Livres
486 520
Membres
476 582

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Petites Reines



Description ajoutée par Emakhtila 2017-04-07T12:20:15+02:00

Résumé

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée ! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens !

Afficher en entier

Classement en biblio - 612 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Tentative4 2015-05-17T14:40:12+02:00

-Je ne comprends pas pourquoi vous vous entêtez à revendiquer ce nom de Boudins ! s'offusque Maman. C'est un mot horrible.

-On le rendra beau, tu vas voir. Ou au pire, on le rendra puissant.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce roman fait partit de ceux qui ont une apparence trompeuse. Avec un titre et une couverture pareille, on pourrait s'attendre pratiquement à un livre pour enfant de 8 ans mais en réalité, c'est un roman pour les adolescents.

Et ce roman, est drôle, frais, rythmé, bouleversant et surtout une sorte d'entorse à la société. Je pense qu'avec un livre pareil, la société c'est prit une bonne claque mais bien évidemment le genre de claque où l'on tend la joue pour être sûr de se la prendre parce qu'elle peut faire du bien.

Clémentine Beauvais nous fait ici rire grâce au sarcasme de Mireille dont l'histoire n'est pas forcément banale. Puis, Mireille est touchante tout comme les autres personnages de ce récit. Hakima, Mireille et Astrid sont toutes les trois des adolescentes d'un âge différent qui démontrent bien que l'amitié n'a pas d'âge et que dans les bas de la vie, on peut continuer à rire de soi et à avoir du soutient.

Puis l'histoire de Kader est touchante elle aussi. Un soldat qui refuse un titre, qui a perdu ses jambes durant la guerre et qui mène cette expédition en veillant coûte que coûte sur sa petite sœur Hakima et ses deux amies.

Ce roman est un voyage dans le sarcasme de Mireille à travers une épopée qui amène à se demander comment un tel engouement peut réellement se produire autour d'une telle histoire mais aussi, les relations que nous avons les uns les autres de nos jours. Bonne lecture pour l'été, sur un transat au soleil ou à l'ombre !

Afficher en entier

Oh. Là. Là.

Ce roman m'a fait rire, m'a ému jusqu'aux larmes. Pourquoi ? Il ne fait sûrement pas partie de la "grande littérature". Il n'a pas un style d'écriture révolutionnaire. Non.

Mais il est VRAI.

C'est dur à exprimer, ce genre de chose. Vrai... ça veut tout dire !

Mais ce livre n'est pas prétentieux. Il n'est pas incroyable. Mireille, Astrid et Hakima réagissent aux situations comme le ferait n'importe quelle adolescente. Et c'est ça qui est beau. C'est que ces filles assument. Et ce n'est franchement pas facile dans leur situation.

Alors voilà, hommage à elle, et merci pour ce superbe bouquin dont je suis ressortie avec l'envie de croquer la vie !

...

(phrase un peu clichée, j'admets)

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par nobodyel 2017-12-13T17:46:24+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par stephy_cy 2020-02-10T10:33:41+01:00
Argent

Un roman drôle avec des personnages de caractères ! Trois boudins qui assume d'en être, qui en souffre aussi un peu - parfois - depuis trop longtemps. Est-ce une revanche que d'entreprendre un long trajet en vélo de Bourg-en-Bresse à Paris ? Est-il question de perdre du poids en suant à grosses gouttes tractant un pick up ? Est-ce seulement pour se faire remarquer et vendre du boudin ? Toute la presse, régionale et nationale, s'interroge ! Et si au fond, toute cette aventure n'avait rien à voir avec le fait d'être trois boudins ? Mireille raconte leur voyage avec un ton soutenu, sarcastique, humoristique qui nous la rend amicale. Alice, en fan incontestée d'Indochine, a bien l'intention de rencontrer son groupe préféré à l'Elysée. Et la jeune Hakima, extrêmement timide, portée par les deux autres, portant elle-même le fardeau de son frère, militaire, qui a perdu ses jambes dans l'exercice de ses fonctions. Bref, tous ses personnages sont extrêmement attachants... Un roman avec lequel on ne s'ennuie pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pajalita 2020-02-01T15:57:05+01:00
Argent

La lecture est agréable et fluide. L'état d'esprit de Mireille est un peu agressif et dérangeant au début. Au fils du livre, elle devient sympathique et son rôle de meneuse lui va bien. Avec humour, l'adolescence et ses difficultés sont abordées. C'est une fiction avec beaucoup de réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lindsay-17 2020-01-23T04:32:47+01:00
Diamant

Les "boudins", voilà le charmant petit surnom qu'attribue Malo, ado de seize ans, à Mireille, Astrid et Hakima, élèves d'un collège de Bourg-en-Bresse. Non-content de juger ces jeunes-filles solitaires, il a la bonne idée d'organiser un palmarès des "boudins" de l'établissement (et oui, certaines personnes comme Malo ont un petit pois dans la tête...). Après avoir été nommé boudin d'or deux années de suite, Mireille ne s'émeut plus de la méchanceté de ses camarades. Boudin de bronze cette année, celle-ci ne se doute pas un instant que cette histoire va l'emmener, elle et ses nouvelles amies de podium, jusqu'aux portes de l'Elysée...et à vélo s'il vous plaît ! Comment ? Pourquoi ? Avec humour, Clémentine Beauvais tord le cou aux clichés pour offrir un roman jeunesse moins léger qu'il n'en paraît. Sur l'autel des préjugés, s'élève ainsi un féminisme émergeant. Drôle et intelligent à souhait, Les petites reines est inéluctablement mon premier coup de cœur de l'année 2020 !

http://bookncook.over-blog.com/2020/01/les-petites-reines-clementine-beauvais.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurelie-359 2020-01-20T18:42:04+01:00
Diamant

J’ai eu un coup de coeur pour ce roman sur lequel j’avais lu beaucoup de bonnes critiques. Ca faisait quelques mois qu’il attendait sagement dans ma PAL, je l’ai enfin ouvert ce week-end « pour voir » et je n’ai pas pu le lâcher.

Dès les premières pages, le ton est donné. Une écriture pleine d’humour corrosif, de clins d’oeil, de jeux de mots. Même si Clémentine Beauvais donne la parole à une ado de quinze ans et demi, on est loin du langage simple, stéréotypé ou SMS, au contraire elle s’exprime parfaitement bien, elle est pleine d’autodérision, ce qui rend l’histoire très agréable à lire, même pour un public plus « âgé ».

Les expressions loufoques de Mireille et ses amis m’ont fait éclater de rire tout au long du roman (comme quoi on peut travailler les abdos en lisant).

L’auteure a choisi de traiter notamment le sujet du harcèlement scolaire, qui n’a jamais été autant d’actualité, ainsi que l’impact des réseaux sociaux et le handicap, le tout sur le ton de l’humour. Malgré cette approche en apparence légère détachée, on se rend bien compte de la souffrance qui découle des dérives des réseaux sociaux et des dictats de la beauté, et ce trio d’ados absolument adorables et attachantes fait un grand pied de nez et les utilisant à sa manière et à son avantage.

Les voilà parties pour un voyage complètement saugrenu à vélo, sous la protection des rayons bienveillants du Soleil. Un défi avant tout personnel, car elles ont chacune une bonne raison de se rendre à l’Elysée, mais aussi pour prouver à leurs détracteurs que des « boudins » peuvent soulever des montagnes ! De péripéties cocasses en séquences émotion, impossible de résister au charme de Mireille, Hakima et Astrid.

Une lecture rafraichissante, pétillante et émouvante à la fois, un pur moment de plaisir à découvrir à tout âge.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par calistralia 2019-12-24T09:48:23+01:00
Argent

J'ai passé un très bon moment avec ce roman, tendre et drôle à la fois. L'humour est bien amené, assez cynique, certes, mais ça fonctionne bien dans ce livre. Personnages sympathiques pour la plupart et une petite intrigue, amusante et étape de vie à la fois. Ça ne mange pas de pain, mais c'est frais et bien écrit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mpo76 2019-12-21T15:54:41+01:00
Argent

bon livre de vacances.

c'est un livre agréable et sans prétention.

j'ai personnellement passé un bon moment avec cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miney 2019-12-12T18:10:12+01:00
Or

J’ai vu passer beaucoup de comparaisons entre Je suis ton soleil de Marie Pavlenko et Les petites reines de Clémentine Beauvais. Ayant adoré le premier, j’étais du coup très curieuse de découvrir le deuxième. Et je l’ai dévoré (pourtant, j’ai horreur du boudin) ! Je comprends la comparaison entre les deux œuvres, même si les histoires en elles-même n’ont rien à voir. Une pincée de gouaille adolescente, une dose d’humour pour évoquer des sujets sérieux et surtout une grosse louche de tendresse et de positivité, c’est une recette qui fait du bien.

Parce qu’elles sont « grossémoches », Mireille, Astrid et Hakima ont été élues miss boudins de leur collège. Pour l’estime de soi, on repassera. Prenant cette nomination à contre-pied, elles décident de rejoindre Paris et s’incruster à une fête de l’Elysée. À vélo. En vendant des boudins. Et le road-trip commence, prenant vite des allures de parcours initiatique.

C’est une lecture qui m’a bien valu un fou-rire toutes les dix pages. J’ai beaucoup apprécié l’humour de Mireille, la narratrice. Elle a la langue bien pendue et oscille entre une maturité pleine de sensibilité et une immaturité qui la rend parfois carrément odieuse. Pourtant, ces deux facettes s’articulent à merveille, l’auteure insuffle à demi-mots le cheminement de sa pensée avec beaucoup de finesse.

Les trois autres personnages principaux, Astrid, Kader et Hakima sont très sympathiques aussi, mais je les ai trouvés beaucoup moins développés alors que j’aurais aimé en savoir davantage sur eux.

Les thèmes du harcèlement, du body-positive et tant d’autres sont abordés de façon légère, parfois seulement en filigrane. Ça ne m’a pourtant jamais semblé minimisé ou bêtifié malgré l’optimisme général du roman.

J’ai juste un petit bémol sur la fin, que j’ai trouvée un peu facile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saturna 2019-12-10T10:49:16+01:00
Argent

J'ai découvert Clémentine Beauvais avec ses traductions de Sarah Crossan. Fan de son travail, j'ai eu envie de lire ses oeuvres à elle et j'ai donc opté pour "Les petites reines" que j'ai eu la chance de me faire dédicacer au salon du livre. Au final, cette lecture me laisse dans un drôle d'état. D'un côté, j'ai beaucoup aimé le roman mais d'un autre, il y a un petit quelque chose qui m'a dérangé seulement je n'arrive pas vraiment à mettre le doigt dessus. Peut-être qu'écrire ce commentaire va m'aider à identifier le problème.

Déjà, je dois dire que j'adore l'idée. Trois jeune filles victimes de moqueries sur leur physique décident de prendre leur revanche et détournent ces méchancetés à leur avantage. C'est très sympa comme concept. J'aime aussi le côté road-trip. Toutefois, l'intrigue ne m'a pas toujours semblé très réaliste. Franchement, quel parent normalement constitué laisserait partir sa fille de 15 ans sillonner les routes de France en vélo avec un pick-up de boudins, accompagnée seulement de deux autres ados et d'un jeune homme handicapé qui suit le cortège en fauteuil roulant High tech ? Je veux croire à cette expédition, mais je n'y arrive pas. Dans la vraie vie, les choses ne seraient pas aussi simple. Il aurait fallu pour que ce soit plus crédible que les jeunes filles soient un peu plus âgées.

Moi qui adore l'humour noir, j'ai été servi avec ce roman. Je trouve génial le fait que les héroïnes (et Kader) plutôt que de s'appitoyer sur leur sort, prennent la chose avec philosophie et humour. Le personnage de Mirelle, qui s'impose comme le véritable protagoniste du récit, est désopilant. Ses réparties, son second degré, sa force, sont une inspiration. Elle peut sembler dure parfois mais bon, rappelons déjà qu'elle est en pleine crise d'adolescence et que les moqueries qu'elle a subi l'ont endurcie. C'est vraiment une héroïne que j'ai beaucoup aimé. Après, pour en revenir à l'humour, même si j'ai beaucoup ri et que ça fait du bien, je regrette qu'il soit omniprésent. J'aurais voulu que certaines situations, parfois, soient traitées avec un peu plus de sérieux parce qu'on parle quand même d'un sujet grave. Le harcèlement, ce n'est pas rien. Je pense notamment à la scène de retrouvailles entre Malo et Mireille. Même là il y a de l'humour. J'aurais préféré que ce moment soit un peu plus solennel. Spoiler(cliquez pour révéler)Et je regrette que Mireille laisse ce petit connard s'en sortir. Même si je comprends son point de vue, ça m'a soulé. La scène où il fait son mea culpa aussi. Dans la vraie vie, il est rare que les harceleurs reconnaissent leurs torts, croyez-moi...j'ai trouvé ce moment un peu facile. Ça n'efface pas tout...

On a déjà parlé de Mireille. Abordons maintenant les autres personnages. Hakima est juste trop mimi. Kader est cool et son histoire émouvante. Astrid est géniale. Je me suis sentie proche d'elle et pas seulement parce que je suis moi aussi une fan ultime d'Indochine !!! Mais j'étais quand même trop jalouse quand elle rencontre Nicola Sirkis ^^

Dans "Les petites reines" il y a aussi un aspect médiatique intéressant. J'ai bien aimé les différentes coupures de presse et les commentaires laissés par des internautes. Cela nous montre à quel point nous sommes dans une société de paraître. Le physique occupe une telle place qu'on s'extasie quand des gens "moches" font quelque chose et l'on veut à tout prix y voir un message politique ou philosophique. On est dans une société intéressée, qui a besoin de tout justifier.

Enfin, je dois dire que j'ai bien aimé la fin pour une raison surtout. Spoiler(cliquez pour révéler)Même si j'étais un peu frustrée que Mireille ne révèle pas sa paternité à Klaus, j'ai adoré le fait que cette entrevue lui permette de prendre conscience que Philippe Dumont est vraiment un père pour elle. J'aurais d'ailleurs aimé qu'elle lui passe un petit coup de fil par la suite ou assister à leurs retrouvailles.

En écrivant ces lignes, je me rends compte que j'ai vraiment bien aimé "Les petites reines" mais que oui, quelque chose m'a déplu et je pense avec le recul qu'il s'agit du côté "bisounours" de l'oeuvre. Certaines situations ne sont pas crédibles du tout, les méchants se répentent, les filles vivent plutôt bien leur statut de "boudin". L'humour omniprésent dedramatise le sujet...oui, voilà, comme sa couverture, ce livre est un peu trop rose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-Liseuse 2019-11-03T11:56:53+01:00
Diamant

"Lu" en Audiobook, j'ai apprécié découvrir cette histoire de la sorte. C'était rafraîchissant et tellement addictif que j'ai eu beaucoup de mal à ne pas arrêter l'écoute pour reprendre le fil de ma vie.

Mireille, Astrid et Hakima sont toutes trois les boudins de l'année dans leur collègues. Concours mis en place depuis quelques années et qui a toujours élue Mireille au rang de boudin d'or, hors cette année elle passe à la deuxième place. Ni une, ni deux, elle décide de rencontrer les deux autres élues. Et ce lié d'amitiés. Elles vont faire le choix de parcourir à vélo la route de Bourg-en-Bresse jusqu'à l'Elysée, pour diverses raisons propres à chacune d'entre elles. Et cela en vendant des boudins pour payer leurs périples. Commence une aventure humaine et drôle en compagnie de personnages hauts en couleurs.

Une première pour moi avec la plume de Clémentine Beauvais et quelle réussite. J'ai été transporté par l'humour de Mireille, la folle aventure quelle créer au fil des pages et l'ambiance chaleureuse de l'ensemble. C'est du bonheur en pages. Un concentrer d'humour noir et de bonne humeur qui laisse le lecteur sans voix face à ces trois boudins, prête à tout pour atteindre l'Elysée. Les diverses problématiques mises en lumières dans ce roman, touche le lecteur. Le harcèlement morale, la discrimination, le rejet et l'handicap. L'humour décapant vient sublimer l'histoire et donne toute la profondeur aux personnages. C'est du plaisir pur que d'être dans la tête de Mireille. Elle aura réussi à me donner le sourire et me faire rire aux larmes à plusieurs reprises.

C'est tout simplement l'un de mes plus beaux coup de cœur de cette année 2019.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lafeelivresque 2019-10-27T15:21:15+01:00
Argent

J'ai passé un bon moment en compagnie de nos 3 boudins. Un livre qui est drôle et touchant. De plus, le style de l'auteure est fluide et simple. Une lecture qui fut donc facile et agréable à lire.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Petites Reines

  • France : 2015-04-01 - Poche (Français)

Activité récente

Maaeva l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-14T10:07:18+01:00
acsjg le place en liste or
2020-01-22T21:39:59+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 612
Commentaires 124
Extraits 37
Evaluations 218
Note globale 8.08 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode