Livres
481 768
Membres
467 930

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire même si ça manquait un peu de substance dans l’ensemble.

La plume est agréable, c’est facile à lire, on suit avec intérêt la relation entre Sara et Pestilence, le 1er cavalier de l’apocalyse.

Mais ça tourne un peu en rond, les scènes sont répétitives, les personnages passent d’une ville à une autre, d’une maison à une autre sans qu’il y ait beaucoup d’actions.

Cependant, j’ai aimé Sara et Pestilence. Sara a beaucoup d’humour, elle m’a fait sourire avec ses réparties alors qu’elle se trouve quand même devant un immortel dont la mission est de détruire l’humanité.

Pestilence est pris à la fois par la mission qui lui a été confiée mais aussi par la curiosité qu’il éprouve envers Sara. Son enveloppe charnelle lui donne accès à des sentiments encore inconnus jusqu’alors, il a un petit côté naïf plutôt touchant.

Sara et Pestilence se rapprochent et chacun essaye de comprendre l’autre. Sara veut lui prouver que l’humanité peut encore être sauvée.

C’est une romance qui se met en place doucement, la confusion des sentiments donne une belle évolution de leur relation. Certes, c’est un peu cliché mais ça le fait.

Il manque un peu d’informations sur Pestilence. Il ne s’étend pas sur le côté religieux, mais il n’est pas très loquace non plus sur son passé et ses frères. Des questions qui restent sans réponses mais qui auraient pu étoffer le récit.

Ceci dit, ce 1er tome est bien écrit, la plume plaisante et j’attends avec impatience le deuxième cavalier…

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode