Livres
472 456
Membres
445 006

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:56:23+01:00

Qu’est-ce qui m’empêchait de crever les yeux de Daisy ? Mort de peur, je me répondais : rien. Et je les lui crevais comme j’aurais arraché les ailes d’une mouche. J’écrivais, le cœur battant : « Daisy passa la main sur ses yeux : elle était devenue aveugle » et je restais saisi, la plume en l’air : j’avais produit dans l’absolu un petit évènement qui ne compromettait délicieusement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:56:14+01:00

J’ai passé beaucoup de temps à fignoler cet épisode et cent autres que j’épargne au lecteur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:56:04+01:00

le progrès, ce long chemin ardu qui mène jusqu'à moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:55:54+01:00

l'appétit d'écrire enveloppe un refus de vivre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:55:34+01:00

" Cela me navrait : je m'étais armé pour défendre l'humanité contre des dangers terribles et tout le monde m'assurait qu'elle s'acheminait doucement vers la perfection. Grand-père m'avait élevé dans le respect de la démocratie bourgeoise : pour elle j'aurais dégainé ma plume volontiers ; mais sous la présidence de Fallières le paysan votait : que demander de plus ? Et que fait un républicain s'il a le bonheur de vivre en république ? Il se tourne les pouces ou bien il enseigne le grec et décrit les monuments d'Aurillac à ses moments perdus. J'étais revenu à mon point de départ et je crus étouffer une fois de plus dans ce monde sans conflits qui réduisait l'écrivain au chômage. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:55:15+01:00

Ils me font bien rire, aujourd’hui, ceux qui déplorent l’influence de Fantômas ou d’André Gide : croit-on que les enfants ne choisissent pas leurs poisons eux-mêmes ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:54:51+01:00

La culture ne sauve rien n'y personne, elle ne se justifie pas. Mais c'est un produit de l'homme : il s'y projette, s'y reconnaît ; seul ce miroir critique lui offre son image.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:54:25+01:00

«La mort de Jean-Baptiste fut la grande affaire de ma vie : elle rendit ma mère à ses chaînes et me donna la liberté».

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:54:15+01:00

«Ma vérité, mon caractère, et mon nom étaient aux mains des adultes : j'avais appris à me voir par leurs yeux; j'étais un enfant, ce monstre qu'ils fabriquent avec leurs regrets. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-11-25T21:53:54+01:00

[…] Je me demande parfois si je ne joue pas à qui perd gagne et ne m’applique à piétiner mes espoirs d’autrefois pour que tout me soit rendu au centuple. En ce cas je serais Philoctète : magnifique et puant, cet infirme a donné jusqu’à son arc sans condition : mais, souterrainement, on peut être sûr qu’il attend sa récompense.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode