Livres
521 132
Membres
537 284

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par revesurpapier 2016-10-05T17:01:20+02:00

Ce matin là, en se levant, Kosk Kamiesh regarda par sa fenêtre et songea comme chaque jour aux yeux de Lou. Ils avaient, selon son humeur, le vert d'eau du jade ou le vert-de-gris des feuilles d'acacia. Mais Kosh n'avait jamais vu leur couleur dans le soleil. Ce ne serait pas pour aujourd'hui ; pas d'avantage qu'hier, avant-hier... Les pluies battaient la rue nationale détrempée. Le ciel était nuageux, la prairie boueuse et grise...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Blandine-31 2020-07-11T13:00:22+02:00

Tu me manques, tu manques, tout simplement. Tu es ma part absente, une moitié de moi-même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fnitter 2020-02-26T09:18:44+01:00

Ça sent le retour à l'âge des cavernes…

J'espère qu'il y aura des truites laineuses, alors. Pour la chasse. Parce que les mammouths ne savent sûrement pas nager.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fnitter 2020-02-26T09:18:37+01:00

Hier ton frère m'a demandé si on allait s'en sortir. Toi, tu me demandes comment. Ça fait une sacré différence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par salgranger 2018-01-28T20:27:50+01:00

Hier ton frère m'a demandé si on allait s'en sortir. Toi, tu me demandes comment. Ça fait une sacré différence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Panda_chloe 2017-10-17T19:24:26+02:00

Il entra, ruisselant. Il y avait dix centimètres d'une eau noire dans la maison. Les autres l'attendaient dans le salon, assis sur les accoudoirs du canapé, des sacs à dos posés au sec ; Ombre littéralement enfouie dans des écharpes, dans les bras de Lou.

- On va à l'église. Suivez-moi !

- A l'église ?

- Ouais, dans le clocher. C'est l'endroit le plus haut du village. Pressez vous, l'eau arrive...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rowena77 2017-07-01T11:07:30+02:00

Des morts. Spoiler(cliquez pour révéler)Ses parents.Le curé. Des milliers d'autres, sans doute, roulés dans les flots tièdes, qui finiraient par remonter à la surface comme les deux chiens crevés. Comme les vaches et les veaux de l'étable. Penser aux bêtes le bouleversait, parce que leur mort signifiait la fin du monde qu'il avait toujours connu. Hommes, animaux, pâtures... L'eau brune recouvrirait tout, elle effacerait avec elle tout ce qui avait été : les êtres chers, les soucis quotidiens, toutes les choses qui comptaient.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode