Livres
432 701
Membres
354 708

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les maîtres d'Écosse, Tome 2 : Renégat



Description ajoutée par LNA5 2015-12-12T17:34:46+01:00

Résumé

Et si son seul espoir, pour vaincre l'ennemi, était de lui jurer allégeance ?

Édouard Ier, roi d'Angleterre est prêt à tout pour unir les îles Britanniques sous une seule et même couronne. Cette campagne, inspirée de la prophétie de Merlin, est d'ores et déjà engagée avec la soumission du pays de Galles. Désormais, le roi doit mettre la main sur la relique sacrée de saint Malachie, symbole de la nation irlandaise, afin de parachever son implacable dessein. Un seul homme peut contrarier ses plans : Robert Bruce. Il a quitté son Écosse natal dans ce but. Mais, pris dans un jeu de conquêtes, de pouvoirs et de trahisons qui le dépasse, celui-ci n'aura d'autre choix que d'abandonner ce qu'il a de plus cher...

(4ème de couverture - éd. Pocket)

Afficher en entier

Classement en biblio - 31 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par magaliB 2018-07-27T22:10:05+02:00

Il frappa du poing sur la table.

— Le jour du jugement approche. Prenez garde à ce que je dis.

— Richard de Burgh est un allié de votre famille depuis des années, sir Robert, observa le jeune moine. Nous savons aussi que vous avez prêté allégeance au roi Édouard. Comment pouvons-nous être certains de votre loyauté ?

— Ces allégeances n’existent plus depuis trois ans. Elles ont pris fin le jour où j’ai rejoint l’insurrection dirigée par William Wallace.

Robert se pencha sur la table en soutenant le regard du moine.

— Nos deux pays ont souffert de la domination du roi d’Angleterre. Si vous savez où se trouve le Bâton, je peux vous aider à l’empêcher de s’en emparer.

Le jeune homme lança un regard en direction de Murtough et Robert vit une lueur d’espoir éclairer son visage. Il continua :

— Dans l’Histoire des rois de Bretagne de Monmouth, il est écrit que Brutus de Troie, fondateur de ces îles, avait en sa possession certaines reliques. À sa mort, ses fils se sont partagé le territoire, donnant naissance à ce qui allait devenir l’Angleterre, l’Irlande, le pays de Galles et l’Écosse, chacun d’entre eux possédant l’une des quatre reliques, symboles de leur nouvelle autorité.

— Je connais l’œuvre de Geoffroy de Monmouth, le coupa Murtough.

Robert poursuivit sans se laisser troubler :

— Selon une vision du prophète Merlin, que Monmouth affirmait traduire, c’est cette partition qui est à l’origine de l’enlisement de la Bretagne dans le chaos. Il avait prédit que ces objets sacrés devraient être rassemblées auprès d’un seul souverain pour éviter la ruine finale du pays. Uther Pendragon et son fils, le roi Arthur, étaient proches de réussir, mais ils n’ont pas pu aller au bout. Quand Édouard a conquis le pays de Galles, il a découvert une prophétie perdue qui évoquait les quatre trésors. Pour l’Angleterre, Curtana, l’Épée de la Clémence. Pour le pays de Galles, la Couronne d’Arthur, le diadème qu’aurait porté Brutus lui-même. Pour l’Écosse…

Robert s’interrompit. L’image d’un bloc de pierre à l’arrière d’un chariot, descendant une voie poussiéreuse, venait de surgir devant ses yeux. Il chevauchait furieusement dans son sillage, le bouclier haut levé. Autour de lui, d’autres hommes sur leurs montures, l’épée à la main, le visage illuminé par la victoire. Tous portaient le même bouclier que lui : rouge sang, orné au milieu d’un dragon dressé sur ses pattes arrière et crachant des flammes. À sa grande honte, il avait joué un rôle ce jour-là et livré à Édouard cette relique des plus précieuses.

— Pour l’Écosse, reprit-il, la Pierre du Destin, sur laquelle tous nos rois ont été couronnés.

— Nous avons entendu parler des conquêtes du roi Édouard, dit gravement le plus jeune moine. Nous savons qu’il s’est approprié ces trésors et qu’il les garde à Westminster. Seul le Bâton de notre fondateur lui a échappé jusqu’à maintenant.

— Alors vous savez qu’il est prêt à tout pour mettre la main dessus.

— Et vous, comte Robert… demanda Murtough, dont les yeux brillaient à la lumière du chandelier.

Il but une gorgée de vin et la fissure de sa lèvre s’emplit du liquide rouge.

— … croyez-vous en la prophétie de Merlin ?

— Peu importent mes convictions. Ce qui compte, c’est que les sujets du roi et la plupart de ses hommes y croient. C’est pour cela qu’ils se battent, qu’ils saignent et qu’ils meurent. Ils sont l’épée qui lui a permis de conquérir le pays de Galles. Et maintenant, l’Écosse. Le sentiment de sauver la Bretagne de la ruine ne fait que renforcer leur détermination. Édouard ne conquiert pas grâce à sa seule force, il s’appuie aussi sur celle de la prophétie. Il deviendra un nouveau Brutus, un nouvel Arthur. Et toute la Bretagne se prosternera devant lui.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par magaliB 2018-06-15T22:47:45+02:00
Argent

J'ai énormément de mal à classer ce tome. L'écriture est fluide et les rebondissements font que l'on persiste dans la lecture. Mais j'ai eu des moments ou je me suis un peu ennuyée. Il faut dire que j'ai mis presque 1 mois à le lire, et ça ce n'est pas bon signe question addictivité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cazolie 2013-07-26T10:48:29+02:00
Or

Je ne me rappelais plus trop du premier tome, et un résumé au début du livre aurait été le bienvenu. Enfin, passons, on s'y retrouve tout de même.

Dans ce tome-ci, il est question de manoeuvres politiques, de trahisons en tout genre et de supplices sympathiques divers et variés. Si le tout manque peut-être un peu d'additivité, ça reste l'histoire d'Ecosse magnifiquement racontée. Robyn Young a su rassembler les pièces manquantes de l'histoire de façon tout à fait cohérente (du moins pour nous, pauvres mortels)

Mon côté affreusement niais était un peu déçu mais j'ai survécu quand même.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ce que j'ai trouvé affreux (hormis le supplice de Wallace) c'est le fait que Robert doive trahir encore Humphrey, son meilleur ami, alors qu'il lui avait de nouveau accordé sa confiance.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les maîtres d'Écosse, Tome 2 : Renégat

  • France : 2013-06-13 (Français)
  • France : 2014-06-19 - Poche (Français)

Activité récente

dibe l'ajoute dans sa biblio or
2016-11-02T12:25:24+01:00

Les chiffres

Lecteurs 31
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Renegade - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode