Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 805
Membres
1 068 546

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les optimistes meurent en premier



Description ajoutée par dadotiste 2017-07-26T12:40:55+02:00

Résumé

Quatrième de couverture (Hélium) :

Depuis la tragédie qui a anéanti sa famille, Pétula, seize ans, a développé de nombreuses phobies, et prétend qu'une prudence et une hygiène extrêmes lui permettront de parer à la moindre catastrophe.

Mais est-ce bien réaliste ? ... Au lycée, contrainte et forcée, elle fait partie d'uns atelier d'art-thérapie.

Les adolescents « a problèmes » qui y assistent se supportent tout juste.

Jusqu'à ce que Jacob, « l'homme bionique », fasse son apparition.

Appareillé depuis qu'il a perdu son avant bras, le jeune homme, grand cinéphile, est aussi moqueur qu'attentif aux autres.

À ses côtés, Pétula se sent enfin revivre.

Mais il se pourrait qu'il cache lui aussi un secret trop lourd à porter...

De son écriture nourrie d'empathie, avec un humour irrésistible, Susin Nielsen dresse le portrait inoubliable d'une bande d'adolescents que les drames de la vie n'empêcheront pas de se reconstruire.

« Ce livre puissant voit au-delà de la douleur du passé, et examine erreurs et méfaits droit dans les yeux. Il est aussi génialement rempli de chats aux prénoms excentriques. »

The Gardian, mars 2017

Afficher en entier

Classement en biblio - 341 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par dadotiste 2017-07-26T12:34:32+02:00

Hélium, p. 22

« Avant d'éteindre la lumière, j'ai pris sa photo sur ma table de nuit. “ Je t'aime Maxine. Pardon, Maxine. ”

Je dis cela tous les soirs sans exception.

Parce que c'est moi qui l'ai tuée. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Un roman adolescent intéressant et surtout émouvant.

Pétula et les autres enfants d'ARTPSY ont tous quelque chose en commun : ils se sentent coupable. Une culpabilité qui les empêchent de vivre pleinement leur jeunesse.

Petula, elle, a pris le parti du pessimisme. Tout peut lui arriver. Il faut donc se protéger de tout, quitte à ne plus réussir à vivre...

Lorsque Jacob arrive dans sa vie, son quotidien ou plutôt sa routine obligatoire, tout change. Elle va devoir s'affronter elle-même !

En conclusion, des personnages attachants et atypiques, beaucoup d'émotions. Dans la vague des livres « feel good » qui apprennent à mieux vivre. J'ai lu « Ta vie commence quand tu comprends que tu n'en a qu'une » juste après avoir terminé le Susin Nielsen et si j'ai pu voir une même idée dans les deux ouvrages, j'ai largement préféré « Les optimistes meurent en premier ».

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J'ai été très agréablement surprise de la qualité d ce bouquin. Tout y est en finesse, les thématiques poignantes prennent au cœur, c'es bien écrit, bien construit ; un moment merveilleux, certes plein de larmes, mais qui nous apprend à grandir.

Afficher en entier
Bronze

C'est une histoire qui est plutôt original avec le côté optimiste et pessimiste. Ça donne une autre vision de la vie et surtout avec la culpabilité. L'écriture est facile à lire, simple à comprendre. Les personnages sont attachants et bien développer, chacun leur histoire particulière et c'est ça qui les rend attachant. J'ai bien aimé ma lecture dans l'ensemble

Afficher en entier
Or

Le titre énigmatique et la profusion d'éléments sur la couverture m'ont fait emprunter ce livre.

Susie Nielsen nous plonge au cœur d'une bande d'ados détraqués qui devront faire fi de leurs préjugés pour qu'une amitié durable s'installe entre eux. Ils vont devoir, pour certains, baisser la garde et faire des concessions. Quand, finalement, le mensonge prend place au sein du groupe, sauront-ils pardonner ?

Afficher en entier
Lu aussi

Pas très original comme histoire ; ce qui m'a surprise, c'est le nombre de clins d'oeil évoquant d'autres univers : La Petite Maison dans la prairie, Star Wars, Game of Thrones, Les Hauts de Hurlevent, Harry Potter, The Grand Budapest Hotel...

Pétula (remarquez le nom du carlin de Molly Moon !) est assez attachante, comme protagoniste, malgré que ses décisions ne soient pas toujours les meilleures. Par contre, j'ai détesté cette Koula, déjà son prénom est affreux, en plus elle est vulgaire et n'ajoute aucune valeur à la narration !

Afficher en entier
Argent

Hachette m’a gentiment envoyé ce livre et je n’ai pas été déçue par ma lecture. Le titre m’a accroché et le contenu était dans la même lancée. Un très bon livre à mettre entre les mains des petits (dès 13 ans) comme des grands. Les sujets du deuil, de la culpabilité, de l’addiction et de l’homophobie y sont traités mais sans lourdeur aucune. Très interessant et court à lire !

Afficher en entier
Argent

⚠️TW : Spoiler(cliquez pour révéler)mention de mort/deuil, mention de violence

🧵Lors d'une de mes vadrouilles sur Vinted, j'ai trouvé ce roman, dont le titre m'a interpellée. C'est ce qui m'a décidée dans mon choix, choix que je n'ai pas regrettée. C'est le genre d'histoire qui laisse un sentiment doux et triste, avec des personnages humains, véritablement adolescent, face au deuil précoce.

🖍️Pétula est une jeune fille qui peut être n'importe qui. Sa réaction suite à la perte de sa jeune sœur l'a changée, et ce de manière durable. Suivre son histoire, ses pensées dans son cheminement de pardon à elle-même à été dur, mais également salvateur d'une certaine manière. Elle est devenue comme une amie dont on souhaite le rétablissement face à ce coup dur de la vie.

🦾 Les autres personnages, tout aussi brisés que Pétula, apportent vraiment une dimension touchante qui m'a fait vibrer. Le face à face entre personnes abattues par leur chemin de vie est vivifiant. C'est une bande de jeune qui ne s'entendent pas, mais qui apprennent à se connaître, à se soutenir et guérir ensemble.

🐈Bien que les thèmes abordés soient tristes et réels, on retouve une sincérité teintée d'humour qui s'en dégage, nous faisant réfléchir à nos propres blocages. C'est une invitation à prendre le temps de s'écouter, d'écouter les autres, et de panser nos blessures psychiques.

❤️Si vous cherchez une histoire qui se passe au lycée, avec des ados qui tentent, tombent échouent et réussissent, des adultes tout aussi perdus, et une notion de pardon et d'amour, ce roman est fait pour vous.

Afficher en entier
Diamant

Un superbe roman young adult !

Le duo Pétula/Jacob fonctionne a merveille , ces deux personnages sont tout aussi attachants l'un que l'autre mais surtout tout aussi blessé et bousillé !

Une magnifique histoire que j'ai adoré.

Un énorme coup de coeur.

Afficher en entier
Lu aussi

Un roman pour adolescent qui fais bien passer le temps. Il est facile à lire et parle de sujet assez sérieux. C'est toutefois dommage que ces fameux sujets ne soient pas abordés beaucoup plus en profondeurs et plus sérieusement. On à l'impression de survoler cette histoire et c'est bien dommage.

L'histoire d'amour que l'on est censée suivre est elle aussi un peu vide et creuse. On ne sait pas trop pourquoi ces deux là s'aiment, et ce n'est pas assez mis en avant, pleins de petits moment ratés avec ce romans.

Mais cela reste une lecture agréable et qui redonne le sourire.

Afficher en entier
Bronze

Lu en 2018. Un roman d'apprentissage plutôt apprécié des adolescents (dès 14 ans). Il avait fait partie de plusieurs sélections de concours ou prix littéraires. Une lecture optimiste !

Le récit traite de phobie, de deuil, de traumatisme, de culpabilité, de pardon et de reconstruction, à travers le parcours de cinq jeunes protagonistes touchés par des drames personnels. Participant ensemble à un groupe d'art-thérapie, ils ne peuvent pas trop se "piffrer" au départ, puis progressivement, des liens forts se tissent entre eux, les menant vers une véritable entraide mutuelle...

Afficher en entier
Argent

J'ai dévoré ce super livre !

Mais quelques petits trucs : L'histoire d'amour Pétula-Jacob ne va pas assez loin, elle manque de petit détail prouvant leur amour. / Le livre est trop court et la fin me laisse sur ma faim.

Afficher en entier

Date de sortie

Les optimistes meurent en premier

  • France : 2017-08-30 (Français)

Activité récente

ashes l'ajoute dans sa biblio or
2024-06-20T13:32:19+02:00
Shiny l'ajoute dans sa biblio or
2024-05-29T23:38:51+02:00
Aletia le place en liste or
2024-03-07T11:01:48+01:00

Titres alternatifs

  • Optimists Die First - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 341
Commentaires 65
extraits 15
Evaluations 153
Note globale 8.04 / 10