Livres
550 506
Membres
591 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Noces de la renarde



Description ajoutée par TERVERCHANTAL 2021-02-24T16:12:05+01:00

Résumé

1467, Japon. Hikari, une kitsune, vit avec ses sœurs dans une forêt peuplée de petits dieux. Fascinée par les humains, la mystérieuse jeune femme s’intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et surtout à Jun, l’un des bûcherons. Mais le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan...

2016, Tokyo. Mina a le pouvoir de voir et de côtoyer les esprits et monstres du folklore japonais. Solitaire à cause de ce don qu’elle doit cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société. Jusqu’au jour où un esprit tente de s’introduire dans ses rêves et que sa camarade Natsume l’entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale...

Deux univers se croisent, deux destins s’entremêlent, entre quête d’identité et désir d’émancipation.

Afficher en entier

Classement en biblio - 157 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mishakal-Yveldir 2019-12-05T09:10:07+01:00

– C’est étrange que tes parents ne t’en aient jamais parlé.

– J’ai assez peu de souvenirs de mon père, et presque aucun en relation avec des esprits. Je n’en ai jamais parlé et il est mort quand j’étais petite, dit Mina d’une voix tremblante. Je sentais que ce n’était pas normal, toutes ces choses que je voyais. Comme si c’était mal.

– N’importe quoi, s’emporta Natsume. C’est un don très puissant que tu possèdes, tu devrais en être fière.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Tout au long des noces de la renarde, nous voyageons entre le passé et le présent. La plume de l’auteure est fluide et très poétique, un peu plus pour la partie avec Hikari au milieu des montagnes japonaises.

Floriane Soulas nous immerge dans le Japon médiéval avec beaucoup de talent. Elle a aussi intégré beaucoup de termes japonais et de coutumes qui ne rendent son roman que plus riche.

Un voyage des plus dépaysant au coeur du folklore japonais. J’ai adoré le personnage d’Hikari pour sa force de caractère, sa passion et son sens de la justice. Son attirance pour le monde des hommes l’obligera à faire un choix difficile.

L’enquête menée dans la cosmopolite Tokyo entrainera deux jeunes filles, Natsume et Mina, aux confins de Tokyo et des ses lieux secrets où se regroupe Yokais et Kamis.

D’un coté nous avons Natsume, la miko, cherchant à prouver sa valeur à sa famille. Et de l’autre nous avons Mina aux prises avec ses pouvoirs dont elle ne veut pas.

Le rythme entre le passé et le présent est très bien dosé à mon goût, ce qui donne au livre une bonne dynamique.

La fin n’est pas toute à fait celle à laquelle je m’attendais, elle n’en est pas moins réussite.

Et vous, êtes-vous prêts à affronter les Yokais?

Afficher en entier
Or

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique des Noces de la renarde par Floriane Soulas.

Pour commencer, arrêtons nous un instant sur cette couverture qui est à mon sens tout simplement de toute beauté. Comment résister à un tel appel de sirène... ou plutôt de kitsune ? Pour être tout à fait honnête avec vous, ce roman avait absolument tout pour me plaire : c'est un one-shot, écrit par Floriane (et ça, c'est déjà un gage de qualité), et qui parle du Japon et de son extraordinaire folklore avec un florilège de traditions et de légendes en tout genres qui ont voyagé à travers les siècles, comme nous lecteurs qui nous sommes ou qui allons plonger dans ce livre, et qui pour ma part me fascinent depuis toujours ou presque.

Eh bien, je puis vous garantir que j'ai été extrêmement satisfaite des soins que ce roman m'a prodigués - si vous voyez à quelle référence je fais allusion, vous aurez droit à un Dorayaki tout chaud. Plus sérieusement, Les noces de la renarde a été de mon côté un véritable enchantement. Avant toute chose, pour ceux qui auraient peur de l'épaisseur du livre en soi, rassurez-vous car il se lit comme une bouchée de pain. En effet, une fois commencé, impossible de s'arrêter de le lire avant de l'avoir fini ! Et puis, la pagination est extrêmement bien aérée, avec des chapitres distincts et une taille de police d'écriture absolument idéale, ce qui rend la lecture de ce roman palpitant d'autant plus plaisante.

Pour ce qui est de l'intrigue en elle-même, j'ai tout bonnement adoré ces allers-retours constants entre le passé et le présent nous offrant ainsi un portrait très large et complet du Pays du Soleil Levant, celui d'antan et celui d'aujourd'hui. Je ne vous cache pas avoir préféré les moments passés avec Hikari au quinzième siècle, à cette époque lointaine des dieux-animaux empreinte de l'influence qu'ont pu avoir des références telles que Princesse Mononoké sur notre imaginaire collectif. Une chose est sûre, le récit de Floriane Soulas m'a rappelé le véritable envoûtement qu'a pu et qu'a toujours sur nous un tel film d'animation, un tel bijou : cette prédominance de la Nature, de sa puissance ancestrale, cette force guerrière et féline qui émane de cette société matriarcale des kitsune m'a purement et simplement captivée de bout en bout. J'ai plus particulièrement admiré le courage éblouissant d'Hikari, la lumière aveuglante dans la nuit de la haine, la déesse-esprit clémente, magnanime posant un regard empli d'amour sur l'humanité. Cependant, cela ne signifie pas que je n'ai pas apprécié mes moments passés auprès des adolescentes des temps modernes Mina et Natsume, bien au contraire. De toute façon, Floriane Soulas a l'air et la manière pour élaborer des personnalités féminines fortes, affirmées, qui font tout ce qu'elles peuvent pour surpasser leurs faiblesses la tête haute, dignes et superbes et avec ce trio d'or de ce récit, cela n'a assurément pas manqué : j'ai en effet tant goûté la combativité et l'insurrection farouches d'Hikari que la timidité, la gentillesse et le manque de confiance en soi désarmants de Mina ou bien encore la verve impressionnante et la vulnérabilité bouleversante cachée sous une couche de fausse assurance de Natsume.

Mon seul minuscule regret réside au fond en le dénouement final du livre, un peu trop précipité et "facile" à mon goût, surtout au vu de l'extrême et effarante pugnacité et cruauté de la principale antagoniste au cours de l'intrigue. Mais très sincèrement, je pinaille sur ce coup-là. En réalité, je ne peux chaleureusement vous recommander Les noces de la renarde qui parviendra irrévocablement à vous séduire, que vous soyez d'ores et déjà amoureux de la culture japonaise ou non, de par en autre une intrigue tout ce qu'il y a de plus dense et chargée en émotions et une passion contagieuse pour les curiosités et croyances de la contrée insulaire nippone qui se ressent intensément, notamment par le biais d'une connaissance accrue de la question. En clair, j'ai été totalement emballée par ce roman, par son atmosphère résolument sombre et enivrante, par des personnages majoritairement féminins marquants et par sa déclaration d'amour transcendante pour ce que je considère être un véritable pays de coeur. Je ne peux donc que dire un tonitruant Arigato gozaimachta à Floriane Soulas pour nous avoir délivré cette jolie pépite ! MINI COUP DE CŒUR !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Maximousse24 2019-06-16T18:24:26+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par RockAShoe 2021-04-13T00:15:06+02:00
Or

Ce roman fait 600 pages et pourtant ce n'était pas assez. Ca a été une très belle histoire dans le folklore japonais que je ne connaissais pas et que j'ai donc pris plaisir à découvrir.

Seul nuage à l'horizon, quelques questions qui sont restées sans réponses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StElia 2021-04-12T15:18:48+02:00
Lu aussi

Les Noces de la renarde est une lecture dépaysante, on voyage non seulement dans un autre pays, le Japon, mais aussi entre deux époques et deux mondes qui se côtoient sans se connaître.

L'autrice mélange parfaitement les temps, le rythme de l'histoire est très bien construit. Le présent domine pour laisser le suspens jusqu'au bout (même si l'intrigue est facile à deviner). Les moments dans le passé sont très jolis, la plume de l'autrice se révèle vraiment dans les bois des kitsune.

J'ai beaucoup aimé cette lecture que je n'ai pas vu passer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par charlottebou 2021-04-11T19:55:52+02:00
Or

1467, Japon. Hikari, est une kitsune, vivant avec ses sœurs dans une forêt peuplée de petits dieux. Elle est totalement fascinée par les humains, la mystérieuse jeune femme s’intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et surtout à Jun, un bûcheron ayant attiré son attention. Hikari essaie de préserver ses secrets, car le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan...

2016, Tokyo. Mina est une adolescente qui a le pouvoir de voir et de côtoyer les esprits et monstres du folklore japonais. Elle considère son don comme une malédiction, elle est solitaire car elle doit le cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société. Jusqu’au jour où un esprit tente de s’introduire dans ses rêves et que sa camarade Natsume l’entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale...

Deux univers se croisent, deux époques, deux destins s’entremêlent, entre quête d’identité et désir d’émancipation.

Ce n'est habituellement pas mon genre de lecture, mais j'ai voulu me laisser tenter par "Les Noces de la Renarde" de Floriane Soulas, et je ne regrette absolument pas. J'ai apprécié ma lecture, la plume de l'autrice est fluide et simple ce qui est agréable. Le fait d'alterner entre l'histoire d'Hikari en 1467 et de Mina en 2016 à apporter une dynamique intéressante à l'histoire. L'histoire d'Hikari m'a beaucoup touché, j'ai versé ma petite larme je l'avoue. Ce roman m'a permis de découvrir le folklore Japonais et m'a donné envie de me pencher sur les différentes cultures japonaises.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2021-04-07T11:40:31+02:00
Or

Je suis passée très prés du coup de cœur avec ce livre, ça s'est joué à pas grand chose, un petit moins bien sur la fin peut-être.

C'est tout de même une lecture envoutante, dépaysante. Le style de l'auteur est très agréable. Une belle découverte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarineLaine 2021-04-07T09:11:06+02:00
Argent

Après "rouille " floriane soulas nous offre deux histoires pour un roman.

Deux histoires emmenant son lecteur au Japon dans deux époques complément différente, mélangeant traditions et fantômes.

Une lecture qui nous transporte, une lecture agréable, au final un roman qui est une pure réussite.Je vais être honnête : j'avais un peu peur de ce livre et surtout de son thème. Je ne suis pas une grande férue des pays asiatiques, de leurs us et coutumes. De ce fait, je ne savais pas exactement dans quoi je me lançais. Je suis sortie complètement de ma zone de confort et, au final, j'ai aimé ma lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BecaLestrange 2021-04-06T20:44:53+02:00
Diamant

Un véritable coup de cœur, la plume de l'auteur est vraiment fluide, on se plonge rapidement dans l'histoire de ce roman. Les personnages sont attachants, j'ai particulièrement apprécié les passages avec le clan des Kitsune.

J'aurai tout de même voulu plus de détails sur certains points Spoiler(cliquez pour révéler)qui sont les 9 grands, comment les cloches du clan des kitsune ont atterries entre les mains des chasseurs de démons et pourquoi sont-elles devenues des armes contre elles, comment s'est développée la lignée d'Hikari .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2021-04-01T21:02:28+02:00
Or

Un très bon livre fantastique avec des personnages du folklore japonais .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Calixtelaura 2021-03-20T11:40:25+01:00
Or

Super cool

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalone76 2021-03-12T17:35:56+01:00
Argent

J'ai eu un méga coup de cœur pour ce roman. J'ai adoré découvrir le Folklore japonais, les personnages, le scénario, l’enquête et l'ambiance de ce livre. J'aimé chaque page que j'ai lu. J'ai énormément hésité à lire cette histoire mais finalement je ne regrette absolument pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2021-03-05T11:21:17+01:00
Or

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique des Noces de la renarde par Floriane Soulas.

Pour commencer, arrêtons nous un instant sur cette couverture qui est à mon sens tout simplement de toute beauté. Comment résister à un tel appel de sirène... ou plutôt de kitsune ? Pour être tout à fait honnête avec vous, ce roman avait absolument tout pour me plaire : c'est un one-shot, écrit par Floriane (et ça, c'est déjà un gage de qualité), et qui parle du Japon et de son extraordinaire folklore avec un florilège de traditions et de légendes en tout genres qui ont voyagé à travers les siècles, comme nous lecteurs qui nous sommes ou qui allons plonger dans ce livre, et qui pour ma part me fascinent depuis toujours ou presque.

Eh bien, je puis vous garantir que j'ai été extrêmement satisfaite des soins que ce roman m'a prodigués - si vous voyez à quelle référence je fais allusion, vous aurez droit à un Dorayaki tout chaud. Plus sérieusement, Les noces de la renarde a été de mon côté un véritable enchantement. Avant toute chose, pour ceux qui auraient peur de l'épaisseur du livre en soi, rassurez-vous car il se lit comme une bouchée de pain. En effet, une fois commencé, impossible de s'arrêter de le lire avant de l'avoir fini ! Et puis, la pagination est extrêmement bien aérée, avec des chapitres distincts et une taille de police d'écriture absolument idéale, ce qui rend la lecture de ce roman palpitant d'autant plus plaisante.

Pour ce qui est de l'intrigue en elle-même, j'ai tout bonnement adoré ces allers-retours constants entre le passé et le présent nous offrant ainsi un portrait très large et complet du Pays du Soleil Levant, celui d'antan et celui d'aujourd'hui. Je ne vous cache pas avoir préféré les moments passés avec Hikari au quinzième siècle, à cette époque lointaine des dieux-animaux empreinte de l'influence qu'ont pu avoir des références telles que Princesse Mononoké sur notre imaginaire collectif. Une chose est sûre, le récit de Floriane Soulas m'a rappelé le véritable envoûtement qu'a pu et qu'a toujours sur nous un tel film d'animation, un tel bijou : cette prédominance de la Nature, de sa puissance ancestrale, cette force guerrière et féline qui émane de cette société matriarcale des kitsune m'a purement et simplement captivée de bout en bout. J'ai plus particulièrement admiré le courage éblouissant d'Hikari, la lumière aveuglante dans la nuit de la haine, la déesse-esprit clémente, magnanime posant un regard empli d'amour sur l'humanité. Cependant, cela ne signifie pas que je n'ai pas apprécié mes moments passés auprès des adolescentes des temps modernes Mina et Natsume, bien au contraire. De toute façon, Floriane Soulas a l'air et la manière pour élaborer des personnalités féminines fortes, affirmées, qui font tout ce qu'elles peuvent pour surpasser leurs faiblesses la tête haute, dignes et superbes et avec ce trio d'or de ce récit, cela n'a assurément pas manqué : j'ai en effet tant goûté la combativité et l'insurrection farouches d'Hikari que la timidité, la gentillesse et le manque de confiance en soi désarmants de Mina ou bien encore la verve impressionnante et la vulnérabilité bouleversante cachée sous une couche de fausse assurance de Natsume.

Mon seul minuscule regret réside au fond en le dénouement final du livre, un peu trop précipité et "facile" à mon goût, surtout au vu de l'extrême et effarante pugnacité et cruauté de la principale antagoniste au cours de l'intrigue. Mais très sincèrement, je pinaille sur ce coup-là. En réalité, je ne peux chaleureusement vous recommander Les noces de la renarde qui parviendra irrévocablement à vous séduire, que vous soyez d'ores et déjà amoureux de la culture japonaise ou non, de par en autre une intrigue tout ce qu'il y a de plus dense et chargée en émotions et une passion contagieuse pour les curiosités et croyances de la contrée insulaire nippone qui se ressent intensément, notamment par le biais d'une connaissance accrue de la question. En clair, j'ai été totalement emballée par ce roman, par son atmosphère résolument sombre et enivrante, par des personnages majoritairement féminins marquants et par sa déclaration d'amour transcendante pour ce que je considère être un véritable pays de coeur. Je ne peux donc que dire un tonitruant Arigato gozaimachta à Floriane Soulas pour nous avoir délivré cette jolie pépite ! MINI COUP DE CŒUR !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Noces de la renarde" est sorti 2021-03-11T04:51:15+01:00 en version poche
background Layer 1 11 Mars

Dates de sortie

Les Noces de la renarde

  • France : 2019-05-02 (Français)
  • France : 2021-03-11 - Poche (Français)

Activité récente

MlleG le place en liste or
2021-04-21T17:14:29+02:00
lila11 le place en liste or
2021-04-07T11:39:38+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 157
Commentaires 43
extraits 10
Evaluations 72
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode