Livres
540 005
Membres
570 015

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Pas apprécié

Dire du mal d'un livre n'est pas ce que je préfère faire. Selon moi, chaque écrit mériterait d'être honoré pour toutes les heures de travail passées dessus. Je tiens à le préciser avant de commencer à donner mon avis. Malheureusement, je dois rester objective, et quand rien ne va, rien ne va.

La nouvelle saga « Les Quatre Cavaliers » de Laura Thalassa me faisait terriblement envie. Bien que je ne connaissais pas du tout l'auteure, l'histoire me semblait assez originale dans sa thématique, et j'avais relativement confiance en la maison d'édition. Autant dire que je me suis précipitée dessus sans avoir toute ma tête, et que le résultat final n'a pas été des plus glorieux.

Qu'est-ce qui ne va pas ?

Ce premier tome sur « Pestilence » m'a profondément ennuyé. Le premier chapitre n'était pas si mauvais, et je pensais sincèrement que l'histoire allait me passionner. Mais au fur et à mesure de ma lecture, j'ai réalisé que l'histoire n'avait rien d'accrocheur. Cette thématique sur les quatre cavaliers de l'Apocalypse était vraiment bien trouvée, mais je suis assez frustrée de m'en être complètement désintéressée. Son développement est malheureusement trop fade, avec trop de passages sans intérêts et parfois même redondants. Si je devais faire un résumé, je dirais juste que les personnages vont de maison en maison, après un trajet à cheval. L'histoire aurait pu être plus passionnante si elle n'avait pas manqué autant de rythme. Il n'y avait pas assez de rebondissements à mon goût.

Le deuxième problème que j'ai pu relever, c'est que l'histoire tourne seulement autour de Pestilence et de Sara. Nous n'avons pas de personnages secondaires pour les accompagner, si ce n'est des rencontres temporaires. Et en toute franchise, je n'ai accroché à aucun des personnages dont les réactions m'ont paru tellement surréalistes. La romance s'installe trop rapidement, et je n'arrive pas à comprendre comment Sara a pu tomber amoureuse d'un homme comme lui qui s'est comporté comme un monstre pendant la majorité de l'histoire. Il n'a preuve d'aucune pitié, autant dans son traitement que dans celui des autres. Je ne comprends pas non plus comment elle peut le défendre et même critiqué les tentatives de meurtre à son encontre alors qu'elle-même a tenté de l'assassiner. C'est un peu hypocrite de sa part. Et même si Pestilence se rattrape sur les derniers chapitres, impossible d'oublier son manque de compassion, sa cruauté et sa détermination à terminer sa tache. C'était beaucoup trop.

Je pense avoir fait le tour de ce que je pensais. C'est une déception, clairement. Je pense pas poursuivre cette saga dont le deuxième tome sera sur Guerre. Personnellement, je ne recommanderais pas ce livre mais je vous laisse vous faire votre propre décision sur le sujet. Ce qui ne me plait pas pas aussi vous plaire.

Afficher en entier
Lu aussi

Une jolie couverture, un thème plus qu'intéressant et au final, une banale histoire d'amour quelque peu ennuyeuse.

Il n'y a aucun rebondissement notoire, juste de longues chevauchés à travers les paysages désolés. La plume de l'auteur n'a rien de passionné et reste très insipide. Le style est inexistant.

Ce premier opus ne m'a pas donné envie de poursuivre car il y a de fortes chances que les tomes suivants soient du même acabit et empruntent le même chemin mécanique dans la construction de l'oeuvre.

Afficher en entier
Pas apprécié

Ce livre est pour moi une déception. Ayant adoré la saga Vanishing girl de la même auteure, j'ai ouvert ce livre avec beaucoup d'espoir et d'expectations. J'ai du mal à exprimer ce que j'éprouve exactement à la fin de ma lecture, mais j'ai trouvé l'atmosphère du livre bizarre... Déjà, je n'ai pas du tout accroché aux personnages. L'amour naissant entre eux au fil des pages m'a dérangé j'ai trouvé ça glauque, voir malsain. Comment on peut tomber amoureux d'un mec qui tue l'humanité ? Ensuite, l'histoire est plate, pas d'actions et beaucoup de redondances. Bref, je me suis ennuyée. Je ne pense pas que je lirais la suite. Dommage car je trouvais l'histoire promettante mais mal exploitée.

Afficher en entier
Diamant

Un coup de cœur pour moi !

Ce livre c’est un peu un OVNI, il chamboule et remue clairement les tripes. Il est à la fois horrible et magnifique. Je m’explique un peu : magnifique de voir comment Sara et Pestilence vont se découvrir et oui s’aimer (bien qu’il y ait eu des moments difficiles, j’en conviens) ; et horrible dans le sens où ce qu’il se passe est tragique, il montre aussi les viles facettes de certains humains. Cela peut sembler négatif dit comme ça, mais non, j’ai totalement été happée par cette histoire, leurs aventures. D’une certaine manière, l’auteur a parfaitement retranscrit la nature humaine, aussi bien bonne que mauvaise. Le personnage de Sara est particulièrement bien travaillé. C’est une jeune femme forte, déterminée et a le sens du sacrifice… Tout comme elle, on ressent la volonté de faire cesser Pestilence, sa détresse et remords devant certains mourants (surtout avec Rob et Ruth) mais aussi sa culpabilité d’éprouver des sentiments pour ce cavalier. Leur rapprochement malgré les événements est beau, parce que Pestilence évolue et découvre des émotions qui lui étaient inconnues jusqu’alors, leur donnant une certaine authenticité si je puis dire. Alors oui j’ai pleuré et ai grincé des dents mais j’ai aussi ressenti de l’espoir et, en fermant ce livre j’ai regretté de les quitter. J’attends avec impatience le volume suivant sur Guerre. Je recommande vivement ce livre, mais préparez-vous à voir vos émotions toutes retournées.

Jay.

Afficher en entier

l'un des meilleurs que j'ai lu en ce début 2019 même si c'était en anglais je le recommande vivement

Afficher en entier
Lu aussi

Enorme déception.

Honnêtement, je m'attendais à mieux en commençant ce roman.

Surtout que la couverture est superbe.

Mais malheureusement, à part le premier chapitre, je n'ai pas apprécié ce premier tome.

J'ai détesté le personnage de Pestilence. Il est beaucoup trop cruel et froid pour qu'on s'attache à lui. Si encore, on avait son point de vue, pour le comprendre un peu plus ... mais non.

Et vraiment, je ne comprends pas ce que Sara lui trouve. Il tue toutes les personnes qu'ils rencontrent, y compris les gens bien. C'est écoeurant. Dotant plus quand Sara et lui n'hésitent pas à avoir des gestes tendres l'un envers l'autre alors que des gens sont en train d'agoniser dans la pièce d'à côté.

Quant à Sara, si je l'ai trouvé badass et attachante dans les premiers chapitres, j'ai vite déchanté. J'ai trouvé ses réactions incohérentes voire aberrantes.

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, l'auteure ne s'est pas cassée la tête. A part chevaucher toute la journée et squatter des maisons, Pestilence et Sara ne font rien d'autre. C'est toujours la même chose. C'est long, c'est long ..

330 pages (version Ebook), pour ça.

Non vraiment l'auteure ne m'a pas convaincu avec ce roman et je ne lirais pas la suite, ça c'est sûr.

Afficher en entier
Or

Une excellent lecture même si j'avoue qu'il me manquait une construction un peu plus étoffée. Malgré tout, Laura Thalassa est une auteure à part qui propose des romances vraiment originales qui me captivent.

Ici, l'un des héros est un des cavaliers de l'Apocalypse : Pestilence. Dès qu'il passe, il amène la peste et donc la maladie et la mort. Autant dire que l'Humanité le déteste et le craint. Sarah l'héroïne ne déroge pas à la règle et elle se sacrifie en restant sur l'arrière garde pour tenter de le tuer. Elle n'y arrive pas mais elle réussit à se mettre le cavalier à dos qui ne l'achève pas préférant la faire souffrir inlassablement.

Il va le faire...D'ailleurs j'ai été surprise par la dureté du livre et des situations qu'il égrène. La mort et la destruction de l'Humanité sont présentes mais de manière réaliste et assez violente.

Le plus de ce livre tient dans la qualité de la relation entre les deux protagonistes qui vont, on s'en doute, développer des sentiments mais cela est, vraiment mais vraiment très bien amenés. D'autant plus que le héros n'est pas un humain alors le danger était de tomber dans un cliché. Franchement, ce n'est pas le cas. Bien sûre rien n'est crédible mais on se laisse prendre à cette histoire tant la vitesse de la romance est bonne et juste.

Bref, c'est une romance dure, novatrice qui plaira énormément autant qu'elle déplaira car elle propose un univers et des rapports inhabituels.

Pour ma part, j'ai totalement adhéré et cette nouvelle série confirme tout le bien que je pense de cette auteure.

https://www.lachroniquedespassions.com//

Afficher en entier
Argent

Une superbe histoire d’amour pas si facile que ça mais vraiment magnifique deux êtres que tout oppose et qui pourtant sont tombés amoureux l’un de l’autre. Une histoire tout simplement superbe.

Afficher en entier
Argent

Je ressors mitigée de cette lecture. J'avoue que je m'attendais à une intrigue différente. Ici, l'histoire est assez noire que ce soit Pestilance qui tue à tour de bras et les humains qui se montre pour une grande partie sous leur plus mauvais jour. Ça manque de rebondissement, d'action. Ils ne font que chevaucher, tuer ou se faire attaquer et se remettre de leurs blessures.

Concernant les personnages, là aussi, j'ai eu du mal. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. Pestilance est assez cruel mais candide aussi. Il m'a plus fait penser à une marionnette qui obéi sans poser de question. Il manque de personnalité. Quant à l'héroine, j'ai trouvé qu'elle succombait trop vite à son attirance. Je n'ai pas trouvé ça très crédible surtout vu ce que Pestilance lui a fait subir au départ. Et elle m'a énervé à ne pas assumer ses sentiments alors qu'elle le défend auprès des humains alors que ça reste un tueur de masse. Je ne sais pas si je lirais la suite.

Par contre, la couverture est magnifique!

Afficher en entier
Argent

Très particulier à lire, surtout en cette période de coronavirus. Les parallèles avec notre réalité ne manquent malheureusement pas. J'ai pourtant plutôt bien apprécié cette lecture, même s'il y a eu un bon nombre de redondances. Très bien écrit et original.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode