Livres
436 680
Membres
362 360

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Nombrils, tome 8 : Ex, Drague et Rock'N'Roll !



Description ajoutée par Shanen 2018-11-06T18:26:08+01:00

Résumé

Célébrité, foules en délire, studios d'enregistrement... c'est ça maintenant, la vie quotidienne de Karine. Il est loin le temps où tout le monde la considérait comme une victime ! Mais devenir une vedette ne vient pas sans son lot de difficultés... Jenny et Vicky, de leur côté, vivent des moments plus tumultueux. La famille de Vicky a explosé, et son père a emmenagé avec... la mère de Jenny ! Les ex-amies devenues ennemies vont donc devoir partager la même chambre. Vicky en veut à Jenny qu'elle tient pour responsable de la situation, alors que Jenny a la tête ailleurs : elle est secrètement amoureuse d'Hugo. Une reine de beauté comme elle, amoureuse d'un gros moche, c'est impensable ! L'heure des décisions a sonné pour les trois filles, et elles pèseront lourd pour leur avenir : sauront-elles faire les bons choix ? « Nous sommes ce que nous choisissons de devenir » découvriront (parfois à leurs dépens) les héroïnes de la série dans ce huitième tome.

Afficher en entier

Classement en biblio - 37 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Linette_ 2018-11-09T17:22:20+01:00

Il ne faut pas laisser la vie faire de nous ce qu'elle veut. Car au final, le seul moyen de décider qui nous serons demain, ce sont les choix que nous faisons aujourd'hui.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Medora 2018-11-16T19:56:24+01:00
Or

Ce tome est vraiment bien. Ça ferait super longtemps que je l'attendais, et je ne suis absolument pas déçue... Jenny va complètement se transformer ( sur beaucoup de plans...), et le groupe de musique de Karine va se faire une petite place parmi les grands. Attente de la suite avec patience

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2018-11-14T16:34:11+01:00
Bronze

Très bon tome. Je l'ai siphonné alors que je devais faire ma rédaction d'analyse en art. ;)

Je me demande si Vicky a vraiment compris tout le mal qu'elle fait autour d'elle, maintenant qu'elle est seule.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floria7 2018-11-13T09:52:42+01:00

Après un tome 7 un poil décevant mais toujours aussi bon, nous retrouvons Jenny, Vicky et Karine pour de nouvelles aventures après plus de 3 ans d'attente ! Ou en étions nous ? Ha oui, dans le tome 7 nous avions nos trois nénettes qui étaient en proies a de lourds chagrins : Jenny refusait et refuse encore et toujours de se montrer en public avec Hugo, un jeune garçon qui est en bon point alors que la jeune fille en est folle amoureuse, Karine rejetait Albin le manipulateur et Vicky refusait d'assumer ses sentiments pour Mégane car elle s’entêtait à vouloir retourner dans les bras de James, un jeune garçon beau et riche mais avec ennuyeux à mourir, qui l'avait rejeté à la fin du tome précédent. Mais cette fois fini de rigoler ! Vicky, dont la famille a éclaté, est prête à tout les vilainies afin d'assouvir une vengeance concoctée aux petit oignons contre son ancienne meilleure amie avec qui elle est obligée de partager dorénavant la chambre. Quand à Karine, elle est bien loin de tout ça, plus précisément à 200 kilomètres de son lieu de résidence ou elle enregistre enfin son nouvel album avec Albin et les albinos, cependant tout n'est pas rose car le milieu dans lequel elle évolue est particulièrement cruel et la très jeune demoiselle aura bien du mal à garder la tête froide face à sa nouvelle célébrité, elle qui autrefois était la risée de tous.

Sinon, concernant Jenny, "Ex, drague et Rock'n'roll" lui est largement dédié car Spoiler(cliquez pour révéler)c'est elle qui va évoluer du bon côté à la fin, en effet, prenant conscience de son attitude passé après avoir eu la tête entièrement rasée par son ancienne amie, elle va ENFIN changer de look et surtout grandir. Ça fait du bien de voir un personnage autre que Vicky avoir le droit à une évolution certaine et c'est elle qui m'aura le plus agréablement surprise dans ce tome.

Quand à Vicky Spoiler(cliquez pour révéler) par contre m'aura énormément déçu, même si son comportement me surprend guère après son attitude de dénis à la fin du tome 7, en effet, attachée plus que tout à sa marâtre de mère, notre métisse lui obéis au doigt et à l’œil, elle se venge odieusement de Jenny en plus de repousser encore une fois Mégane, et je l'avoue j'ai un peu regrettée de voir beaucoup de pages dédiées à des personnages dont je me fous royalement (les garçons baveux) et sur Vicky qui montre à quel point elle peut être peste lorsqu'elle s'y met, mais le final n'en sera pas moins que meilleur ! En espérant qu'elle se rattrape enfin au prochain tome même si elle a mérité son retour de bâton.

Quand à Karine Spoiler(cliquez pour révéler)Elle continue encore et toujours à s'enfoncer du côté obscure, et même si ses agissement sont beaucoup plus pardonnables que ceux de Vicky, notre chanteuse commence à prendre gout à la gloire, oubliant presque des principes moraux auxquels elle était autrefois attachés. En effet, consciente de prendre enfin sa revanche sur le passé, Karine prend un malin plaisir à briller tout autant que ses amies, et j'ai été un peu déçu qu'elle n'interagisse pas plus que ça avec Jenny et Vicky, car c'est Albin qui va donner un coup de pouce à la jeune rouquine à la fin, et non Karine. Cependant, je la comprends tout à fais car elle évolue en effet dans un milieu hostile, la choriste des albinos rencontrera un chanteur rival beau gosse qui mettra en place des plans foireux afin de leur voler la première place en plus de tenter de se la faire sans son consentement lors d'une balade en voiture, et Karine ne se laissera bien évidement pas faire ! Bref, je continue à l’apprécier car je trouve son évolution logique et intéressante, même si j’espère qu'elle réfléchira et ne prendra pas de mauvaises décisions dans les tomes suivants. Quand à Albin, j'adore ce personnage très travaillé, il évolue dans ce tome 8 et commence lui aussi à se poser des questions sur l'évolution de son groupe qui ne doit son succès qu'au buzz engendré par son ex meilleur ami tueur en série,ce qui le fera pas mal cogiter. Et si Dans devait revenir j’espère qu'il ne se remettra pas avec Karine.

Bref, encore un très bon tome qui fait dorénavant parti de mes préférés, avec le tome 4, qui met en place doucement, mais surement, l'évolution finale de nos trois héroïnes car, quitte à en baver, elles devront continuer à grandir et à évoluer vers la voie qu'elles se sont choisies. En espérant qu'elles ne se trompent pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enrika 2018-11-13T04:11:48+01:00
Or

Un autre tome à sensations! Encore une fois, Delaf et Dubuc se surpassent et nous livrent une histoire haute en émotions. Toujours en apprentissage de la vie, nos héroïnes font face à de nouveaux défis qui les changeront à jamais. Le personnage qui m'a le plus impressionné dans ce tome, c'est sans aucun doute Jenny. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai été très surprise par l'audace des auteurs. Ceux-ci exploitent énormément le côté vulnérable et sensible de Jenny en la plaçant dans une situation de victime. Passant du podium de « canon » à « moche», Jenny en prend un sacré coup. Perdant radicalement sa cote de popularité alors qu'inversement celle de Vicky monte en flèche, Jenny apprendra tranquillement à considérer la beauté intérieur des gens plutôt que le physique. Toujours amoureuse de Hugo mais étant trop maladroite et inexpérimenté pour donner du sens à ses sentiments, Jenny descend dans l'estime d'Hugo et elle ne sait pas comment remédier à la situation. Ce n'est qu'au moment où elle prendra conscience que la beauté intérieur est beaucoup plus précieuse que le physique que les choses changeront pour le mieux dans sa vie.

Quant à Vicky, celle-ci est au sommet de sa cruauté dans ce tome. Impitoyable, elle détruit la réputation de Jenny plutôt que de se concentrer sur ses véritables problèmes. Ne voulant pas penser à sa situation familiale ni à ses sentiments naissants pour Mégane, Vicky ne pensera qu'à la gloire. Elle veut se sentir désirée et acceptée alors qu'elle-même n'est pas en mesure de se voir de cette façon. Malheureusement, ses choix se retourneront contre elle vers la fin du tome et lui feront peut-être perdre pour toujours l'occasion d'affronter la réalité.

Finalement, pour ce qui est de Karine, celle-ci ne prend pas les meilleures décisions. Il est clair qu'elle n'est plus la jeune fille gentille et sage des premiers tomes. La gloire lui est montée à la tête et lui a fait prendre des moyens démesurés qui risquent bien de se retourner contre elle.

Nos héroïnes changent toutes dans ce tome, mais pas nécessairement pour le mieux. Reste à voir s'il reste une chance pour elles de prendre un nouveau tournant dans leur vie qui les mèneront au véritable bonheur. Mais surtout, qui leur permettront de s'accepter pour ce qu'elle sont vraiment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2018-11-12T21:59:01+01:00
Diamant

https://leslecturesdelietcyrlight.blogspot.com/2018/11/les-nombrils-t8-ex-drague-et-rocknroll.html

Dans ce tant attendu huitième tome des Nombrils, Ex, drague et rock’n’roll !, on retrouve Karine, Vicky et Jenny plus ou moins là où on les avait laissées. Karine enregistre son premier album avec Albin et les albinos, Vicky se nourrit de sa colère et Jenny tente de reconquérir Hugo, mais rien ne se passe comme prévu.

Je ne pensais pas dire cela un jour, mais j’ai ressenti de la déception en lisant cette BD. Après trois longues années d’attente et le tome 7 qui est indubitablement le meilleur de la série, je m’attendais à beaucoup mieux. Sans doute est-ce la raison de mon dépit, j’avais probablement fixé la barre trop haute.

Qu’est-ce qui m’a déplu dans cette histoire ? Je dirais la tournure prise par le scénario. Les trente premières pages m’ont semblé assez plates, avec l’impression que tout traîne en longueur (l’album des Albinos, la vengeance de Vicky, la déchéance de Jenny...) La fin remonte néanmoins le niveau de l’ouvrage, dommage qu’il faille l’attendre pour retrouver tout ce qui fait le charme et la force de cette BD.

Je n’ai pas non plus apprécié le caractère de Vicky, qui est pourtant devenue mon personnage préféré depuis quelques tomes. Le final du septième donnait l’impression qu’à défaut de se dévoiler, elle avait au moins cessé de se mentir à elle-même, mais c’est tout le contraire qui se produit.

Je pensais que le fait d’avoir tout perdu (James, la fortune de ses parents, le luxe, sa meilleure amie...) la pousserait à reconsidérer sa relation avec Mégane, mais pas du tout. Déjà, on ne sent finalement pas tant que cela la cassure avec le mode de vie qu’elle avait jusque-là. Sa pauvreté nouvelle est brièvement évoquée, après quoi elle reprend son existence telle qu’elle l’a toujours menée, avec une nouvelle amie, la volonté de mettre tous les garçons à ses pieds et son égoïsme notoire. Là où elle semblait avoir fini par considérer Karine comme une égale, elle passe son temps à lui souhaiter du mal, et repousse odieusement Mégane, ce qui est bien loin de la scène où elle a enfin admis ses sentiments pour elle.

Karine, qui avait baissé dans mon estime lors de sa métamorphose, avant de remonter un peu, est finalement redevenue celle qui m’insupporte le plus. Qu’elle refuse désormais d’être une victime, c’est une chose, mais adieu la gentille fille qui avait des principes et faisait preuve de droiture. Son ambition et sa quête de gloire surpassent celles de Jenny et Vicky, et ses manipulations n’ont plus rien à envier à celles d’Albin. L’univers dans lequel elle évolue désormais est néanmoins un triste et réaliste reflet de la société actuelle, où le buzz l’emporte sur le talent.

Finalement, seule Jenny est vraiment attachante dans ce tome. Cible principale de Vicky qui est déterminée à lui faire payer les évènements de son anniversaire, elle voit sa beauté, ses amis et ses admirateurs lui échapper, jusqu’à se retrouver toute seule, car ses tentatives pour reconquérir Hugo échouent piteusement. Son discours final est touchant, quoique peut-être un poil trop intelligent pour elle, et confirme ce qu’il était possible de soupçonner depuis le début : sous ses airs stupide et superficiel, Jenny a un bon fond.

Je déplorerai seulement que la transformation psychologique des personnages soit toujours obligée de s’accompagner d’une métamorphose physique (d’abord Karine, maintenant Jenny, et bientôt Vicky, comme la dernière case incite à le supposer). En revanche, j’ai apprécié le clin d’œil au troisième tome, quand Vicky se lance à la recherche de Mégane.

Avis en demi-teinte, donc, pour ce huitième tome des Nombrils. C’est toujours très bon, indéniablement, et la déception est probablement plus proportionnelle à l’attente qu’à la qualité de la BD, mais tout de même, j’espérais mieux de la part des personnages, en particulier de Vicky. La suite s’annonce néanmoins riche en émotions, en espérant qu’il ne faille pas patienter trois ans de plus...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azane95 2018-11-11T22:24:16+01:00
Diamant

Ce tome est absolument génial!! C'est un vrai plaisir de suivre l'évolution des personnages au travers des différents tomes. Il y a plein de rebondissements et l'ensemble n'en est que plus fabuleux.

Un grand bravo aux auteurs pour avoir réussi à maintenir l'histoire cohérente et intéressante depuis le début <3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissSushi 2018-11-10T16:20:22+01:00
Diamant

Alooors ...

Ce tome est tres interessant mais ...

POURQUOI VICKY DEVIENS ... DÉPRESSIVE ?

Cette série est ma préférée, bien sur mais :

[/spoiler]

Jenny se fait raser les cheveux par Vicky ( bravo ma grande ! ❤️ ) et deviens grosse par la suite.

Vicky deviens Alors la star de l’ecole et en deux secondes, se fait une ( soi disant ) nouvelle BFF.

Karine deviens vénérée de tous les ados et grâce a ce que lui a appris Albin, deviens encore plus manupulatrice que lui.

Jenny rebondis de sa mauvaise passe et pardonne Vicky, qui deviens grosse par la suite.

C’EST REMPLIS DE REBONDISSEMENTS CE TOME !

❤️

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyouki-no-Tenshi 2018-11-10T12:17:03+01:00
Or

Encore un tome tout simplement excellent, si ce n'est le meilleur de la série !

Si le début de la série laissait soupçonner une banale BD humoristique sur les déboires de jeunes filles superficielles maltraitant leur amie mal dans sa peau, il s'est avéré que "Les Nombrils" est devenu bien plus que ça. La profondeur et l'intérêt de cette BD sont difficilement soupçonnables au premier abord, et je dois avouer que quand je l'achète en librairie, moi jeune prof de français de 23 ans, je me demande de quoi j'ai l'air avec une BD qui semble être pour jeune fille dans les mains.

Tout l'intérêt des Nombrils, c'est entre autre la sincérité et la justesse de l'intrigue, qui tend à traiter les difficultés du quotidien à travers des personnages qui se sont habilement démarqués de leur rôle du début de la série. Chacune des trois filles a acquis une profondeur, des défauts, a surmonté des difficultés, a évolué. Rares sont les ouvrages à me faire apprécier pleinement leurs personnages, et pour "Les Nombrils", je me surprends à apprécier même Vicky, véritable peste soumise aux exigences de sa mère qui, malgré ses actes odieux, est appréciable pour sa détermination et ses moments de faiblesse. Jenny, quant à elle, change radicalement de personnage dans ce tome, et sa transformation est tout simplement brillamment intégrée à l'intrigue, en reprenant des codes connus des lecteurs de la BD : le faire-valoir, la superficialité, la manipulation et la révolte. Pour autant son grand retour n'est pas une pâle copie de celui de Karine. Cette dernière montre une facette plus terne de sa personnalité : devenue plus ferme, elle n'en est pas moins inébranlable et se montre prête à certaines bévues pour avancer.

"Les Nombrils" n'est pas qu'une BD pour adolescentes. Cette catégorie s'appliquait sans doute aux premiers tomes, mais dernièrement, la série gagne à être découverte différemment, par un public plus large. Les messages délivrés à travers les aventures et les mésaventures des personnages sont des petites morales qui font du bien, des messages positifs mais loin d'être naïfs.

Et si je m'en servais pour une séquence de cours ? Hm... bonne question.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par justeLire 2018-11-09T19:46:19+01:00
Diamant

Ce tome de la série est juste le meilleur! Tout a changé dans la vie des personnages principaux, et ils sont plus matures, et plus intelligents. Je vous recommande cette bd à 20000%

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cachu50 2018-11-09T18:46:10+01:00
Or

Je suis complètement fan de cette BD !

Plus les tomes paraissent, plus l'histoire est travaillée et géniale ! Les personnages gagnent tous en profondeurs et en maturité, même si l'humour reste très présent ! C'est ce qui rend cette bande dessinée accessible à tous les âges.

Je ne m'attendais pas à de tels retournements de situation, ce tome offrait de belles surprises !

Ma seule déception : qu'il faille à nouveau attendre pour avoir la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Nombrils, tome 8 : Ex, Drague et Rock'N'Roll !" est sorti 2018-11-09T00:00:00+01:00
background Layer 1 09 Novembre

Date de sortie

Les Nombrils, tome 8 : Ex, Drague et Rock'N'Roll !

  • France : 2018-11-09 (Français)

Activité récente

Medora le place en liste or
2018-11-16T19:54:03+01:00
El3usis l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-14T10:25:47+01:00
Zinthia l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-12T05:40:42+01:00
Azane95 l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-11T22:13:52+01:00
serah14 l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-09T22:34:56+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 37
Commentaires 11
Extraits 1
Evaluations 19
Note globale 8.84 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode