Livres
411 247
Membres
320 130

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Lionnes de Venise, tome 1



Description ajoutée par Elyas 2017-04-29T09:28:50+02:00

Résumé

Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.

Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s'immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s'enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l'amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.

Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu'elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu'elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Après le succès de sa série sur Aliénor d'Aquitaine, Mireille Calmel nous plonge avec maestria dans la Venise trouble du XVIIe siècle. Un formidable roman de cape et d'épée qui entraînera le lecteur de la cité des masques aux terres des mousquetaires.

Afficher en entier

Classement en biblio - 43 lecteurs

Or
9 lecteurs
PAL
23 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TERVERCHANTAL 2018-02-09T17:40:38+01:00

A chaque nouveau pas, Lucia se grisait davantage. Claude de Mesmes ne cessait, lors de leurs face-à-face, de la couver d'un regard de braise. Elle lui en retournait de plus ardents encore, arrondissant sa bouche en une promesse de baisers. Les enchaînements lui permettaient, par intermittence, d'entrevoir Giorgio Cornaro. Il semblait ravi de sa maîtrise de la danse, de son jeu langoureux.

Elle avançait à présent droit devant elle, menée par cette main moite qui trahissait le désir de son partenaire.

Et soudain, son attention fut retenue par un homme au costume d'une indécente richesse. Inexplicablement, son coeur s'emballa dans sa poitrine. Elle chercha son regard. N'obtint en retour qu'un éclair chargé d'autant de désarroi que de haine.

Tandis que Claude de Mesmes lui imposait un demi-tour élégant, elle sentit une sueur froide lui glacer l'échine. Remplaçant les couples qui évoluaient sur la piste, des papillons dansèrent devant ses yeux.

Avant même qu'elle ait pu comprendre comment, l'ambassadeur de France la cueillait dans ses bras.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-17T16:30:52+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par -sam12345- 2018-03-27T19:34:00+02:00
Or

Avec Lucia l'héroïne de notre roman c'est toute la trame infâme des complots de Venise et de cette société hypocrite du pouvoir qui est mis en lumière. Airé dans les rues de Venise ou cette fois les masques vont tomber et qui sais peut être en serez vous vous même emportez et incompréhensiblement attirer par cette ville au milles visages... N'attendez plus et entré dans le plus grand carnaval ou pouvoir et amour mènent la danse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-01-15T13:26:02+01:00
Or

Venise, 1627. Lucia est la fille d’un imprimeur de renom à qui une courtisane demande la plus grande discrétion afin de reproduire une gravure mystérieuse. En effet, il s’agit de celle-là même qui intriguait déjà son grand-père avant sa disparition. Mais avant que le père et la fille ne puisse faire de recherche, ils sont attaqués par des hommes armés, le père est enlevé, la boutique incendiée et Lucia n’a que le temps de s’enfuir en sauvant leur apprenti et la gravure. Elle fera alors tout pour sauver son père, quitte à devenir courtisane à son tour.

J’avais bien aimé les autres romans de Mireille Calmel que j’avais lu et la couverture me tentait depuis un moment. Je suis entrée directement dans l’histoire, il n’y a pas de temps mort et les différents rebondissements nous entraînent toujours plus rapidement dans l’histoire. Un peu trop par moment, par exemple sa formation comme courtisane, qui ne dure déjà que 4 jours, ce qui me semble bien peu pour tout apprendre et passer de fille d’imprimeur à courtisane de talent, est complètement passé sous silence. Certains détails de l’intrigue sont également expliqués un peu trop vite, on a pas vraiment le temps de s’y attacher que c’est déjà passé.

En revanche, j’ai admiré la façon dont l’auteure nous faisait entrer dans l’histoire et surtout la grande Histoire, avec des personnages qui ont réellement existé et un travail historique de fourmi.

J’ai donc passé un bon moment avec ce roman, j’ai déjà commencé le second, le côté intrigue, cape et d’épée m’a bien plût !

Vous l’avez lu ? Vous avez aimé ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chrisval 2018-01-14T16:12:14+01:00
Bronze

J'avais adoré ses livres précédents avec comme personnage principal Alienor d'Aquitaine.

J'ai eu plus de mal à entrer dans celui-ci- mais en persévérant on finit par se laisser prendre par les personnages j'ai donc pris le tome

Afficher en entier
Commentaire ajouté par monseigneurLabaltringue 2017-12-29T22:03:50+01:00
Pas apprécié

Le resumé au dos m'a seduite. Je l'ai acheté sans réfléchir et j'ai commencé rapidement la lecture. Et j'ai détesté.

Pour décrire correctement ce livre, je dirais qu'on est ici entre un navet et un nanar. Les premières pages m'ont bien plu mais très vite, l'histoire est parti en couilles dans le sens le plus littéral. En effet, la grande intrigue concernant l’espionnage est souvent mise de coté pour être remplacée par du "avec qui l’héroïne va t elle perdre sa virginité?". Je ne vais pas jouer la sainte Nitouche offensée parce qu'il y'a du sexe dans le roman, mais il est sans cesse au centre du livre à la manière d'un mauvais bouquin Harlequin et les scènes ou les personnages s'envoient en l'air sont extrêmement mal écrites. Le livre devient insupportable à lire tant il est ennuyeux sur certains aspects. Mais je pense que ce qui l'a sauvé d'un passage à la poubelle, c'est son aspect "scénario nanardesque" qui rend certaines scènes hilarantes.Spoiler(cliquez pour révéler) Pour ne donner qu'un exemple, au moment ou elle apprends que le chevalier (qu'elle vient à peine de rencontrer) est le responsable de l’enlèvement de son père, elle essaye d'abord de le frapper et de se venger, puis au bout d'une page, ils se mettent soudainement à baiser.

Un autre aspect insupportable est l’héroïne. . Elle est décrite comme une jeune femme parfaite, belle, intelligente et le seul default que je pourrais lui trouver : c'est d'agir de temps à autre d'une manière irréfléchie. Quasiment tous les personnages masculins veulent se la faire et surtout, elle brille dans toutes les matières : mathématiques, français, italien, latin, sciences... Un personnage de femme forte n'a pas besoin d’être écrite comme une Mary Sue. Les seuls aspects positifs que je trouve à l'oeuvre sont l’écriture et l'ambiance de Venise. Du reste le livre est un énorme nanar qui m'a coûté quand même cher. Avec du recul, l'histoire me fait rire mais à lire, c'est un calvaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-08-19T11:50:28+02:00
Diamant

Splendide ! Ce serait le seul mot que je pourrais écrire, mais cela ne serait vraiment pas très sympa, au vu de ce que j'écris habituellement sur les livres. L'histoire se passe au 17ème siècle, sous une Venise qui est affriolante et la plupart du temps insouciante pour les plus riches. J'ai été transporté dans cette ville dès le début de la lecture. Les descriptions nous embarquent dans les ruelles, sur les canots, dans les demeures où la richesse et la sensualité sont parties prenantes. Les flots de Venise, les prisons, le pont des soupirs qui est encore utilisé, un voyage qui montre le beau comme le moins beau. Lucia va enquêter sans avoir l'aide de la Quarantia Criminale qui croit tout simplement qu'elle affabule. Elle va devoir se débrouiller seule, ou presque . Une rencontre va la forcer à devenir courtisane, mais cela ne sera pas comme cet homme, Giorgio Cornaro, pourrait le croire. Apprendre vite et bien, sera une décision dont elle n'aura pas vraiment le choix. Cela montre sa ténacité et son courage, surtout face à l'abbesse.

La suite en ligne :

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/<a href="/livres/Calmel-Les-lionnes-de-Venise/893297" class="titre1">les-lionnes-de-venise</a>-tome-1-mireille-calmel-a131063714

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2017-08-08T07:04:50+02:00
Diamant

L'auteur nous plonge dans une aventure trépidante et nous embarque dès les premières pages. Elle mêle habilement le côté roman avec l'aspect historique. On ressent toute sa passion dans les recherches qu'elle a faites et dans la qualité du récit qu'elle a construit autour. Des personnages qui ont vécus à cette même époque et dont l'histoire qui nous ait offerte pourrait avoir été la leur. Le tout avec de belles descriptions qui m'ont permises de voir Venise à travers les mots de l'auteur.

Lucia est une jeune femme qui, en l'espace d'un instant, d'une tragédie, va tout perdre. Pas défaitiste et surtout dotée de beaucoup de courage, elle sera prête à tout pour retrouver son Père et élucider l'énigme qui est la cause de ses tourments. Même lorsqu'elle fait preuve de bravoure et courage, elle a toujours un petit côté fragile qui donne envie de la protéger. Surtout pour un bel homme qui lui tourne autour.

Un récit avec une intrigue terriblement efficace. Entre manipulations et rebondissements, elle devient rapidement une course contre la montre. De beaux moments de tension et de batailles qui apportent du piment. Une intrigue que l'on peut suivre de différents points de vue, chacun apportant des éléments de réponse. Cela nous permet également de mieux connaître les différents acteurs.

J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le style de l'auteur qui se révèle entrainant et palpitant. Je me suis laissé emporter par le récit. Je n'ai pas vu les pages défiler et une fois que la dernière fût tournée, je me suis sentie totalement frustrée de ne pas avoir la suite à portée de main.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leboudoirdulivre 2017-06-27T17:07:08+02:00
Diamant

Nul n’est ce qu’il prétend être et caché derrière un masque, il est facile de tromper son monde. Il en va de même pour Lucia, jeune Vénitienne au caractère affirmé qui va devoir changer d’identité et jouer un rôle qui n’est pas le sien pour retrouver son père. Dans une course-poursuite haletante, suivez les aventures de Lucia dans la Cité des Doges pour retrouver son père enlevé dans des circonstances très mystérieuses qui ont comme seul lien une mystérieuse gravure.

Son chemin croisera celui d’Isabella Rosselli, maîtresse de l’ambassadeur de France et espionne mais également celui de Georgio Cornaro, un homme qui détient tout pouvoir et qui est prêt à tout pour découvrir le secret que cache la mystérieuse gravure.

L'intrigue est finement menée, on ne s'ennuie pas une seconde, entre les péripéties de Lucia et les descriptions de Venise subtilement mises en avant. Les chapitres relativement courts peuvent surprendre au début et pourtant on les dévorent à toute vitesse.

La plume de Mireille est toujours aussi addictive et elle sait comment faire voyager ses lecteurs dans les pays et époques de ses livres.

Si vous appréciez les romans de cape et d'épées, mêlés de romance, les intrigues et complots mais également les héroïnes qui brisent les diktats que la société veut leur imposer, vous pouvez choisir ce livre les yeux fermés.

Un livre à lire, à relire, à offrir, à s'offrir et à partager autour de soi !

Ma chronique : https://leboudoirdulivre.wordpress.com/2017/06/27/les-lionnes-de-venise-de-mireille-calmel/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-06-02T11:36:26+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/06/02/les-lionnes-de-venise-mireille-calmel/

En lisant le résumé des Lionnes de Venise, je me suis doutée que cette lecture me plairait. Mettez-moi de l’histoire, de l’aventure, un brin de romance, des mousquetaires et quelques duels à l’épée et vous faites mon bonheur. J’aime les romans de cape et d’épée, que voulez-vous…

Les lionnes de Venise est le premier tome d’une série écrite par Mireille Calmel, auteure de romans historiques, notamment sur Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion. Cette nouvelle série nous embarque à Venise au début du XVIIe siècle. On y fait connaissance avec l’impétueuse Lucia qui va tout faire pour retrouver son père, enlevé sous ses yeux durant l’incendie de leur maison et de leur imprimerie.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Je ne me suis pas ennuyée une seule minute. L’intrigue m’a happée et je voulais en savoir plus sur cette mystérieuse gravure, sorte de clé permettant d’accéder à un grimoire aux pouvoirs puissants.

Le duo formé par Lucia et Marco est très sympathique et j’ai vu arriver la fin du roman avec un grand désarroi… Non mais vraiment, laisser le lecteur en plan comme ça, sans assouvir sa curiosité ! C’est cruel ! On se croirait presque à la fin d’une saison de série policière américaine. Il va falloir attendre novembre pour lire la suite et ça me paraît beaucoup trop long. En même temps, ça veut aussi dire que ça m’a plu, ce qui est une bonne chose.

En tout cas, si vous voulez vous lancer dans une sympathique série historique, je vous conseille Les lionnes de Venise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par uneetoilereveuse 2017-05-31T11:28:17+02:00
Diamant

Un roman incroyable, envoûtant, subjuguant !

Tout d'abord, parlons de la qualité incroyable de l'écriture.

L'auteur nous offre une plume légère, fluide et travaillée. Nous plongeons dans une époque passé avec vivacité, et le détail apporté à chaque mots crée un décors aux multiples facettes. Nous ne pouvons que plonger dans ce roman et en oublier la réalité qui se joue autour de nous. Chaque bruits, chaque décors, chaque paysages jusqu'à chaque odeurs se matérialisent et prennent vie autour de nous.

Maintenons, parlons de l'histoire en elle même. Nous suivons les aventures de Lucia, une jeune femme qui nous apparaît au début comme étant très sensible, rusée et déterminée à retrouver son père enlevé par de mystérieux et violents inconnus.

Pour ce faire, elle va tenter de reprendre sa vie en main avec ruse, intelligence et persévérance.

Cependant, nous allons tout au long du roman être confronté à de multiples formes de manipulations et de multiples rebondissements. Le lecteur change constamment son point de vu sur l'entourage de Lucia, en passant de désillusion en désillusions en même temps que l’héroïne, qui va progressivement comprendre que le monde n'est pas aussi sincère et juste qu'elle l'imaginait.

L'auteure semble vouloir nous prouver qu'à cette époque, dans une Venise très ambitieuse il est difficile de trouver des personnes honnête à qui nous pouvons nous fier.

La personnalité de Lucia est très appréciable. Nous ne suivons pas une héroïne stéréotypée, incapable de se défendre seule. Ici, Lucia sait se battre, et veut en apprendre plus pour pouvoir se défendre. Elle est également d'une grande sensibilité, envers son père qu'elle semble aimer d'un amour profond, mais aussi envers de nouvelles rencontres. Elle peut parfois faire preuve de naïveté, mais comment aimer et voir les petits détails positifs de la vie si nous sommes sans cesse méfiant envers tout et tout le monde ?

De plus, nous ne pouvons qu'être charmé par autant de sensibilités, comme par exemple la relation qu'entretient Lucia avec son père, relation très forte qui apporte beaucoup d'émotions. Etre capable de risquer sa vie est admirable pour une jeune femme vivant dans une époque où leurs droits et leur images étaient réduits.

Nous plongeons également dans une aventures pleines de mystères et de rebondissements, faisant de ce livre un 'page-turner' incroyable. Nous sommes à la fois curieux de découvrir comment va évoluer Lucia, mais également impatient de savoir si elle va réussir à sauver son père.

Pour finir, ce roman dégorge de sensualités. Lucia tente de jouer la comédie pour découvrir qui détient son père. Pour cela elle doit se fondre dans la masse, et copier les autres femmes autour d'elle, charmeuses et séduisantes, tentant d'attirer l’attention d'un bon partie. Cependant, elle est encore jeune et découvre en même temps de le lecteur sa sensualité, et l'impacte qu'elle peu avoir sur les hommes. Cette méconnaissance du monde réel a pour conséquence de la faire tomber dans de nombreux pièges, et seul son intelligence et ses ruses arriveront à prendre le devant, même si une aide extérieur est parfois indispensable.

La note que mérite ce roman selon moi est 20/20. l'écriture est subjuguante et dépaysante, l'histoire est pleine de rebondissements, de sensibilités et de sensualités. Elle arrive à la fois à nous captiver, nous apeurer, nous déstabiliser et nous émouvoir.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Lionnes de Venise, tome 1

  • France : 2016-10-27 - Poche (Français)
  • France : 2017-05-04 (Français)

Activité récente

baby40 l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-14T22:27:26+02:00

Les chiffres

Lecteurs 43
Commentaires 9
Extraits 5
Evaluations 16
Note globale 8.06 / 10

Évaluations