Livres
464 345
Membres
425 036

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Je vous ai entendu, dit-elle en dégageant son bras.

— Mais vous n'avez pas promis, fit-il remarquer.

— Je ne promets plus rien. Même ma mère ne m'a jamais promis de rester en vie. Et les seules promesses que j'ai commencé à faire se fragilisent, sans avoir eu pour l'instant la chance d'exister véritablement.

Afficher en entier

Les liens entre les êtres étaient ce qui les faisait tous avancer.

Afficher en entier

Malgré l'intelligence de Hajul, elle n'arrivait pas à se convaincre que tout était pour le mieux. Il n'y avait qu'avec Setrian qu'elle se sentait entière. Hajul avait tort. Il lui manquait encore une partie d'elle-même.

Afficher en entier

Il avait envie de crier son nom mais il savait qu'elle ne l'entendrait pas. Il voulait la serrer contre lui, mais le moindre pas en avant le calcinerait. Il expira pour se calmer. Les sensations s'étaient apaisées. Elles avaient enfin trouvé leur raison d'être.

Résolu, Setrian se posta dos à Eriana, face à leurs ennemis.

Il n'était plus question de faillir.

Il était son protecteur.

Afficher en entier

- Devenir mage ne se fait pas, Eriana. Cela se vit. Et malheureusement, tu as d'autres choses à vivre avant d'en arriver là. Laisse les choses venir. Peut-être que nous pourrions avoir des surprises.

Afficher en entier

- Plamathée?

- Oui, Crayn.

- Qu'est ce qui vous a décidée, finalement?

- Elle.

- Vraiment?

Elle y avait longuement réfléchi. Cette histoire d'instinct, cet unique conseil qu'Ériana lui avait fourni. Elle n'avait pas menti en disant à Crayn que la prétendante avait l'étoffe d'un Grand Mage, mais il avait eu raison en la pointant davantage comme une guerrière.

C'était ce qui l'avait le plus marquée, ce qui avait fait émerger en elle l'idée de s'unir à leurs voisins. Ériana l'avait convaincue sans même l'évoquer. Elle se demandait si c'était également le cas de l'autre mage dont elle lui avait parlé, celle de Terres. La femme répondait au nom de Naëllithe, si elle se souvenait bien.

- Oui, vraiment.

- C'est doux quand même... s'étonna Crayn.

- Assez inexplicable, comme beaucoup d'autres choses.

Crayn approuva et se remit à ramer avec vigueur. Plamathée, elle, fixait l'horizon en essayant d'ignorer la foule de détails qui la taraudaient. Notamment ce qui l'avait poussée à croire en Ériana, ce qui l'avait déstabilisée dès qu'elle l'avait croisée. Cette insensée similitude dans leurs yeux et l'illogisme total qu'Ériana ait été des vents.

Afficher en entier

— Que… Qui… Que faites-vous ici ? balbutia-t-il. La jeune femme le dévisageait, les yeux ronds. Son expression ne montrait aucune surprise. Elle semblait déjà savoir qui il était. Son examen minutieux restait toutefois déstabilisant. Lentement, elle fit aller sa tête de gauche et de droite, tournant même une fois autour de lui. Setrian la regarda faire, paralysé. Lorsqu’elle se remit devant lui, il n’avait pas réussi à décrocher un mot de plus. — Bonsoir, hésita-t-elle à son tour. Je crois… Je crois que tu es son protecteur ? Setrian fronça les sourcils. Il y avait tant d’implications dans cette simple phrase, mais aussi tant de mystère et d’explications à fournir, qu’il n’osa pas parler. Rien que de chercher à formuler une réponse cohérente lui embrouillait l’esprit. — Dans… dans quel camp es-tu ? poursuivit la jeune femme. Il avait du mal à croire que Lünt, puisqu’il était maintenant sûr qu’il s’agissait bien d’elle, puisse être aussi directe.

Afficher en entier

— Nous, la communauté des Feux, connaissons bien le Velpa. Ses ambitions, ses objectifs. Nous connaissons aussi beaucoup de ceux qui y appartiennent pour la simple raison que nombre sont de notre famille. — Comment cela est-il possible ? s’offusqua Ériana. Je veux dire… Dans les communautés que j’ai rencontrées, le Velpa s’était introduit sournoisement, se servant de dissidences et de désaccords entre les mages. Cela a été le cas pour vous aussi ? Adam s’excusa du regard avant de poursuivre. — En vérité, nous cohabitons avec le Velpa depuis de nombreuses années.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode