Livres
467 081
Membres
431 901

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

《Angelica avait déjà valsé à deux reprises, ce soir-là, mais cette expérience était totalement différente. Son corps tout entier paraissait en alerte, comme si chacune de ses sensations se trouvait brusquement décuplée. Elle percevait avec une incroyable acuité la douceur de la paume de Voss contre sa taille, la force de ses doigts qui enlaçaient les siens, l’effleurement de leurs vêtements chaque fois qu’ils tournaient sur eux-mêmes… Mais ce qui la troublait plus encore, c’était l’odeur de Voss, qui paraissait l’envelopper complètement. Cette fragrance délicieusement masculine était moins celle de son parfum rehaussé de notes orientales que celle de sa peau, plus intime et plus entêtante encore.

Jamais Angelica n’avait réagi de façon aussi intense à la présence d’un homme. Elle avait pu être charmée par certains, impressionnée par d’autres, mais aucun n’avait exercé sur elle une telle fascination.》

Afficher en entier

-Mon amour, je t'assure que tu n'auras jamais besoin de recourir à de tels stratagèmes. Il n'y a rien au monde que je ne te donnerai si tu me le demandes.

-Dans ce cas, commence par un baiser, répondit-elle en s'arrêtant pour se tourner vers lui.

-Je ne suis pas sûr que ce soit très convenable, répliqua-t-il en se penchant vers elle pour l'embrasser.

Afficher en entier

-Alors, vous n'êtes plus...

-Un vampire? poursuivit-il. Non. Je suis redevenu un mortel comme les autres. Aussi fragile et aussi libre que tous vos semblables. Moi aussi je vieillirai. Mais je voudrais le faire à vos côtés si vous le voulez bien.

Afficher en entier

Les gens révèlent invariablement ce qu'ils ont de meilleur et de pire.

Afficher en entier

-Tout le monde doit mourir un jour, milord, reprit-elle.

-Pourquoi ?

-Parce que c'est dans l'ordre des choses. Parce que la vie est un cycle qui sans cesse recommence, et que pour qu'une nouvelle génération voie le jour il faut qu'une autre s'en aille. Parce que sans la mort la vie n'aurait pas de finalité, pas de sens. Sans elle, plus rien n'aurait d'importance. Et je ne crois pas que l'homme soit fait pour vivre ainsi, dans un tel relativisme. Ce qui nous rend humain, au contraire, c'est notre capacité à définir ce pourquoi nous voulons vivre et ce pour quoi nous sommes prêts à mourir...

Voss ne répondit pas immédiatement. Il se contentait de la regarder avec un mélange de stupeur et de respect nouveau.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode