Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Kura-kura Bronze
Note : 8/10
Un roman épistolaire très bien écrit qui se lit facilement et qui nous plonge dans un monde de luxure, d'adultère et de manipulations.
Par le Editer
lelette1610 Argent
Note : 7/10
"Ce livre, s'il brûle, ne peut brûler qu'à la manière de la glace"
(Charles Beaudelaire)

"Une érotisation de la volonté" (André Malraux)
Par le Editer
Biblio_Mimi Diamant
Note : 9/10
Autant je n'ai pas beaucoup aimé les Lettres Persanes, autant j'ai passé ici un moment agréable.
Les lettres sont indissociables les unes des autres, ce qui permet d'avoir une intrigue constante et bien menée.
Les personnages sont intéressants, surtout la Marquise de Mertreuil et le Vicomte de Valmont, à les corrupteurs ...
Par le Editer
book-princess Or
Note : 7/10
Finalement, c'est un roller-coaster de sentiments que j'ai éprouvés pour chaque personnage.
Le plus intéressant d'entre de mon point de vue est la Marquise de Merteuil. Une personne fascinante, et même si je me suis réjouie de sa défaite, je l'ai tour à tour appréciée, jugée, admirée, méprisée. C'est avec un grand talent que Laclos la dépeint, crée son esprit remarquable.
Au final, toute l'intrigue repose sur le bon vouloir des libertins, ce qui amène un suspense qu'on retrouve rarement aujourd'hui, je pense.
Un excellent roman au final, qui mérite bien ses lettres de noblesse.
Par le Editer
Clary76 Lu aussi
Note : 6/10
Je l'ai lu quand j'étais en Première au lycée et même si il m'a semblé long à lire je trouve ce roman intéressant. Ce qui m'attire dans ce livre c'est le coté provoquant, ne serait-ce qu'avec le sujet du libertinage. On devine facilement que la marquise de Merteuil est la "méchante" de l'histoire mais elle est intéressante pour son coté femme forte et indépendante qui veut affirmer ses choix et ses désirs dans un monde/une époque où la femme n'a pas le droit aux mêmes privilèges que les hommes et cela peut importe le rang social.
Par le Editer
Emilie52 Diamant
Note : 9/10
C'est un roman un peu long à lire certes, mais qui vaut largement le détour. Je ne m'attendais pas à quelque chose de si moderne, de si passionnant et de si passionné. J'ai beaucoup aimé le style de Laclos et toute la thématique autour des Lettres, de l'amour, du vice et du libertinage. L'intrigue est bien construite, avec des personnages qui se croisent, des liens qui se tissent et des machinations toujours plus vicieuses. La marquise de Merteuil est un personnage haut en couleur, avec une très forte personnalité. Elle est loin de la nunuche de certains romans de cette époque ! C'est une femme qui a "de la gueule" (aucune meilleure expression ne me vient à l'esprit) et devant laquelle je ne suis qu'admirative. Elle est cruelle certes, mais quelle profondeur psychologique ! Ses lettres sont tout simplement jouissives. Le Vicomte de Valmont ne lui arrive pas à la cheville. ^^ Ce sont deux personnages qui ont dû bien faire scandale à l'époque... Face à eux, pas étonnant que Cécile Volanges ou le chevalier Danceny paraissent fades. Mais vraiment, le côté psychologique est très bien poussé, notamment avec Mme de Tourvel. Enfin, le fait que la personnalité des personnages ressorte parfaitement dans les différentes lettres est un gros plus.
En bref, Les liaisons dangereuses, à défaut d'être un coup de coeur, est une excellente lecture ; THE roman épistolaire. C'est un roman d'une très grande qualité qui doit être très intéressant à étudier et que je relirai certainement un jour.
Par le Editer
sp2001 Bronze
Note : 7/10
Quel livre! Un roman élogieux de la malfaisance humaine. Une intrigue surprenante et cruelle au possible, rendue plus puissante encore par sa véracité, et qui reste d'actualité plusieurs siècles après. Des personalités complexes et malsaines qui confèrent un aspect dangereux à l'histoire pour la rendre plus addictive encore. Le roman de genre épistolaire permet la variété par les différentes écritures des personnages, certaines plus agréables que d'autres: cependant certains écrivent justement de manière assez lourde et parfois compliquée, en plus de la longueur de certaines lettres, enlevant parfois l'envie de continuer à lire.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Certains sujets abordés (infidélité, blasphème, mensonge, sex...) sont surprenants pour l'epoque où le livre a été écrit. La fin est également assez particulière: pour ma part je ne m'attendais pas à la mort de Valmont plus qu'à la maladie de la Marquise de Merteuil.
Cependant "Les liaisons dangereuses" est un classique à lire au moins une fois dans sa vie.
Par le Editer
DarkTales Lu aussi
Note : 7/10
Un roman épistolaire qui m'a laissé de bons souvenirs. Drôle, cruel, l'histoire montre avec justesse la complexité de l'homme dans la société qui balance entre ses passions et les convenances, tout cela caché derrière un masque de fierté. Quand au maniement de la langue française, elle est excellente et fait du bien à mes yeux ^^
Par le Editer
BelleBrunette Diamant
Note : 8/10
Cela faisait longtemps que je voulais le lire, et je n'ai pas été déçue; J'ai adoré. Un roman épistolaire bien mené, d'autant plus appréciable que ce n'est pas le genre courant.
La dépravation des personnages m'a fait sourire, voire rire. L'auteur leur insuffle tellement d'insolence et de dépravation que je ne peux étrangement pas ne pas les aimer, remplissant leurs lettres de projets et pensées tous plus amoraux les uns que les autres. Parfaits sophistes, les deux pervertisseurs arrivent à retourner n'importe quel contre-argument à leur avantage, et sinon en ne soumettant que des arguments qui ne sonnent on ne peut plus vrais (et c'est parfois d'autant plus divertissant quand le lecteur sait, contrairement au destinataire, tous les sous-entendus qu'ils contiennent et les quiproquos volontaires).
Je me suis pendant un moment bien amusée à voir naître les machinations d'un complot machiavéliques, me donnant l'impression d'être dans la confidence en m'épargnant les remords.

Pourtant, j'ai finis par me faire aux personnage, m'attacher aux victimes, et à regretter et réprouver ce malheur qu'on leur imposait. On jouait avec leurs sentiments, leur vie. Ob a vu naître leurs sentiments, de l'indifférence, à la tentation, en passant par le doute, pour finir dans un amour passionné et désespéré.
On les tourmentai sur les bases d'un défis orgueilleux; et d'une vengeance puérile.

Et ce qui n'était au départ que des projets sans réelle consistance ont fatalement été suivis des conséquences désastreuses, mais par un juste retour des choses.
On entame un récit léger, diabolique et entraînant; pour terminer sur une fin bien malheureuse, à laquelle personne n'échappe.

Un style d'écriture simple, fluide; et ces lettres me font imaginer mieux qu'avec des descriptions les scènes.

Un roman où la fin nous laisse la tête encore pleine de questions, où l'ont se demande qui du bien (les pervertisseurs puni) ou du mal (les vertueux détournés) gagne, et où mon coeur balance entre l'admiration devant leur adresse et leur talent, et l'effrois devant devant tout le mal dont ils sont capables...
Par le Editer
WonderLaand Bronze
Note : 7/10
Ce roman épistolaire est très intéressant à lire, mais plus encore à analyser. La façon qu'on a de croire qu'il est réel tout en pensant qu'il est fictif dans la manière où tous les éléments s'emboîtent les uns aux autres un peu trop facilement, et la manière dont chaque prose semble avoir la même âme si j'ose parler en ces termes.
J'ai beaucoup aimé lire ce bouquin, il m'a plongé au XVIIIème siècle, siècle des Lumières sans difficultés. Les personnages qu'on y trouve ont tous leur pertinence et on a envie de connaître leur histoire à tous avec plus de précision, peut-être autrement qu'à travers leurs missives.

[spoiler][/spoiler]

Cette marquise aussi fascinante qu'exécrable, son histoire et sa fin qui n'en n'est pas une est de loin ce qui m'a le plus intriguée et captivée au cours de ma lecture.
Le Vicomte de Valmont et sa Présidente de Tourvel, amants maudits qui trouvent l'amour le plus pur dans la mort, une histoire d'amour sans précédant et à laquelle on ne s'autorise pas tellement à croire avant la fin du roman. On doute de la sincérité de monsieur de Valmont jusqu'à la fin, puisqu'il est un personnage assez détestable (plus pour les lectrices que pour les lecteurs, je le crois) et pourtant on se surprend à pleurer sa mort.

Je conseille ce livre aux gens qui aiment la véritable littérature.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.