Livres
458 484
Membres
411 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Kerco 2019-04-21T15:04:51+02:00

«  Jay, j’ai réalisé tous mes rêves.

Et chacun d’eux, c’est toi qui les as éclairés.  «

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-04-16T15:50:09+02:00

« Angel était juste… quelqu’un.

Et moi, j’avais toujours peur de n’être… personne. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-04-16T15:49:37+02:00

« Il avait toujours aimé mes cheveux longs.

Il aimait y passer les doigts, s’y accrocher, pour m’embrasser. Qu’ils viennent caresser sa poitrine, lorsque j’étais sur lui. Y enfouir le visage, la nuit.

– Si c’est ça l’enfer, je leur abandonne leur foutu paradis, mon ange. Tant que je peux t’avoir, toi…

Lorsqu’il me regardait comme ça, je me sentais si fort.

Il n’y avait plus d’obstacles, seulement des chemins plus difficiles à emprunter.

Mais s’il continuait de me regarder, je pourrais y arriver. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lauryne12 2018-07-18T13:24:59+02:00

Et si j’avais dû écrire ce moment, j’en aurais souvent perdu mes mots. Comment expliquait-on, la violence de ce don. Et toute l’abnégation, la douleur et la douceur, qu’il en résulterait. Il aurait d’abord fallu comprendre que nous nous abandonnions sans condition, que nous nous voulions à nous briser milles fois et à nous reconstruire milles fois encore. Il aurait fallu s’éblouir, de la façon dont les corps des hommes s’harmonisent, dans un désir absolument parfait. Si c’était un péché alors je vendais mon âme bien volontiers et aux plus offrants, s’ils la souhaitaient. Si c’était un crime, alors je l’acceptais, je vivrais comme un hors la loi, le reste de mon existence.

Et que Dieu me pardonne de Le renier, pour continuer de l’aimer, lui.

Que Dieu me pardonne.

M’absolve.

De ne savoir tomber à genoux, que pour la beauté de cet homme.

La Passion, de cet amour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-04-16T15:49:48+02:00

« Il n’était pas encore complètement réveillé et il était toujours plus… câlin quand il ne réfléchissait pas à ce qu’il faisait. Câlin, dans le sens de doux, de tendre, de… ronronnant. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode