Livres
374 845
Comms
1 301 805
Membres
255 871

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les légendes des Ravens, Tome 1 : Sylvelarmes

9 notes | 5 commentaires | 2 extraits


Description ajoutée par manu74 2011-02-15T17:26:04+01:00

Résumé

Les elfes sont en train de mourir... La rivalité entre les quatre collèges de magie a conduit le continent de Balaia à la catastrophe, rongé par la guerre civile, la pression des ennemis ouestiens, le mana déchaîné et incontrôlé... Malgré ces tragédies, les elfes ont mené une existence secrète et immémoriale sur Calaius, leur continent natal inviolé. Ils ont regardé les dynasties humaines croître et disparaître, sans en être affectés. Jusqu'à maintenant. Jusqu'à ce qu'ils commencent à mourir d'une effrayante maladie, qui les frappe au hasard, et par milliers... Ilkar se trouve au centre du drame. Elfe et magicien, il est le mieux placé pour essayer de découvrir ce qui arrive à ses frères et d'y mettre un terme. Face à la mort de son peuple, plus que quiconque, il doit réagir. Car Ilkar fait partie des Ravens, la célèbre bande de mercenaires, liés par un serment plus fort que tout. C'est donc ensemble, malgré les souffrances et les chagrins de chacun, qu'ils embarqueront vers Calaius. A travers les années, les prouesses des Ravens sont devenues légendaires. Mais même les héros, comme les elfes, sont mortels...

Afficher en entier

Classement en biblio - 63 lecteurs

Or
26 lecteurs
PAL
32 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par feedesneige 2017-05-23T03:31:33+02:00

Chapitre 1

Le Guerrier Inconnu immobilisa son cheval au sommet d’une crête qui surplombait le port lacustre d’Arlen. Dans la pénombre croissante, la bataille faisait rage dans ces rues jadis paisibles. Des bâtiments brûlaient partout en ville, et un nuage de fumée venait épaissir la brume. brûlaient partout en ville, et un nuage de fumee venait epaissir la brume. L’écho du grondement et du craquement des sorts - bleus pour Xetesk, orange pour Dordover - se répercutait contre les montagnes qui se dressaient plus au nord. Bien qu’à demi étouffés par le brouillard, les hurlements des hommes et le fracas des armes parvenaient aux oreilles de l’Inconnu.

Ces deux dernières saisons, il avait vu et entendu beaucoup de preuves que les relations entre les deux Collèges se détérioraient. Là, c’était infiniment pire : une guerre. Il avait espéré éloigner sa famille avant le début des hostilités, pensant même que son plan ramènerait la paix. À présent, il comprenait qu’il s’était leurré.

— Et tu voudrais qu’on traverse tout ça pour atteindre les quais ? demanda Diera alors que son cheval fourrait le museau dans le cou de celui de son mari.

L’Inconnu regarda sa femme, puis baissa les yeux vers Jonas, leur fils, qu’il tenait dans le creux de son bras musclé.

— Je veux être certain que vous êtes en sécurité, répondit-il. Et ce n’est possible que loin de Balaia.

— Tomas n’était pas de cet avis, lui rappela Diera, quelques mèches de cheveux blonds échappées de sa capuche voletant autour de son visage.

— Tomas est l’homme le plus obstiné que je connaisse, répondit l’Inconnu avec un sourire.

Il s’était donné un mal de chien pour tenter de convaincre son vieil ami de quitter avec sa famille la Volière, dont ils étaient copropriétaires…

L’auberge avait été dévastée par le passage d’un ouragan. Tomas avait pourtant refusé de les accompagner.

— Le plus obstiné, à une exception près, précisa l’Inconnu. Tomas n’a jamais quitté Korina, et il préfère fermer les yeux sur les épidémies, les rats et la famine. Il pense que ça s’arrangera maintenant que le printemps est là. Je ne suis pas aussi optimiste. J’ai vu Balaia. Ça empirera encore. Je ne vous laisserai pas ici. Impossible !

Diera frissonna. Comme s’il avait perçu son malaise, Jonas pleurnicha.

— Chut, souffla l’Inconnu en le berçant. Tout va bien.

— Tout ne va pas bien ! lança Diera. Il te suffit de regarder en bas pour t’en persuader. Ces gens s’entre-tuent, et tu voudrais nous faire passer par là ?

— Ce n’est que le commencement, crois-moi… (L’Inconnu chercha le regard de sa femme.) Je t’en prie, Diera. La guerre est dans la place. Bientôt, aucun endroit sur Balaia ne sera plus sûr.

— Très bien… Comment atteindre les quais ?

— Avec un seul cheval, nous passerons là où dix cavaliers ne le pourraient pas. Viens t’asseoir devant moi, et tiens Jonas. Je t’empêcherai de tomber. Essaie de ne pas avoir peur.

— Ne me demande pas ça. Je suis terrifiée. Toi, tu as l’habitude du vacarme et du sang.

— Et je ne laisserai personne vous faire de mal !

— Ça vaudrait mieux pour toi…

— Contente-toi de faire ce que je te demanderai, d’accord ? Ça risque d’être chaud, et nous n’aurons pas le temps de discuter. Tu dois me faire confiance !

— Toujours…

Diera mit pied à terre. L’Inconnu l’aida à se hisser devant lui, puis lui tendit leur fils. Enfin, il talonna sa monture, qui commença au petit trot la descente vers Arlen.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par juanito1972 2015-04-21T21:00:33+02:00
Diamant

Quelle tome. Je l'ai dévoré, la fin de ce tome est triste et laisse un gout amer. Les rebondissement s'enchaînent à un rythme effréné, l'écriture est toujours aussi bonne. Cette deuxième partie de la série commence très bien, malgré la disparition de certains personnages. J'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ComteHislec 2014-09-20T09:34:36+02:00
Diamant

J'ai un gros coup de coeur pour ce tome, même s'il est triste; bourré d'action et de rebondissements, c'est passionnant, j'ai eu du mal à le lâcher. Surtout, gardez à l'esprit qu'en fait c'est le tome 4 de la série Ravens (mais le tome 1 des "légendes des Ravens"), et si vous voulez commencer cette saga, commencez là par le vrai tome 1, pas par celui-là, sinon vous serez complètement paumés !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gyna 2013-06-11T16:48:55+02:00
Diamant

Ce livre est tous simplement génial. Pour avoir lu les chroniques des Ravens, j'avais peur que le sujet commence à être trop tiré.

Mais là wouahh, même si le début et un peu long il met en place cette quadrilogie.

L'histoire est envoutante, et prend de la profondeur par rapport au tome précédent.

L'écriture est toujours aussi brillante.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Et en plus la fin est vraiment profonde, c'est bien la première fois que je suis bouleversé par la mort d'un personnage.

Juste pour corriger ce qu'ilks à dit précédemment cela ne se passe pas 5 ans après mais 6 mois (2 saisons).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shirineb 2012-11-18T05:09:19+01:00

C'est étrange parce que je regarde les commentaires sur les deux trilogies des Ravens et il y a de moins en moins de lecteurs...

Je suis en train de lire le premier tome de la première trilogie et le suspence va me tuer.

Je pense que je vais continuer :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilks 2011-08-01T16:51:49+02:00
Diamant

Retour sur les terres de Balaia, cinq ans après les chroniques des ravens.

L'auteur nous emmène à Calaius sur les terres des elfes.

Le premier opus des légendes des ravens, est selon moi, le meilleur roman de toute la saga.

A lire sans modération.

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2013-01-25 - Poche (Français)

Activité récente

Pyr6529 l'ajoute dans sa biblio or
2016-08-19T12:31:00+02:00
Saiki l'ajoute dans sa biblio or
2016-05-08T10:45:07+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 63
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 9
Note globale 8.56 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode