Livres
394 632
Comms
1 386 123
Membres
289 031

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les méduses ont-elles sommeil ?



Description ajoutée par x-Key 2017-02-16T13:20:16+01:00

Résumé

«Je me prépare pendant des heures pour les soirées. C’est moi qui serai la plus belle. C’est moi qui aurai le rouge à lèvres le plus rouge et le look le plus soigné. Dans trois heures, c’est aussi moi qui aurai les yeux les plus angoissants et la peau la plus moite. Mais à ce moment-là, je ne me regarderai plus dans le miroir. La beauté sera dans ma tête et l’horreur ne se lira que sur mon visage. Mes cheveux seront sens dessus dessous ; mes cernes et mes pupilles seront charbon. Mon rouge à lèvres se sera éparpillé tout autour de ma bouche à cause des grincements de dents et des mordillements de lèvres que provoque la MDMA. J’ai la peau qui brille de mille feux sous les boules à facettes.»

(Source : Gallimard)

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

Or
4 lecteurs
PAL
3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MissDupont 2017-10-03T04:19:27+02:00

La coke est conviviale. Tout le monde n'aime pas Coco mais Coco aime tout le monde. De jolies petites lignes défilent sur un plateau de verre. La calumet de la paix. Lorsque personne n'a rien à dire, Coco ouvre la discussion. Tout est fascinant, jusqu'à la couleur des murs, la forme des meubles, les prénoms des uns et des autres. Nous faisons partie intégrale du monde dans lequel nous vivons. Je parle fort et j'ar-ti-cule. Ce que je suis en train de dire est passionnant et mes auditeurs ne font que le confirmer. «Freud a écrit ses théories les plus grandes sous cocaïne», me disent les autres. Soudain, nous pourrions tous devenir philosophes ou bien psycho-je-ne-sais-quoi, et pourquoi pas riches et célèbres puisque nous sommes des génies. Je me demande pourquoi le monde entier ne se résout pas à taper. Il tournerait plus rond si des cerveaux comme nous grouillaient dans les rues. Je réponds «Bien sûr, c'est évident», à tout ce que l'on me raconte. Ce n'est plus moi qui parle, nos neurones conversent entre eux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MissDupont 2017-10-03T04:19:01+02:00
Or

Spoiler(cliquez pour révéler)
http://bookivores.over-blog.com/2017/08/les-meduses-ont-elles-sommeil.html

La lecture du synopsis - bien qu'intriguant - ne m'avait préparé en aucune façon à la lecture de ce qui allait suivre.

Prenez place chers lecteurs. Direction : les méandres d'une junkie.

Le récit se veut court (il n'atteint pas les 100 pages) mais n'en est pas moins percutant. Peut-être vous est-il déjà arrivé de vous questionner sur cette attraction maladive que certains ont pour les drogues illicites. Louisiane C. Dor nous en fait un tableau fort convainquant à travers un 8 mois condensés d'une ado qui n'a pas cru bon d'écouter ses parents.

«C'est le profil même d'un adolescent, de vouloir expérimenter ce qui n'a pas besoin d'être expérimenté.

On nous dit cent fois que sauter sous un poids lourd, c'est mortel.

Ça a beau être une évidence, on n'y croit pas parce que ce sont les parents qui nous l'ont dit.

Nous avons besoin d'essayer par nous-mêmes, de faire une overdose pour nous dire que "oui, peut-être, nous aurions dû écouter Maman".»

Tout est une question de curiosité d'abord. Puis devient rapidement une impression de vivre pleinement et profondément lorsque la substance circule dans le corps, puis une sensation de vide intense lorsque le "party is over".

Si, au départ, on tente de nous faire croire en une version sympathique de la cocaïne... la fin, quand à elle, nous ramène à un autre son de cloche: la réalité! Un toxicomane dira toujours qu'il peut arrêter quand il veut, qu'il n'est pas accro. Du même coup, il ne verra jamais les ravages internes et externes que cette petite poudre - aux allures douces - peut causer. Sauf pour certains (comme notre Hélène) qui subiront le choc de devoir enterrer l'un des leurs pour être sauver...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loli-2 2017-05-12T10:35:57+02:00
Or

Les méduses ont-elle sommeil ? est l'histoire d'Hélène, 18 ans, arrivée à Paris. Elle est fraîchement majeure, loin des limites parentales, et entame sa vie parisienne avec une naïveté confondante. La cocaïne, puis la MDMA arrivent dans son quotidien comme un élément tout à fait naturel, Hélène s'emploie à le rappeler souvent, insiste sur le fait qu'elle ne se drogue pas, pas vraiment, pas totalement. Puis, sans qu'elle-même s'en rende compte, le lecteur sent le gouffre qui se profile sous ses pieds, le vertige d'Hélène et tous les symptômes de la toxicomanie avancée. Elle se disloque, devient méduse, n'a plus sommeil.

Le personnage d'Hélène est intéressant. Elle réunit toutes les failles susceptibles de la faire basculer : un furieux besoin d'exister, d'être vue et admirée, une méconnaissance de la vie citadine, un Paris fantasmé, une inconscience certaine et une incapacité à se projeter dans le futur. Hélène vit au présent, Hélène suit les autres, Hélène se rêve et fantasme sa vie. Hélène, en somme, a dix-huit ans.

Le roman, plus proche de la novella en fait, se lit rapidement, d'un trait, en retenant son souffle. On oublie de lever les yeux de sa lecture et, si on s'y aventure, on est saisi de vertige. Le malaise est profond qui accompagne le lecteur de bout en bout. C'est un roman de l'urgence, urgence de vivre pour le personnage, urgence de lire pour le lecteur.

Bien que le sujet ne soit guère nouveau, la plume est magnifique, vibrante de vérité. Si vous m'en croyez, Louisiane C. Dor est une auteur à suivre, et ses Méduses ne sont qu'une première étape. C'est une plume qui a encore beaucoup à dire. Le ton de départ est nerveux, enjoué, candide. Il y a là une tonalité Sagan, proche de Bonjour tristesse. Puis, au fil des pages, l'écriture évolue tandis qu'Hélène se transforme en méduse. Elle apparaît progressivement plus perdue, mais aussi plus lucide. Le lecteur côtoie les sombres rivages des paradis artificiels, qui ne sont pas sans rappeler ceux de Virginie Despentes et d'Ann Scott. Hélène et ses "amis" tendent à devenir des "poussières d'anges" à leur tour.

Jusqu'aux dernières lignes, violentes, définitives et salutaires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyBooks 2016-08-15T17:00:02+02:00
Diamant

J'ai acheté ce livre car j'étais assez intrigué par le titre. Et c'est un vrai coup de cœur. Il se lit très rapidement mais il est très fort. C'est une histoire de dingue !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2015-08-27T01:55:13+02:00
Diamant

Un bouquin qui se lit très vite, mais alors quelle claque et quelle intensité autant dans le verbe que dans les faits.

C'est merveilleusement écrit, tranchant, on ne tourne pas autour du pot et ce sans jamais tombé dans le cliché de la vulgarité.

À conseiller à tous le monde, un livre qui fait réfléchir mais qui peut aussi vous apporter des réponses si vous en cherchez.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les méduses ont-elles sommeil ?

  • France : 2015-04-02 (Français)
  • France : 2017-04-13 - Poche (Français)

Activité récente

Loli-2 l'ajoute dans sa biblio or
2017-05-12T10:33:59+02:00

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 4
Extraits 4
Evaluations 5
Note globale 9 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode