Livres
455 039
Membres
404 186

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Mille et une vies de Billy Milligan



Description ajoutée par dadotiste 2011-08-28T14:52:57+02:00

Résumé

Quand la police de l'Ohio arrête l'auteur présumé de trois, voire quatre viols de jeunes femmes, elle croit tenir un cas facile : les victimes reconnaissent formellement le coupable, et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Pourtant, ce dernier nie farouchement. Ou bien il reconnaît les vols, mais pas les viols. Son étrange comportement amène ses avocats commis d'office à demander une expertise psychiatrique. Et c'est ainsi que tout commence… On découvre que William Stanley Milligan possède ce que l'on appelle une personnalité multiple, une affection psychologique très rare qui fait de lui un être littéralement « éclaté » en plusieurs personnes différentes qui tour à tour habitent son corps. Il y a là Arthur, un Londonien raffiné, cultivé, plutôt méprisant, et puis Ragen, un Yougoslave brutal d'une force prodigieuse, expert en armes à feu. Et bien d’autres. En tout, vingt-quatre personnalités d'âge, de caractère, et même de sexe différents. L'affaire Billy Milligan a fait la une des journaux américains, fascinés par ce cas et par la lutte qu’ont menée les psychiatres et Billy lui-même pour essayer de « fusionner » en un seul individu ses 24 personnalités. Quant au livre, construit comme un véritable drame shakespearien, il est le résultat de mois et de mois de rencontres et d'entretiens entre Daniel Keyes et… Ragen, Arthur, Allen et les autres. Une lecture absolument fascinante, bientôt adaptée au cinéma par Joel Schumacher (Chute libre, Phone Game.) "... un thriller psychologique absolument fascinant" Publishers Weekly

Afficher en entier

Classement en biblio - 236 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-12T12:47:10+01:00

Il avait mal. Très mal, très, très mal, et il ne savait pas pourquoi on le punissait ainsi, lui qui n'avait rien fait. Jamais il n'eut aussi mal de sa vie. Quand la douleur devint absolument insupportable, il songea au grand bocal de biscuits qu'il avait cassé un jour sans qu'on le punisse pour cette mauvaise action.

A cet instant précis, son esprit, ses émotions, son âme volèrent en vingt-quatre morceaux...

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Billy Milligan est un jeune homme aux personnalités multiples, l'histoire de sa vie qui nous est racontée ici est vraie pourtant l'écriture fait réellement penser à la construction d'un roman.

Original grâce à cette façon de raconter, on plonge dans "les" vies de Billy dès les premières pages.

Prison, procès, internement en établissement psychiatrique en milieu ouvert, placé d'office en unité psychiatrique sécurisée, B. Milligan sera passé par tous les stades, et cela à cause de ses personnalités multiples.

C'est une personne attachante et unique, je me suis retrouvé à détester ou au contraire beaucoup aimé certains de ses personnages (Arthur, Ragen entre autres sont stupéfiants).

Nous découvrirons au cours de cette lecture les différents événements que Billy a vécu depuis sont arrestation pour le viol de 3 jeunes femmes mais également son enfance, ses relations amicales ou familiales, tout ce qui a fait la construction de sa personnalité surprenante.

J'ai trouvé que Les milles et une vie de Billy Milligan était une bonne biographie, bien écrite et interessante malgré pas mal de longueurs, surtout dans la deuxième partie du récit, c'est le seul reproche que je peux véritablement faire.

À conseiller à toute personne s'intéressant aux troubles psychiatriques et à la psychologie, mais aussi à ceux qui cherchent simplement une bonne lecture.

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/03/les-mille-et-une-vies-de-billy-milligan.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

après avoir vu split comment ne pas avoir envie de lire la vrai vie de l'homme qui a inspiré le personnage de Kevin.

malgré ces crimes, je n'ai pas pu m’empêcher de sympathiser avec Billy, sa souffrance et toutes ces personnes l'ayant empêcher de se soigner. je voudrais beaucoup lire la suite, malheureusement le livre n'est plus imprimé.

Afficher en entier
Or

Enfin j'ai pu le lire !

Je dois avouer que je suis entre le ravissement et la déprime. C'est une histoire belle. Triste, mais belle. Mais ça fait aussi tellement mal de compatir et plaindre tout ce beau monde que le destin n'épargne pas.

Ca ravive aussi un dégoût déprimant à propos de la société.

Parfois, je pense aussi qu'ils sont si mal parti pour trouver leur place dans le monde qu'il faudrait qu'ils laissent tomber. Mais au final, je soutiens l'avis des enfants. N'abandonnez pas les gars !

J'espère qu'après tout est aller mieux.

Les soutiens qu'il a reçu font aussi très chaud au cœur.

Afficher en entier
Diamant

Je connaissais l’auteur comme romancier, je le découvre biographe d’un homme digne de l’un de ses romans. Je lis ce livre le 14 février, et curieuse coïncidence c’est également le jour de l’anniversaire de Billy.

Les chapitres longs ont tendances à m’ennuyer mais ici ils m’ont paru courts, tout s’enchaîne bien et surtout je n’ai eu aucun mal problème de compréhension du livre, ce qui me faisait un peu peur avant de le commencer.

Billy et toutes les personnes en lui, que l’on découvre en même temps lors de son procès grâce à Dorothy et Judy, psychologue et avocate. Puis une par une, d’autres personnes entrent dans la confidence. Ensuite c’est au tour de Billy de rencontrer ses autres « habitants », la partie la plus intéressante selon moi car c’est à ce moment qu’il(s) s’ouvre(en) le plus et le moment est décisif.

L’histoire de ce jeune homme est passionnante, Daniel Keyes a su rendre compréhensible et touchante les vies de Billy et des autres habitants, jusqu’à la réunification en un seul et même corps et esprit. Je suis entièrement d’accord avec lui quand il dit que l’auteur arrive à se mettre à la place de ses personnages pour arriver à créer un lien d’intimité proche avec le lecteur.

La première partie se déroule lors du procès, comme je l’écrivais plus haut c’est aussi le moment où il s’ouvre aux autres et à lui-même. La partie deux, qui prend les deux tiers du livre, il se livre plus en profondeur sur ce qu’il a subi, comment et pourquoi sont apparues ses personnes en lui.

Les chapitres défilent et je prends aussi la notion du temps, c’est avec des sentiments divergents que je le termine. La satisfaction d’avoir lu un bon livre et la tristesse qu’il se termine et aussi par ce qu’il a vécu.

Vers le début du livre il est fait mention de Sybil « la femme au seize personnalités » dont il existe aussi un livre sur une histoire ayant le même thème, mais plus orienté sur la réhabilitation. Si jamais vous cherchez une autre idée de lecture.

Afficher en entier
Or

M'intéressant aux troubles psychiques , j'avais acheté ce livre par simple curiosité mais je dois dire qu'il m'a littéralement captivés . On y découvre la cruauté humaine face à une maladie totalement incomprise et qu'on ne cherche pas vraiment à comprendre . Je dois dire que même moi en lisant la confession de Billy , j'avais du mal à me dire que cette histoire était vraie . J'avais l'impression d'être dans un roman de science-fiction surtout quand l'auteur décrivait comment Billy changeait de personnalités en personnalités avec les yeux qui se révulsent et out ce qui va avec . J'ai ressentie une profonde empathie pour ce petit être humain qui n'a subit que des malheurs dans sa vie , de si grand malheurs que sont esprit n'a pu le supporter au point d'en exploser en de multiples personnalités . Incompris , méprisé , craint et battu , ce petit Billy m'a fait beaucoup de peine et savoir que cette histoire est vraie m'a encore chagrinée . Aucune personne ne devrait subir ce qu'il a subit , avoir tout le monde contre soi alors qu'on ne comprend même pas ce qu'il nous arrive n'est pas une vie même pour quelqu'un de mentalement instable . J'espère sincèrement que le progrès a fait que les gens atteint de ce trouble ne subisse plus un tel traitement et qu'on reconnaît enfin qu'il n'y a aucune simulation dans cette maladie .

Afficher en entier

Mon avis :

Eh bien, moi qui n’aime habituellement pas les histoires biographiques, celle-là était franchement instructive. L’affaire Milligan a fait la une des journaux américains. Billy est l’homme aux 24 personnalités accusé de viol, les psychiatres tentent de faire fusionner ses personnalités pour qu’il puisse être inculpé et payer pour ses crimes. Cependant, Billy ne se souvient pas d’avoir commis ses viols… C’est l’histoire de son procès oui, mais aussi du combat mener par les psychiatres pour l’aider et celui de Billy lui-même qui a dû affronter son triste passé celui où son âme s’est séparé en 24 afin de passer au travers des épreuves de la vie…

J’ai beaucoup apprécié ma lecture. Je suis passée de septique à convaincue!

Afficher en entier
PAL

Je n'avais jamais lu de livre sur ce thème là auparavant et c'est donc un très bon livre pour commencer.

Tout en sachant que c'est récit est une histoire vraie, on a un mal fou à se dire que cette personne, Billy Miligan avec ses 24 personnalités à vraiment existé. L'histoire nous tient en haleine, on veut découvrir et apprendre à toutes les connaitre pour mieux comprendre l'histoire de Billy. Malgré quelques personnalités que l'on peut ne pas aimer, le personnage entier de "Billy" arrive à nous charmer et à nous faire suivre son histoire. Daniel Keys qui apparaît comme L'auteur dans le livre à réussi à raconter de façon originale son passé, le présent dans l'hôpital et la prison et même ce qui se passe après, le futur. On ne peut donc pas décrocher de ce livre avant d'avoir enfin une réponse aux questions que l'on se pose sur ce qu'il adviendra de Billy et qui réussira à s'en occuper correctement.

Afficher en entier
Or

Le plus incroyable à la lecture est la réalité de l'histoire, des événements qui y sont décrit. Sans cesse j'ai dû me répéter que rien n'était fictif, alors que tout portait à le croire : l'étrangeté des faits, la multiplication des "personnes" et leurs personnalités, leurs dimensions réelles dans l'expression que pouvait en avoir Billy (tant dans la posture, l'éloquence, le verbe, l'accent, la compétence...).

Je n'ai pas pu m'empêcher d'éprouver une certaine injustice dans la façon dont il a pu être traité à la fin, la même injustice que ressentaient chacun "des dix" pour des conséquences qui n'étaient pas de leur fait. De la tendresse, la compassion au raisonnement logique qui voudrait que Billy soit quand même si ce n'est puni, au moins contrôlé et encadré; il était impossible de ne pas ressentir des émotions ambivalentes voire dissociées. C'est aussi une belle leçon qui rappelle qu'il est difficile de juger ce type de pathologie avec sévérité.

Un livre et une histoire qui touche mon humanité.

Afficher en entier
Diamant

J'ai aimé tout ce livre en entier. J'ai tellement était touché par l'histoire de Billy et l'histoire du narrateur. Sérieusement ça nous aide à comprendre énormément les multiples personnalités. On sent bien le désespoir de Billy au début dû à ses personnalités. C'est juste impressionnant comment on arrive nous même à la fin à reconnaître la quelle des personnalités nous parles !

Afficher en entier
Or

Wahouh, juste wahouh. Je ressors à l'instant des dernières pages, avec des larmes aux yeux. Je me suis intéressée à ce livre, quand j'avais été complètement soufflée par Des Fleurs pour Algernon, le livre culte de Daniel Keyes, en me disant que je pouvais tenter un autre de ses livres, j'avais lu la couverture et ça m'avait l'air sympa sans pour autant m'enthousiasmer car pas fan du style thriller. Surtout que je n'avais pas compris que c'était un témoignage, une histoire vraie ! Et ça par contre j'adore. Ensuite, bien après j'ai vu le film Split qui s'inspire et là je me suis dit "pourquoi pas?".

Le livre se décompose en trois parties : la première, qui nous présente Billy Milligan du jour de son arrestation jusqu'à son traitement qui commence à fonctionner. On entre directement dans le vif du sujet, puisque Billy se fait arrêter par la police. On entre ainsi dans tout l'agencement judiciaire mis en place, puis le commencement de son traitement. Billy a eu de la chance de tomber sur des psychiatres et psychologues qui ont reconnu la maladie (pas très reconnue en remettant dans le contexte historique) et qui ont tenté de le traiter en connaissance de cause.

La seconde est la plus intéressante. Si on découvre le traitement de Billy dans la première, ici on découvre toute sa vie du moment le plus ancien, jusqu'à son arrestation. L'idée de ne pas avoir fait chronologiquement, est géniale. Au lieu d'un récit plat et linéaire, on s'assaille nous-mêmes de questions tout au long de la première partie qui trouveront leurs réponses qu'à la deuxième. Cette partie est absolument géniale, on comprend les agissements de Billy, pourquoi, comment. Qui est sous le projecteur, à quoi correspondent les habitants. Je l'ai dévorée.

Et la dernière partie qui se trouve à partir du moment de l'émergence du Professeur jusqu'à son arrivée à l'hôpital de haute sécurité. Et là, on ne peut finir autrement que les larmes aux yeux. Quelle injustice de la part de ces soit-disant psychiatres, refusant diagnostic, traitement, et faisant de Billy un être machiavélique, et qui deviendra comme il le dit sans émotions pour ne plus avoir à ressentir l'extérieur. Tout le boulot effectué avant de la fusion qui partent en éclat... Quelle honte !!

Beaucoup de questions se posent en sortant de ce bouquin. Evidemment la plus pertinente : Billy est-il réellement atteint de multiples personnalités? Car comme on le dit, quand on croit à cette maladie, on trouve ce que l'on cherche. Et puis beaucoup de protagonistes s'y croient pas. Néanmoins, on se sent attaché à ce Billy, et si des psychiatres et autres personnes qui l'ont réellement côtoyé en sont fermement convaincu, comment remettre leur décision en doute? Chacun son boulot. On apprend également les sévices subit enfant, et les troubles qu'il a montré à sa mère etc. On ne peut qu'y croire !

La seconde question que je me pose et qui me fascine ce sont tous ces habitants, comment ont-ils éclot? Ragen par exemple. Autant je comprends certains : Samuel qui est une part de Billy qui est juif par son père, etc. La somme de tout constitue Billy fusionné... C'est super intéressant !

Une suite a été écrite sur son internement en haute sécurité, je pense que je la lirai. Ca me fait de la peine de voir ce pauvre homme malade finir comme cela... Très très touchée par cette lecture je la recommande fortement.

Afficher en entier

Les multiples personnalités de Billy le rendent complexe, mais qui se ressent peu grace au récit simple de l’auteur : des parutions de journaux, des interviews des personnes liées de prets ou de loin font qu'on peut arriver à croire en sa patholigie.

Mais s'il etait au courant, qu'est ce qui montre qu'il ne simulerait pas pour éviter le penitencier ?

Un roman non lu jusqu'au bout.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Mille et une vies de Billy Milligan

  • France : 2009-01-28 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 236
Commentaires 52
Extraits 25
Evaluations 71
Note globale 8.44 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode