Livres
429 493
Membres
351 254

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Nuits de Reykjavik



Description ajoutée par Hillja 2017-12-24T15:19:08+01:00

Résumé

Le corps du sans-abri flottait près du pipeline où il avait trouvé refuge. Triste fin pour un alcoolique ? Affaire bouclée ou presque… Un jeune policier, intuitif et obstiné, juge la thèse de l'accident douteuse. Dans la nuit boréale, entre foyers de clochards et planques de dealers, il sillonne Reykjavik, déterminé à résoudre ce mystère. Ce policier n'est autre qu'Erlendur.

Afficher en entier

Classement en biblio - 98 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Sheilap15 2017-05-27T18:54:52+02:00

Elle alla chercher le bijoutier qui réapparut après avoir enfilé sa blouse blanche. Erlendur s'étonnait de voir que ceux qui exerçaient cette profession s'habillaient comme des médecins ou des scientifiques, mais il se disait que, l'orfèvrerie était une forme de chirurgie ou de recherche en laboratoire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Goupilpm 2018-07-17T09:54:41+02:00
Argent

Dans Les Nuits de Reykjavik l'on découvre l'enquêteur fétiche d'Arnaldur Indridason à ses débuts dans la police. Affecté à la police de proximité, le jeune policier effectue des rondes de nuit dans la capitale Islandaise. C'est à l'occasion de ces rondes de nuits qu'il croise à plusieurs reprises le chemin d'un clochard : Hannibal. Mais quelques temps plus tard ce dernier est retrouvé mort, noyé dans une tourbière. Les constations médicales ne donnant aucune piste hormis que l'intéressé était saoul, le dossier est classé en mort accidentelle. Mais cette mort devient obsessionnelle pour le jeune policier et un an après la mort du clochard il se lance dans une enquête officieuse pour découvrir les circonstances réelles de cette mort. Il va faire le parallèle avec une disparition survenue le même jour de la mort du clochard.

Ce n'est pas réellement l'enquête qui est le point central du roman mais plutôt le personnage de l'enquêteur et de sa vie personnelle. Dans ce policier à l’ambiance très sombre c'est le passé dramatique que veut nous faire découvrir l'auteur.

L'histoire met du temps à se mettre en place, l'auteur dressant tout d'abord le contexte de l'intrigue et nous dépeignant le décor dans laquelle elle va évoluer. Une enquête qui se déroule lentement au rythme du travail quotidien et de son lot d'incidents. Le lecteur est plongé dans un policier tout ce qu'il y a de plus classique : interrogatoires, recoupements... Les seuls moments d'action résident dans les interventions nocturnes de l'équipe de policiers, à savoir cambriolages, drames conjugaux, drogue et personnes avinées, et tout particulièrement sur ce dernier point des sans abris.

Si l'enquête des plus classique n'a rien de trépidante et qu'elle passe presque au deuxième plan, les points d’intérêts résident dans les conditions difficiles des personnes qui vivent en marge de la société, tout comme la vie nocturne de la ville qui offre une autre vision de l'Islande.

Hormis l'enquêteur, les autres policiers passent eux aussi au second plan pour nous laisser découvrir un personnage marqué par la disparition de son frère lors d'une randonnée dans les montagnes de l'Est. On découvre un personnage taciturne, renfermé sur lui même qui semble encore vivre perpétuellement avec le drame du passé. On retrouve une fois de plus, comme il est de coutume dans les romans policiers, marqué par la vie.

Le dénouement de l'enquête se révèle lui aussi sans surprise car on connaît l'assassin bien avant le chapitre ultime.

Au final, un roman policier pur et dur, très bien écrit qui a pour but de faire découvrir aux aficionados de l'auteur de faire connaissance avec son héros mais qui n'offre rien de particulier par rapport à d'autres romans du genre. Un roman introductif à la longue carrière de l'enquêteur au rythme de lecture qui manque de dynamique et dont les retournements de situation, certes peu nombreux, sont trop simples.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephstg 2018-06-30T19:49:10+02:00
Pas apprécié

J'ai placé ce livre dans "pas apprécié" car personnellement je l'ai trouvé long et lourd à lire. L'auteur répète souvent la scène de crime, en détaillant les preuves précédemment trouvées pour l'enquête, comme si le livre était fait pour les jeunes ou les débutants en matière de lecture. En lisant je me disais souvent "ça va, j'ai compris, je m'en rappel"

Bref, l'histoire est bonne, mais voilà, trop de répétitions, ce qui enlève aussi du suspens à la fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenta3 2018-06-09T12:11:13+02:00
Diamant

En effet ce 13ème opus de la saga Erlendur Sveinsson est remarquable. L'ambiance, le décor, le héro, les personnages secondaires, l'écriture, le suspens... tous sont à la hauteur de ce que j'attendais venant de la plume de monsieur Indriðason. Un régal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Corentin17 2017-08-24T20:28:03+02:00
Bronze

C'est le premier roman de l'auteur que je lis et plus généralement le premier roman islandais.

En tant que policier l’enquête principal n'est pas vraiment palpitante mais tout l’intérêt repose sur les personnages. Au fil de l'enquête on apprend à mieux connaitre Erlendur avec ses aspirations et ses failles. Tout comme les autres personnage qu'il croise au cours de son enquête, c'est un récit au final très sensible.

Mais pour ma part la meilleur partie du livre reste les chapitres où nous sommes confronté au travail quotidien d'Erlendur. Ses interventions en tant que policier de proximité permettent de dénoncer plusieurs problèmes graves de la société.

Je lirais volontiers d'autres livres de l'auteur en particulier ceux avec Erlendur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheilap15 2017-05-28T18:58:53+02:00
Or

J'ai été agréablement surprise par ce roman policier. N'ayant jamais lu de roman Islandais j'avais peur de me perdre dans les noms et j'avais pas mal d'apriorie (ambiance froide, une certaine distance dans le récit). Cependant ce roman a contredit tous mes aprioris, l'enquête est bien mené. L'enquêteur lui même semble plus humains que les autres personnages. Il m'a vraiment plus comme personnage.

De plus, l'auteur en profite pour mettre en avant des inégalités, des injustices sur la manière de traiter les gens en fonctions de leur milieu sociale et d'autre chose. Pour moi, ce côté là, du roman est positif (il n'en fait pas trop rassurez vous juste ce qu'il faut).

Bref je vous le conseille (ce roman islandais m'a donnée envie d'en lire d'autre).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ginfiz 2017-04-20T11:34:33+02:00
Argent

C'est dépaysant l'Islande, les noms un peu compliqués mais j'ai bien aimé cette histoire, ce flic qui ne lache pas l'affaire. Je pense que je lirai d'autres aventures de ce personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thierry76 2017-01-31T15:39:07+01:00
Lu aussi

une enquête rondement menée avec des personnages qui nous situent bien dans l'histoire.

manque de suspens car on découvre rapidement les principaux suspects.

j'ai trouvé l'histoire dans son ensemble assez banale

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2016-11-11T18:14:29+01:00
Bronze

Intéressant pour ce qu'il apporte comme éclairage sur la personnalité d'Erlendur et son début de carrière dans la Criminelle , mais l'enquête en elle même est un peu lente à démarrer, avant finalement de mieux s'articuler dans la deuxième moitié du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clem6942 2016-05-26T01:46:15+02:00
Argent

Un pari osé de replonger dans le début de carrière du héros de Indridasson. On a évolué avec le personnage et faire marche arrière est un peu perturbant. Mais Erlendur reste Erlendur...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hcdahlem 2016-01-10T16:47:09+01:00

La première enquête d’Erlendur paraît en traduction française après plusieurs autres ouvrages, mais elle donnera l’occasion à ceux qui n’ont pas encore eu le plaisir de suivre le taciturne islandais, de prendre dans l’ordre ses enquêtes. Jeune policier, il entame sa carrière à Reykjavik avec la patrouille de nuit, obligé de s’adapter à un rythme différent, mais surtout à une ambiance bien plus criminogène. « Il pensait aux nuits de Reykjavik, si étrangement limpides, si étrangement claires, si étrangement sombres et glaciales. Nuit près nuit, ils sillonnaient la ville à bord d’une voiture de police et voyaient ce qui était caché aux autres : ils voyaient ceux que la nuit agitait et attirait, ceux qu’elle blessait et terrifiait. »

Cambriolages, femmes battues, trafic de drogue, tapage nocturne ou encore clochards ivres à emmener en cellule de dégrisement forment son lot quotidien. C’est ainsi qu’il croise un jour la route d’Hannibal, un clochard luttant contre le froid avec des petites bouteilles d’alcool à 70°C. Si leurs premiers échanges sont tout sauf aimables, Erlendur sera très marqué quand on il identifiera le cadavre découvert par des garçons dans un marécage situé sur une ancienne tourbière en banlieue de la capitale. « Pourquoi était-il hanté par ce vagabond qu’il avait en fin de compte rarement croisé ? Était-ce parce qu’il l’avait repêché, et que cette image l’avait si fortement marqué ? Il avait eu un choc en reconnaissant le visage du noyé. Pourtant, il aurait dû s’attendre à le retrouver mort quelque part en ville. »

La forte dose d’alcool et l’absence de marques du lutte font conclure à un suicide. Mais Erlendur ne l’entend pas de cette oreille, il veut essayer sinon d’élucider le mystère, du moins tenter de comprendre comment Hannibal a fini là.

De fil en aiguille, il va rassembler les témoignages des clochards qui lui connaissaient, de ceux qui habitaient à côté de l’endroit où il trouvait refuge. Il parviendra même à retrouver Rebekka, la sœur d’Hannibal. Ce qu’elle lui révélera lui fera comprendre pourquoi il a toujours refusé qu’on l’aide. La voiture qu’il conduisait et qui transportait Rebekka ainsi que sa fiancée Helena a fini dans les eaux du port et, malgré ses efforts, il n’aura pu sauver que sa sœur. Un drame dont Erlendur saisit d’emblée la gravité, car lui aussi a sa part d’ombre. Son frère a disparu alors qu’ils faisaient une randonnée dans les montagnes des fjords de l’Est et qu’une tempête de neige les avait surpris. Les deux frères s’étaient sont perdus et seul Erlendur avait été retrouvé.

C’est sans doute aussi ce qui l’a poussé à quitter son village pour s’installer à Reykjavik et à s’intéresser aux chroniques islandaises évoquant les mystères de la nature et le destin de personnages errants sur l’île ou sur mer. « Il les avait dévorées et s’était ensuite mis à collectionner d’autres textes : naufrages, avalanches ou récits de gens égarés sur les vieux chemins qui sillonnaient l’Islande ( …) Certains disparus n’étaient retrouvés que des mois, des années voire des décennies plus tard, d’autres ne l’étaient jamais. »

Il finira par reconstituer le scénario qui a conduit à la mort du clochard, mais aussi d’une autre disparue. Un premier succès qui le conduira à se spécialiser dans ce type d’enquêtes. Quant à savoir si sa liaison avec Halldora, qui lui annonce qu’elle est enceinte et qu’elle veut emménager chez lui, sera durable, seules les prochaines enquêtes nous l’apprendront. Car Indridason réussira, soyez en sûrs, à vous entrainer dans les pas d’Erlendur.

http://urlz.fr/2V5d

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Nuits de Reykjavik

  • France : 2015-02-05 (Français)
  • France : 2016-01-07 - Poche (Français)

Activité récente

th2125 le place en liste or
2017-12-28T13:09:39+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 98
Commentaires 12
Extraits 6
Evaluations 25
Note globale 7.36 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode