoup découvrir toutes ces choses à chaque fois.

Pour moi, ce fut encore une lecture absolument géniale. C’est vraiment des romans que j’apprécie énormément. C’est drôle, c’est hyper intéressant, c’est intriguant, c’est frais. Tout est réuni pour que l’on passe un excellent moment. L’intrigue ici est d’autant plus intéressante puisque qu’elle se passe dans le milieu du livre! La plume est toujours aussi géniale à lire. C’est fluide, c’est addictif, à chaque fois je lis les romans d’une traite. On est tellement plongé dans cette histoire que ça se lit en un rien de temps. encore un grand merci à Catherine pour la confiance qu’elle m’accorde, ça me fait chaud au coeur.

par enairolf
Ne jetez pas les morts au compost Ne jetez pas les morts au compost
Catherine Secq   
C’est le deuxième roman que je lis de Catherine, et tout comme le premier, j’ai tout simplement adoré! Et je la remercie d’ailleurs pour sa confiance et l’envoi de son roman. Ce fut une merveilleuse découverte. J’aime tellement les couvertures, ainsi que le personnage du Commissaire Bombardier, mais ça on y reviendra juste après. Les romans peuvent se lire indépendamment mais je trouve ça plus sympathique de les lire dans l’ordre de sortie!

Tout comme Meurtre bénévole, j’ai adoré l’écriture de Catherine. Je suis vraiment tombé sous le charme de sa plume si plaisante et envoûtante. C’est tellement addictif qu’on ne voit pas les pages défilé. Je l’ai lu littéralement d’une traite hier, j’ai vu les pages passées encore et encore sans m’en rendre compte. Une fois le roman terminé, j’avais l’impression que je venais à peine de le commencer, c’est pour vous dire! Et en plus? C’est hyper drôle, c’est frais! Sincèrement, c’est le genre de lecture absolument parfaite pour cette période de confinement! Vous allez passer un excellent moment en compagnie de Josiane Bombardier.

Ahhh ce que j’ai aimé retrouvé ce personnage! Cette femme est tout bonnement géniale! C’est vraiment le personnage parfait en tout point. Elle est tellement drôle! Je vous jure, je crois que c’est un de mes personnages préférés, tout romans confondus. Sons sens de l’humour, sa répartie, sa bonne humeur, sa façon d’être tout simplement. Je suis absolument conquise par ce personnage et tout est réuni chez elle pour que vous ne puissiez que l’aimer d’ailleurs. Et cette fois ci, nous allons la suivre dans une nouvelle enquête très loin de son bureau au 36 Quai des Orfèvres!

Nous voilà embarqué dans les thermes de La Roche-Posay! Josiane va se retrouver, bien malgré elle, au cœur d’une enquête. Après un accident dramatique qu’elle a subit, le Divisionnaire l’a met en congés forcés. La barbe pour elle qui ne veut pas se retrouver à ne rien faire. Elle va donc rendre visite à sa cousine Martha mais finit par tomber en panne à La Roche Posay pour son plus grand désespoir.. Elle va rester bloquer plusieurs jours sur place et finit par se laisser tenter par l’aventure des thermes. Etant donné qu’elle a été grandement brûlé, elle se dit que finalement ce n’est pas une mauvaise idée et elle y prend grandement goût! Malheureusement, un corps a été retrouvé dans le compost.. Elle va donc aider la gendarmerie du coin à résoudre l’enquête. Ça la replonge dans l’ambiance du 36 quai des Orfevres.

Encore une fois, ce roman me prouve à quel point je suis une enquêtrice bien nulle! Impossible de trouver le coupable à la fin. Je me suis encore une fois trompé sur toute la ligne! Un jour, je me dis que je finirais par découvrir la finalité de l’enquête avant la révélation on y croit haha! En tout cas l’enquête est vraiment bien ficelé! On a des petits rebondissements qui font prendre un tournant et surtout qui change toute la donne! On est embarqué au côté de la Commissaire, j’avais vraiment l’impression de faire partie de l’enquête avec elle! J’ai adoré ce sentiment. Puis j’aime beaucoup la façon de travailler de Josiane. Malgré que ce soit une enquête pour meurtre, c’est dans une ambiance complètement détendue qu’elle la mène!

Ce deuxième tome des aventures de la Commissaire Bombardier fut une énorme bouffée d’air frais. Ce genre de lecture qui vous fait oublier cette sale période, vous fait tout oublier, vous êtes dans votre bulle et vous passez un moment merveilleux. Et bien ce roman est ce genre de lecture. Je ne peux clairement que vous conseiller cette auteure et ses romans. Vous ne serez pas déçu, vraiment. C’est le genre de roman qu’une fois fini vous avez un sourire béat sur le visage tant votre lecture a été agréable. Et ça, ce sentiment, en tant que lecteur c’est le plus beau qui puisse exister!

par enairolf
Teach Me Love Teach Me Love
Erin Graham   
Une ode à l’amour, une ode à l’écriture et une ode … au new adult ! Erin Graham pose là tous les clichés que les gens peuvent avoir sur le genre “New Adult” : “porno”, “fille nunuche” et j’en passe. L’auteure nous montre que non, le new adult c’est aussi un genre qui permet de parler de sexe sans tabou, d’exprimer des émotions profondes et j’ai aimé que l’auteure défende son genre à travers l’histoire de Andréa et Yanaël.

Je dois vous avouer que dès le prologue je savais que cette histoire ne me laisserait pas indemne. Qu’elle allait me percuter. Si le prologue m’a donné envie de pleurer, les premiers chapitres m’ont beaucoup fait rigoler. C’est la force d’Erin Graham : cette capacité constante à jouer avec vos émotions.

Dans “Teach me love”, Andréa et Yanaël vont devoir écrire une romance new adult dans le cadre de leur Master 2. Ainsi, nous retrouverons de nombreuses références littéraires du genre comme “After” ou encore “50 nuances de Grey”. Ce processus d’insérer une œuvre dans une œuvre, une histoire dans une histoire n’est ni plus ni moins qu’une mise en abyme qui est ici parfaitement maîtrisée par Erin Graham. Nous avons ainsi accès à tout le processus de création d’une œuvre et plus particulièrement, c’est le processus d’écriture qui est ici ciblé dans “Teach me love”. J’ai eu l’impression que l’auteure, à travers ce roman, donnait des conseils d’écriture à ses lecteurs et j’ai trouvé cela très enrichissant car moi-même j’ai déjà eu le désir d’écrire mes propres histoires. Ce roman regorge de petits conseils d’écriture pour les futurs écrivains en herbe !

Un autre point que j’ai adoré dans cette histoire, c’est la présence de la petite Maélys. Mettre un enfant dans une histoire, c’est la plupart du temps un pari gagnant avec moi ! Ceci n’est pas un spoil puisque vous l’apprenez dès le prologue mais Yanaël est effectivement le papa d’une petite fille de 4 ans. Cette petite apporte la touche d’insouciance et de douceur dans les passages parfois plus sombres du roman. J’ai adoré !

Si ce roman n’a cependant pas été un coup de coeur, c’est parce que quelques points m’ont fait tiquer. Il ne faut pas oublier qu’avant d’arrêter le préservatif du jour au lendemain pour se contenter de la pilule, il y a des gestes préventifs à faire comme par exemple faire un test de dépistage (MST et VIH). Dans ce roman, la seule “peur” de Yanaël c’est que Andréa tombe enceinte mais à aucun moment ils ne se posent ni l’un ni l’autre la question des MST ou des dépistages avant d’arrêter le préservatif. Je trouve ça vraiment dommage d’occulter quelque chose d’aussi important dans une romance. A mon sens, ce sont des gestes importants et préventifs qui sont importants à rappeler.

Par ailleurs, la scène où ils s’envoient en l’air sur le canapé du salon alors que la petite de 4 ans dort à côté dans sa chambre était selon moi inutile et un peu ridicule au vue des circonstances.

Cela reste tout de même un roman à lire absolument car il est très intéressant du point de vue de l’écriture d’un roman mais aussi pour la romance entre Andrea et Yanaël qui restera, sans nulle doute, l’une des plus belles que j’ai pu lire.
Phoenix Ashes (Génération 2), Tome 1 : Blade Phoenix Ashes (Génération 2), Tome 1 : Blade
Fleur Hana   
UN PREMIER OPUS RYTHMÉ… PASSION, DANGER ET SENSATIONS FORTES SONT AU RENDEZ-VOUS !
Prendre des risques, c’est un peu la came de Fleur Hana ! Elle relève n’importe quel défi. Avec l’histoire de Blade et Hannah, elle nous offre un premier opus rythmé. Déferlantes d’émotions, passion, danger, violence et sensations fortes sont au rendez-vous.

L’univers de bikers n’a plus aucun secret pour moi. J’adore ce milieu, ces codes et les émotions qui en découlent au fil des pages. Fleur Hana a su s’approprier l’univers avec brio en réussissant à se démarquer des sagas déjà existantes. Et c’est là que la magie opère.

UN COUPLE DESTINÉ A ETRE ENSEMBLE ?
Blade et Hannah se connaissent depuis de nombreuses années. Hannah a toujours craqué sur le bad boy du club allié à celui de son père… Mais Hannah est intouchable ! Et la vie est ainsi faite dans son univers. Mais comment surmonter le rejet ? Comment vivre lorsque l’on ressent un manque qui creuse un peu plus son être ?

Blade a toujours su qu’Hannah ne serait qu’un fantasme. Comment pourrait-elle être sienne ? Il a dû se faire violence pour la repousser. Il ne s’est jamais senti complet jusqu’à ce qu’elle revienne dans sa vie…

Blade et Hannah forment un couple imparfait mais indéniable. Issus tous deux d’un club de bikers, ils savent qu’une idylle entre eux est impossible. Pourtant, l’attirance est là. Un lien indestructible aussi réconfortant que frustrant.

Blade et Hannah vont devoir affronter les pires obstacles pour être réunis. Mais sauront-ils être heureux ?

UNE ROMANCE SINGULIÈRE QUI MET EN LUMIÈRE DES THÈMES INÉDITS !
Fleur Hana est allée là où les autres n’ont pas encore été. Avec cette romance MC, elle aborde des thèmes qui ne manqueront pas de vous émouvoir, des sujets inédits et touchants. Je dois avouer que le côté dramatique de l’histoire est vraiment renversant. La psychologie est travaillée, nos héros vont souffrir, affronter des épreuves dont peu de personnes se relèvent. Vous allez découvrir une histoire unique qui écorche et perturbe.

Ils évoluent dans un monde régit par des lois strictes, la violence et le danger font partie intégrante de leur quotidien. Ils ne connaissent que cela. Leur vie est sans cesse menacée et ils vivront des choses éprouvantes au fil des pages.

Fleur Hana a écrit une histoire différente des autres romance MC. Elle a su s’approprier le genre en tâtonnant, en avançant à l’aveugle et à l’instinct. Et cela fonctionne à merveille.

Son écriture est méconnaissable dans ce récit, c’est un tour de force d’avoir su s’immerger dans un nouvel univers. On sent le travail de recherche, on sent l’intérêt qu’elle porte au milieu et sa façon de retranscrire ce mode de vie est une réussite.

UN TOME BONUS QUI SE LIT EN PARALLÈLE DU PREMIER OPUS !
J’ai lu le tome bonus [Hannah] en même temps que ce premier opus. Il y a toutes les indications pour aller chercher ces scènes là dans le tome bonus. J’ai trouvé cela hyper fun, et cela rend le roman encore plus profond.

Les scènes sont complémentaires à l’histoire, nous permettent de découvrir des rebondissements importants d’un autre point de vue. Il y a parfois certains recueils de scènes bonus qui n’ont pas grand intérêt. Ici, je dirais vraiment que c’est indispensable.

PLUS QU’UNE ROMANCE…
La romance est intense, passionnée et complexe. Fleur Hana n’y a pas été de main morte pour bouleverser la vie de ses personnages. Mais ce roman, c’est bien plus qu’une romance.

Fleur Hana va vous pousser hors de votre zone de confort. Les interrogations sur les divers thèmes abordés afflueront sans cesse. Vous serez confronté aux choix de nos héros, vous aurez envie de hurler, de pleurer et de soupirer d’aise !

La passion entre nos héros est magnifique. Leur romance m’a fait vibrer !

Les Phoenix Ashes sont une grande famille. Les notions de famille, d’amitié et d’amour sont très bien exploitées grâce à tous les personnages qui peuplent ce roman. Car les protagonistes secondaires ont une place de choix dans cette saga. L’originalité réside aussi dans le fait que l’on navigue dans l’univers des bikers et pas seulement grâce aux Phoenix Ashes, mais je ne vous en dit pas plus.

EN BREF :
Pari réussi pour Fleur Hana. L’autrice se lance dans un nouveau genre sans filet de sécurité, elle a pris des risques pour offrir une saga dans l’univers des bikers à ses lecteurs, une saga qui sort du lot avec des thématiques inédites et un style vif et incisif ! La lectrice que je suis a été comblée et vous recommande vivement cette saga.
Free Fallin', l'intégrale Free Fallin', l'intégrale
Mary Matthews   
Ce livre est un concentré d'émotions et de sensations. Mary parle d'un sujet très fort et délicat, qui fait réfléchir et ne laisse pas indifférent mais sans aucun jugement ni prise de positions.
C'est une histoire captivante, déchirante et bouleversante écrite avec énormément de justesse et de réalisme. La plume est magnifique et addictive.
* Jessa est belle, forte et courageuse mais tellement seule et triste. Elle s'empêche de vivre depuis que Jay l'amour de sa vie a été incarcéré et on comprend ses choix et ses réactions car comment avancer face à une telle situation. Mais un jour, un sourire et un clin d’œil vont tout remettre en question.
* On découvre Jay grâce aux retours en arrière et à ses carnets, il est très touchant. On pourrait le détester et lui en vouloir mais ce serait trop simple et facile de le résumer à son geste.
* Dean est le meilleur ami de Jessa, il est d'un soutien sans faille, elle peut vraiment compter sur lui et heureusement qu'il est là. Mais lui aussi est très affecté par la situation.
* Vanya lui est juste parfait, j'ai tout aimé chez lui.
Un très beau coup de cœur.

par kmrct89

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode