Livres
371 557
Comms
1 289 728
Membres
251 451

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les légendes des Ravens, Tome 4 : Âmeraven

8 notes | 3 commentaires | 1 extrait


Description ajoutée par manu74 2011-02-15T17:30:54+01:00

Résumé

Le Guerrier Inconnu a passé des années à pleurer la perte des Ravens, la légendaire bande de mercenaires. Jusqu'au jour où un homme qu'il n'a jamais vu frappe à sa porte, se prétendant Hirad, son meilleur ami... qu'il a vu mourir, dix ans auparavant.

Entre-temps, le pays a guéri lentement de la dévastation de l'OrageDémon. L'autre survivant des Ravens, Denser, a passé des années à reconstruire Xetesk et en faire le principal collège de magie. Mais quelque chose cloche. Les elfes fuient les terres de leurs ancêtres. Un événement terrifiant va se produire. Quelque chose qui traverse les dimensions, menace l'essence même du monde et ramène les âmes des morts.

Parmi eux, les Ravens, pour une bataille perdue d'avance.

Mais ces batailles sont les plus belles.

Afficher en entier

Classement en biblio - 40 lecteurs

Or
16 lecteurs
PAL
18 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par feedesneige 2017-05-23T03:34:22+02:00

Chapitre Premier

La poitrine de Geskard était maculée de sang. Il émit un grognement de satisfaction et recula hors de portée. Il n’aurait pas dû s’en faire. Son coup avait passé la garde de sa victime et mordu profondément dans l’épaule, traversant le gilet en cuir et la chair avant de lui briser la clavicule.

Le combat inégal était achevé. Leurs regards se croisèrent. Le vainqueur et le malchanceux, qui avait trop d’argent à la ceinture et était si maladroit à l’épée. Cette ville n’était pas indulgente avec de tels déséquilibres. Elle ne l’avait jamais été.

— Tu aurais dû me donner ta bourse quand je te l’ai demandée, dit Geskard. (Il sourit, reconnaissant sur le visage de l’homme le désarroi de ceux qui vont mourir.) Mais c’est tout à ton honneur d’avoir choisi de te battre.

L’homme tomba à genoux, l’épée glissa de sa main droite, qu’il porta à son autre épaule, blessée. Il n’y avait plus rien à faire pour arrêter l’hémorragie. Son regard s’affaiblit, exprimant comme toute dernière émotion un regret persistant. Il s’effondra face contre terre.

Geskard lui jeta un bref regard. Une fois de plus, il bénit le chaotique et tentaculaire amas de rues derrière l’aile nord du marché central de Xetesk. C’était sûrement un homme de l’art qui l’avait conçu. Dans la lumière chaude de ce début de soirée, les vieux immeubles jetaient des ombres dans la ruelle. Au-dessus de lui, une lessive miteuse pendait sur des cordes à linge pourries. La rumeur des jours de marché s’égrenait, ondulant doucement autour de lui. Si quelqu’un avait entendu leur bref échange, il préférait ne pas le faire savoir.

— Très sage de votre part, dit Geskard.

Il se racla la gorge puis nettoya son épée et la rengaina en fredonnant doucement. Il s’agenouilla près du corps de feu le marchand, qui avait été trop avide pour conclure une affaire de plus.

— Ce n’était pas le genre de mort que tu avais en tête, n’est-ce pas, l’ami ?

Il avait tendu sa grosse main vers la ceinture de l’homme, où sa bourse était attachée, tandis que de l’autre il attrapait un couteau pour la sectionner, lorsqu’il eut un frisson et s’arrêta net.

Il jeta un œil alentour. Une ombre, un genre de silhouette d’homme comme mise en pièces par le vent, avait traversé la lumière derrière lui. Il l’avait vue très clairement, mais seulement l’espace d’un instant.

Il n’y avait personne. Il haussa les épaules et reporta son attention sur sa prise. Le marchand bougea. Un très léger soubresaut, mais tout de même. Geskard sursauta, puis il ricana.

— Encore envie de te battre, hein ? Tu m’impressionnes.

Geskard lui prit le pouls dans le cou. Rien. Il remua les doigts et appuya plus fort. Toujours rien. Ça n’avait pas d’importance. L’homme n’était pas en position de résister. Geskard regarda encore une fois autour de lui. Il était toujours seul. Il se sourit, secoua la tête et tendit la main pour attraper la bourse pour la troisième fois.

Le marchand se releva brutalement à la force des bras, toussa et cracha du sang sur le sol de terre battue. Geskard bondit en arrière, le cœur battant. Il lâcha son couteau et porta la main à la garde de son épée.

— Pourquoi n’es-tu pas mort ? demanda-t-il, reculant d’un pas.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Alfindor 2015-12-28T13:56:27+01:00
Bronze

Le tome de fin mais il manque de consistance pour moi. On sent que l'auteur commence à être en manque d'idée et d'inspiration. C'est dommage. J'ai beaucoup aimé la série mais celui-ci est un ton en dessous pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gyna 2015-05-28T10:31:53+02:00
Diamant

La Fin voila ce qu'il y a dire. C'est la fin d'un cycle donc forcement émouvant, l'auteur réussis un coup de maître avec cette fin aussi grandiose, pleine d'action de magie de sentiment. Ce tome rattrape largement le tome précédent somme toute décevant. Pour conclure une fin digne du talent de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ComteHislec 2014-09-30T11:29:17+02:00
Diamant

Un fin émouvante et qui prend au tripes, des batailles toujours aussi épiques, les Ravens à nouveau réunis, c'est un tome qui clôt la saga en apothéose.

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2014-08-22 - Poche (Français)

Activité récente

Pyr6529 l'ajoute dans sa biblio or
2016-08-19T12:31:07+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 40
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 8 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Ravensoul (Legends of the Raven #4) - Anglais