Livres
541 289
Membres
572 481

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël



Description ajoutée par Fell-from-the-sky 2020-08-04T10:59:12+02:00

Résumé

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.

À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.

Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ? Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les cœurs ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 272 lecteurs

extrait

Chapitre 1

– Irène, je peux savoir pourquoi tu viens de me pousser du lit ?

Édouard se relève péniblement, écarlate après tous ces efforts. Ces derniers temps, faire l’amour est devenu une véritable calamité, autant pour lui que pour moi. La seule excitation qui nous anime, c’est l’idée de procréer, et non l’envie de passer du bon temps à batifoler. Notre intimité est devenue plus ennuyante qu’un documentaire animalier sur Arte.

Quoique les animaux ont parfois l’air de plus s’amuser que nous, avouons-le.

J’ignore mon pauvre mec qui se masse le coude suite à sa chute rocambolesque. Je ne dois pas perdre une minute. Que dis-je ! Je ne dois pas perdre une seconde. Il faut absolument que cette fois-ci soit la bonne. Nous devons mettre toutes les chances de notre côté. Je rêverais d’être enceinte pour Noël et de berner mes proches en refusant de goûter ne serait-ce qu’une goutte de gewurztraminer alors qu’à l’accoutumée, je suis pleine comme une barrique dès le plateau de fruits de mer.

Je tente de me souvenir de mes cours de gymnastique et m’applique à réaliser une chandelle parfaite jusqu’à ce que la pointe de mes pieds touche la tête de lit. Constat effarant : je ne suis plus aussi souple qu’à mes 14 ans.

– Mais qu’est-ce que tu fiches ? bougonne Édouard tandis qu’il se relève avec difficulté.

Constat effarant numéro deux : il est loin, le meilleur buteur junior du FC Guéret. Nous avons vieilli. Beaucoup.

Trop.

Trente-cinq ans et la sensation d’avoir déjà un pied dans la tombe. J’adore.

– J’aide tes petits têtards à accéder au Graal, lui précisé-je.

Édouard hausse un sourcil et s’assied à côté de moi, la tête penchée, les yeux rivés sur mon entrejambe. Mes mains soutiennent mon dos pour surélever davantage mes jambes et maintenir la position. Je dois avoir l’air ridicule, pourtant mon compagnon ne se moque pas. C’est une tout autre émotion qui traverse son visage : l’accablement.

– Pourquoi c’est facile pour les autres et pas pour nous, Irène ?

Il s’allonge à mes côtés, laisse sa tête retomber sur l’oreiller. Il soupire si fort et si longtemps qu’il pourrait créer une tornade dans notre petit appartement. Édouard est un homme bien plus sensible CHAPITRE 1

– Irène, je peux savoir pourquoi tu viens de me pousser du lit ?

Édouard se relève péniblement, écarlate après tous ces efforts. Ces derniers temps, faire l’amour est devenu une véritable calamité, autant pour lui que pour moi. La seule excitation qui nous anime, c’est l’idée de procréer, et non l’envie de passer du bon temps à batifoler. Notre intimité est devenue plus ennuyante qu’un documentaire animalier sur Arte.

Quoique les animaux ont parfois l’air de plus s’amuser que nous, avouons-le.

J’ignore mon pauvre mec qui se masse le coude suite à sa chute rocambolesque. Je ne dois pas perdre une minute. Que dis-je ! Je ne dois pas perdre une seconde. Il faut absolument que cette fois-ci soit la bonne. Nous devons mettre toutes les chances de notre côté. Je rêverais d’être enceinte pour Noël et de berner mes proches en refusant de goûter ne serait-ce qu’une goutte de gewurztraminer alors qu’à l’accoutumée, je suis pleine comme une barrique dès le plateau de fruits de mer.

Je tente de me souvenir de mes cours de gymnastique et m’applique à réaliser une chandelle parfaite jusqu’à ce que la pointe de mes pieds touche la tête de lit. Constat effarant : je ne suis plus aussi souple qu’à mes 14 ans.

– Mais qu’est-ce que tu fiches ? bougonne Édouard tandis qu’il se relève avec difficulté.

Constat effarant numéro deux : il est loin, le meilleur buteur junior du FC Guéret. Nous avons vieilli. Beaucoup.

Trop.

Trente-cinq ans et la sensation d’avoir déjà un pied dans la tombe. J’adore.

– J’aide tes petits têtards à accéder au Graal, lui précisé-je.

Édouard hausse un sourcil et s’assied à côté de moi, la tête penchée, les yeux rivés sur mon entrejambe. Mes mains soutiennent mon dos pour surélever davantage mes jambes et maintenir la position. Je dois avoir l’air ridicule, pourtant mon compagnon ne se moque pas. C’est une tout autre émotion qui traverse son visage : l’accablement.

– Pourquoi c’est facile pour les autres et pas pour nous, Irène ?

Il s’allonge à mes côtés, laisse sa tête retomber sur l’oreiller. Il soupire si fort et si longtemps qu’il pourrait créer une tornade dans notre petit appartement. Édouard est un homme bien plus sensible qu’il n’y paraît. Derrière ses airs bougons, il peut être prévenant et généreux. C’est pour cette raison que je l’ai choisi, à l’époque.

Nous nous sommes rencontrés à la soirée d’intégration de l’université. J’avais 17 ans, je prenais ma première grosse cuite, et mes copines s’évertuaient à vouloir me caser avec n’importe quel mec qui passerait par-là. Elles trouvaient ça désespérant que je n’aie jamais eu de petit ami et comptaient bien y remédier. C’est au moment où je dansais avec un gros lourdaud de troisième année qu’Édouard a débarqué avec ses muscles et son sourire flamboyant. J’ai eu l’impression de papillons dans le ventre alors qu’en réalité, j’avais simplement la nausée à cause du punch. Mais comment pouvais-je résister à ce beau footballeur venu me sauver des griffes d’un immonde étudiant pataud qui n’arrêtait pas de me marcher sur les pieds ?

Impossible.

Édouard était beau. Il l’est toujours.

Ces derniers temps, ce qui est difficile dans notre relation, c’est le côté non naturel que nous nous imposons. Cela fait plus d’un an que nous essayons d’avoir un enfant. En soi, rien de bien dramatique. Des millions de couples ont vécu ça avant nous. Cependant, avec cette connasse de société qui nous met la pression et mon horloge biologique qui ne cesse de tourner, faire l’amour devient beaucoup moins… sensuel. Tout est plus machinal, moins spontané.

Fut un temps où tout était rose avec Édouard, où tous nos projets aboutissaient à quelque chose de merveilleux. Nous étions sur la même longueur d’onde… avant.

Mon gynéco n’arrête pas de me dire que c’est mon stress qui m’empêche de procréer. Peut-être, oui. Peut-être aussi que notre karma n’est plus le bon, que la roue du bonheur a choisi un autre couple à cajoler.

Je laisse retomber mes jambes avec un long soupir d’agacement. Tout en douceur, Édouard niche son nez au creux de mon cou. Nos moments de tendresse sont de plus en plus rares, nous ne parvenons plus à nous accorder de petits instants câlins sans penser à notre situation.

Souvent, quand mon homme m’observe, je sais qu’il m’en veut.

Il m’en veut parce que, même si nous sommes ensemble depuis presque vingt ans, j’ai attendu mes 34 ans avant de vouloir me lancer dans un projet bébé. Il m’en veut parce que j’ai tenu à faire passer ma carrière avant toute autre chose pendant des années, et que depuis deux ans, je bosse comme conseillère téléphonique suite à un burn-out dans mon ancien job. Il m’en veut parce que depuis nos 25 ans, il m’a partagé son envie de fonder une famille. Il me trouve égoïste de ne pas l’avoir écouté. Ce que je suis peut-être.

Édouard a mille et une raisons de m’en vouloir.

– Je t’aime, Irène.

Source : kobo.com

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

J'ai enchainé ce livre presque d'une traite (j'ai fait une petite pause pour dormir quand même ^^).

Concernant l'histoire, on va suive Irène qui a 35 ans et qui a l'impression de passer à côté de sa vie. Elle va hériter d'une petite maison en Angleterre, elle va y aller pour la période des fêtes et va découvrir de nouvelles personnes, notamment un de ses voisins qui a 70 ans, qui est trop poupi, mais également un autre voisin beaucoup moins accueillant et plus renfermé: c'est donc notre ours mal léché! Il est veuf et habite avec son fils de 9 ans et demi dans une maison voisine.

On va suivre tous ces personnages à une période hivernale et vers le milieu on commence à se rapprocher de la période de Noël.

C'est très bien écrit et l'histoire est bien emmenée. C'est assez lent au niveau de l'évolution de la relation entre les personnages, ce que j'ai très apprécié parce que trop souvent je déplore la précipitation de certaines histoires.

Je n'avais pas encore eu l'occasion de lire une romance de Noël avec ce genre de thématique, et c'était une très belle découverte, j'ai vraiment adoré ma lecture ! Beaucoup de personnages (surtout les secondaires en fait) sont extrêmement touchants et j'ai adoré les suivre et les découvrir.

Afficher en entier
Argent

Une lecture addictive dès le début. Avec une plume dont je raffole.

Le début m'a fait un peu peur je l'avoue. J'aime m'attacher aux héroïnes, et Irène et moi on est partie du mauvais pied !

Heureusement tout change quand elle arrive à Charlestown et se révèle. Je l'ai ensuite adorée. J'aurais aimé encore plus de comportement d'ours de Rudolph et plus de temps écoulé avant les grandes déclarations. Ici, tout se passe sur quelques jours au final (avec un évènement en fin de roman dont je ne suis pas friande mais auquel je m'attendais compte tenu du début du roman!).

Le format "romance de Noël" veut que ce soit rapide, c'est pour cette raison que je n'en lis pas trop. Ici j'ai apprécié que nous n'ayons pas trop l'effet "conte de fées". ça m'a semblé plus réaliste. L'ambiance de l'hiver, des marchés de Noël, des gourmandises est respectée, c'est idéal si on est en manque des fêtes de fin d'année !

J'ai beaucoup aimé les thèmes abordés et les personnages autour des héros attendrissants.

L'auteure dissémine des touches d'humour très agréable et j'ai vraiment passé un très bon moment.

Afficher en entier

Je découvre l’auteure avec cette romance de Noël, je suis ravie car autant je n’aime pas les téléfilms de Noël autant j’adore les romances.

Une romance qui m’as fait beaucoup rire, les jeux de mots sont géniaux, les personnages plein d’humour et de folie.

Les personnages sont attachants, ce ne sont pas des jeunes gens, on a affaire à des trentenaires qui ont des projets et des vies déjà bien encrées.

Ceci est plus qu’une romance de Noël, c’est une reconstruction, un nouveau départ, de remise en question sur le futur et surtout sur ce que l’on souhaite pour soit. Les décisions sont toujours plus difficiles quand on a une vie posée avec une routine, un compagnon, une vie de couple tout plaquer fait peur.

Une romance tout en douceur et pleine de tendresses, qui est bourré d’humour.

Même si l’attirance entre Rudolph et Irène est présente dès le début, leur histoire prendra son temps et j’ai beaucoup apprécié que rien ne soit précipité.

Les personnages secondaires sont important autant que les principaux, ils pimentent la romance, amène ce brin de folie, la douceur, la maturité.

Une romance de Noël à dévorer sous un plaid avec votre boissons chaude préférée pour un moment plein de magie de Noël.

Afficher en entier
Argent

J’ai beaucoup aimé cette lecture.

J’avoue avoir été prise dans le livre dès le début, c’était un peu le cliché des romances de Noël mais ça m’a plu. Enfin jusqu’à ce que je comprenne que ça n’avait rien à voir avec une simple romance de Noël. Cette histoire m’a quand même mis une belle claque. C’est une belle leçon de vie, d’humilité et d’humanité à la fois. Il y a tellement d’amour et de bonté que ressortent à travers ces lignes.

La plume de l’auteure est très très belle et elle m’a tenu en haleine du début à la fin du roman. J’avais peur que le livre soit un peu long pour une romance de Noël mais je n’ai trouvé aucune longueur, bien au contraire je serais encore resté quelque temps aux côtés des protagonistes.

Les personnages :

Irene, elle m’a beaucoup touché, c’est une femme forte malgré ses doutes et ses peurs. Je trouve qu’elle représente plutôt bien l’image de la femme moderne actuelle. Elle a ses imperfections et ça lui donne une authenticité pure. Bref j’ai beaucoup aimé ce petit bout de femme qui a pris sa vie en main au bon moment, dans le bon endroit auprès des bonnes personnes.

Rudolph, bon déjà forcément, CE nom quoi, c’est trop drôle et trop mignon d’appeler quelqu’un comme ça ^^. J’avoue avoir été un peu déçu par lui. J’ai trouvé trop facile et rapide son apaisement. Tant mieux puisque cela va très bien dans l’histoire mais c’est dommage car notre ours mal léchés n’aura pas montré l’étendue de son caractère de grizzli. Mais c’est également ce qui a fait son charme tout au long de l’histoire.

Quincy ce petit bonhomme d’amour m’a touché dès le début, c’est beau un gamin si mature et si conscient de ce qui l’entoure. Je trouve que son rôle dans cette histoire est une des meilleures phases de l’histoire. Son implication est ce qu’il y a de plus touchant, de plus honnête et avec toute la sincérité d’un enfant de 9 ans et demi !

Jacob m’a rappelé mon propre grand-père et ça c’était magique. Il m’a beaucoup fait rire avec son caractère de fouine là. Il est aussi hyper attendrissant. C’est un peu le bon Saint Maritain de Noël dans ce livre pour ma part

Leila m’a rappelé ma relation avec ma meilleure amie, ce côté de tout ce raconter et d’être proche malgré la distance qui nous sépare. Donc je l’ai d’autant plus aimé que j’ai pu m’y identifier assez facilement.

C’est une très belle lecture, une histoire sublime. Une très belle leçon de vie et de moral. Encore une belle lecture pour les fêtes, s’il vous tente n’hésitez pas et foncé !!

Afficher en entier
Lu aussi

J’ai adoré ☺️

Afficher en entier
Diamant

Cette romance de noël à su faire fondre mon petit coeur à bien des égards. On y découvre un petit village anglais avec des habitants de folie tout ça dans une belle ambiance de noël !Que ce soit le vieux Jack, notre super serveuse Zoey ou encore, notre ours mal léché numéro 1 Rudolph, ce roman nous propose un large pannel de personnalités. Irène voulait un nouveau départ en acceptant son héritage, et bien elle va être servie! Elle va apprendre à prendre du temps pour elle, se recentrer sur elle-même, et réfléchir à ce qu'elle veut faire de sa vie. Très vite adoptée par la plupart des habitants, elle essaye de dérider Rudolph et de percer sa carapace. Autant vous dire que ce ne sera pas tout les jours faciles... Mais le jeu en vaut la chandelle! Sous cette carapace se cache un être qui fera chavirer Irène. Pour arriver à ses fins, le fils de Rudolph, Quincy, sera d'une grande aide à Irène. D'ailleurs j'ai adoré le personnage de Quincy. Ce jeune garçon de 9ans ET DEMI (attention le détails qui tue), a traversé des choses que l'on ne souhaite à auncun enfant. Malgré cela, c'est un jeune garçon formidable, sage , gentil , un brin curieux avec un soupçon de malice (en tant que bon fafardet). De plus ce livre est touche à tout. En plus de traîter d'amour, il aborde la mort, le deuil, la reconstruction de soi et la famille. Un très beau mélange qui nous offre une très bel histoire!

Que vous dire de plus mis à part le fait que ce livre est un régal!

Afficher en entier
Or

J'ai adoré cette histoire, romance de Noël parfaite

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai passé un excellent moment avec ce roman, ai début je me suis aie c'est mal parti parce que les histoires avec les enfants ce n'est pas trop mon truc, mais finalement les personnages sont tous très attachants. C'est drôle, digne d'un téléfilm de noël, mais sans être niant niant. Je le conseille si vous souhaitez passer un bon moment.

Afficher en entier
Or

Ce roman m'a fait de l'œil dés sa sortie. Déjà, parce qu'il s'agit d'un roman de Noël et ensuite parce qu'il a été écrit par Valentine Stergann. Une auteure dont j'apprécie beaucoup la plume. Donc, dés que j'ai eus l'occasion de l'avoir, j'ai sauté dessus :P

Dans ce roman, nous suivons Irène, jeune femme dans la trentaine qui suite à une rupture et le hasard, décide de tout plaquer et de se rendre dans la maison de la vieille amie de sa grand-mère, qu'elle hérite. Sa meilleure amie estime que c'est un projet complètement fou, mais la soutien malgré tout. Une fois sur place, elle va faire la connaissance de Jacob, un septuagénaire loufoque, d'une serveuse pétillante et qui n'as pas sa langue dans sa poche, mais aussi de Rudolph, un homme des cavernes, et de son fils Quincy.

Iréne est une femme qui sous la pression de la société, tente de faire ce qu'on attend d'elle. Mais au bout d'un moment, elle va craquer et profiter d'une belle occasion pour changer de vie, et même de pays. Malgré cela, elle a un caractère bien trempé et ce n'est pas le genre de femme qu'il faut énerver. Elle a pas mal de réparti et est bourrée d'humour. C'est d'ailleurs ce qui l'aider à apprivoiser, son voisin grincheux.

Rudolph, au premier abord est une personne des plus grincheux. Il préfère rester le plus clair de son temps chez lui en pyjama à mater des séries. Même son petit garçon de 9 ans n'arrive pas à changer la donne, mais tout cela va changer quand Irène va entrer dans sa vie et ne pas se laisser avoir par son comportement d'homme de croc magnons. À partir de là, on découvre un autre homme bien plus complexe et brisé par la vie qu'on le pensait, mais également un homme au grand cœur.

Jacob lui est un septuagénaire loufoque et plein d'humour. Si vous aimez ce genre de roman, je vous le conseille fortement. Quincy est un petit garçon de 9 ans plein de malice et qui fait plus de son âge suite à ce qu'il a vécu.

Ce roman est la caricature meme des films de noel qu'on ne peut pas s'empeché de voir. C'est un bon roman feel good qui donne envie de se caler dans son canapé, sous le plaid avec une bonne tasse de thé. Les personnages sont attachants et drole. Il est bourré d'humour et de sentiments. La plume de Valentine Stergann est toujours aussi agréable et addictive. Si vous aimez ce genre de roman, je vous le conseille fortement.

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce livre, les personnages Irène et Rudolph sont très attachants.

L'histoire est originale avec une bonne dose d'humour.

La magie de Noël a opéré.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël" est sorti 2020-10-08T08:23:13+02:00 en version poche
background Layer 1 08 Octobre

Date de sortie

Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël

  • France : 2020-10-08 - Poche (Français)

Activité récente

roxirox l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-18T22:51:50+01:00
Mkl l'ajoute dans sa biblio envies
2021-01-29T05:24:05+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 272
Commentaires 77
extraits 26
Evaluations 138
Note globale 8.17 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode