Livres
515 347
Membres
528 749

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les lettres oubliées



Description ajoutée par Gkone 2014-11-02T09:41:42+01:00

Résumé

William, en instance de divorce, arrive à l’Asile d'Aliénés de Jelley's Valley pour en devenir le gardien. Il a bien l’intention de faire le point sur sa vie, finir sa thèse et découvrir quel homme il peut être ; l’hétérosexualité a été un échec, mais l’homosexualité n’a jamais été une possibilité. Jusqu’à ce qu’il tombe, en faisant sa ronde, sur une boite en fer contenant des lettres ignorées du monde depuis plus d’un demi-siècle.

Elles ont été écrites par Bill, jeune homme interné soixante-dix ans plus tôt, à une époque où l’homosexualité est une maladie qui doit être soignée par tous les moyens. De lettre en lettre, William découvre Bill, sa force, son courage, ses épreuves. De ces témoignages et sa rencontre avec Colby, gay, lumineux, ouvert et profondément gentil, il tire la force de faire la paix avec lui-même.

Le bonheur semble enfin à portée de main. Ils doivent simplement se laisser une chance.

Description VO :

William Lyon's past forced him to become someone he isn't. Conflicted and unable to maintain the charade, he separates from his wife and takes a job as caretaker at a former mental hospital. Jelley’s Valley State Insane Asylum was the largest mental hospital in California for well over a century, but it now stands empty. William thinks the decrepit institution is the perfect place to finish his dissertation and wait for his divorce to become final. In town, William meets Colby Anderson, who minds the local store and post office. Unlike William, Colby is cute, upbeat, and flamboyantly out. Although initially put off by Colby’s mannerisms, William comes to value their new friendship, and even accepts Colby's offer to ease him into the world of gay sex.

William’s self-image begins to change when he discovers a tin box, hidden in an asylum wall since the 1940s. It contains letters secretly written by Bill, a patient who was sent to the asylum for being homosexual. The letters hit close to home, and William comes to care about Bill and his fate. With Colby’s help, he hopes the words written seventy years ago will give him courage to be his true self.

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par kmrct89 2019-11-05T15:04:48+01:00

Le Dr Fitzgerald me dit qu'être attiré par les hommes est dégoûtant, déviant. J'ai envie de lui dire à quel point il a tort. Il n'y a rien de dégoûtant dans ce que je ressens pour toi. C'est comme si je passais ma vie toute entière dans les ténèbres sauf pendant les heures que nous volons ensemble, et alors seulement, je me sens vivant et en bonne santé. Mais je tiens ma langue. Cependant, je ne renoncerai pas à toi. Je ne peux pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par yunper 2020-03-08T15:45:55+01:00
Diamant

Je viens de refermer ce livre, je suis abasourdie! Je suis bouleversée par l'histoire de Bill, par ce qu'il a subi, l'horrible, honteux. Je suis abasourdie par l'écriture de cette auteure, fluide, limpide, claire. Will est vraiment un personnage hyper attachant, et Spoiler(cliquez pour révéler)la façon dont il se reprend en main est incroyable! , ce qu'il a vécut, et lui contrairement à Bill, dans une époque contemporaine est une aberration . Bref, je vous conseille vivement ce livre, parce qu'il fait partit de ces livres dont on se souvient longtemps après avoir refermé la dernière page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kmrct89 2019-11-06T13:46:24+01:00
Diamant

Ce livre m'a fait pleurer. Je ressors de ma lecture avec une boule au ventre et une immense colère.

Je n'arrête pas de penser à ce pauvre Bill et à tout ce qu'on lui a fait subir, je suis écoeurée. Comment des gens peuvent-ils se comporter de façon aussi inhumaine.

Wiliam m'a fait mal au coeur au début, obligé de cacher sa vraie nature à cause des préjugés et d'une famille ignorante. Il ne vit pas il survit. Mais heureusement sa rencontre avec le pétillant et lumineux Colby va lui ouvrir les yeux et il va enfin s'autoriser à être heureux.

Aujourd'hui les mentalités ont évoluées mais il y a encore du travail. Il existe toujours des atrocités, il suffit de regarder ce qu'il se passe en Tchétchénie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mounsch 2019-09-23T12:06:55+02:00
Diamant

Coup de cœur

Une fois n’est pas coutume, j’ai été happée et conquise par la plume de Kim ! Elle a ce don de me faire me perdre entre ses mots, peu importe le sujet !

Et ici, il n’est pas des moindres. Puisqu’aux travers de lettres, on va découvrir la vie de Bill. Un homosexuel ayant vécu pendant la seconde guerre mondiale, et ayant été interné contre sa volonté à cause de son orientation sexuelle. J’ai ragé, j’ai pleuré... j’ai été impuissante en lisant ses lettres et en découvrant les horreurs qui lui ont été infligés... jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de l’homme qu’il avait été...

Je sais que ça a existé, que ça existe toujours dans une moindre mesure... mais ça me révolte, je ne comprends pas comment on peut traiter d’autres êtres humains de cette façon

Ça m’a retourné l’estomac !

En parallèle on suit l’histoire de William, qui est devenu gardien de l’ancien asile le temps de terminer la rédaction de sa thèse. Dans le placard, il n’assume pas son orientation sexuelle. Ayant grandit dans une famille très religieuse... tout à été fait pour qu’il se sente mal d’aimer les hommes.

Pourtant grâce aux lettres et à la présence de Colby, il va petit à petit s’ouvrir au monde et s’accepter tel qu’il l’est vraiment.

C’est une véritable renaissance toute en douceur, de chenille il va devenir papillon. Grâce à l’amour et au soutien de Colby, et de cet homme d’un autre temps qui a toujours assumé ses sentiments.

C’est beau. C’est puissant. C’est bouleversant !

J’ai adoré chacune des lignes de ce roman.

Merci

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zenatitude 2019-09-08T01:40:46+02:00
Diamant

Les Lettres oubliées

Kim Felding

MxM.

Impossible pour moi de fermer ce livre sans en parler et partager mon émoi...

Il y a des romances, et il y a des histoires qui s'adressent au coeur. Des hommes qui vivent, qui ressentent et nous parlent.

Les lettres oubliées sont de celles-là...

Dans ces pages, il y a Will, il y a Colby. Il y a aussi Bill, il y a Johnny.

Il y a de la peur, de la confusion. De l'injustice et des pleurs. Il y a des coeurs qui se serrent devant l'ignominie de l'esprit humain. L'incompréhension, l'écoeurement. La beauté et la sincérité. Il y a l'innocence du coeur, la fidélité de l'âme, contre la torture et le barbarisme. Il y a l'histoire, il y a le présent...

Will est gay au fond de son âme, et Colby l'est jusqu'au bout des ongles. Ils ont le droit de pouvoir vivre ce qu'ils sont.

Bill était gay, Johnny aussi. Ils n'ont pas eu la chance de Will et Colby.

À travers de lettres oubliées dans une boîte, au coeur d'un ancinne asile psychiatrique, Will découvrira l'enfer que l'être humain a réservé à la "différence" de Bill, sous prétexte de "maladie homosexuelle". L'enfermement, les expériences médicales, toujours montant crescendo.

Et cette passion, cette foi en l'amour et en l'autre...

J'ai eu du mal à entrer dans ce livre, mais après quelques chapitres, il m'a été impossible d'y échapper.

J'ai pleuré, j'ai eu la nausée. J'ai maudit le passé. J'ai eu honte d'être un être humain, parfois. Un descendant de ces gens qui n'ont pas hésité à torturé ceux qu'ils ne comprenaient pas. Juste pour une histoire de préférence sexuelle.

Cette histoire n'est pas une simple homoromance. C'est pour moi un témoignage. Parce que même si tout est fictif, les références sont réelles. Et c'est encore pire de le réaliser. Que l'on aime ou pas le MxM, ce n'est même pas la question.

C'est une question de coeur, de tolérance, et de compréhension. Une question de vie et d'acceptation. C'est tout simplement un génocide dénoncé sur une certaine partie de la population, à une époque pas si lointaine.

Un rappel que, même si l'homme ne marche plus à 4 pattes et invente toujours plus, l'instinct primaire et animal n'est pas si éloigné. Un rappel que la haine et la peur peuvent toujours dériver vers l'horreur.

Un rappel que l'amour est la seule option...

Ce livre est à mon sens à lire, certes c'est une romance entre deux hommes, mais c'est surtout beaucoup plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aikawa 2019-05-28T22:25:19+02:00
Or

J'ai adoré ce livre ! J'adore Colby, il est juste génial :D William a une personnalité très différente mais il est tout aussi attachant.

L'histoire de Bill prend vraiment aux tripes, ça m'a vraiment bouleversée... Et fait pleurer !

Je regrette un peu la fin rapide de l'histoire Colby/William par contre, je n'aurai pas été contre un peu plus d'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fridja 2018-10-30T14:04:59+01:00
Diamant

J'ai adoré! comme souvent les écrits de Kim Fielding. Ce roman frise le coup de cœur pour moi juste parce qu'il est un peu trop court... La fin est, selon moi, trop rapide, j'aurais voulu en savoir plus; il y avait matière, dans l’épilogue, à au moins un roman de plus! Alors voilà, le roman n'est pas un coup de coeur juste parce que j'en sors frustrée... je voulais plus de Will&Colby, je voulais plus d'histoire d'internés, je voulais plus, parce que ce que nous donne Kim Fielding, là, est vraiment excellent!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tyzane 2018-10-20T18:32:57+02:00
Diamant

Il n’y a pas de pathos dans la plume de Kim Fielding, elle ne cherche pas à nous faire pleurer, au contraire. J’ai plus l’impression que cela arrive malgré elle. Il y a beaucoup de pudeur, de délicatesse et de justesse dans sa plume. Elle aborde tous les passages difficile de manière à ne pas les rendre plus difficile et c’est très appréciable. Je n’ai pas personnellement pleuré (j’ai un cœur de pierre ET j’étais avertie, je savais à quoi m’attendre) mais j’ai plus d’une fois eu la gorge serrée. Pas parce que l’auteur m’a prise par la main pour me dire « là c’est triste, pleure » comme j’en ai souvent l’impression, mais à cause du contraste terrible entre ce qui se passe et la pudeur et l’innocence, presque, avec laquelle ces choses sont racontées. Ni Bill ni Will ne sont naïf, mais ils ont cette innocence qui les rend attachant et intéressant et qui rend pire encore leur récif respectif.

Parce qu’au-delà de la forme, il y a le fond, évidemment. Je vais être honnête, je n’ai pas appris de choses à proprement parler, hormis peut-être le nom officiel de la procédure de Fremann Watts. Je suis assez au fait des horreurs que l’humanité est capable d’imposer à ses représentants et cela a été une chance. Parce que quand Bill écrit certains mots, j’ai serré les dents en sachant ce que j’allais lire, même s’il n’y a rien de décrit. Mais cette connaissance n’a pas suffi à me protéger de mon imagination et j’ai très eu envie de taper des gens plusieurs fois au cours de ma lecture. Je trouve brillant le parallèle entre Will et Bill. Le fait que les deux hommes aient le même prénom, une histoire si proche, avec des conséquences si différentes. J’ai souris et frémis à cause du courage de l’un, sa volonté de rester fort et fier et son désespoir quand il sent qu’il va devoir plier, peut-être. J’ai gémi et frémis en lisant ce par quoi est passé l’autre, la trahison des gens qui l’aimaient, mal, mais sincèrement, le fait qu’il ait été brisé si longtemps avant de renaître de ses cendres. Et dans les deux histoires, j’ai trouvé épouvantable le fait que les souffrances ne soient imposées que par des gens supposés protéger et chérir. Des gens censés aimer et aider. Des figures d’autorités, familiales, médicales, spirituelles, qui utilisent leur pouvoir pour faire du mal.

Ces deux histoires qui se déroulent en parallèle résonnent très fort en moi, parce que ces horreurs ne sont pas terminées. Il ne faut pas oublier que, pas si loin, des femmes lesbiennes sont condamnées à des viols punitifs. Que pas si loin, des hommes gays sont enfermés dans des camps de concentration pour y être tué, à moins d’être rendu à leur famille pour qu’elles fassent le travail elles-mêmes. Qu’au pays de la liberté, les thérapies de conversions étaient légales dans certains états il y a encore quelques semaines (elles sont interdites dans le New Hampshire depuis le 8 juin 2018. 2018 bordel !), que le vice président des Etats Unis est un partisan de ces thérapies. Qu’en France, elles ne sont toujours pas interdites, bien que l’homosexualité ne soit plus considérée comme une maladie. En FRANCE, bordel².Il ne faut pas oublier qu’au-delà des comportements individuels pas toujours honorables, il y a des pays où les institutions sont criminelles. Ce que font les gens en tant que gens est déjà très grave, mais les oppressions systémiques, qu’elles soient homophobes, racistes ou sexistes, sont impardonnables.Antha http://meninbooks.eklablog.com/les-lettres-oubliees-kim-fielding-a148919354

Afficher en entier
Commentaire ajouté par InconstanceFMR 2018-10-18T13:46:12+02:00
Diamant

Je l'ai terminé au bout de quelques heures à peine, et je n'arrivais pas à le lâcher. Attention, on a là un sujet lourd, donc à éviter en période de déprime. Quand j'ai lu chaque lettre de Bill, j'ai pleuré. Pourtant je ne suis pas née de la dernière pluie, mais on parle là d'injustice, d’inhumanité et d'abandon. Et malgré toute cette tristesse, ce sont ces lettres qui entraînent Will sur le bon chemin, celui de la vérité sur lui-même et du courage de faire front, d'avancer et de montrer à Colby - au FABULEUX Colby - qu'il ne faut pas renoncer quand on aime.

Superbe, authentique et touchant, surtout quand on sait que toutes les tortures subies par Bill ont été subies par des milliers de personnes dans le monde pour la même (absence de) raison, et que dans certains pays, on les subit encore de nos jours. C'est un très bel hommage à toutes ces victimes.

Afficher en entier

Date de sortie

Les lettres oubliées

  • France : 2018-10-16 (Français)

Activité récente

yunper le place en liste or
2020-03-08T15:40:49+01:00
ally08 le place en liste or
2019-07-20T18:07:23+02:00
Aikawa l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-28T22:13:22+02:00

Titres alternatifs

  • The Tin Box - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 24
Commentaires 8
Extraits 2
Evaluations 15
Note globale 8.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode