Livres
559 425
Membres
608 394

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Ombres d'Edimbourg, Tome 1 : L'Entre-Monde



Description ajoutée par lara4 2020-03-26T18:18:40+01:00

Résumé

Édimbourg, Écosse.

Un mal dort sous la ville depuis des siècles.

Aujourd'hui, il est en train de se réveiller...

Emily, jeune londonienne solitaire, méfiante et blasée, ne croit pas aux fantômes. Ni à la magie. Son monde bien réglé bascule pourtant le jour de son vingtième anniversaire, lorsqu'elle découvre à la fois Édimbourg et l'existence d'une autre réalité.

Non seulement les fantômes existent bel et bien, mais il se pourrait qu'un mal plus puissant, plus sombre et plus ancien que les spectres de la ville soit à l'origine d'un grave dérèglement de l'Entre-Monde, cette zone sécurisée qui protège le monde des humains.

Aux côtés de Ian et de son équipe d'étudiants en phénomènes paranormaux, Emily va découvrir une autre Édimbourg. Car, derrière les pittoresques pierres grises des closes et les vitrines brillantes des salons de thé, se dissimule une autre facette de la ville écossaise... Secrète. Sombre et dangereuse. L'envers du décor, peuplé de créatures ténébreuses.

Pour sauver l'Entre-Monde, Emily va devoir s'enfoncer dans les Ombres d’Édimbourg.

Afficher en entier

Classement en biblio - 54 lecteurs

extrait

Elle avait débité ce flot de paroles très rapidement, et sombrait à présent dans un silence morose. Ian tendit la main, saisit l’épaule d’Emily avec douceur.

À nouveau, il ressentit un crépitement électrique et sentit les poils de son bras se redresser sous ses vêtements.

Une empathe dotée de pouvoirs qui ne demandaient qu’à s’exprimer… Et personne pour la former, lui apprendre à maîtriser ses dons. Avant toute chose, Emily allait devoir accepter sa condition, si elle ne voulait pas fondre comme un grille-pain branché à une centrale nucléaire.

Ian allait devoir trouver une solution. Mais plus tard.

— Parfois, expliqua-t-il, les esprits des morts peuvent faire du mal aux vivants, sans que l’on puisse attribuer cela à un libre arbitre similaire au nôtre. Ils sont perdus. Ils ont peur. Ils sont secoués d’émotions violentes. Tout cela n’a rien à voir avec des décisions raisonnées ou des actions logiques. Ils ne pensent pas, ils ressentent. Voilà pourquoi les sentiments que tu perçois sont si brutaux, tu comprends ?

— Je crois. Pourtant, Lady Nimmo a voulu me parler : ça, c’était un acte raisonné, non ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Bon 1er tome, qui met en scène le décor, les personnages, l’intrigue, l’ambiance. Cette même ambiance que l’on retrouve dans toutes les séries qui se déroulent à Édimbourg et, qui donnent envie de la visiter.

J’ai aimé l’héroïne naïve, mais courageuse et sympa.

Belle écriture et bonne documentation.

Afficher en entier
Argent

Chronique complète : https://plumedayorin.wordpress.com/2021/06/23/les-ombres-dedimbourg-tome-1-lentre-monde-anna-lyra/

J’ai apprécié la forme que revêtait la magie dans le roman : les personnages l’incarnent et l’utilisent de différentes façons, les interventions de surnaturel étaient vraiment chouettes surtout qu’Edimbourg fourmille de légendes urbaines. J’ai particulièrement aimé l’histoire de la dame fantôme qui sert de fil rouge pour une partie du roman, d’autant plus qu’elle a contribue à « former » Emily, lui donne des éléments qui peuvent se révéler intéressants pour après… on sent d’ailleurs que la suite des événements va être potentiellement sombre et corsé !

Afficher en entier
Or

Ma chronique : https://www.instagram.com/p/CPjLXJhHAvy/

Je tiens à remercier @simplementpro et l’auteure @anna_lyra_auteur pour ce service-presse.

Ce livre est vraiment incroyable. Il est complètement immersif et j’ai vraiment vécu l’histoire avec Emily, Ian et les autres. J’aime vraiment ce genre de roman qui mêle monde réel, folklore, magie,… Ce qui m’a vraiment impressionné c’est la précision dont l’auteure a fait preuve pour décrire les lieux et les différents personnages ce qui prouve qu’elle a effectué un excellent travail de recherche afin de coller au mieux avec le véritable folklore. Sa plume est fluide, juste, intrigante, mystique et surtout très addictive.

J’ai beaucoup aimé Emily qui est la reine de la malchance. Tout lui dessus d’un coup mais ne se laisse pas abattre. Elle est forte, courageuse, un brin fragile mais elle « garde » son sang-froid et accepte les phénomène paranormaux qu’elle rencontre. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et cela ramène de l’humour et de la fraîcheur au roman. Ian est un druide qui n’est toujours pas remis de sa rupture. Alors quand Emily débarque c’est le dilemme cornélien : la protéger ou s’éloigner d’elle. Surtout que les druides n’ont pas le droit d’être amis avec les sorcières. Néanmoins, quand le monde est en danger, on fait quelques exceptions non ? Ne dit-on pas l’union fait la force.

Merci @anna_lyra_auteur d’avoir écrit ce roman qui a su me refaire découvrir tout un monde mystique rempli de druides, sorcières, fées,… Hâte de pouvoir lire la suite.

Afficher en entier
Or

Je remercie Anna Lyra pour l'envoi de son livre (avec une dédicace spéciale au début du livre) !

Déjà la dédicace, je ne savais pas que c'était possible de le faire de cette manière, j'aime beaucoup. Ensuite la couverture. Que dire sinon que j'adore ce type de design, ce mélange de couleur avec un fond travaillé et un personnage principal qui en jette, il faut bien l'avouer. Et puis Anna Lyra est une auteure que je lis depuis quelques temps déjà, dans un thème plus précis : la romance historique. Je n'ai pas tout lu, mais je ne dois pas être bien loin de ce côté historique qui me plait énormément. Bien venons-en plutôt à ce premier tome.

Emily a une poisse d'enfer. Aujourd'hui est son 20ème anniversaire. Là tout le monde dirait, mais pourquoi la poisse ? Elle vient d'être renvoyée de son travail, rentre dans son appartement où sa coloc est en pleine partie de jambes en l'air sur le canapé. Bah, voyons, les chambres c'est trop surfait ! N'empêche, Emily se fait engueuler parce qu'elle n'a pas frappé à la porte... JOKER ! Ses parents ne l'ont pas appelé, divorcés, ils ne s'occupent plus que d'eux-même ou de leur nouvelle voiture pour l'un. Enfin, pas de quoi fouetter un chat, une bonne beuverie avec son meilleur pote Charlie (qui était à la base le meilleur ami de son frère, Jack qui n'a plus donné de signes de vie depuis bien longtemps), un petit tour chez sa grand-mère une fois le réveil est dur. Enfin un peu de baume au coeur lorsque cette dernière lui souhaite son anniversaire comme il se doit avec un très beau pendentif qui brille sur sa peau. Une petite brulure et la voila qui décide de tout quitter pour Edimbourg, des Ecossais, alors qu'elle est de Londres.

Là nous pourrions nous attendre à un peu de calme et bien non ! Elle bute littéralement dans un fantôme sans consistance qui en a pour elle et se fait suivre par une dame blanche. Quoi de plus normal en Ecosse où cette terre est rempli de surnaturel en tout genre. Elle se fait alpaguer par un certain Doug, non pas pour la draguer, mais parce que lui a tout vu et il aimerait comprendre comment elle a fait. Voilà notre miss Londonienne embarquée dans une aventure hors du commun, enfin pas pour des Ecossais, bien entendu !

Un début bien difficile pour notre Emily qui doit se débrouiller seule dans la vie ou presque. Vingt ans, un âge où tout semble possible, pourtant ce n'est pas ce qu'elle ressent. Elle a besoin d'agir en fonction de ce qu'elle voit et ressent et là, ses émotions prennent le pas sur tout ce qu'elle apprend. Les mystères sont nombreux en Ecosse et l'auteur nous en cite quelques uns, pour ne pas dire beaucoup. Certains faits datent de plusieurs siècles, des crimes horribles qui ont entraînés des âmes tourmentées toujours bloquées sur terre. C'est le cas de cette fameuse Dame Blanche, Lady Nimmo qui apparait devant des non-initiés pour leur faire peur, créant ainsi des accidents, mortels pour certains. C'est la rencontre de deux mondes, celui qui ne croit en rien avec Emily et celui qui a déjà vu bon nombres de phénomènes inexpliqués en la personne de Ian et de ses amis.

Ian, Doug, Jenny, David, Bruce font partie intégrante de la fac d'Edimbourg, dans une chaire parapsychologie spécialisée dans les phénomènes dits paranormaux avec à leur tête le professeur James Campbell qui cache bien des secrets. En parlant de secrets, il y en a beaucoup, que ce soit de leur côté que de ceux des sorcières qui vivent à Edimbourg. Un passé commun entre elles et Prof qui restent encore dans l'ombre, même si nous avons des morceaux du puzzle qui se montrent de ci de là. Ces hommes et femmes ont tous des capacités différentes que nous apprenons au fur et à mesure du récit. Je laisse découvrir leurs compétences, mais ils sont forts, ensemble. Un semblant de mélange de Giles dans Buffy avec des étudiants qui font des recherches sur les phénomènes et avec à leur tête un qui avait un peu plus de pouvoir. Pour le moment il s'agit de Ian, mais les compétences de chacun sont impressionnantes.

Les personnages sont travaillés avec leur physique, leur caractère, un peu de passé et beaucoup mystères qui se dévoilent. Ils se ressemblent tous dans leur "titre", ce qui les met en "compétition" avec Emily qui elle en sait pas qu'elle est autre chose qu'humaine. Oui, mais quoi ? La couverture donne plein d'indices, peut-être un ancien chevalier ?Toujours est-il qu'elle et les autres ne doivent pas se côtoyer et c'est là que le bas blesse, car il sont besoin d'elle et inversement. Elle doit apprendre à se contrôler et à se défendre et pour le moment c'est l'équipe et surtout Ian qui la protège d'individus peu scrupuleux. D'ailleurs lorsque vous voyez que ces derniers sont capable de créer des portails interdimensionnels... Euh, alors là ils sont qui ? Et pourquoi est-ce qu'ils la veulent elle ? Ou plutôt quelque chose qu'elle a ? Ils sont fort, très forts et vont réussir à déjouer certains plans afin de poser un ultimatum final.

Il y a un truc, enfin plusieurs, mais on va dire deux qui me titillent : Charlie, il fait quoi exactement là-dedans ? J'imagine tellement de choses sur lui, j'en suis morte de rire et le fameux mug qui a éclaté suite à une mésaventure d'un mur qui a sauté (Je vais passer les détails, mais cela doit être impressionnant) a encore un œil qui surveille tout ? Hum, Merlin semble encore dans les parages. Trêve de plaisanterie, des rebondissements, il y en a. Entre les personnalités qui se dévoilent et il en reste encore pas mal à découvrir, l'Histoire que nous apprenons par des faits réels (OK, ils ne sont pas forcément les plus gentillets, mais sanglants, mais qu'importe, il s'agit d'une visite guidée avec tout ce qui est croustillant et même un peu plus) et puis il y a le passé très ombrageux de la famille d'Emily qui aurait comme qui dirait beaucoup de secrets. La grand-mère a intérêt à nous en dire plus dans le prochain tome, car rien n'est évident pour elle afin de contrôler ce qu'elle reçoit en héritage.

En plus de cette Dame Blanche, elle n'est que le haut de l'iceberg et la suite ? Nous n'étions pas préparé à cela. James cache beaucoup trop d'éléments à ces petits et cela se retourne contre lui. Par chance il s'agit de plus que de guerre de territoire, tous vont se mettre en commun pour abattre l'ennemi commun. L'entre-monde nous est montré à plusieurs reprises et nous apprenons des détails et des débuts des différents mondes. La dynamique du livre est multiple : le groupe de jeunes qui combat les phénomènes divers en plus de les étudier, les mondes qui "s'entrechoquent", la magie environnante, les rebondissements dans les actions qui s'enchaînent. La magie est prenante, entourant chacun des personnages d'une manière ou d'une autre. Les liens d'amitié se forment et peut-être un peu plus, mais cela n'est pas le plus important. De nombreuses surprises ne cessent de nous tomber dessus et les questions ne cessent de venir au fil des pages.

Anna a su m'entraîner dans son monde de magie, d'Histoire, de légendes d'Edimbourg. Cela me donne une sacrée envie d'aller en Ecosse et de découvrir par moi-même certains lieux qui ont une histoire basée sur des faits réels. De nombreuses "espèces" sont à découvrir proche de la nature, vivant de la nature ou au contraire s'amusant au dépend des arbres. Le fait que plusieurs mondes existent cela ne peut signifier qu'une chose : on va en visiter un ou deux dans les prochains, pas vrai ? Suivre les fantômes, ou poltergeist dans une aventure hors du commun ou Emily doit apprendre qui elle est réellement et ce dont elle est capable. Un rythme soutenu pour les personnages au vu du nombre des actions dans ce premier tome. La fin nous laisse dans un recoin d'Edimbourg avec un personnage qui a disparu et qu'il faut retrouver. Reste à savoir si l'équipe sera toujours au complet à ce moment-là !

En conclusion, une aventure en Ecosse qui m'a beaucoup plu. De l'action, des rebondissements, des surprises, des visites guidées en plein cimetières ou dans un restaurant de sorcières, il y a du choix. La magie est au rendez-vous, il suffit de faire attention au baignoire, on ne sait jamais si un blond ou un brun pourrait apparaitre par le fond.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-ombres-d-edimbourg-tome-1-l-entre-monde-anna-lyra-a207403382

Afficher en entier
Diamant

♥♥♥♥♥ /5

Alors j'ai mis un peu de temps avant d'oser me lancer dans ce roman, même en connaissant la plume de l'autrice grâce au "Diable de Falaise". Si j'avais su ! J'ai été happée directement par l'histoire. Emily m'a prise par une main, Ian par l'autre et c'est parti. Ce que j'ai particulièrement apprécié, une fois de plus, c'est la précision du récit concernant les lieux, le folklore etc. Quelques notes de bas de page donnant des informations complémentaires très intéressantes historiquement parlant.

Nous démarrons cette histoire avec une londonienne qui ne trouve plus sa place et à qui sa grand-mère remet un bijou de famille vraisemblablement magique. Petit à petit nous découvrons les druides (les draoidhean), les sorcières, l'entre-monde. Nous avons un léger aperçu des fées. Ce tome se décompose en une intrigue principale, une intrigue secondaire qui se trouve résolue au cours du récit, et une autre intrigue concernant Emily/Ian dont nous n'avons qu'un aperçu, le cheveu sur la soupe qui met le boxon ! Les personnages sont tous cohérents, sans manichéisme, avec leurs doutes, leurs découvertes, l'apprentissage de leurs relations.

Ce premier tome est introductif sans l'être dans le sens où nous découvrons cet univers d'urban fantasy au fur et à mesure des pages, et où les évènements principaux se mettent en place.

Je n'avais pas retrouvé cette fébrilité de lecture pour le genre depuis les premiers tomes des Chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning. Alors attention, les lieux sont différents, la trame de l'histoire également, mais la magie de ce type de romans est belle et bien présente. Je déciderai si c'est définitivement un coup de cœur ou non quand j'aurai lu le tome 1.5 et le tome 2, les deux étant déjà entre mes mains.

Mais j'ai vraiment adoré, j'ai hâte de retrouver la petite équipe. ♥

Afficher en entier
Or

De l'urban fantasy en Écosse.

Une jeune femme forte, mais fragile, qui accepte les phénomènes étranges qu'elle découvre mais qui pourtant ne les accepte pas tête baissée. Elle a un language fleuri, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, et c'est rafraîchissant.

Un jeune homme, habitué aux phénomènes étranges d'Édimbourg, encore hanté par sa récente rupture, se dispute l'envie de protéger la jeune femme et s'éloigner d'elle.

Parce que oui, quand on est un druide, on ne peut pas être ami avec une sorcière !!

Mais quand le mal gronde... Quand le mal menace notre monde, On tolère quelques entorse au Code...

Des druides, des sorcières, des esprits, des fées, ... Le tout réuni en Écosse...

Des personnages secondaires très bien écrits...

La plume est fluide, l'intrigue bien ficelée et nous laisse encore beaucoup d'interrogations pour la suite !! J'ai adoré !!

Afficher en entier
Diamant

Un nouveau monde choisi sur un coup de tête, un départ précipité... Vraiment? Ou bien un message provenant d'un collier magique?? C'est en Écosse que notre héroïne va découvrir un monde qu'elle ne croyait pas exister. De nouvelles connaissances, des alliés et de ennemis. Et un grand-mère qui lui en a des caché des choses. Un démon libéré qui terrorise la terre??? Mais pourquoi pas? Un roman que j'ai bien aimé, peut-être pour un public jeune mais je le suis dans le coeur!!!

Afficher en entier
Diamant

Une très belle découverte ! De l'urban fantasy écossaise, je ne pouvais qu'aimer... J'ai bien reconnu Edimbourg, on sent que l'auteur est elle aussi une amoureuse de cette magnifique ville, et j'ai trouvé le concept original. Ca change des urban qui se déroulent aux USA, ou même au royaume-uni... Un petit coup de coeur pour moi.

Afficher en entier
Lu aussi

Ce roman est une belle découverte !!! Tout d'abord l'auteure nous traîne dans Édimbourg, cette magnifique ville d'écosse, et nous fais découvrir cette ville sous un nouvel angle que j'ai énormément apprécié, ainsi que quelques mots de patois local. Ensuite, le personnage d'Emilie, que j'ai adoré, son franc parler, son langage fleuri et sous cette carapace, une femme fragile, que j'ai adoré suivre, tout comme les personnages de Ian et de Doug, que j'aime de trop !!! Et pour finir l'intrigue était vraiment très très sympa, des sorcières, des druides, des fantômes, des fées, un univers très riche que j'ai de continué à lire. Juste petit bémol pour la fin, je n'ai pas apprécié le comportement de Ian envers Emilie, mais tout ça me donne juste envie de lire la suite lol.

Afficher en entier
Or

Un moment d'évasion rafraîchissant et dépaysant. Un plongeon saisissant dans le passé, qui nous emporte aux portes d’un autre monde où ancien et présent s’interpellent, se querellent et s’affrontent. Les personnages sont spontanés et apportent beaucoup de fraîcheur par leur jeunesse et leurs expressions singulières.

La lecture est agréable, fluide et l’esprit fourmille emportant le lecteur dans une autre dimension, celle de l’imagination aux multiples couleurs et sensations. Un ressenti à fleur de peau où les cinq sens restent en éveil du début à la fin du tome 1

Afficher en entier

Date de sortie

Les Ombres d'Edimbourg, Tome 1 : L'Entre-Monde

  • France : 2020-04-05 (Français)

Activité récente

Ctella le place en liste or
2021-07-13T21:16:06+02:00
joie12 le place en liste or
2021-03-14T09:15:05+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 54
Commentaires 18
extraits 2
Evaluations 21
Note globale 7.76 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode