Livres
424 270
Membres
343 552

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Alors parle-m'en, de ce monde. Enseigne-le moi.

— Veux-tu que je te donne ta première leçon maintenant ?

— Oui. Absolument.

— Les Valkyries ont un odorat surhumain. Pas aussi développé que celui des démons ou des Lycae, peut-être même pas aussi puissant que celui des vampires. Mais suffisamment pour que je sente que tu as été avec d'autres femmes.

Et merde.

Afficher en entier

— Tu es la chienne la plus mauvaise que j'aie jamais croisée.

— Flatteur, va, dit-elle d'un ton léger.

De l'autre côté du couloir, elle sauta aisément sur le rebord de la fenêtre, à une dizaine de mètres de hauteur, ouvrit les volets et retira les barreaux comme elle aurait écarté un rideau.

Puis elle tendit la main à ses compagnes.

— Je te retrouverai, dit-il. Je te retrouverai, et tu me le paieras au centuple.

La luminescente sauta et noua son index autour de celui de Myst.

— On dirait qu'il te donne un rendez-vous, là.

— Hou... souffla Myst en le regardant. Tenue décontractée, pour le rencard, OK ?

Afficher en entier

— Tiens, elle n'attend pas ton appel à côté du téléphone ?

Murdoch entendit le répondeur se déclencher.

— Elle est sous la douche, peut-être ? dit Kristoff, qui l'avait entendu aussi.

— Sûrement.

Mais une voix féminine annonça :

— Si vous entendez ce message mais n'aviez pas l'intention de parler à Regina la Radieuse...

Regina ?

— ... alors je sais trois trucs sur vous. Primo, une de mes demi-sœurs vient de vous la mettre bien profond et ne veut plus jamais vous voir. Deuzio, votre culture pop est à chier et vous ne savez pas que ce numéro est une chanson. Tertio, vous ne parlerez jamais à un autre mec de cette humiliation, donc le coup du numéro marchera encore longtemps. Toutefois, si c'est bien moi que vous cherchez à joindre, alors faites-moi rire après le bip.

ilovethehost.overblog.com

Afficher en entier

— Nous sommes tous d'accord, alors ? fit Nikolaï. Je suis vraiment très inquiet quant à la réaction de nos soeurs. Elles étaient si jeunes lors de leur mort et vont être projetées dans un univers complètement différent, à une époque complètement différente.

— Mes soeurs s'en sortent plutôt bien, dit Kaderin. Et elles venaient de l'époque médiévale. Quelques soucis avec les grille-pain et autres objets non identifiés, mais sinon...

— Et puis, elles vont avoir des tantes formidables, intervint Myst. Je peux les conseiller en mode haute couture, et Néomi peut leur apprendre à danser.

— Bien sûr, confirma Néomi. Je pourrai aussi me rendre invisible et les suivre quand elles iront à l'école, les protéger.

— Je leur apprendrai à se battre, dit Kaderin.

— Et moi, qu'est-ce que je pourrai leur apprendre ? demanda doucement Danii.

— Comment obtenir exactement ce qu'elles veulent même quand ça paraît perdu d'avance, répondit Myst. Ah, et puis aussi comment ramener les coureurs sur le droit chemin.

— Un coureur. Au singulier, précisa Murdoch.

Ils éclatèrent de rire.

Afficher en entier

Tandis que les frères buvaient du whisky, leurs épouses se trouvaient autour d'une immense table chargée de victuailles et de boissons. Mais Myst et Néomi étaient les seules à avoir une assiette. Myst mange ? Elle pouvait dire adieu à la contraception naturelle des Valkyries...

Danii haussa un sourcil interrogateur, mais Myst répondit d'un haussement d'épaules.

— Que veux-tu que je te dise ? Pour Nikolaï, la famille, c'est important. Et puis, j'ai eu pitié de ma pauvre horloge biologique, contrainte de faire tic tac depuis des millénaires.

Kaderin eut elle aussi droit à un regard curieux, mais elle leva les mains.

— Ne me regardez pas. J'ai plein de trucs à faire et aucune pitié pour les horloges, quelles qu'elles soient...

Afficher en entier

— Ça suffit avec les préliminaires, vampire !

Légèrement surpris, il sourit.

— Ma femme est de feu et de glace. Et elle sait ce qu'elle veut.

— Surtout quand j'attends depuis si longtemps !

Afficher en entier

— Nïx ? C'est vraiment toi ? s'écria Danii.

En entendant le téléphone sonner, elle avait pensé qu'il s'agissait de Murdoch, ou de Myst, encore une fois.

— En chair et en ondes, répondit la devineresse.

— J'ai essayé de te joindre des dizaines de fois !

— Alors, c'est que je n'avais pas envie de te parler.

Danii serra les lèvres.

— Qu'est-ce qui te prend ?

— Je suis restée de glace, parce que tu nous battais froid... Ah ! Trop drôle ! Je suis trop drôle ! Arrêtez-moi ! Comment va le vampire ? Pas trop chaud bouillant ? Je pourrais être drôle comme ça toute la journée, si je voulais !

Afficher en entier

Il semblait abattu, comme s'il ne parvenait pas à comprendre la situation et était sur le point de renoncer.

— Je ne me reconnais plus, Valkyrie.

Elle le plaignait presque.

— Peut-être que tu m'as dans la peau, dit-elle plus doucement.

— Comme une épine, grommela-t-il.

Mais Danii avait l'esprit de contradiction, et cela lui plut.

— Chaque épine a sa rose, vampire.

Afficher en entier

Sa demi-soeur Regina aimait les hommes jeunes, avec rien dans la tête et tout dans le slip, comme elle se plaisait à le dire.

Afficher en entier

— Quel miracle de la technique a permis d'installer l'eau courante dans ce trou à rats ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode