Livres
472 828
Membres
445 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par xFrench 2013-04-26T21:56:58+02:00

<< Vous voyez ces champs, ces vergers ? C'est rassurant, n'est-ce pas ? Eh bien chassez cette image de votre tête, mon vieux ! Vous vous trouvez dans le plus grand cimetière du monde ! Il n'y a pas une seule motte de terre, pas une seule, vous entendez, qui ne renferme des cendres humaines ! Des millions, des millions de cadavres... brulés, enterrés sous cette herbe si tendre ! On apercevait les flammes des crématoires à plus de vingt kilomètres à la ronde ! >>

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:29:46+02:00

Celui de la rue Sainte-Marthe reposait sur une paillasse voisine, encore prisonnier de sa housse grise. Le médecin défit la fermeture éclair, et, avec une moue de contrariété, examina longuement le cadavre. Istvan revint avec un plateau garni de scalpels et de monoblocs propres. Il aida Pluvinage à enfiler une nouvelle paire de gants puis disparut après avoir adressé un clin d'oeil à Dimeglio.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:29:38+02:00

Une à une, les portes des cellules furent ouvertes. Un à un, les prévenus en sortirent. La fouille à corps de la nuit n'avait pas suffi. Il en fallait une nouvelle. Les gendarmes n'ont pas confiance dans la fouille des flics. Un an plus tôt, un prévenu avait brusquement sorti une lame de rasoir scotchée sous la plante de son pied pour en menacer un magistrat, lors de sa comparution. Depuis, une circulaire régissait la fouille sans rien laisser au hasard.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:29:31+02:00

Il revint en sens inverse jusqu'à la cage de verre o˘ somnolait le brigadier de garde. Il toqua à la vitre et lui signala qu'il n'y avait rien à signaler. Le brigadier consigna ses dires dans le cahier prévu à cet effet. Il fallait faire attention: en janvier, un mineur incarcéré à la vingt-deux s'était pendu avec ses chaussettes, nouées autour d'un montant du ch‚lit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:29:24+02:00

Le flic de ronde, flottant dans une blouse de nylon bleu p‚le trop grande pour lui, b‚illait voluptueusement. Il longeait la rangée de cellules dont la porte grillagée permettait d'observer l'intérieur, tout l'intérieur. A la vingt-trois, tout était calme, les prévenus donnaient sur les ch‚lits dépourvus de couverture. Ils s'étaient engueulés au moment de la distribution du casse-cro˚te mais on ne les avait pas entendus depuis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:29:15+02:00

Il s'arrêta un instant, indifférent aux passants auxquels il barrait la route, et avala une longue rasade d'alcool. Dimeglio l'observait à la dérobée, réprobateur mais trop prudent pour risquer une remarque. Ils reprirent sur la gauche le boulevard de la Villette et revinrent dans la rue Sainte-Marthe.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:29:06+02:00

L'inspecteur siffla les prétoriens, et, d'un geste auguste du bras, leur enjoignit de repousser les curieux. Ce qu'ils firent. Les Tamouls furent les premiers à déguerpir, suivis des menuisiers, bientôt imités par le quarteron de petites vieilles. Les journalistes, frustrés, comprirent que la séance était terminée. Tout ce petit monde retlua à contrecoeur, sans pour autant s'éloigner de plus d'une cinquantaine de mètres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:28:58+02:00

Rovère, coincé entre deux piles de linge et un fer à repasser des plus modernes, était assis face à une longue table o˘ s'étalait une patemouille, et griffonnait ses premières notes sur 24 un calepin. Sandoval, qui cherchait à se donner une contenance, feuifleta un cahier défimîchi sur lequel la Duvalier épin-glait les reçus de loyer et les avis de passage d'EDF. Maryse Horvel s'était installée dans un recoin de la pièce, sur une chaise de camping que la concierge lui avait offerte. Un chat pansu vint lui lécher la main.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:28:50+02:00

Mais la main droite manquait, tranchée net au niveau du canal carpien. Une large auréole brun‚tre de sang coagulé, 22 IL jusqu'alors masquée, avait imbibé toute la bourre du matelas. Rovère, mzcitrisant son dégo˚t, s'accroupit près du corps, à la recherche de la main manquante, puis, constatant son absence, chercha un sac à main ou tout objet de ce genre. Il n'y en avait pas. Pluvinage fit un pas de côté, se pencha sur la tête et, avec mille précautions, ôta doucement la poche de plastique, un vulgaire sac de Prisunic, qui la retenait prisonnière. Elle avait agi à la façon d'une serre, générant un surcroît d'humidité, si bien que le travail des insectes avait été plus rapide que sur le reste du corps. Il ne subsistait que quelques lambeaux de chair accrochés à la m‚choire. La masse des cheveux, un paquet brun aux reflets roux, couvrait le cr‚ne à la manière d'une perruque disloquée, le cuir chevelu n'ayant pas résisté à la furie dévastatrice des milliers de man-dibules qui s'en étaient régalées en guise de festin. Une grosse balle de mousse était enfoncée entre les dents et des résidus de sparadrap pendaient le long des tempes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-04-24T19:28:36+02:00

Maryse Horvel haussa les épaules, irritée par ces prévenances hypocrites. Elle sortit de son cartable un flacon de Baume du Tigre. De la pulpe de l'index, elle en cueillit une copieuse noisette, s'en humecta le pourtour des narines ainsi que le bord de la lèvre supérieure, et prit une profonde inspiration. Elle se touma vers Rovère, qui poussa la porte du réduit.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode