Livres
505 716
Membres
513 418

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par starlett17 2012-05-19T13:01:24+02:00

V- Argh ! Maintenant je comprends pourquoi Karine s'habille tout en noir...C'EST LUI qui l'a inspirée !

#tape le poteau#

J- LE RÉVERBÈRE !! mais bien sûûûr ! la ressemblance est trop frappante !

#tape sa tête#

V- Mais non, idiote ! je parle de son albinos... elle a dû fantasmer sur le Yin et le Yang et toutes ces conneries !

J- QUOI ?!

parce qu'en plus de sortir avec ce plouc, elle fantasme sur deux chinois ?

V- Ce gars est une très mauvaise influence pour Karine. T'as vu comme elle a changé ? C'est pas elle du tout ! La vraie Karine nous en voudrai de la laisser devenir comme sa !

Jenny, en tant que véritables amies de Karine, il est de notre devoir de la RAMENER A LA RAISON !

J- euh... à la Maison, tu veux dire ?

V- non. à la Raison.

J- ha ha ! tu te trompe, Vicky. L’expression c'est "ramener quelqu'un à la Maison".

V- non. On dit "raison".

J- euh, désolée, mais c'est "Maison".

V- Raison

J- Maison

V- RAISON

J- MAISON

V- #étrangle Jennie#

J- RÂÂÂH ! rhhhh... o.k o.k "RAISON" rhhhh...

V- AAARGH ! cet Albin me rend folle ! Il faut vite trouver un moyen de s’en débarrasser ! LÂ. CE SOIR !

V- Je t’attend à 19 h à la maison.

J- ..... euh... à la RAISON, tu veux dire ?

V- à la MAISON !

J- mais tu viens de m'expliquer qu'on dit "raison"

V- RÂÂÂÂH !

#tape la tête de Jennie#

J- o.k tu as maison, tu as maison !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camyy 2013-07-16T17:46:19+02:00

-Bah c'est très léger... A part le maquillage, les vêtements et l'attitude générale elle est pareille qu'avant.

-Oui, et à la limite, qui nous dit que c'est vraiment elle ?

-Arrêtez de vous moquer... Tout est de ma faute. J'ai gaffé solide, les gars !

-Après tout, tu l'as juste abandonnée pour sortir avec sa pire ennemie c'est pas si grave !

-Tu t'en fais trop !

-J'ai été si stupide ! Elle ne me pardonnera jamais !

-Mais non ! Tu vas voir, tout va s'arranger. C'est Karine, tu la connais, elle est pas rancunière ! Va lui parler. C'est l'amour de ta vie Dan !

-Oui mais ce que j'ai fait...

-C'est du passé tout ça ! Regarde en avant, pas en arrière !

-Allez !

-Vous avez encore un bel avenir ensemble, j'en suis sur !

-Vous croyez ?

[Les amis de Dan ouvrent la porte et voient Karine qui parle au téléphone]

[Karine]-...OK mon amour ! A ce soir ... Je t'aime, bisous !

[Dan avance vers la porte mais ses amis l'empêche de passer]

-Vous avez raison, je dois regarder en avant !

-Bah au fond... L'avant l'arrière... Ça dépend de quel côté on se place...

Tu vois, si on se tourne, l'avant est dans cette direction.

-WOUAW t'as vu ? Il y a plein d'autres jolies filles par là !...

-???

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camyy 2013-07-16T18:20:15+02:00

Au bout d'un mois tu décides : soit tu te prétend guéri, soit tu meurs pour être plus crédible.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nemaki 2014-10-04T15:48:44+02:00

- Qui c'est qui verra son chagrin disparu?

- C'est Dan le poilu!!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shanen 2017-06-27T20:49:08+02:00

- Eh, je trouve pas Karine, vous l'avez vue ?

- Y a son albinos, ce matin, qui était en train de l'avaler en commençant par la langue. Trouve-le et ouvre-lui le ventre, elle doit être à l'intérieur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camyy 2013-07-16T18:21:54+02:00

-Voilà la vérité sur ton Albin !

-J'y crois pas !

-Moi non plus... Il s'appelle vraiment Alain Delon ??!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camyy 2013-07-16T18:06:37+02:00

-Dan ?! Euh... Salut. Je m'attendais pas à te voir ici.

-Oh tiens Karine. Ça roule ?

-Je te présente Albin.

-Eh, salut Man ! Dis c'est GÉNIAL que tu aies un nouveau copain. Ça me fait PLAISIR de te voir si heureuse.

-... C'est vrai ?

(-Mais... Qu'est-ce qu'il fout ?

-C'est de la psychologie inversée : il agit a l'inverse de ce qu'il ressent pour déstabiliser Karine.

-Brillant !)

-C'est fou ce que vous faites un BEAU COUPLE !

-Je... Je suis surprise de t'entendre dire ça. J'étais sûre que tu allais mal réagir...

-Moi ? Voyons ! [...] KARINE PARDONNE MOI JE T'EN SUPPLIIIIIIIIIIIIIIE !

(-Il a changé de stratégie on dirait...

-Psychologie doublement inversée : il agit a l'inverse de l'inverse de ce qu'il ressent. Encore plus déstabilisant !

-Waouw ! Trop fort !)

Afficher en entier
Extrait ajouté par Camyy 2013-07-16T18:03:51+02:00

-Sur une échelle de 10 je le déteste 10.

-Je le déteste aussi... Sauf que j'ai pas besoin de monter sur une échelle pour ça [...] [voit Albin] Argh lui... Sur un escabeau de 8 marches je le déteste 12 milliards.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Shanen 2019-12-20T18:54:35+01:00

Cantinière : Tout le monde connaît Alain Delon, l'acteur...

Vicky : Oui, ça va, merci ! Inutile d'en rajouter !

Cantinière : ... Mais peu de gens se souviennent d'Alain Delon, le jeune meurtrier albinos !

Vicky et Dan : Le jeune meurtrier albinos ?!

Cantinière : Cette histoire avait fait jaser. C'était un 16 décembre. Je m'en souviens parce que c'est le jour où mon petit-fils est né... Onze ans déjà ! Le temps passe si vite ! Dire que dans un an, je pars à la retraite, vous vous rendez compte ?

Vicky : Le meurtrier ! Parlez-nous du meurtrier !

Cantinière : Ah, c'est une histoire à glacer le sang... Les journaux l'avaient surnommé le démon blanc. Il avait assassiné une vingtaine de camarades de classe pendant leur sommeil. Vous voulez des patates ?

Dan : Mais... pourquoi avoir fait ça ?

Cantinière : Ah, ça, faut demander au cuisinier, mon garçon ! C'est pas moi qui fais le menu ! Mais elles sont délicieuses, vous allez voir.

Vicky : Il parle pas des patates, il parle de l'albinos ! Pourquoi il a tué ses copains ?

Cantinière : Oh, l'albinos, oui... C'était pour se venger des enfants qui riaient de son handicap. Il voulait éliminer les méchants pour vivre dans un monde meilleur... Il avait onze ans, vous vous rendez compte ? Onze ans, c'est l'âge de mon petit-fils... C'est pas lui qui ferait une chose pareille ! Il rêve d'être astronaute. Jimmy, il s'appelle. Je dois avoir une photo dans mon sac...

Vicky : Mais on s'en fout de Jimmy, bordel !! Continuez l'histoire de l'albinos !

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2018-03-10T08:29:00+01:00

Dans cette pièce où il fait noir,

J'ai stupidement posé le pied,

La porte claque, il est trop tard,

Sur moi, le piège s'est refermé.

Comment ai-je pu en venir là ?

Je voudrais tant faire demi-tour,

Chasser la trace du faux pas,

Qui de mon cœur balaie le jour.

Dans cette pièce où il fait soir,

J'essaie de trouver la lumière,

Et lorsque viennent les idées noires,

Je pense à toi et il fait clair.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode