Livres
546 539
Membres
582 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Tentative4 2015-05-17T14:40:12+02:00

-Je ne comprends pas pourquoi vous vous entêtez à revendiquer ce nom de Boudins ! s'offusque Maman. C'est un mot horrible.

-On le rendra beau, tu vas voir. Ou au pire, on le rendra puissant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par InesDev 2017-02-21T19:29:17+01:00

" Allô Mireille, c'est Maman. On vous a vus à la télé. Réponds à mes textos plus d'une fois par jour, s'il te plaît. J'espère que tu n'as pas bu de Sancerre? Rappelle-moi.

Mamounette chérie, je n'ai bu aucun sincère. Gros bisous, et mes vœux les plus Sancerre.

Coucou Mireille. Ta mère est furieuse mais tu me fais bien rire! Philippe. "

(p.202)

Afficher en entier
Extrait ajouté par InesDev 2017-02-21T22:02:16+01:00

"- Tu as de très jolis yeux, déclare le Soleil en poussant mes mèches sur le côté. J'avais pas remarqué, à cause de tes cheveux qui sont toujours devant.

D'accord. D'accord. Il m'a dit que j'avais de très jolis yeux, d'accord. Ma vie ne sera donc, à partir de maintenant, qu'une longue suite de déceptions. J'en conclus:

- Il faudrait que j'achète une barette alors.

- Ce serait un bon investissement, approuve le Soleil.

- Mais si j'ai plus les cheveux qui cachent mon visage, on verra tout le temps que je rougis.

- Ah, c'est pour ça que tu le fais?

- En partie. Et en partie parce que, bon ben, je suis moche comme un cul.

- Arrête avec ça. D'abord, il y a des très beaux culs, et deuxièmement, il y a tes yeux... tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire, j'ai vu tous les Soleil y venir se Mireille.

- Euh, pardon?"

(p.252)

Afficher en entier
Extrait ajouté par InesDev 2017-02-21T21:26:49+01:00

"- Allô, Mireille, c'est Maman. Je viens de lire le journal. Vous avez été frappés par la foudre, hier?!

- Ah oui, j'ai oublié de te le dire dans mon texto du matin.

- Mais, rassure-moi, vous n'avez rien eu?

- Si, on est des mutantes maintenant. Notre QI a bondi de 100 points chacune, et on peut se téléporter d'un bout à l'autre de la galaxie.

- [Soupir.] Mireille, la police est passée ce matin. Ils ont pris notre déposition concernant Malo. Et...ils ont dit que tu leur avais parlé?

- Mmhhhoui, on a vu des policiers ce matin.

- Apparemment, tu leur as raconté qu'il y a quelques années, tu avais volé à Malo un cadeau offert par sa mère avant qu'elle meure, un album photo ou je ne sais quoi, et que tu l'avais brûlé?

- Ah oui, quel acte ignoble. Méchante Mireille.

- Mireille, tu as menti à la police?

- Il fallait bien qu'ils croient que Malo avait ses raisons de m'en vouloir, tu vois. Sinon, ils risquaient d'être vraiment durs avec lui.

- Tu es beaucoup trop gentil avec ce petit con.

- Oui. Parce que j'ai compris que c'était à mon avantage."

(p.225)

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaeline 2016-05-19T19:05:00+02:00

_ Je ne comprends pas pourquoi vous vous entêtez à revendiquer ce nom de Boudins ! s'offusque Maman. C'est un mot horrible.

_ On le rendra beau, tu vas voir. Ou au pire, on le rendra puissant.

( Rubrique truc et astuces de la vie, par Tata Mireille : prends les insultes qu'on te jette et fabrique-toi des chapeaux avec.)

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiphs 2018-02-09T22:28:13+01:00

L’art, les émotions et la vie sont ce qui arrive quand les prévisions, les programmes et les prédictions échouent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiphs 2018-02-09T22:27:09+01:00

- Ma sœur a ses règles, c'est ça?

- Comment tu sais?

- Quand une fille dit qu'elle a mal au ventre, qu'elle va ensuite s'enfermer aux toilettes avec une autre fille plus grande pendant trois heures, et puis que les trois disent des trucs en secret sur un ton de conspirateur...

- Oh, ça aurait très bien pu être un avortement discret.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiphs 2018-02-09T22:25:23+01:00

Le feminisme, chère Hakima, c'est l'idée qu'on ne naît pas femme, on le devient. Et que c'est un peu la merde de le devenir dans un monde où les mecs en sont encore à faire des concours de Boudins.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Tiphs 2018-02-09T22:24:41+01:00

On n'aime pas voir les gens beaux aller mal. Les moches, eux, évidemment qu'ils vont mal, ils sont moches.

Afficher en entier
Extrait ajouté par InesDev 2017-02-21T21:47:14+01:00

"- Mais Mireille, on était censé gate-crasher, demain!

- C'était l'idée, oui.

- Mais là, si on est invitées... on ne peut pas gate-crasher!

- Ben... non.

- Alors comment on fait?

- On fait face à l'imprévu. On se laisse inviter. Et une fois dans la place, on mène notre plan à exécution.

- Quel plan? J'y comprends plus rien. C'est toujours le même plan?

- Oui. Trois Boudins, trois étapes: humilier Klaus Von Strudel, arracher la médaille du général Sassin, et, pour Astrid, rencontrer Indochine.

Astrid, pensive:

- Vu comme ça... il paraît con, ce plan.

Le Soleil hoche la tête. Hakima aussi. Moi, non. Même si, c'est vrai, il paraît un peu con, ce plan, vu comme ça, après toutes ces journées d'efforts."

(p.235)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode