Livres
524 324
Membres
542 521

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Noces barbares



Description ajoutée par Fanny-135 2020-04-13T11:54:01+02:00

Résumé

Fruit d'un viol collectif, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère — Nicole — et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. La situation ne s'arrange guère après le mariage morose de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l'alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic est loin d'être le crétin qu'on suppose. Il ne cesse de rêver à sa mère qu'il adore autant qu'il la redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l'en détourner. S'enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d'une épave échouée, écrit des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c'est là que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante et magnifique de re-connaissance mutuelle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 541 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par RMarMat 2016-02-05T21:07:00+01:00

"Quel temps fait-il ?

- J'ai pas été voir.

- Eh bien vas-y crétin ! Non, pas à la fenêtre, va dehors, tu me diras s'il fait froid."

Il descendit l'escalier, récita le Je vous salue Marie debout sur la dernière marche, compta jusqu'à dix et revint s'asseoir dans le rocking-chair.

"C'est un drôle de temps. Y fait moins froid qu'hier. En ce moment y pleut pas encore, et y a un peu de vent.

- Tu racontes toujours la même chose. Ce n'est pourtant pas compliqué de dire à sa mère si elle risque une angine ou non. Tu le fais sans doute exprès, hein, tu le fais exprès..."

Elle avait élevé la voix.

"... T'es vraiment qu'un emmerdement, Ludo ! Tu causes pas, tu fais jamais ce qu'on te dit, tu te laves faut voir comment...

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Il y a des livres de Queffélec que je pourrais relire avec plaisir, si je devais le faire, mais celui-là n’en fait absolument pas partie. Pas parce que ce n’est pas un excellent livre : au contraire, excellent il l’est, et joliment horrible en plus. Mais simplement parce que je ne pourrais jamais recommencer tout ça, me replonger à nouveau dans la tête de Ludovic et dans ce que les gens ont fait de sa vie. C'est trop frappant et violent, on ressort de cette lecture révolté et profondément touché.

Afficher en entier
Diamant

Comment aimer un enfant qui nous rappelle l'horreur? Comment vivre brimé et détésté par sa mère. Le drame croise le quotidien dans ce roman très dur qui prend aux tripes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Na_nou 2020-06-24T13:13:28+02:00
Lu aussi

Un récit poignant et dérangeant... On comprend que finalement le fils comme la mère sont des victimes. Ça donne matière à réflexion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2020-04-14T16:17:01+02:00
Argent

J'ai tendance à me méfier des livres qui ont reçu ce genre de prix, car en général, ils me déçoivent. Ici, on ne peut pas dire que ce soit le cas. En-dehors du fait qu'il y a pas mal de fautes d'orthographe (ou de frappe ?), c'est un roman assez poignant, voire choquant à certains moments. On rentre, dès le départ, dans cette ambiance sordide : dès le premier chapitre, on comprend vite qu'on est loin du pays des "bisounours"... Malgré le côté sombre du récit, où l'on suit le calvaire de Ludovic depuis sa naissance jusqu'à l'âge presque adulte, on rentre bien dedans et on passe un bon moment de lecture malgré tout. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi dur, aussi dérangeant, c'est en fait une belle surprise. Ce livre marque les esprits, je vais l'avoir dans la tête un moment je pense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Finn-Thilliamon 2020-02-07T14:46:40+01:00
Bronze

Le résumé est loin d'être fidèle au texte, il est donc aisé d'être déçu vis-à-vis des attentes qu'on peut se donner. Malgré tout l'histoire est bien construite, bien que longue. On comprend le comportement de Ludo, on le plaint d'être tombé sur d'aussi nombreux "chiants". Mais, et c'est là que c'est beau, on comprend aussi Nicole qui, après l'horreur, n'a pas été soutenue par ses proches. L'enfant, et tout ce qu'il représente, a belle et bien gâché la vie de sa mère.

On ose espérer qu'aujourd'hui les choses ne peuvent se passer comme ça. La reconnaissance de la victime, le soutien qui existe... Mais il n'en est guère malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alysvidal 2020-02-03T21:30:30+01:00
Lu aussi

Un thème prometteur, cependant une intrigue qui perd en intensité au fur et à mesure

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Odelya 2019-12-10T22:55:03+01:00
Or

Terrible histoire magnifiquement bien écrite, il est de loin un des livres que j’ai préféré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2019-07-02T10:07:31+02:00
Argent

La vie de ce Ludo, la vie sans amour pour cet enfant né d'un viol. Cette mère si intrigante tout au long du livre, cette amour que voue l'enfant à celle qui l'a mis au monde de facto, la douleur ressentie par ce même gamin et le tout tellement bien écrit, du style, de la précision, de la poésie sous les embruns de la mer toujours présente, liée à cette mère qui le tue dans ses rêves!

Très rares sont les romans aussi bouleversants, aussi violents, et aussi vivants. Le lecteur est toujours tenu en halleine par cet auteur si exceptionnel qui fait naître le plus sanglant amour entre ces deux protagonistes, entre l'enfant et sa mère, entre la conséquence d'un passé haït et un présent qui rappelle.

Queffelec nous maintient dans ce détonant alliage de violence dramatique et la volupté d'une écriture sans tâche, tout ça pour parler d'un amour brutal né d'une horreur charnelle. L'erreur et sa mère, Ludo et Nicole, l'enfant et la solitude dans ce qui se voudrait être l'amour le plus passionné qu'un fanatique voue à son idole.Un roman servi par un incroyable style littéraire et les mots toujours justes de l'auteur. On en ressort ébranlés, frustrés, révoltés avec une grosse boule d'amour coincée au fond de la gorge...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ledesignerdu29 2019-04-26T12:50:19+02:00
Lu aussi

Un bon ouvrage avec une histoire "brute" et "vraie", au sens où la réalité et la dureté de la vie sont bien exprimés malgré des descriptions parfois un peu longues à mon goût.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sann51 2019-01-30T10:19:11+01:00
Or

Livre lu il y a bien longtemps et de nouveau relu ; je me souvenais d'une histoire dure et poignante ; et bien c'est tout à fait ça. Quelle tristesse pour Nicole, quelle tristesse pour ce petit bonhomme qui par le fait n'avait rien demandé, quelle vie il a mené, c'est à la fois terrible et compréhensible du point de vue de sa mère, mais ça reste quand même horrible !, c'est un acharnement sur lui.

J'ai trouvé un peu longuet les passages sur le Centre St Paul et la fin qui s'arrête d'un coup

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2018-05-21T12:59:03+02:00
Lu aussi

J’ai eu un peu le même souci qu’avec Madame Bovary, c’est long avant qu’il ne se passe un peu quelque chose et ça disparaît aussitôt dans un nouveau long moment de vide. Je manque sûrement de patience mais je suis capable d’attendre si quelque chose m’intrigue au début du roman.

J’avais envie de l’aimer ce roman, j’en ai entendu du bien et depuis longtemps, on ne m’en a jamais trop dit, maintenant je comprends pourquoi, c’est un livre contemplatif, qui décrit une époque plus qu’une intrigue.

Comme je n’ai pas tout détesté passons au positif, le personnage de Ludovic est très intéressant, il a un côté poil de carotte et il sert d’éponge pour un peu qui veut passer ses nerfs sur lui et pourtant il persiste dans son but de retrouver sa mère.

Une lecture qui ne me laisse pas insensible mais qui n’a pas su me captiver.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nijimi 2018-03-14T15:06:00+01:00
Bronze

Livre très particulier oscillant entre violente brutalité et innocence.

On suit Ludo, enfant bâtard et traité en conséquence, de sa petite enfance jusqu’à l’âge mûr. Hormis le fait que le viol de sa mère soit dépeint de manière très crue et barbare, le personnage en lui-même nous apparaît tantôt violent tantôt complètement innocent. Son éternelle obsession envers sa mère nous paraît au départ comme la lubie de tous les enfants souffrant d’un déficit affectionnel d’un des parents. Puis au fur et à mesure il semble de plus en plus étrange qu’il s’accroche à une image idéalisée, presque sanctifiée, de celle qui lui montre le plus de rancœur le traite avec le plus de mépris. Puis on finit par se dire qu’il est effectivement mentalement malade, mais pas au point de ce que pensent les personnages du livre : Certes il est naïf et crédule mais violent ? Non. On pense simplement qu’il n’est pas à même de se rendre compte de tous les abus dont il est victime. Mais non. La fin nous révèle qu’il ne s’agit pas seulement d’un retard mental mais bien d’une folie douce et pourtant meurtrière.

J’ai trouvé très intéressant les parallèles bibliques mis en place au fil du texte. Ceux-ci atteignent leur apogée durant la période de pensionnat de Ludo. On voit bien qu’il y est partiellement à sa place mais que quelque chose l’attire néanmoins dehors et vers la violence du monde réel. Il est intéressant de voir que le loup préférât brûler la bergerie et les moutons fictifs plutôt que les réels pensionnaires qui somme tout n’étaient pas vraiment ses amis.

Au final le fruit d’une abomination deviendra l’instrument qui détruira la matrice l’ayant porté.

Il est à la fois triste et révoltant de lire cette histoire : c’est l’histoire d’une innocence bafouée qui prit sa vengeance sur le fruit de sa souillure (qui à la base n’avait rien fait, lui) et qui fût engloutie par ce fruit-même. Incroyable de lire l’injustice, les mauvais traitements, le mépris et les reproches dont il fait l’objet et qui finalement le transformeront en ce que ses bourreaux ont toujours affirmé.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Noces barbares

  • France : 1985-08-30 (Français)
  • France : 1987-08-26 - Poche (Français)

Activité récente

crounch l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-19T18:34:21+02:00
Trini l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-05T23:56:05+02:00
jodieM l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-04T10:21:03+02:00
RK59 le place en liste or
2020-05-24T20:34:32+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 541
Commentaires 70
extraits 17
Evaluations 107
Note globale 7.7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode