Livres
464 183
Membres
424 568

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par nanine60 2012-07-31T23:43:59+02:00

Et puis... Gabby leva vers lui ses grands yeux magnifiques qui disaient : "Embrassez-moi."

Il sourit.

- Serez-vous toujours la première à demander des baisers ? dit-il sur le ton de la conversation en se penchant sur elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gatou29 2013-08-19T12:32:01+02:00

— «A la cousine de mon épouse, lady Sylvia, je lègue le bol en argent qui vient d'Italie et se trouve dans le salon jaune. Elle peut à sa guise s'en servir pour elle, ou comme écuelle pour ces horribles bêtes qu'elle appelle les Grâces. »

— Quel toupet! dit lady Sylvia, qui paraissait pour tant contente.

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2018-03-19T13:42:35+01:00

" Vivre avec vous, c'est passer son temps à interpréter, vous le savez?"

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2018-03-19T13:41:42+01:00

" Gabby se rongea les sangs durant la dernière heure du voyage, se demandant comment une femme qui parlait trop et un homme qui ne voyait pas l'intérêt des mots pourraient vivre en harmonie."

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2018-03-19T13:38:45+01:00

" En réalité, son père s'était montré on ne peut plus direct:

- S'il n'est pas mort de fatigue en t'écoutant babiller avant le mariage, il se mettra à boire. Il vaut mieux que ce soit lui que moi. Alors je t'en prie, tiens ta langue jusqu'à ce qu'il ait la corde au cou..."

Afficher en entier
Extrait ajouté par PANDORE88 2018-03-19T13:17:40+01:00

" Quentin se retourna lentement. La femme le regardait d'un œil interrogateur. Bon sang! songea-t-il. Miss Jerningham était belle, sans aucun doute. Elle avait la bouche la plus pulpeuse qu'il ait jamais vue, et ses yeux... ses yeux avaient une couleur chaude, assez semblable à celle du cognac. Mais ce fut surtout ses cheveux qui retinrent l'attention de Quill. Châtain doré, comme du cuivre brun, ils dégringolaient en boucles hors des épingles. On aurait dit qu'elle sortait du lit. Un lit qui devait être agréable... En fait, elle était le contraire d'une élégante et sage Française. Sapristi!"

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-10-27T22:51:25+02:00

Un instant, elle avait cru qu'il s'agissait de Peter, son fiancé. Mais si Quentin ressemblait vaguement à son frère, il n'avait rien de commun avec le portrait. Non. Il était trop impressionnant, trop viril. Et ses yeux étaient si... autoritaires.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-10-27T22:51:09+02:00

Quentin se retourna lentement. La femme le regardait d'un air interrogateur. Bon sang! songea-t-il. Miss Jerningham était belle, sans aucun doute. Elle avait la bouche la plus pulpeuse qu'il ait jamais vue, et ses yeux... ses yeux avaient une couleur chaude, assez semblable à celle du cognac. Mais ce fut surtout ses cheveux qui retinrent l'attention de Quill. Châtain doré, comme du cuivre brun, ils dégringolaient en boucles hors des épingles. On aurait dit qu'elle sortait du lit. Un lit qui devait être agréable... En fait, elle était le contraire d'une élégante et sage Française. Sapristi !

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-10-27T22:51:03+02:00

En fait, le seul membre de la famille présent ce jour- là était Quentin, qui compulsait des dossiers préparés par son secrétaire. Depuis son accident, il était privé des distractions habituelles des gentilshommes, aussi avait-il mis sa formidable intelligence au service des affaires. Aucun de ses professeurs d'Eton - qui le considéraient comme l'un des plus brillants éléments que l'université eût connus - n'aurait été étonné d'apprendre <|iie ses investissements avaient largement porté leurs fruits. Quill, qui avait commencé à amasser une fortune grâce à la Compagnie des Indes, possédait à présent une fabrique de laine dans le Yorkshire et une laiterie. dans le Lancashire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-10-27T22:51:00+02:00

Le vicomte Dewland avait envoyé George, un jeune valet, aux docks de la Compagnie des Indes le jour où le Plassey était censé arriver. Mais, au bout de deux semaines, comme le navire avait du retard, le vicomte et la vicomtesse décidèrent de partir pour Bath, songeant qu'une cure améliorerait la santé de Thurlow. Kitty pria Codswallop de les avertir dès qu'il aurait des nouvelles du bateau. Et chaque soir, pendant encore trois semaines, le jeune George rentra à la maison dans une tenue pour le moins négligée, après avoir passé la journée dans les pubs qui bordaient le port...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode