Livres
477 378
Membres
457 833

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Montagnes hallucinées



Description ajoutée par MegaZord 2015-08-26T19:19:50+02:00

Résumé

Les Montagnes hallucinées et autres récits d’exploration est une nouvelle traduction de David Camus qui poursuit son travail sur les textes de H. P. Lovecraft.

En effet, la majorité des transpositions en français avaient besoin d’un rajeunissement.

Ce nouveau recueil regroupe les six histoires se déroulant sur toute la planète et qui mettent en jeu, entre autres, les sombres manigances de Cthulhu, la déité endormie rêvant à la destruction de l’humanité.

Ce recueil regroupe les nouvelles suivantes :

• Dagon

• La Cité sans nom

• Prisonnier des pharaons

• L’Appel de Cthulhu

• Les Montagnes hallucinées

• Dans l’abîme du temps

H. P. Lovecraft (1890-1937) a posé les fondations d’une grande partie de la littérature fantastique et horrifique contemporaine.

Afficher en entier

Classement en biblio - 217 lecteurs

Extrait

Je suis obligé d’intervenir parce que les hommes de science ont refusé de suivre mes avis sans en connaître les motifs. C’est tout à fait contre mon gré que j’expose mes raisons de combattre le projet d’invasion de l’Antarctique – vaste chasse aux fossiles avec forages sur une grande échelle et fusion de l’ancienne calotte glaciaire – et je suis d’autant plus réticent que ma mise en garde risque d’être vaine. Devant des faits réels tels que je dois les révéler, l’incrédulité est inévitable ; pourtant, si je supprimais ce qui me semblera inconcevable et extravagant, il ne resterait plus rien. Les photographies que j’ai conservées jusqu’ici, à la fois banales et irréelles, témoigneront en ma faveur, car elles sont diablement précises et frappantes. On doutera néanmoins, à cause des dimensions anormales qu’on peut attribuer à un truquage habile. Quant aux dessins à la plume, on en rira bien entendu, comme d’évidentes impostures ; cependant, les experts en art devraient remarquer une bizarrerie de technique et chercher à la comprendre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Toujours remarquable. J'ai découvert Lovecraft il n'y a pas si longtemps. Et il a le don de vous envoyer dans un univers oppressant et mélancolique à fois. Un écrivain comme on en voit peu. Tellement novateur pour son époque.Voyage dans un monde imaginaire fantastique a la découverte d'une civilisation oubliée, les descriptions sont minutieuses et nous permet de nous imaginer facilement les décors incroyable de cette expédition.

Afficher en entier
Diamant

Mon exemplaire contient deux nouvelles. « Les montagnes hallucinées » proprement dites, et « Dans l’abîme du temps ». Je pense que c’est utile de le préciser puisqu’il semble que toutes les éditions ne rassemblent pas les mêmes nouvelles sous un même titre. C’est le deuxième Lovecraft que je lis, après « Le mythe de Cthulhu » (qui contenait notamment « L’appel de Cthulhu », « La couleur tombée du ciel » et « Celui qui chuchotait dans les ténèbres »). L’autre m’avait déjà bien plu, j’avais aimé la plume étrange de Lovecraft, aux accents à la fois surannés et visionnaires, et on m’avait vivement conseillé celui-ci.

J’ai beaucoup aimé le recueil « Les montagnes hallucinées ». Cette phrase seule pourrait suffire, mais… ça mérite plus. J’ai adoré, vraiment. L’idée qu’une race extrêmement évoluée (et biologiquement très différente) a précédé l’Homme de plusieurs millions d’années me séduit énormément. J’aime aussi le fait que Lovecraft raconte à la première personne du singulier, ça donne un côté réel très appréciable.

J’ai vraiment bien aimé l’expédition en Antarctique de la première nouvelle et les événements pour le moins hideux (pour reprendre un terme fréquent du livre) qui avaient suivi. Des montagnes d’une hauteur inconcevable, des souterrains cyclopéens, des survivances vivaces d’un passé apparemment mort depuis des millions d’années… Toutes ces choses m’ont énormément plu et j'avais une vision très nette de ce monde englouti sous les glaces.

« Les montagnes hallucinées » étaient une belle entrée en matière pour « Dans l’abîme du temps », que j’ai tout bonnement adoré. Le thème principal est le même, une civilisation très ancienne disparue qui a laissé des ruines considérables. Mais le cheminement pour y arriver est différent. Ça part des rêves, des cauchemars… Un homme qui se fait en quelque sorte voler des années de sa vie, et qui se rend compte d’où elles étaient passées, de ce qui s’était passé… Spoiler(cliquez pour révéler)Et j’ai énormément aimé le voir déambuler dans les couloirs antédiluviens aussi aisément que s’il était chez lui.

Je trouve surprenant que l’on compare (avec déception) Lovecraft et Stephen King alors qu’ils ne prennent pas place dans le même monde ; les horreurs qui peuplent leurs univers respectifs appartiennent aux mondes qui les ont créés, eux. J’adore King, pas tout, mais globalement, et je n’en suis pas pour autant déçu par Lovecraft, au contraire. Il faut se remettre à la bonne époque, vider sa tête des monstruosités dont on s’abreuve désormais sans y penser. Se plaire à rêver, à se projeter. King est notre contemporain, pas Lovecraft. Une fois qu’on s’en souvient, la magie opère.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas réussi à terminer ce recueil de nouvelles. Pour moi, Lovecraft ne dépasse pas King. Certes, c'est plus terrifiant, parce qu'on y croit, parce que Lovecraft part du postulat que tout ce qu'il raconte est vrai, et c'est pour cela que je pense que c'est long... Très long.

Déjà, le traducteur de l'édition que j'ai a fait une préface beaucoup trop longue qui m'a fait fermer le livre.

Sinon, oui, c'est terrifiant, mais pour moi, on s'ennuie beaucoup trop. Trop de description, pas assez d'action, j'ai envie d'y croire, mais je n'y arrive pas.

Afficher en entier
Or

Liens de l'avis complet :

https://bibliothequedejac.blogspot.com/2018/10/special-halloween-2018.html

Ah Lovecraft, on dit de Stephen King que c'est un génie, mais quand je vois Lovecraft je ne peux que penser que mon ami qui me l'avait conseillé disait tout le temps : "King a tout pompé de Lovecraft". Ce livre est un recueil de plusieurs nouvelles, je ne serais dire laquelle j'ai préférée, elles ont toutes quelques choses de particulier, quoique j'ai peut-être une nette préférence pour la nouvelle L’Appel de Cthulhu.

Je me suis fait engloutir, soif d'aventure et d'horreur. [...]

Afficher en entier
Or

Je me suis fait engloutir, soif d'aventure et d'horreur. Poils hérissés, frissons de peur ou de je-ne-sais-quoi. Comment vous dire à quel point je suis rentrée dans cette aventure, qu'elle m'a transporté comme très peu peuvent le faire.

Est ce que cela est dû à la plume si particulière de Lovecraft, ou àso imagination si fertile. A son univers obscur, inquiétant mais véritable intéressant. Je ne sais réellement dire ce que j'ai le plus adoré dans ce livre.

Le fait que tout soit à la première personne, comme-ci on lisait le journal de bord, mon dieu, pur génie. Ce voyage dans l'Antarctique obscur nous font rester jusqu'à la fin.

Je ne peux que vous le conseiller. N'ayez pas peur de la plume de Lovecraft, ayez peur de son génie à vous rendre complétement fou;

Afficher en entier
Diamant

Déjà charmé par le style de l'auteur du mythe de Chtulhu, j'ai eu la curiosité de lire Les montagnes hallucinées et je n'ai pas été déçu du voyage. Ce périple dans l'Antarctique inconnu et les multiples découvertes de l'équipe m'ont tenu tout du long, parce que l'auteur a su y instiller une telle vérité dans son récit qu'on a l'impression qu'il l'a réellement vécu et que tout semble vrai.

A lire absolument.

Afficher en entier
Bronze

Je n'ai probablement pas su saisir le moment pour me faire engloutir .. j'ai vu les pages défiler au même titre que les couloirs, dédales et escapades qui se succédaient.

En d'autres termes, je n'ai pas tant accrocher que cela.

Mais le style mystérieux et obscur de Lovecraft s'y retrouve totalement, avec ce savant mélange d'informations concrètes et de flous maîtrisés.

Afficher en entier
Diamant

Oeuvre fascinante qui emporte les lecteurs aux confins de l'horreur. Qui aurait imaginé qu'un voyage d'exploration en Antarctique mènerait à de telles découvertes ... la mythologie de Lovecraft s'étend, avec une impression de réalisme. Le récrit s'enrichit de descriptions subjectives, accompagnés de terme de biologie ou de géologie. Impossible de ne pas être plongés dans l'infini de ces montagnes et la stupéfaction des explorateurs. Les secrets révélés sont terrifiants.

Afficher en entier
Diamant

Sans doute l'un des meilleurs récits de Lovecraft. Le scénario va de surprise en surprise et le lecteur est emporté dans les découvertes effroyables des protagonistes. Cette longue nouvelle conserve toujours sa terrifiante efficacité, quand bien même les territoires polaires nous sont bien mieux connus qu'à l'époque du Maître.

Tekeli-li !

Afficher en entier
Argent

Premier livre que je lis de Lovecraft, et je dois dire que je suis charmée. L'écriture m'a parfois un peu perdu, mais elle participe à rendre le récit réel et d'autant plus pesant et angoissant.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Montagnes hallucinées

  • France : 2002-09-23 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Montagnes de la folie - Français

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 217
Commentaires 27
Extraits 5
Evaluations 53
Note globale 7.62 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode