Livres
429 663
Membres
351 568

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours



Description ajoutée par lilou972 2015-05-01T02:16:20+02:00

Résumé

An 250 après la IVème guerre mondiale.

Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâces aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.

Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans. Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.

On les appelle les Oubliés.

Afficher en entier

Classement en biblio - 79 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2014-09-10T15:30:29+02:00

— À demain, Aurore ! Promets-moi d’être forte ce soir ! Promets-moi de ne pas craquer !

— C’est promis, Eléa. De toute façon, je ne peux pas craquer devant eux.

J’entends sa voix qui se casse sur ses dernières paroles. Puis elle reprend :

— Je suis leur fille unique ! Ça va être horrible !

— Je sais, ma belle, dis-je en lui caressant les cheveux, je sais, mais tout va bien se passer, tu vas voir ! Tu es belle et tu es intelligente, tout ne peut que bien se passer !

Elle respire un grand coup, se recule et me serre les mains.

— Et toi, ça va aller ?

Je fais un geste de la main pour balayer ses paroles.

— Pff ! Tu sais, je suis persuadée que les conversations de la soirée vont tourner autour de la vie d’Anaïs, Anaïs la nouvelle Grande, Anaïs la première Grande de la famille, Anaïs envoyée dans la Nouvelle Tokyo pour y travailler sur les nanotechnologies ! Je ne vais même pas avoir le temps de penser à tout ça !

— Eléa, regarde-moi !

Je lève la tête vers mon amie et mon regard accroche le sien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Victoria971 2018-09-09T16:17:03+02:00
Or

Un gros coup de cœur pour 2018J'ai vraiment adoré les personnage surtout Gabriel et Eléa (ils m'ont un peu fait penser à Tris et Tobias dans Divergent) Mais Eléa est moins badasse et énervante que Tris ^^. Le premier tome était un truc de fou !! Je la conseille aux fans du genre ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GreenxWitch 2018-07-27T07:29:28+02:00
Pas apprécié

Honnêtement, je suis relativement habituée à se type de romans et j'ai été un peu déçue... L'histoire était relativement du déjà vue, à part quelque retournements de situations qui m'ont surprise et encouragée à lire la suite, j'aurais apprécié que ce soit plus recherché et profond comme histoire. Par profond, je veux surtout dire qu'on peut en tirer une morale nouvelle malgré le fait qu'on ait déjà lu (parce qu'on l'a tous fait) Hunger Games et Divergeance.

Aussi, je trouve que l'histoire d'amour est très précipitée et que les relations entre les personnages est tellement démontrer de façon clichée que je n'arrive aucunement a les apprécier. Exemple: Dès le départ pour démontrer une amitié forte, l'auteure fait avoir l'air les personnages secondaires/amis étrangement gentils, doux et à l'écoute sans laisser deviner de défaut, ce qui limite l'attachement car rare sont les gens "parfait" je j'aimerais avoir comme amis...

Sinon mon dernier commentaire serait de faire de meilleures recherches pour les noms de personnages car il ont tendance à ressortir clichés et peuvent ressembler à un manque d'ouverture ou un manque de connaissance de cultures. Je ne sais pas pour vous en France mais au Canada, les noms Pedro et Juan sont très utiliser pour généraliser les prénoms hispanophones et sont très peu original. Pourquoi pas des noms plus futuristique?

Je crois que ce livre est plus fortement recommendé au jeune adolescent et je tiens à préciser que mon opinion est là mienne et si vous n'y adérez pas libre à vous (je sais que vous n'êtes pas stupide mais avec internet on sait jamais!)

Merci tout de même pour la lecture, elle m'a tenue compagnie lors de mes nuits d'insomnie!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ophelie_6942 2018-07-11T17:46:20+02:00
Diamant

Nous sommes à l'An 250 après la 4eme guerre mondiale. Plus rien n'est comme nous le connaissons! Nous suivons l'histoire d'Elea, d'Aurore et Simon qui partent pour les tests de la Rafle, et qui ne savent pas du tout à quoi s'attendre, ni où ils vont aller suite aux résultats!

En lisant le résumé je ne m'attendais pas à ça.

J'ai été vraiment surprise! Ce livre nous tient en haleine tout du long!

Aucun répit! Actions sur actions, révélations sur révélations... Mais du suspense aussi!! et l'auteur ne va pas nous épargner en nous laissant avec une fin quelque peu suspicieuse!!

L'introduction de chapitre du point de vue de Clara est vraiment enrichissant pour notre lecture et la compréhension du déroulement des événements.

Les personnages sont très attachants, Eléa est une jeune fille qui a du caractère qui sait ce qu'elle veut, et ça fait du bien de tomber sur un personnage féminin vraiment décidé, qui choisit sa destinée, et qui ne la subit pas comme très souvent dans les dystopies!

Même si les raisons de ces choix ne lui sont parfois pas très clair, elle fonce, elle en veut, c'est une battante! Et heureusement, car quand on voit les personnages masculins, très attachants aussi, mais plutôt machos (protecteurs?! mouais, enfin macho, genre une fille ne peut pas faire la même chose qu'eux, c'est trop fragile une fille) c'est assez rageant et Eléa n'hésite pas à leur faire comprendre que ça ne marche pas comme ça!

En bref, un vrai coup de cœur pour cette dystopie. Ça fait plaisir de savoir que l'on a des Auteurs Français qui sont capables de faire aussi bien dans ce genre littéraire, car je n'en connaissais pas avant! Les fans de dystopie ne devraient pas être déçus!

Merci Lena Jomahé pour cette belle aventure!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par julieepie 2018-06-01T16:00:34+02:00
Diamant

Super livre que j'ai dévoré. Je suis peut être un peu "fleur bleue" mais j'ai adoré les aventures des héroïnes terriblement sympathiques

Afficher en entier
Commentaire ajouté par antoine18 2018-06-01T11:38:08+02:00
Diamant

Sur la couverture on y voit la belle brune Léa.

Tout commence lorsque la sœur de Léa Anaïs est raflée. Elle rentre deux ans après pour assister à la rafle de sa sœur. On apprend qu'à 16 ans la rafle est obligatoire, le gouvernement emporte les raflés pour passer des tests et selon, ils vont dans un endroit, ce que redoute le plus Léa c'est de faire parti des oubliés.

Une dystopie que j'avais hâte de lire et aucun regrets, l'histoire est captivante, émouvante et remplis de suspens et de rebondissements. Je recommande ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enrika 2017-10-27T23:58:21+02:00
Bronze

Ce n'était pas ce à quoi je m'attendais. J'ai lu la moitié du livre et vers la fin, je me suis complètement désintéressé de l'histoire parce qu'elle a prit une tournure qui ne me plaisait pas. J'ai donc décidé d'arrêter parce que je trouvais que ça devenait ennuyeux. Dommage parce que l'histoire semblait prometteuse à la base.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philla 2017-10-03T22:03:40+02:00
Or

Un immense merci aux éditions Plume Blanche de m'avoir permis de découvrir ce roman grâce à l'opération ''Summer Time''.

Sans réelle surprise, Les Oubliés faisait également partie des romans que je souhaitais découvrir, mais ça devient une habitude avec cette maison d'édition que j'affectionne tout particulièrement. Lorsque je débute l'une de leur œuvre, je suis sûre de passer un bon moment de lecture et ce premier tome ne manque pas à l'appel.

Après la quatrième guerre mondiale, seules les grandes villes sont encore debout. Pour survivre, la population vit à l'abri, dans des coupoles, les protégeant ainsi du monde extérieur dont l'air est devenu irrespirable. Chaque année, les jeunes âgés de seize ans participent à La Rafle, un moyen destiné à choisir leur futur. Mais comme chaque année, certains d'entre eux disparaissent.

On retrouve les éléments clefs des dystopies classiques, et c'est peut-être ce qui me faisait le plus peur. Me retrouver avec cette sensation de déjà-vu, mais en fait, pas du tout ! L'histoire se déroule dans un monde extrêmement bien développé où rien n'est laissé au hasard. Et que dire de l'idée des Oubliés ? Je l'ai vraiment trouvé parfaite et surtout extrêmement intéressante. J'ai également beaucoup aimé cette petite référence à l'histoire avec « La Rafle ». C'était osé d'appeler cet événement ainsi, mais c'est quelque chose qui fonctionne, alors pourquoi pas ?

Durant toute notre lecture, nous jonglons entre les révélations, les retournements de situations et les émotions. Je me souviens avoir été peinée durant certains passages, avoir eu peur et m'être beaucoup indignée. J'avais une petite crainte pour les passages où l'action serait un peu moins dense, mais finalement, ça n'arrive jamais et c'est à peine si on trouve le temps de respirer entre deux pages.

D'ailleurs, le récit a défilé sous mes yeux à une vitesse hallucinante. On arrive à la fin sans réellement s'en rendre compte. Une fois la dernière page de tournée, beaucoup de questions restent en suspens, nous donnant envie de nous ruer sur la suite et de connaître le fin mot de cette merveilleuse saga.

Concernant les personnages, je ne crois pas avoir beaucoup de choses à dire sur le sujet. Il y en a pas mal et je craignais que certains soient moins développés que d'autres, mais que nenni, ils sont tous attachants et tiennent une grande place dans l'intrigue du roman.

Le seul point négatif, qui fait sans doute que ce premier tome n'est pas un coup de cœur, c'est la romance entre les deux héros, Elea et Gabriel. Je ne l'ai pas trouvé convaincante, sans doute parce qu'elle est trop rapide, trop parfaite et qu'au final, tous ses petits détails rendent le tout assez cliché. D'autant plus que les deux protagonistes s'embrassent et se câlinent une page sur deux. Je ne suis pas contre les romances, loin de là, mais il est vrai que celle-ci n'a pas fonctionné avec moi.

En conclusion, Les Oubliés est une très bonne dystopie, qui aura, pour ma part, effleuré le coup de foudre. Le seul petit point négatif revient à la romance, qui prend un peu trop de place dans l'intrigue. J'ai hâte de me plonger dans la lecture du second tome et de découvrir la suite des aventures d'Elea.

Liens vers la chronique : http://aliybooks.weebly.com/science-fiction---dystopie---anticipation/les-oublies

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonasbrothers 2017-08-15T16:36:30+02:00
Lu aussi

Tout d'abord, merci aux Editions Plume Blanche de m'avoir permis de découvrir ce roman grâce à l'opération "Club Summertime Plume Blanche" !

On découvre dans ce roman un nouveau monde, issu après la IVème guerre mondiale. Dans ce monde, quelques grandes villes ont été érigées à la place d'anciennes, protégées de la pollution par une coupole, et dont les habitants n'ont jamais vu ce qu'il y avait au-delà de ces fameuses protections. Dans cet univers, chaque année, les jeunes de seize participent à ce que le gouvernement appelle la Rafle, et qui va leur indiquer dans quelle ville et dans quel métier ils vont travailler et vivre jusqu'à la fin de leur vie, en fonction de leurs capacités, et sans leur avis.

On entre dans ce monde aux côtés d'Eléa, tout d'abord à l'âge de quatorze ans lors du prologue, puis à l'âge de seize ans par la suite. Dès lors, on va découvrir les mécanismes de leur société, notamment le déroulement de la Rafle.

Plus d'une fois, on sent qu'Eléa voudrait revenir à l'Ancien Monde, dans lequel les gens pouvaient choisir leur avenir, en choisissant ce qu'ils voulaient faire et où ils voulaient le faire. On la suit dans ces questionnements, puis dans sa remise en question du gouvernement qu'elle a toujours connu, toujours accompagnée de ces fidèles compagnons, tels que Simon, son meilleur ami, Gabriel, le fils du Grand Gouverneur, Izzy, sa camarade de chambre, ou encore sa sœur Anaïs.

Eléa est un personnage fort, qui malgré ses doutes, veut sauver ceux qu'elle aime et les protéger. La liberté est quelque chose de plutôt important chez elle, d'autant plus quand elle découvre ce qu'on leur cache depuis des décennies. C'est un personnage qui a entièrement sa place dans le genre de la dystopie, et qui je pense, va mûrir et encore plus nous surprendre dans le second tome de ses aventures.

On suivra aussi durant quelques passages le personnage de Clara, entraperçu au début du roman, un personnage qui semble tenace et déterminé, notamment dans les scènes que l'on suit à ses côtés, et qui prendra sûrement toute son importance dans le second tome.

On prend plaisir à suivre ces différents personnages, dans leurs aventures et dans leur quête. Chacun y contribue grâce à ses qualités propres, tous étant différents dans leur personnalité. On découvre alors certains qui sont impulsifs, tandis que d'autres sont plus réfléchis, certains semblant sûrs d'eux alors que d'autres le sont un peu moins. Différents aspects qui, bien qu'ils soient différents, constituent un groupe fort et attachant.

Pour ce qui est de l'histoire elle-même, j'ai beaucoup aimé découvrir ce monde, j'aime particulièrement cette idée de populations regroupées dans des villes fermées, et le fait d'ajouter ce qui est appelé la Rafle a encore plus constitué un monde comme je les aime dans la dystopie. Les différents éléments qu'on retrouve dans ce genre littéraire sont pour moi bien présents, et nous présentent bel et bien une société dans laquelle nous n'aurions pas vraiment envie de vivre.

De plus, l'idée des Oubliés est vraiment originale, et apporte un véritable intérêt dans l'histoire, puisque c'est en grande partie cela qui sera au centre de l'intrigue du roman, et qui justement, construit la dystopie dans le monde que l'on découvre. On en apprend plus sur eux et leur condition au fil des pages, et tout comme Eléa et ses compagnons, on ne peut que refuser un tel phénomène.

On alterne alors entre des scènes d'action, de révélations, et des scènes plus calmes, qui nous laissent le temps de souffler, et d'emmagasiner les informations que l'on apprend le long du livre, qui nous laissent rarement sans émotions, que ce soit l'horreur, la tristesse ou l'indignation.

La fin nous laisse ensuite peu de répit et nous tient en haleine tout du long, car on ne sait pas réellement à quoi s'attendre et ce qu'il va se passer. On cherche juste à tourner les pages au plus vite afin de connaître le fin mot de l'histoire, et une fois terminée, certaines questions restent en suspens, afin de nous faire voyager vers le second tome, qui risque alors de se révéler plein de surprises en tout genre. L'épilogue nous laisse d'ailleurs un avant-goût de la violence et la cruauté que l'on risque de rencontrer par la suite, et qui laisse présager des péripéties et épreuves qui ne laisseront pas de marbre.

En conclusion, on découvre une dystopie entraînante, menée avec brio par la plume de Léna Jomahé. On est transporté dans une société vivant dans le mensonge à travers Eléa auprès des différents personnages que l'on veut voir triompher face au gouvernement, et qui se dévoile au fil des pages. Les révélations et la fin nous donnent qu'une envie : découvrir la suite afin de savoir ce qu'il adviendra des personnages, une suite qui s'avérera certainement plus sombre et plus intense encore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiphs 2017-04-30T14:33:04+02:00
Argent

Une très bonne surprise ! Je ne savais pas à quoi m'attendre, j'ai été totalement charmée par ma lecture. Deux points négatifs cependant : le comportement des adultes que je trouve trop caricatural, et la romance très rapide et mièvre. Ce qui ne m'a pas empêché de dévorer le livre en deux jours, emportée par la plume exquise de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2017-03-23T13:14:46+01:00
Bronze

Pour découvrir l'entièreté de ma critique, c'est par ici : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2017/02/23/les-oublies-tome-1-derniers-jours-lena-jomahe/

--------------------------------------------------------------------------------------

Je suis plus que mitigée à propos de ce livre. Moi qui suis une grande fan de dystopie, j'étais plus qu'emballée à la lecture de la quatrième de couverture et ce, malgré le fait que je ne disposais que de très peu d'informations sur le récit. J'ai cependant bien vite déchanté…

--- Un style qui demande à être perfectionné ---

Commençons par la plume de Léna Jomahé, que je trouve un brin enfantine, voire parfois mielleuse – à croire qu'elle vit dans le monde des Bisounours ou dans La petite maison dans la prairie ! Pire encore, son style manque de nuances. Par exemple, entre colère et joie, il existe une multitude de stades émotionnels, et j'ai parfois eu l'impression que les personnages n'en expérimentaient que les extrêmes.

Autre point négatif : je n'ai pu m'empêcher de tiquer en trouvant des similitudes avec une célèbre trilogie dystopique adaptée à l'écran, dont je ne citerai pas le nom – à 16 ans, une jeune fille doit subir des tests afin de déterminer quel sera son avenir, sérieusement, cela ne vous rappelle rien ? Mais là encore, j'ai choisi de fermer les yeux.

--- Une histoire d’amour peu convaincante avant tout ---

Ma patience fut alors mise à rude épreuve, lorsque j'en vins à la rencontre d'Eléa et Gabriel. Bon sang, était-il vraiment nécessaire d'en faire le cliché parfait des amoureux transis ? J'ai d'ailleurs eu l'impression qu'ils passaient leur temps à se bécoter, sans que cela n'apporte quoi que ce soit à l'histoire !

Si j'ai donc un souhait pour la suite, c'est bien celui-là : que l'auteure cesse de mettre cet amour totalement utopique – sérieusement, y a-t-il vraiment des couples identiques, dans la réalité ? – en avant-plan ! Car c'est bien cet aspect de l'histoire qui a failli me lasser…

Afficher en entier

Date de sortie

Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours

  • France : 2015-09-08 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 79
Commentaires 30
Extraits 1
Evaluations 35
Note globale 8.51 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode