Livres
511 687
Membres
522 617

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

Sachant que j'avais adoré Ivy Wilde, j'avais hâte de lire d'autres livres de cette auteure. Mais finalement, un peu déçue de ce premier tome. L'histoire promettait d'être intéressante et certaines parties l'étaient mais certains éléments m'ont dérangé. Le personnage de Mack est un peu trop impulsif et cela devient assez fatiguant au fur et à mesure de la lecture.

Je n'ai pas trouvé Corrigan assez présent dans le récit, quelques scènes pas forcément percutantes. La romance entre les 2 personnages n'est pas vraiment voire pas du tout développée (même pas un début de flirt) à ce stade même si Corrigan a l'air intéressé. Au vu de ce que le résumé du tome 2 prévoit j'aurai pensé qu'on aurait entrevu un petit quelque chose entre Mack et Corrigan mais là rien. Malgré tout, je suis curieuse de lire la suite. L'histoire a du potentiel donc à voir comment elle sera développée.

Afficher en entier
Or

J’ai adoré cette lecture, j’ai passé un super moment. J’ai trouvé l’écriture fluide, l’histoire intrigante et les personnages attachant, notamment ce cher Corringan que j’apprécie beaucoup.

Ici, on suit une jeune femme, Mackenzie, qui vit au sein d’une meute de metamorphe. Cependant, elle ne peut pas se transformer. Et pour cause elle est humaine. Le problème c’est que les humains ne doivent pas savoir que les métamorphes existent. Le problème c’est quand la fraternité débarque en Cornouailles avec l’Alpha des alphas elle doit faire tout son possible pour ce faire passer inaperçu et qu’on ne détecte pas son odeur humaine. Les membres de sa meute son sous serment et ne peuvent donc pas la trahir. Mais la tâche va être ardue, surtout que le Seigneur Alpha tourne autour de Mack et s’amuse à un jeu qui pourrait devenir dangereux. Entre enquêtes, secret et vengeance la paisible Cornouailles va vite être chamboulée.

J’ai beaucoup aimé le petit jeu qui développe entre Corringan et Mack, mais je me demande bien ce qui va se passer par la suite. Avec toute cette histoire, on découvre des choses sur Mack qui laisse présager de grand moment. J’apprécie aussi que les métamorphes ne soient pas seulement une meute de loup-garou, mais pleines d’autres bestiole ! Ça apporte un plus à mon sens. Mack a réussi à se créer de belle amitié dans cette nouvelle famille. Mais il y a toujours des réfractaires et surtout un en particulier qui me sort par les yeux ! Je ne sais pas quoi penser de ce personnage. Est-il réellement mauvais, jaloux et déteste les humains ? Ou est-ce une façade ? À voir par la suite…même si je ne le sens pas trop!! En tous cas, je n’ai qu’une hâte pouvoir lire le tome é, mais l’attente va être longue.

Afficher en entier
Pas apprécié

Héroïne et monde tout à fait différents de la série Ivy Wilde: pas d’humour, histoires de métamorphes, de meutes et d’alphas. Héroïne au sale caractère, tête brûlée, grande gueule et vulgaire

Afficher en entier
Argent

bonne lecture Mackenzie est une combattant mais alors elle est longue a la détente en ce qui concerne son sang et pour Corrigan c'est prometteur .

Afficher en entier
Bronze

Ce commentaire vaut pour les cinq tomes de la série (les quatre autres tomes ont été lus en anglais). Malgré un premier tome prometteur, assez original, et suffisamment bien ficelé pour connaître la suite, j'ai globalement été déçue par cette série. Beaucoup de descriptions et de redondances, un personnage principal féminin très obtus et peu ouvert aux autres (et n'aide en rien à nous la rendre sympathique), un héros qui ne tient finalement pas la place qu'il aurait méritée, une romance qui n'est pas suffisamment développée, des pistes pour rendre cette histoire plus palpitante pas du tout exploitées... Bref, je suis complètement restée sur ma faim, en espérant jusqu'au bout que cette série prendrait une autre tournure, mais non. Lire les cinq tomes pour en arriver à cette conclusion ne vaut pas le coup.

Afficher en entier
Lu aussi

A la lecture de la description du livre j'ai pensé : Intéressant ! J'ai tiqué quelques fois durant les premières pages mais ça me semblait prometteur tout de même. Au final, de loin, l'histoire pourrait être une mine d'or mais de prés, ça sonne plutôt creux mais ça ne reste que mon avis.

L'héroïne ne m'a pas vraiment impressionnée. Tempérament de feu ? Ouais, si on veut, si elle avait 12 ans. Elle ne renvoi pas l'image d'une femme forte aux fils des pages. Imaginé une humaine, habituée aux techniques de combat mais manquant de force brute par rapport au reste de sa famille, des métamorphes. Ce qui est logique, d'ailleurs, mais dans les faits elle bat tous les méchants, se croit capable de battre tous les méchants (seul, son égo et sa culpabilité ne partagent pas), on l'appele pour battre tous les vilains méchants. Et personne ne se pose de question ? Non ? Vraiment ? Même pas un petit coup d'un truc mystérieux qui lui révèle une partie de ses pouvoirs pour rendre ça un peu plus acceptable. Elle est censée être humaine, bon sang. Pareil pour La Fraternité, autorité suprême des métamorphes, la crème de la crème : Corrigan ne suinte pas un gramme de pouvoir, les autres encore moins.

Bref, on sent que l'auteur veut insuffler du caractère à ses personnages mais je pense que l'histoire doit être beaucoup plus creusée pour que ça fonctionne. Je n'ai pas su m'accrocher à ce livre où (à part quelques exceptions) c'est du déjà vu et en surface en plus. En fait, les relations entre personnages sont très peu développées, l'autorité et le pouvoir très peu illustrés, l'amour ? Pas vu, rien. J'ai arrêté au 24eme chapitre, je ne voyais plus l'utilité de cette lecture, je vais aller lire Kate Daniels pour m'en remettre.

Afficher en entier
Diamant

Premier livre que je lis de cet auteur et ce fut particulièrement bien !

Les personnages sont attachants, l'histoire est bien même si on devine bien avant ce que Mack est vraiment avant que cela ne soit révélé ce qui est dommage.

Mais vu comment cela finit, il me tarde de lire la suite !

Afficher en entier
Argent

J'ai aimé lire ce roman. Le premier tome nous donne vraiment envie de lire la suite et nous laisse un peu sur notre faim. On a hâte de voir les épreuves que va devoir endurer le personnage principale. De plus son caractère explosif la rend particulièrement attachante.

Afficher en entier
Lu aussi

https://aliceneverland.com/2020/05/28/les-liens-du-sang-tome-1-un-temperament-de-feu-helen-harper/

Mack est une jeune humaine ayant grandi au milieu d’une meute de métamorphes dans les Cornouailles. Un secret bien gardé puisque, si la Fraternité venait à savoir qu’une humaine vit parmi eux, tous les membres de la meute en seraient condamnés. Mais, lorsque l’Alpha de la meute est retrouvé assassiné, la Fraternité est dans l’obligation de venir sur place afin de procéder à la nomination d’un nouvel alpha, et d’enquêter sur la disparition prématurée du précédent. Mack se doit donc de devenir transparente afin de n’éveiller aucun soupçon. Ce qui reste délicat pour la jeune femme, qui possède un vrai tempérament de feu…

J’ai été surprise de voir qu’il m’aura fallu un looong moment pour entrer dans l’histoire. J’ai beaucoup aimé l’ambiance générale du roman, mais également la dualité au sein de la meute de Cornouailles par rapport à Mack. Malgré tout, même si l’évènement majeur survient dès le début, les éléments sont ensuite très longs à s’enchainer. Surtout, le personnage de Mack était assez ennuyeux et j’ai eu énormément de mal à découvrir toutes ses pensées.

Heureusement, l’arrivée de la fraternité rajoute un peu de piment à l’histoire. Et puis, il y avait tout ce mystère autour du personnage de Mack que j’étais curieuse de découvrir. Helen Harper sait comment nous donner envie de poursuivre notre lecture et, de ce côté là, c’était vraiment réussi.

Pour le reste, je trouve malheureusement que tout est assez convenu. Les réactions de Mack sont épuisantes, à l’opposé de ce que j’attendais d’elle. L’auteure a voulu en faire une héroïne badass mais tout me paraissait forcé : ses réactions, ses actions, ses pensées. Mack est une jeune femme mais, pourtant, j’avais plutôt l’impression de voir une adolescente. Quant aux autres personnages, ils ne sont pas en reste et remplissent seulement le rôle que l’on attend d’eux, ni plus, ni moins.

Ce qui fait que, malgré mon intérêt pour le cadre du roman, malgré ma curiosité envers le mystère qui entoure les origines de Mack, j’ai eu l’impression que tout cela manquait cruellement de profondeur et que l’auteure nous servait des personnages clichés et sans aucun charisme.

Tout de même, l’histoire se laisse découvrir avec plaisir et se lit rapidement, mais une bonne moitié du roman est plus ennuyeuse et inutile qu’autre chose. Et même si les révélations finales laissent entrevoir une suite de l’intrigue intéressante, je ne sais pas encore si je la lirais.

Afficher en entier
Bronze

S'il y a bien une chose à laquelle Helen Harper ne déroge pas, c'est l'écriture. Ce livre est magnifiquement bien écrit, c'est fluide, c'est bien construit, c'est robuste et c'est léger sans manquer de profondeur.

Toutefois, plusieurs éléments ont quelque peu gêner ma lecture.

D'abord, le personnage de Corrigan. Je n'ai pas bien compris l'utilité de ce personnage, à part introduire un beau mâle alpha bien sur, mais c'est maladroit, il apparait de manière sporadique pour 3 lignes de dialogue et repart. Il est impossible à cerner, de même que ces prétendus sentiments pour Mack qui ne paraissant du coup pas justifié, et que dire de ce surnom, chaton, qui sort de nul part.

Ensuite, l'usage de quelques vulgarités. Je ne suis absolument pas contre en général, mais là j'ai trouvé ça inapproprié, ça arrivait comme une cheveu sur la soupe et ça n'apportait rien.

Enfin, certains éléments inhérents à Mack. D'abord, son "sang de feu" est tout de même bizarrement décrit. Ca fait louche, si bien que la révélation sur sa véritable nature n'est pas surprenante 1 seconde, je l'avais deviné dès le début. Sa haine pour la Fraternité n'est pas non plus assez justifiée à mes yeux, et cela nuit à la crédibilité et l'authenticité du personnage. Enfin, j'ai trouvé qu'elle avait tendance à surréagir, mais passons et attribuons cela à son sang.

On passe tout de même un bon moment, l'auteur fait un véritable effort autour des créatures de l'Autremonde, il y a des personnages attachants, notamment Alex, et j'ai aimé les ramifications autour de l'Autremonde (notamment l'Autrenet).

Je lirais le tome 2 mais ne sait pas encore si je terminerai la série.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode