Livres
469 567
Membres
437 052

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-09T21:49:32+01:00

J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-09T21:49:32+01:00

Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T22:02:17+01:00

Plus absurde est la vie, moins supportable la mort.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:54:39+01:00

[…] Mes infortunes ne seraient jamais que des épreuves, que des moyens de faire un livre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-09T21:49:32+01:00

Faute de renseignements plus précis, personne, à commencer par moi, ne savait ce que j'étais venu foutre sur terre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par InesInWonderland 2018-02-11T18:02:37+01:00

Respirant, digérant, déféquant avec nonchalance, je vivais parce que j'avais commencé à vivre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T22:10:31+01:00

Tout nous vient des autres...Etre c'est appartenir à quelqu'un.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T22:09:44+01:00

J'avais gardé le sentiment qu'on naît superflu à moins d'être mis au monde spécialement pour combler une attente. (p.136)

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T22:07:26+01:00

Je commençais à me découvrir. Je n'étais presque rien, tout au plus une activité sans contenu, mais il n'en fallait pas davantage. J'échappais à la comédie : je ne travaillais pas encore mais déjà je ne jouais plus, le menteur trouvait sa vérité dans l'élaboration des ses mensonges. Je suis né de l'écriture : avant elle, il n'y avait qu'un jeu de miroirs ; dès mon premier roman, je sus qu'un enfant s'était introduit dans le palais de glaces. Ecrivant, j'existais, j'échappais aux grandes personnes ; mais je n'existais que pour écrire et si je disais : moi, cela signifiât, moi qui écris.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T22:07:16+01:00

Le mot de génie m'avait toujours paru suspect : j'allais jusqu'à le prendre en dégoût totalement. Où serait l'angoisse, où l'épreuve, où la tentation déjouée, où le mérite, enfin, si j'avais le don ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode