Livres
482 054
Membres
468 559

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Depuis toute petite, je suis une fervente admiratrice de Meg, Jo, Beth et Amy. Le manga de mon enfance de Fumio Kurokawa et Nobushiki Yamazaki y est bien sûr pour beaucoup puisque j’ai découvert ces personnages grâce à lui, dans les années 80. Et comme j’adore les classiques, je n’ai pas hésité à me lancer.

Certes le livre a un tout autre rythme que le dessin animés. Mais pour autant, je ne me suis pas ennuyée. Ce premier tome raconte une année dans la vie de ces jeunes filles.

Nous sommes en pleine guerre de Sécession et le père des filles March est parti rejoindre les soldats en tant qu’aumônier. Chaque chapitre est une anecdote et par la même occasion, une petite morale. Rappelons que ce livre a été publié en 1869. Les jeunes filles de l’époque n’avait que peu de perspectives à part se marier. Cependant, il est intéressant de découvrir que les jeunes gens avaient alors de belles valeurs qui semblent avoir un peu disparues aujourd’hui.

Meg, la fille aînée, ne rêve que de belles choses et d’un beau mariage. Ses parents ayant subit un revers de fortune, elle n’hésite cependant pas à aller travailler pour assumer ses propres frais et aider sa famille. Douce et jolie, elle adore ses soeurs mais a bien du mal à comprendre Jo.

Celle-ci est l’opposé de Meg. Elle ne rêve que de courir dehors avec les garçons mais surtout, elle veut être écrivaine. Bruyante, enjouée et emportée, elle entre aussi dans de grosses colères. Mais elle reste attachante d’autant qu’elle fait preuve d’un féminisme flagrant et dérangeant pour l’époque.

Beth est la choucou. Terriblement timide, elle n’aime pas sortir de chez elle. Elle ne rêve d’ailleurs que de rester chez ses parents toute sa vie pour les choyer et ainsi rester dans son cocon. Elle a aussi le coeur sur la main et fait preuve d’une grande générosité. Peu à peu, grâce à la musique et son gentil vieux voisin, elle va un peu plus s’ouvrir.

Enfin Amy et la petite dernière. Elle ne rêve que de peinture et souhaiterai être une grande artiste. Un peu capricieuse et centrée sur elle-même, cette année qui arrive va lui apprendre à être moins égoïste et à grandir.

Quatre jeune filles totalement différentes mais unies par un amour fort et une solidarité à toutes épreuves. J’ai vraiment passé un excellent moment à lire ce livre qui se lit vraiment rapidement. J’espère un jour avoir l’opportunité de lire la suite

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode