Livres
505 691
Membres
513 406

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Rêveurs



Description ajoutée par Stephanelefort 2017-12-24T16:53:15+01:00

Résumé

« On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance… »

I. C.

Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

Afficher en entier

Classement en biblio - 59 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Tayokiero 2019-06-10T10:33:58+02:00

Mon récit manque d'unité, ne respecte aucune chronologie, et ce désordre est peut-être à l'image de nos vies, en tout cas de la mienne, car il existe certainement des gens capables d'ordonner la leur.

Isabelle Carré, Les rêveurs, page 277

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Granny-1 2019-10-08T06:42:55+02:00
Lu aussi

"Les rêveurs" d'Isabelle Carré ( 304p)

Ed. Grasset.

Bonjour les fous de lectures…..

Alors…..

Autant j'apprécie l'actrice, autant cette lecture m'a ennuyée et, je referme le livre fort perplexe!

Pour commencer, je n'ai pas bien compris la dénomination "Roman autobiographique" , alors qu'il est clair que ce récit est l'histoire de l'enfance et de l'adolescence de l'actrice au sein de sa famille assez "bizarre", à la fois marginale et fragile.

Ensuite, le récit est certes touchant mais surtout soporifique et assez brouillon (absence totale de chronologie) et on s'ennuie très vite malgré l'écriture fluide.

Donc Isabelle carré nous dévoile sa famille le long de ces 300 pages.

Une mère dépressive d'origine aristo.

Un père gay

Une adolescence fragile avec tentatives de suicide et séjour en HP.

Le théâtre comme porte de secours.

Ce livre a peut-être servi de thérapie pour l'actrice mais est loin de m'avoir convaincue.

Quel était, en fait, le sens de sa démarche ?

Madame, continuez à jouer sur scène ou au cinéma, cela vous sied tellement mieux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tayokiero 2019-06-10T12:10:27+02:00
Lu aussi

Oh lala j'en ai mis du temps à le lire ce livre!!! Cet ouvrage est une succession d'anecdotes et de souvenirs arrivés à une quantité des personnages qui sont à peine nommés (parfois par des initiales).

J'ai trouvé ce texte très brouillon et sans cohérence. Je l'ai fini mais en hésitant maintes fois à le laisser. Je ne me suis absolument pas senti emporter par les mots. Ce livre est une déception et je suis déçu d'avoir été déçue par cet auteur (actrice que j'apprécie quand même).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2019-04-20T18:45:30+02:00
Lu aussi

Un roman qui se lit bien, mais qui ne m'a pas bouleversé ni transporté.

"Les rêveurs" est une autobiographie de la vie de l'actrice Isabelle Carré. Elle nous raconte son enfance, ses parents et toutes les difficultés qu'elle a traversé lors de sa jeunesse.

L'écriture est touchante et le récit nostalgique, cependant je pense que ce genre de lecture n'est pas du tout faite pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natholi86 2019-04-11T12:31:12+02:00
Pas apprécié

J'ai failli abandonné en cours de route, ce qui n'a dû m'arriver que 1 ou 2 fois dans ma vie...

Bien écrit mais sans intérêt.

Cela n'aurait certainement jamais été publié su l'auteure n'était pas déjà connue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nie-chan 2019-03-26T16:16:03+01:00
Pas apprécié

Je vais aller à l'encontre de tous les commentaires précédents parce que je n'ai même pas été capable de terminer ce livre, ce qui m'arrive une fois tous les 2-3 ans...

J'ai trouvé l'écriture lourde et assommante, les retours dans le temps en avant, en arrière, au milieu fatigants et compliqués à suivre. J'ai trouvé l'histoire sans intérêt, noyée sous des descriptions longues à mourir. Bref, j'ai abandonné au bout d'une soixantaine de pages...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lenou68 2019-02-28T11:12:43+01:00
Lu aussi

Une lecture émouvante, sincère, empathique qui me fait découvrir Isabelle Carré dont j'ai toujours apprécié la justesse des rôles cinématographiques. Je ne suis pas étonnée d'y découvrir une hypersensible qui grâce à son courage, et son optimisme de la vie dépasse les écueils éducatifs de sa vie.

Je ne peux que saluer cette écriture délicate, juste, dont la sincérité touchante souligne l’appartenance à une belle âme.

Une écriture qui ne reflète aucun voyeurisme, ni règlement de compte mais qui souligne l'apaisement dont Isabelle est empreinte et qu'elle a souhaité nous faire partager!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plumette91 2018-11-03T19:17:32+01:00
Or

J’ai dévoré ce livre. J’aime beaucoup l’actrice Isabelle Carré. Elle me semble avoir une douceur et une sincérité rares. Et ces qualités se retrouvent dans son écriture. Ballottée pendant son enfance entre une mère dépressive et un père à la recherche de son identité, Isabelle Carré a manqué de repère. En lisant ce livre, j’ai repensé à la phrase de Tolstoï « Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l’est à sa façon ». Le personnage du père est très touchant : artiste, original, fantasque, drôle. Sans doute maniaco-dépressif, quand il plonge, il entraîne toute sa famille avec lui. Sa mère, une jeunesse dans la bourgeoisie, qu’on infantilise, une femme discrète, effacée, absente.

« Pourquoi désire-t-on par-dessus tout l’inaccessible ? En cette fin d’après-midi grise, assise dans le couloir, les jambes en travers, encombrée de moi-même et de ce corps qui, décidément, ne veut pas être à la hauteur, je décide de jeter l’éponge, j’accepte de ne jamais être la danseuse dont j’ai rêvé. » Sa bouée, le théâtre, qui a sauvé Isabelle Carré de la dépression, lui a permis de se construire et de trouver une famille. Il me semble qu’un livre sur « comment construire sa vie ? » n’existe pas. Chacun cherche son chemin et le trouve en développant sa singularité. Isabelle Carré a trouvé sa voie grâce aux mots et elle nous donne là un témoignage intéressant sur la vie.

Une lecture intéressante pour ‘ceux qui cherchent leur chemin’ !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vyvlit 2018-06-07T21:59:48+02:00
Diamant

Un très beau roman, touchant, poétique et sincère. Cette plume devrait encore gratter bien du papier ;)

À savourer encore et toujours !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Matatoune 2018-04-10T12:15:47+02:00
Lu aussi

Ne vous laissez pas surprendre par ce sourire enjôleur de couverture, Isabelle Carré signe là un premier roman dense et marquant. Ce désir d’écrire révélé au grand public par les Rêveurs ne devrait pas s’arrêter là !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2018-03-29T14:52:39+02:00
Bronze

J'ai lu ce roman dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de Elle et j'ai pris plaisir à le lire. J'aime beaucoup l'actrice Isabelle Carré, que ce soit dans les comédies ou dans des films plus dramatiques : elle a beaucoup de charme et une sensibilité qui se voit à l'écran. Mais j'ignorais que derrière ce visage souriant, lumineux, se cache une femme beaucoup plus fragile. le moins que l'on puisse dire c'est que Isabelle Carré, jeune, n'a pas eu une enfance facile. On ne peut pas dire qu'elle ait manqué d'amour, mais ses parents n'ont pas su lui donner la sécurité qu'elle cherchait. Enfant et adolescente ultrasensible, elle aurait aimé avoir des parents plus cadrés. Mais sa mère, en proie à une dépression profonde, et son père, en proie à des tourments intérieurs n'ont pas su ou pu la réconforter. C'est le théâtre qui lui a permis de mettre entre parenthèses son angoisse, sa peur de la vie et de bâtir une belle carrière même si, comme elle le dit si bien : « Je suis une actrice connue, que personne ne connaît ». J'ai aimé découvrir une autre Isabelle Carré, pour autant je n'ai pas ressenti de coup de coeur en lisant cet ouvrage. Et qu'il soit qualifié de roman me laisse perplexe puisque j'ai plutôt eu l'impression de lire une autobiographie. Enfin, si le style est agréable à lire, je n'ai pas non plus été emballée par l'écriture.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Rêveurs

  • France : 2018-01-10 (Français)
  • France : 2019-01-30 - Poche (Français)

Activité récente

Doune29 l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-31T10:52:24+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 59
Commentaires 11
Extraits 4
Evaluations 28
Note globale 6.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode