Livres
454 819
Membres
403 529

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Mariés écossais, Tome 1 : Unie au Highlander



Description ajoutée par Underworld 2017-05-08T20:12:21+02:00

Résumé

"Est-ce l’accueil que vous réservez à votre épouse ?"

Arran est sans voix. La femme radieuse et sûre d’elle qui se tient devant lui est-elle bien Margot ? Où est passée l’oie blanche rebutée par les mœurs écossaises, celle qui a fui juste après leur mariage pour retourner chez son père à Londres ? Trois ans sans un mot d’elle, sans un signe de vie, hormis les nombreuses dépenses à sa charge… et voilà qu’elle est subitement de retour, prétendant vouloir sauver leur mariage et – sait-elle que c’est son point faible ? – fonder une famille. Que cache ce revirement soudain ? Arran n’a pas l’intention de lui accorder sa confiance, et il compte lui mener la vie dure jusqu’à ce qu’elle dévoile son jeu…

* * *

Wicked intrigue unfolds as an unlikely marriage leads to a path of risky desire in the lush, green Scottish Highlands.

Born into riches and groomed in English luxury, Margot Armstrong didn't belong in a Scottish chieftain's devil-may-care world. Three years ago she fled their marriage of convenience and hasn't looked back—except to relive the moments spent in wild, rugged Arran McKenzie's passionate embrace. But as their respective countries' fragile unity threatens to unravel, Margot must return to her husband to uncover his role in the treachery before her family can be accused of it.

Red-haired, green-eyed Margot was Arran's beautiful bride. Her loss has haunted him, but her return threatens everything he has gained. As the Highland mists carry whispers of an English plot to seize McKenzie territory, he must outmaneuver her in games of espionage…and seduction. But even as their secrets tangle together, there's nothing to prevent love from capturing them both and leading them straight into danger.

Afficher en entier

Classement en biblio - 88 lecteurs

Extrait

L’oncle Ivor avait un jour déclaré à Arran qu’il n’y avait rien au monde de plus dangereux pour l’homme que la femme. « Ni bête, ni fléau, ni maladie », avait-il dit gaiement, perché sur un rocher alors qu’ils pistaient des chevreuils. « Les hommes vivent et meurent pour elles, mon garçon. Tu verras ce que je veux dire quand tu seras plus grand, aye ? La solution, c’est d’en trouver une fidèle et de la garder près de soi. »

Arran regrettait de ne pas avoir suivi le conseil de son oncle. Il était encore sous le choc, fou de rage et de déception. Certes, il avait su dès le début qu’il ne pouvait pas faire confiance à Margot. Mais cela n’atténuait en rien sa douleur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Une petite romance pas mal, quoique un peu rapide à mon goût. J'ai trouvé un peu dommage que les personnages secondaires soient si peu développés, malgré tout j'ai passé un bon moment avec Margot et Arran.

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment passé un excellent moment avec ce roman. Alors certes, on est chez Harlequin et tout reste un peu trop soft, mais néanmoins l'histoire est vraiment bien menée. La plume de l'auteure est très agréable.

J'ai lu énormément d'histoire sur cette période et sans être très originale, l'aventure se détache des autres, aussi je vais m'empresser de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Un livre qui ne correspond pas très bien à la quatrième de couverture je trouve... Spoiler(cliquez pour révéler)En effet, Margot ressemble bien à la jeune fille anglaise bien née, complètement incapable de vivre en dehors de sa zone de confort. Pour une fois, j'ai trouvé que l’héroïne, bien que enquiquinante, était réaliste.

C'est donc plus pour le réalisme que l'histoire en elle-même que j'ai apprécié ce livre.

Afficher en entier
Argent

Une romance que j'ai apprécié même si l'attitude des personnages m'a parfois agacée. J'ai passé un très bon moment et gros plus, j'adore l'épilogue !

Afficher en entier
Argent

Une romance intéressante, parfois agaçante avec toujours le même schéma : Arran rejette son épouse car il la pense coupable, et comme par hasard Margot n'a jamais l'occasion de s'expliquer, ce qui mène à un imbroglio de malentendus impossible. Le clan passe son temps à haïr la jeune femme, je trouve ça un peu bizarre quand même, un minimum de respect pour la femme de son laird non ? Mais apparemment pas, surtout qu'Arran ne semble jamais être au courant du comportement des gens à l'égard de sa femme, mais bon. Ça reste tout de même une lecture agréable que je ne déconseillerais pas.

Afficher en entier
Lu aussi

Mouais : A des fins purement stratégiques, le père de Margot l’oblige à se marier avec le chef du clan Mackenzie devenu Lord Mackenzie de Balhaire. C’est pour cela que deux jours après son 18ème anniversaire, Margot prononce ses vœux de mariage et le surlendemain part pour l’Écosse. Mais ne supportant pas sa nouvelle vie, elle quitte Arran au bout de 4 mois et retourne en Angleterre. Trois ans plus tard, son père lui ordonne de retourner auprès de son mari afin de découvrir s’il ne serait pas un traite à la couronne. Arran est stupéfait de voir sa femme revenir et se méfie d’elle surtout quand elle lui annonce qu’elle veut redonner une nouvelle chance à leur mariage…Si le personnage d’Arran m’a plu, ça n’est pas vraiment le cas de celui de Margot. Une romance simple sans surprise qui se lit sans prise de tête mais rien de transcendant.

Afficher en entier
Argent

J’aime bien les romans de Julia London : elle sait écrire des intrigues amoureuses pleines de rebondissements dans lesquelles des personnages attachants tentent de régler leurs problèmes sans perdre leur âme. Le premier tome de cette trilogie correspond entièrement à l’univers décrit ci-dessus. Margot a été mariée, pour ne pas dire vendue, bien trop jeune à une rude écossais, elle qui ne rêvait que de bals et de gentlemen. Elle s’est retrouvée dans un château perdu avec des gens qu’elle ne comprenait pas, à commencer par son mari. Arran, lui, a tout de suite été ébloui par cette superbe anglaise mais il s’est retrouvé très vite désarçonné par ses larmes et ses caprices. Le seul moment où ils s’entendaient c’était au lit. Mais cela ne suffit pas pour faire durer un mariage et Margot a fui, retournant dans son Angleterre chérie et s’enivrant de soirées et de bals. Pourtant, elle est de retour car son père lui a ordonné d’espionner son mari. Il est persuadé que celui-ci complote pour renverser la reine Anne et installer sur le trône un Stuart. Elle doit donc trouver une preuve. Mais elle va se heurter à la méfiance de son mari qui ne croit pas à sa fable –je veux donner une deuxième chance à notre mariage – et à ses propres sentiments. Arran, de son côté, est partagé entre l’envie de la renvoyer et celle de l’attacher définitivement dans son lit. Tous les deux sont entraînés dans un jeu de séduction mais aussi de colère et de regrets. C’est l’obligation de mettre un terme à la rumeur persistante d’Arran comploteur qui va obliger les deux amants à abattre leurs cartes. Nous avons donc là un roman bien ficelé qui se mène tambour battant. L’intrigue est crédible : on sait que les anglais ont toujours considéré les écossais comme des rustres sauvages, à peine éduqués et toujours en quête de combats et de complots. Même si je préfère le personnage d’Arran, qui se montre un mari particulièrement magnanime (sa femme l’a plaqué quand même, pour un écossais fier, ce n’est pas facile à encaisser !!) sa femme Margot, passés quelques épisodes où elle réagit de manière assez stupide, est elle aussi attachante, ne serait-ce que quand elle décide de le sauver. Un bon moment de lecture, je vous le recommande.

Afficher en entier
Or

J’ai adoré ! Waw, quelle lecture! Décidemment, Julia London est vraiment douée pour ne pas me faire décrocher de ses livres…

Dès le départ, j’ai été happée par l’histoire.. Je n’avais pas compris pourquoi Margot avait quitté le château précipitamment trois années plus tot et comme Arran, je n’avais pas non plus compris pour quelle raison elle était revenue. Voilà pourquoi j’ai tant accroché à l’histoire, pour découvrir en même temps qu’Arran les raisons pour lesquelles elle était revenue.

J’ai apprécié la façon dont Margot a apprivoisé son epoux, son jeu de séduction pour qu’il reprenne confiance -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/08/18/unie-au-highlander-les-maries-ecossais-tome-1-julia-london/

Afficher en entier
Argent

Une histoire plutôt sympathique sur un couple qui après un mauvais départ doit apprendre à se connaître. L'héroïne est au départ superficielle mais fini par se découvrir au long de l'histoire. Le héros est touchant dans son désespoir amoureux. Bon moment de lecture

Afficher en entier
Argent

Je remercie NetGalley ainsi que la maison d'édition Harlequin pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce premier tome.

1706.

Margot a tout juste 18 ans, anglaise, se voit dans l'obligation de se marier avec Arran, un écossais. Son père à décidé de l'offrir afin d'asseoir sa position. Malheureusement elle ne se sentira pas à sa place et va disparaître de sa vie après avoir passé quatre mois entre les murs de sa nouvelle demeure. Elle retourne donc à Londres auprès de son père et mener une vie de société.

1710.

La femme d'Arran laird écossais, revient après avoir passé trois ans sans donner de nouvelles à son mari. Margot est revenue pour une bonne raison. Elle doit découvrir si Arran est devenu un traître, un jacobite. Mais est-ce vraiment le cas ?

L'auteur nous permet de découvrir dès le départ, le retour de la jeune femme avec tout ce que cela comporte. Pas forcément des cris, mais des questions et des regards qui en disent long. Margot qui est partie en humiliant son mari, forcément cela ne fait pas bon ménage. Quelques retours en arrière nous montre comment la jeune femme a pu se sentir, tout en restant elle-même. C'est-à-dire qu'elle est restée hautaine et a eu du mal à s'intégrer. Revenir pour une raison, celle que son père lui a donné n'est pas forcément la seule. Elle ressent quelque chose pour son mari. Le sexe entre eux est toujours bien présent. Cette attirance est la seule chose qui les maintenait au tout début de leur mariage. Et cela va encore être le cas trois ans après. Arran est un homme qui est fier, qui a très mal pris le fait qu'elle se soit enfuie et surtout il n'arrive pas à remonter vraiment la pente depuis son départ.

Entre les deux, la passion est au rendez-vous, mais le problème c'est tout le reste. Le manque de confiance, les questions sans réponses, le milieu dans lequel ils ont évolués qui est différent. Margot quitte tout, l'Angleterre, Londres, sa famille, pour un mari et un pays qui lui sont étranger. La difficulté principale est la communication. Ils se désirent, mais ne se parlent pas, ils se crient dessus, ou règle les problèmes au lit, ce qui bien évidemment ne les règlent absolument pas. Savoir ce qui se passe dans la tête de l'autre est compliqué si personne ne parle.

La trahison sera-t-elle véritablement là où l'on attend ? Elle va tenter de trouver, de dénicher des preuves de sa culpabilité, ou de son innocence. Peu importe elle doit savoir. Je trouve juste dommage que la solution soit si rapide. La méfiance va aller jusqu'au bout du livre. Les regards durs deviennent plus doux. La douleur de la trahison dans le couple est toujours aussi vivace. Les personnages se sont bien trouvés. Il ne faut pas oublier les personnages secondaires qui ont leur importance. La famille de l'un et de l'autre ont chacun des secrets et des idées particulières. J'ai beaucoup aimé Nell et je crois qu'un autre personnage l'apprécie aussi ! (Surtout lorsque l'on comprend la fin du livre)

J'ai apprécié de les suivre et voir jusqu'où ils sont capables d'aller, surtout la miss qui n'est plus la petite fille qu'il a connu. La pucelle est devenue une femme accomplie et elle n'hésite pas à le prouver. J'aime beaucoup les historiques, mais j'avoue que j'ai trouvé quelques expressions qui m'ont parues plus proche de nous que du début du 18ème siècle.

En conclusion, il s'agit d'un historique que j'ai aimé lire. Il passe un bon moment avec un peu d'action et beaucoup de recherches, sans oublier les sentiments qui sont bien présents.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-maries-ecossais-tome-1-unie-au-highlander-julia-london-a132258824

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Mariés écossais, Tome 1 : Unie au Highlander

  • France : 2017-07-01 - Poche (Français)
  • USA : 2016-12-27 - Poche (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 88
Commentaires 18
Extraits 2
Evaluations 29
Note globale 7.21 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Wild Wicked Scot (Highland Grooms #1) - Anglais
  • Wild Wicked Scot (The Highland Grooms #1) - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode