Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
705 166
Membres
965 849

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Prières de sang



Description ajoutée par annick69 2018-06-25T17:35:49+02:00

Résumé

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.

Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire...

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2018-11-19T16:44:43+01:00

Ils contournèrent la maison jusqu'à découvrir une cabane construite de bric et de broc à côté d'un poulailler près duquel pendait du linge, ou plutôt de vieilles loques. Une longue buse de laquelle s'échappait une fumée blanche dépassait du toit. Ils se seraient crus dans un bidonville, mais pour l'heure, il fallait faire bonne figure pour inspirer confiance. En arrivant devant la porte - récupérée dans une décharge vu l'état -, les chaussures pleines de boues, les poules s'agitèrent et ils échangèrent un regard étonné en voyant la croix renversée qui y était accrochée. Ils frappèrent. Au bout de quelques secondes, un vieil homme édenté leur ouvrit.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LOANDRE 2024-02-01T22:25:38+01:00
Argent

C’est le deuxième opus avec les personnages d’Alan Lambin et de Mina Arletti que je lis. J’avoue avoir un peu moins savouré cet opus. En fait, j’avais tellement adoré « La maison bleue horizon » qu’il me paraissait difficile de l’égaler. Toutefois, j’ai apprécié retrouver ces deux personnages atypiques et très attachants, chasseurs de fantômes. Alex Lambin est plutôt pragmatique, son but est tout d’abord de démontrer que les phénomènes paranormaux peuvent être naturellement ou scientifiquement prouvés, alors que Mina en tant que médium est beaucoup plus spirituelle et instinctive. Cette nouvelle aventure, comme la précédente nous entraine entre passé et présent et c’est là toute la force de ces histoires. Normandie, un monastère, une armoire hantée, des êtres torturés et en colère, suspense, action, que de bons ingrédients pour alimenter le mystère et l’aventure. Il reste deux autres tomes, que j’ai hâte de découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EntreDeuxLivres 2020-09-19T17:41:00+02:00

✔️Mon ressenti : J’avais découvert le personnage d’Alan Lambin en commençant par le 3ème volet de la série. Ayant apprécié, je me suis tournée vers le second tome, et je suis conquise. Oui, je vous vois venir : A la question « Pourquoi pas le premier ? » Parce que je me suis trompée, honte à moi ! Mais bon, pour ma défense, quand j’avais rencontré Jean-Marc, il m’avait assuré qu’ils pouvaient se lire indépendamment !

Une femme fait appel aux services d’Alan et de Mina. Cette enquête va les pousser à se rendre dans un vieux monastère qui cache bien des secrets.

J’adore la plume et le style de Jean-Marc, alors que dans ce genre je suis habituée à apprécier plutôt le fond que la forme, Jean Marc sait me contenter sur les deux plans. L’enquête prend forcément une grande partie du roman mais pas seulement, les personnages s’affirment et se dévoilent au fil des pages. On apprend leurs envies, leurs quêtes… Un vrai bonheur !

Le paranormal tient sa place, mais Alan est plutôt très terre à terre, il va chercher avant tout à démontrer de façon scientifique plutôt que de voir des fantômes directement. Je trouve que cela ajoute une bonne dose de crédibilité.

Ah oui, en ouvrant ce livre vous voyagerez dans l’espace : au coeur de la Bretagne, région que j’affectionne particulierement, et dans le temps, pas de nouvelles technologies, l’histoire se déroule dans les années 80.

Pour tout vous dire je n’ai relevé que du positif dans ce roman, c’est ce qui en fait un coup de coeur !

Promis la prochaine fois, je lis le premier !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alderaan 2019-07-08T09:22:03+02:00
Or

Alan Lambin, chasseur de fantôme, est appelé pour une histoire de hantise à priori pas différentes des autres... Paranormal, enquête, suspense et action, un cocktail qui prend et qui s'avère savoureux. J'ai adoré suivre Alan et Mina dans leur enquête et j'ai eu du mal à lâcher le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2019-01-23T12:49:30+01:00
Or

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Jean-Marc Dhainaut et son personnage emblématique, Alan Lambin. Je les avais découverts tous deux dans La maison bleu horizon dont l'histoire m'a beaucoup marquée. J'avais eu l'occasion aussi de retrouver ce spécialiste dans une nouvelle Alan Lambin et l'esprit qui pleurait. À chaque fois, une lecture captivante, percutante par les faits et inoubliable. J'ai pu à nouveau ici apprécier la précision et l'efficacité du style de l'auteur afin de nous donner un récit criant de vérité malgré les phénomènes étranges qui s'y passent.

Alan Lambin va quitter sa Bretagne et se rendre en Normandie avec son assistante Mina afin de venir en aide à une future maman chez qui il se passe de drôles de choses. Et ce, depuis qu'elle a acheté un vieux meuble dans une brocante. Il appartenait auparavant à un monastère du village où elle se trouve. D'abord sceptique, Alan se rend vite compte que la jeune femme a raison. Surtout lorsque ces phénomènes mettent en péril la vie de celle-ci. Il va ainsi mener son enquête auprès du vieux monastère où il ne reste plus qu'un moine. Là-bas, où lui et Mina seront accueillis, ils vont vite se rendre compte que tout le mystère réside entre ces murs. Il va devoir découvrir ce qui se cache dans les parchemins qu'il a trouvés. Mais pourquoi les entités sont-elles si menaçantes ? Que viennent faire ces quatre templiers qu'il voit tout le temps ? Que sont ces cris d'enfants ? Et cette dame habillée de noir ? Des tas de questions et de bizarreries que devront résoudre Alan et Mina.

Je le dis à chaque fois que je lis Jean-Marc Dhainaut, il sait mener le suspense. Et ce que j'aime par dessus tout, c'est qu'il arrive à rendre réel un monde totalement inventé. Alan Lambin est loin d'être un hurluberlu, bien qu'il soit un enquêteur en paranormal. Il a toujours une part de scepticisme et ne fonce pas tête baissée dès qu'on lui parle de fantômes. Au début, il ne croit pas la jeune femme, il pense que cela peut être son esprit qui fabrique les bruits ou les apparitions, il lui faut des preuves de leur existence pour qu'il commence à y croire et à mener son enquête. Il est un peu comme St Thomas, il croit que ce qu'il voit. Et du coup, cela donne une grosse part de réalité à l'histoire et on s'imagine ensuite que tout ce qu'il se passe est plus vrai que nature. J'en suis même venue à croire, l'espace d'un lecture, qu'Alan Lambin existait vraiment !

Le duo que forment Alan et Mina est attachant, ils se complètent parfaitement. Mina a des dons de voyance et est très sensible aux ambiances. Ils sont tous deux célibataires, amoureux l'un de l'autre sans vouloir se dévoiler. Ils sont plein de pudeur. Ces personnages ont gagné en profondeur, l'auteur les a encore plus travaillés, leur pensée intime se dévoile un peu plus que dans les autres histoires. J'ai beaucoup aimé ce couple.

Jean-Marc Dhainaut sait plonger le lecteur dans l'ambiance des années 80 avec des rappels amusants de certaines musiques, de certains instruments de cette époque. Un petit rappel de ma jeunesse...Le suspense est bien mené et reste entier jusqu'aux révélations finales qui sont inattendues et surprenantes. Quand toutes les pièces du puzzle se mettent en place, cela donne une histoire qui fait froid dans le dos par certains faits atroces. Je ne m'attendais pas à certaines révélations, au nom du coupable, ni aux conséquences des actes du passé sur le présent.

Pour conclure, j'ai lu ce roman d'une traite, l'auteur fait monter le suspense crescendo, me rendant de plus en plus accro au fil des pages. J'ai, une fois de plus, beaucoup aimé Alan Lambin, sa personnalité, ses pensées, ses actions. Je n'ai qu'une hâte maintenant, c'est le retrouver dans un nouveau mystère avec des énigmes du passé à résoudre. En plus son association avec Mina se révèle être très enrichissante pour l'histoire. J'ai passé, comme vous l'aurez compris, un excellent moment de lecture, comme souvent avec les romans de chez Taurnada. Je ne peux que vous conseiller cette lecture que vous pouvez lire indépendamment de La maison bleu horizon, quelques rappels sont faits, mais ça ne gêne en rien la compréhension de cet ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2019-01-02T18:23:57+01:00

J'ai honte d'avoir autant attendu pour lire ce livre ! J'avais adoré La maison bleu horizon, qui avait eu le mérite de fortement me surprendre par son aspect un peu décalé, et j'avais réclamé à cor et à cri une suite. Mon souhait a été exaucé !

Cette suite est tout aussi prenante que le premier opus. Nous retrouvons Alan et Mina dans une enquête qu'ils vont suivre en duo. Et cette enquête a de quoi nous faire hérisser le poil. D'ailleurs, Alan lui-même va vivre dans une sorte de mini-déni pendant toute une partie de l'intrigue car il n'arrive pas à croire ce qu'il voit. C'est un comble, pour un observateur de fantômes ! Mais heureusement, Mina veille !

Si le début m'a semblé un peu classique, dans le sens où j'attendais une nouvelle aventure d'Alan Lambin allant trouver des fantômes (ce que j'ai eu), la suite m'a toutefois complètement embarquée car elle partait dans tous les sens : plus que des fantômes, il y avait un vrai mystère historique à résoudre. Et comme ce mystère implique des Templiers, je ne peux qu'être conquise.

L'histoire est cohérente, et nous offre des petites particularités fantomatiques vraiment sympa. Le coup de la montre, je ne l'ai pas vu venir ! Et c'est ce qui rend les textes de M. Dhainaut aussi plaisant : avec une plume très fluide et agréable, il nous offre à chaque fois des intrigues qui scotchent, surprennent et donnent envie d'en découvrir toujours plus. Une autre suite est-elle prévue ?

https://mes-reves-eveilles.blogspot.com/2019/01/la-maison-bleu-horizon.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-11-19T16:44:09+01:00
Or

Je remercie Babelio, ainsi que la maison d'éditions Taurnada pour cette nouvelle découverte, par le biais de la dernière masse critique. Ce qui m'a d'abord attiré c'est la maison d'édition, je sais que je vais tomber sur une valeur sûre. Je n'ai jamais été déçue par un de leurs livres et cela se confirme de nouveau. La couverture appâte, il faut bien le dire pour tout lecteur qui aime le surnaturel. Puis vint le résumé. En d'autres termes je sentais que j'allais passer un bon moment. C'est gagné !

1986, une étudiante infirmière, Céline, achète une armoire dans un vide-grenier. Quelques mois plus tard, Mina, l'assistante de Alan, reçoit un coup de fil de sa part : elle a besoin d'aide car sa maison semble être habitée. Hors il n'y a qu'elle et son chat qui y vivent. Des bruits étranges la nuit la réveille. La peur est permanente. Pour une jeune femme enceinte de surcroit, se reposer devient de plus en plus difficile. Elle ne rêve plus que de passer ses nuits ailleurs et va jusqu'à prendre une chambre d’hôtel. Pour Mina, c'est qu'il y a quelque chose chez elle. Pour Alan, c'est plus complexe, pensant d'abord aux divers changements que Céline a effectué. Ce n'est pas sans mal que Mina le pousse à partir un weekend là-bas pour y voir plus clair. L'arrivée semble tranquille, pourtant, cette armoire recèle bien plus qu'un simple "esprit" : une clé !

Et quelle clé ! Mais passons sur ce détail. L'auteur a un duo de personnages attachiants et attachants. Alan Lambin a 44 ans, spécialiste dans le paranormal. Il n'est pas l'un de ceux qui trafique ses vidéos pour obtenir un nom véreux. Il est de ceux qui reste sceptique par moment, mais sait comment faire pour refouler les esprits d'une maison, ou autre. Mina Arletti, 46 ans est son assistante, médium de surcroit. Elle voit, ressent et aimerait bien que son patron l'écoute un peu plus. Tous deux forment une équipe qui marche, ne mêlant pas les sentiments entre eux. Et pourtant, depuis 3 ans qu'ils travaillent ensemble, leur cœur est pris dans les mailles du filet, sans pour autant qu'aucun d'entre eux ne le dévoile. Les "esprits" gardés au chaud dans cette armoire ne sont que des résidus. Il faut que Alan et Mina creuse plus profondément pour découvrir ce qui se passe avec.

La recherche de la provenance de cette armoire les envoie vers le monastère dans la même ville. Ce vieil monastère qui a vu passer des générations de moines et de Templiers. L'histoire recèle des trésors d'Histoires avec le grand H. Certains faits restent de l'imaginaire, d'autres de témoignages. L'auteur nous apporte les éléments sans que nous réussissions à trouver comment les combiner les uns aux autres. Et puis plus nous avançons dans le récit, plus de petites choses sont gênantes. Qui est ce petit garçon qu'Alan voit souvent ? Que s'est-il passé au 14ème siècle pour que les habitants du monastère soient encore emprunt d'une nostalgie qui ne peut pas leur être propre ? Quel est le lien entre tous les événements passés chez Céline et le monastère ? Vous me direz : l'armoire magique de la sorcière blanche ? Oups, je me trompe de livre, nous ne sommes pas à Narnia ! L'armoire a un pouvoir certain sur son propriétaire.

Les phénomènes paranormaux restent dans le domaine du réaliste. Je demanderais bien qui n'a jamais rêvé de participer à cette chasse aux fantômes mais je ne suis pas certaine que vu comment les événements tournent, cela soit de bons augures. Si au départ il n'y a "que" des voix, des murmures, le froid, des frôlements, cela devient de plus en plus coriaces allant jusqu'à faire voler ou disparaitre des objets. Les présences sont partout. Je ne suis pas peureuse de nature, j'avoue que ce livre ne m'a pas fait peur, mais pour plus sensible il est certain que des frissons de peur s'amuseront à se promener le long de la colonne vertébrale. L'angoisse est bien présente de part les réactions des fantômes, mais aussi des découvertes macabres qui ne datent pas toutes d'hier.

Un point que j'ai beaucoup apprécié, cela se passe entre le Normandie et la Bretagne et à un moment Alan parle même d'une ville de l'Aisne. Connaissant bien ces recoins car étant moi-même de Bretagne et vivant en Picardie dorénavant, c'est très agréable de voir des auteurs se promener dans des lieux méconnus pour la plupart. Un autre c'est le fait de retourner dans le passé. Les années 80 m'ont remonté bien en arrière (oui j'étais née :p) La manière de communiquer, le fait que les ordinateurs et les téléphones portables n'étaient encore que des ébauches pour l'un ou l'autre. Pourtant, nous pouvions communiquer ! Oui, en frappant aux portes, en allant voir les gens ! Un véritable exploit. Le personnage de frère Oscar est bien mené, tout comme celui de frère Laurent. Des seconds rôles qui apportent plus de questions que de réponses.

Seul petit bémol, la relation "amoureuse" entre Alan et Mina. J'ai beaucoup apprécié la façon dont ils se cherchent, se chamaillent comme des enfants. Ils ressentent des choses entre eux, cela se voit, se lit, se ressent. Leurs gestes l'évoquent sans problème. Le seul petit point qui m'a chagriné c'est la façon dont l'auteur en parle souvent du fait qu'ils ne se sont pas déclarés mutuellement. Personnellement je préfère suivre cette chasse aux fantômes.

En conclusion, une histoire paranormale angoissante, avec de belles descriptions sur les phénomènes. Un duo de choc qui n'est pas toujours d'accord mais qui arrive toujours à s'unir contre le pire. J'ai passé un très bon moment de lecture, je le recommande, en plus il est à petit prix.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-prieres-de-sang-jean-marc-dhainaut-a151032854

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2018-11-12T15:22:20+01:00
Lu aussi

Chronique complète sur le blog :

" En bref, c’est une suite que j’ai adoré lire. on s’imprègne de l’atmosphère qui est assez dérangeante par moment. Je recommande si vous voulez devenir parano pendant la nuit à chaque bruit que vous entendez."

https://egideofbooks.blogspot.com/2018/11/122-les-prieres-de-sang.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocomilady 2018-11-07T22:57:32+01:00
Argent

Une bonne histoire de fantômes et de maison hantée.

http://cocomilady2.revolublog.com/les-prieres-de-sang-p1400346

J'ai été ravie de découvrir ce roman fantastique et la plume de Jean-Marc Dhainaut.

Dans cette histoire, on suit un duo d'enquêteurs en paranormal, Alan et Mina, appelés à l'aide par une jeune femme enceinte. Ils vont alors se retrouver face à l'inexplicable et au danger et devront mener l'enquête pour résoudre l'énigme afin de libérer les lieux et leur cliente de ces fantômes si virulents.

J'ai d'abord été déboussolée car, de par la couverture et le résumé, je m'attendais à une histoire bien plus sombre. Or on se retrouve plutôt dans un récit d'aventures fantastiques dans lequel la romance prend une place un peu trop importante selon moi. Mais heureusement, une fois le duo pris dans son enquête, le roman trouve son rythme de croisière et je l'ai alors vraiment apprécié.

Le duo Alan et Mina est vraiment hétéroclite, c'est le moins qu'on puisse dire, avec Alan qui semble sorti tout droit d'une autre époque et fait vieux garçon, alors que Mina est beaucoup plus jeune et ouverte de par ses capacités. On a l'impression d'avoir droit à un Mulder et Scully inversé, avec un Mulder beaucoup moins sexy lol Par contre, même si je n'ai pas été sensible à leur jeu du chat et de la souris, j'ai apprécié l'équipe qu'ils forment lorsqu'ils enquêtent.

Là, j'avoue que l'intrigue est super bien trouvée et menée. On se retrouve dans ce vieux monastère, glacial et flippant à souhait, avec ces légendes des templiers et cette piste qu'ils remontent peu à peu. Les événements et les rebondissements sont efficaces, j'ai vraiment adoré cette partie de ma lecture et j'espère retrouver l'auteur dans d'autres histoires prochainement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tiinker 2018-10-18T09:34:55+02:00

C’est le second roman de Jean-Marc Dhainaut que je lis. L’histoire se passe environ un an après La maison bleu horizon, que j’avais adorée !

Toujours dans les années 80 donc, cette fois-ci Alan se rend chez une jeune femme en détresse, accompagné de son assistante Mina. Cette dernière est médium et fait battre son cœur ! Mais ce grand timide n’ose rien lui dire. Alors tout au long du roman, en plus de l’histoire paranormale, nous avons le droit à la leur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par unpeudelecture 2018-09-11T15:55:47+02:00
Argent

Je tiens tout d’abord à remercier Joël des Éditions « Taurnada » pour m’avoir fait découvrir ce livre et pour leur confiance. J’avais beaucoup aimé Alan Lambin lors de ma lecture de « La maison bleu horizon », donc j’ai été ravie de le retrouver dans ce nouvel opus de ses aventures. Un récit haletant qui vous tient en haleine du début à la fin. Le décor et l’époque prennent vie sous nos yeux de lecteur et on plonge avec plaisir et délectation dans l’histoire. Les intrigues, l’enquête, le passé, nous emportent avec elles et on se plaît à ne plus lever les yeux du roman tant on a soif de réponses et de vérités (et surtout tant qu’on ne l’a pas terminé). Les personnages de Jean-Marc Dhainaut avaient tous quelque chose d’intéressant à découvrir pour nous permettre d’apprécier encore plus le récit et l’intrigue. J’ai même trouvé, par moment, que cela avait quelque chose de magique. J’ai passé un très bon moment de lecture, sans répit ni temps mort, en compagnie d’Alan Lambin et de ses acolytes. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et savoureuse, car elle nous emporte à coup sur avec elle à travers ses mots. Vivement la suite (si elle est prévue), car c’est sûr et certain que je l’attends avec grande impatience. Une dernière chose, il va sans dire que je vous recommande bien évidemment de lire ce livre. N’hésitez pas ! À lire !

#Virginie

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 29
Commentaires 18
extraits 4
Evaluations 20
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode