Livres
564 457
Membres
616 677

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Ombres de Ménélir



Description ajoutée par elodie-morgen 2021-07-25T20:03:10+02:00

Résumé

« Les pires ténèbres ne sont pas forcément les plus apparentes. Quand sonnera l’heure de votre trépas, seule l’indulgence d’un cœur répudié pourra vous sauver. »

Aux confins de l’univers de Ménélir, les cris stridents d’un nourrisson retentissent dans la nuit. Blafarde, la petite Peerless ne ressemble en rien aux Oflyries colorés. Cette différence est loin de plaire à ce peuple aux mentalités étriquées. Malgré son jeune âge, sa sœur, Ylanys, va tout faire pour la protéger… jusqu’à ce que le destin les sépare.

Quel sort sera réservé à Peerless ?

Noyau d’un conflit dont elle ignore tout, que va-t-elle devenir dans ce monde où elle n’est pas la bienvenue ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par elodie-morgen 2021-07-25T20:08:28+02:00

— Tu n’es qu’un abruti ! cracha-t-elle, les dents serrées.

— Tu veux bien répéter ce que tu viens de dire, vermine ?

Sans se préoccuper des regards braqués sur eux, l’adolescente sortit sa dague de sa botte en tremblant. Dhygan n’eut pas le temps de réagir, elle se jeta sur lui et le plaqua contre le mur, apposant la lame contre sa carotide. Estomaqué, ce dernier se figea. Autour d’eux, les gens s’étaient écartés en lançant des exclamations horrifiées. La violence faisait partie de leur quotidien, bien que les règles empêchent quiconque d’attenter à la vie d’un citoyen, mais le passé de Zuka n’était étranger à personne. Il y avait une différence entre combattre pour prouver sa valeur et nuire à la vie de l’héritier.

— Tu…

La suite de la phrase de Dhygan mourut dans sa gorge alors que le tranchant de la dague mordait douloureusement la peau de son cou.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Maritza 2021-09-09T09:24:56+02:00
Bronze

SP - Découvrez le tome 1 des "Ombres de Ménélir".

Après un prologue qui renseigne de manière subtile et efficace l’univers et surtout, deux personnages importants, nous faisons la connaissance de Zuka (adolescente), Ylanys et Dhygan. Je mets volontairement de côté le père de Zuka, les parents de Ylanys et Dhygan (ainsi que qui il est), Ehdel, Hyrménia… pour le moment.

On comprend vite qui est l’enfant maudit, le pourquoi se dessine au fil de la lecture. Peut-être un trop d’ailleurs. La prophétie a annoncé les ténèbres, donc Peerless est en danger. Heureusement, sa sœur va réussir à la sauver, aux dépens de sa propre existence et de celle de « sa » mère.

Zuka a été recueillie par un Vyganien(vous en faites pas y a une carte), n’est pas très bien accueillie et se fait harceler par le fils du souverain de cette contrée. Cet élément a son intérêt puisque cet énergumène, tout comme son père, Ragnor, joue un rôle important. En effet, l’enfant maudit n’a toujours pas été retrouvé, y a une héritière de la couronne qui en a assez (légèrement impatiente) et qui va prendre les choses en main.

Zuka devra partir d’Aromir pour rejoindre sa contrée natale, Mylévir, où elle trouvera sûrement des réponses, en plus de contrôler ses pouvoirs. Ménélir est l’endroit géographiquement parlant qui regroupe les contrées d’Aromir(guerriers), de Mylévir (magie magie) Coralfar (souvenirs), et l’île de Krativo. Ce qu’il y a entre parenthèses est schématique, même si cela permet de situer.

Côté univers, vous découvrirez rapidement quel est cet animal, sorte de lion sur la couverture, ainsi que les différents royaumes et souverains qui dirigent dans Ménélir. Je m’attendais à plus d’éléments, surtout pour un premier tome. Certes, on en apprend sur les Oflyries, les Vyganiens, mais je sens que ce n’est que le début. Qu'on effleure juste l'univers. J'en voulais plus. D’un côté, la magie, avec des êtres qui maîtrisent un élément (attention à l’atterrissage au fait), de l’autre des guerriers. Ne croyez pas que les combattants soient diminués par rapport à la magie, y a une certaine épée qui traîne…

Chaque chapitre représente une ou deux scènes importantes. Comptez 73 chapitres, donc tout s’enchaîne assez vite. La prophétie se réalisera-t-elle ? Il faudra lire pour le savoir.

Côté histoire, je regrette le côté linéaire, à savoir tout se suit sans surprise, c’est prévisible. On découvre un élément, il sera développé, étoffé et on passe à un autre. Zuka sauvée, élevée par quelqu’un qui maîtrise l’art de la guerre, la vérité éclate, il faut partir tandis que, côté royauté, tout s’enchaîne. Hyrménia, égocentrique et imbue d’elle-même est particulièrement pertinente. On attribue d’habitude son « rôle » à un homme, ce qui renforce l’originalité de l’histoire autour d’elle.

En revanche, y a un moment que j’ai passé, même s’il est court, pour ma part j’ai trouvé que l’idée tranchait bien trop avec le reste de l’histoire. Une scène pas nécessaire si on peut dire.

Côté personnage, pas de problème pour repérer les personnages principaux, puisqu’ils reviennent souvent. Des groupes se forment au fur et à mesure et chacun a droit à son chapitre. Dans l’ensemble, ils sont pas mal du tout. J’attends un peu plus de leste côté protagoniste et d’engagement côté Ehdel pour la suite.

Hyrménia est celle qui surprend. D’une, parce que ce n’est pas une princesse écervelée ou une Oflyrie sans profondeur, de deux, parce que son but est de prouver ce qu’elle vaut, son utilité. En plus du fait qu’elle désire la couronne, ah ça, les héritiers…

Dhygan, désolée, mais ce n’est pas un perso recommandable. Le harcèlement, la violence, ce n’est pas à prendre à la légère et ses agissements ne se pardonnent pas pour moi. D’où le fait que sa « protection » et sans spoiler le voyage, m’ont fait grimacer.

Ylanys, la sœur de Peerless, enfermée pendant des années, n’a qu’un but finalement, compréhensible, même si peu de surprises. On se doute de ce qui va se passer à l’instant où c’est un certain garde nommé Ehdel qui s’occupe d’elle. Ehdel, d’ailleurs, est loyal et un poil trop passif jusqu’au milieu de l’ouvrage. Tout comme Dhygan(dont le rôle futur se devine), il reste un ancrage et… ben j’en veux plus.

Peerless, protagoniste au destin scellé depuis sa naissance apparaît bien molle au début même si un moment du passé nous renseigne sur ses pouvoirs, oui un. Et nous explique le pourquoi sa molesse... Enfin, cela ne devrait pas durer. Quête identitaire, de contrôle de qui elle est, le bien qu’elle veut faire, assez prévisible dans ce genre de récit. Elle m’a plu jusqu’à ce qui arrive avec Kwaz. Le naturel revient toujours au galop. De quel cheval ? Ah ça… j’ai pourtant déjà dit pas touche aux chevaux.

Le récit est très linéaire, facile à suivre.

J’ai aimé, l’entrée en matière de l’histoire et les débuts de chaque chapitre qui happe à la lecture. Ensuite, Kwaz. Parce qu’il est vrai, il ne se cache pas (même si le monstre lui sert de bouclier…), il a une psychologie très intéressante. L’originalité des couleurs des yeux, peaux, le comportement de la princesse (j’ai dit que je ne spoilerai pas xD)et certaines créatures qui nourrissent l’univers sont appréciables.

J’ai moins aimé, l’abus de mais, surtout au début et la prévisibilité. On se doute à chaque fois de ce qui va se passer après, à l’exception de 2-3 éléments qui peuvent nous décrocher un sourire. Un début de relation qui ne passe pas.

La suite : https://www.facebook.com/maritzajaillet/posts/4530335833690758

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moltess94 2021-09-06T21:58:42+02:00
Or

Je vous retrouve aujourd'hui pour mon avis sur ce bouquin que j'ai A-D-O-R-É !

Cette histoire est celle de Peerless, un bébé Olfyrie à peine sorti du ventre de sa mère que la royauté cherche déjà à éliminer. Pourquoi ? Tout simplement à cause d'une prophétie qui a prédit la naissance nouveau-né au teint blafard. Car voyez-vous, les Oflyries, ce peuple ailé aux pouvoirs liés aux éléments ou à la nature, sont des êtres colorés. Peerless serait donc l'incarnation des ténèbres et semera le chaos dans le royaume. Afin de la protéger, sa mère la confie à Ylanis, sa grande sœur mais au court de leur évasion, leur chemin va se séparé.

Quelle lecture prenante ! Le prologue est dynamique et nous met tout de suite dans l'ambiance, on ne veut qu'une chose : connaître la suite ! Les protagonistes sont tous très réussit, bien décrit avec de forts caractères, et certains d'entre eux sont cruels. Ils évoluent dans un monde riche où la tension est palpable du début à la fin.

Même si l'intrigue tourne principalement autour de Zuka, les antagonistes ont une grandes place et apportent énormément au déroulement de l'histoire.

J'adore le personnage de Zuka, elle est en quête de vérité sur son identité, son passé est touchant et on voit une réelle évolution au fil des pages. J'ai surtout aimé sa relation avec son père, on ressent beaucoup d'amour entre eux. Hyrménia est une vraie psychopathe et fait une belle paire avec Kwaz. Pour ce qui est de Dyghan, je ne sais pas encore si je l'aime ou le déteste, c'est encore confus !

En bref, j'ai tout aimé : les personnages, l'ambiance, l'univers ! Une merveilleuse lecture que vous conseille chaudement !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Les Ombres de Ménélir" sort 2021-09-20T16:07:51+02:00
background Layer 1 20 Septembre

Date de sortie

Les Ombres de Ménélir

  • France : 2021-09-20 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 3
Commentaires 2
extraits 2
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode