Livres
625 660
Membres
732 767

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

On commence cette histoire en 2001 pendant le réveillon en Bretagne, ils ont toujours fêté ça entre potes, car leurs parents se connaissent depuis toujours donc il on grandit ensemble, ils sont inséparables mème si totalement différents.

« On nous appelle les cinq doigts de la main, trois garçons et deux filles, inséparables et pourtant si différents. »

On est ici du point de vue d'Agathe et elle raconte son histoire, leur histoire de Cédric, l’artiste de la bande, Théo cinéphile et manuel, Jean-Baptiste, l’intello qui veut devenir médecin et Juliette, la passionnée de lecture qui veut devenir journaliste reporter et visiter le monde.

Ils sont dans la vingtaine ou presque et on hâte de savoir ce que leur avenir leur réserve.

Ils vivent dans la légèreté et l’insouciance, ils sont heureux de vivre malheureusement un drame va subvenir dans leur quotidien et ils vont devoir se serrer les coudes et être forts dans cette épreuve.

L’auteur nous embarque dans une histoire poignante et remplie d’émotion. Sa plume est bouleversante, une leçon de vie très belle, une résilience et une amitié hors du commun. J’ai été extrêmement touché par cette histoire, je ne regarderais plus les rouleaux de réglisse de la même façon.

Afficher en entier
Diamant

Cette lecture tout en sobriété, m'a fait l'effet d'un compte à rebours honnêtement. Au début l'auteure dépeint un groupe de jeunes adultes (ils ont entre 18 et 20 ans) qui profite simplement de leur vie, de leur insouciance, de leur jeunesse entre les sorties et les fêtes.

Ils sont plein d'entrain, plein d'énergie et prêt à tout pour atteindre leurs rêves et leurs objectifs. On sent leur flamme intérieure et leur envie de réussir leur vie, on sent que leur amitié est très forte comme soudée dans le ciment. C'est indescriptible.

Je parlais de compte à rebours, car au fur et à mesure on sent pertinemment que quelque chose de dramatique va pointer le bout de son nez, et que le temps va être compté. Au cœur de ce groupe d'amis inséparables, il y a Agathe et Juliette sa meilleure amie, qu'elle considère également comme une sœur.

Je ne peux pas trop en dire, mais à l'orée de leur jeunesse et de leur insouciance, cette bande d'amis va devoir se serrer les coudes face au mal qui va s'insinuer subtilement et d'une rapidité foudroyante au sein de leur bonheur. Comment supporter ? Comment arriver à garder la tête haute et le sourire quand une personne que vous aimez de toute votre âme se voit condamnée ?

Agathe, Juliette, Théo, Cédric et Jean-Baptiste vont voir leur monde s'écrouler sans pouvoir trouver de solution. Plus rien ne sera comme avant, si ce n'est que l'épreuve qui les attend va précipiter toute cette jeunesse en proie à des réflexions profondes et des retranchements loin de leur légèreté d'antan. Arriveront-ils à se relever de ce cauchemar indemne ?! Comment voir le futur avec joie et espoir, quand on nous enlève une partie de notre existence ?!

L'auteure va donc nous emmener au travers d'un récit poignant, émouvant, difficile et bouleversant avec une plume fluide, sincère, juste et sans fioriture. Plus j'avançais dans les chapitres et plus une boule s'est formé dans ma gorge, elle s'y trouve encore au moment où j'écris cette chronique. L'écho de cette histoire est tellement empreint de véracité et de sensibilité, qu'elle m'a ramenée à une période de ma vie où je me suis trouvé à la même place qu'Agathe.

Je me suis prise d'empathie et dans cet amour qui unit les deux jeunes femmes dans cette douloureuse épreuve, j'en ai pleuré aussi parce-que les mots utilisés pour raconter cet ouvrage sont d'une telle honnêteté, on sent que c'est du vécu et que ce n'est pas exagéré. Je n'ai finalement que mes larmes et mon cœur pour vous faire part de mon ressenti. Le temps d'une centaine de pages, car ce livre est court mais cela suffit amplement, on a pas besoin de description à n'en plus finir, c'est plus puissant que ça ici.

Je n'avais pas du tout compris pourquoi l'auteure avait utilisé ce titre pour son ouvrage, mais au final après avoir tourné la dernière page, je comprends totalement et encore plus la signification énorme et puissante de celui-ci. C'est simple, à lui tout seul le titre est doté d'une énergie et d'une symbolique extraordinaire.

C'est le premier roman de Manuella, et en toute franchise c'est une réussite bouleversante. Alors non vous n'y trouverez pas des pavés énormes de phrases poétiques, mais en même temps, ce récit n'en a aucunement besoin. Ce qu'il faut aller chercher en son antre, c'est cette sincérité, cette vulnérabilité, cette vérité et ce questionnement sur la vie, la mort et de tout ce qui peut en découler par la suite.

J'ai été énormément touché par le courage et la force de tous ces protagonistes qui font ce qu'ils peuvent pour aller au-delà de la souffrance et de la perte d'un être cher. Mais surtout on voit comment ils font en sorte d'être là, d'être présent pour les uns et pour les autres, même en sachant que tout peut s'arrêter en quelques jours. Ce livre est d'une force, d'un espoir et d'une résilience incroyable. On ne peut qu'être admiratif tout simplement. Moi je l'ai été et je le suis encore. Alors juste merci.

Afficher en entier
Or

#Chronique : Les rouleaux de réglisse garderont toujours la même saveur de Manuella Gueguen ➡ ❤❤❤❤❤/5

-----

L'avez-vous lu, envie de le lire ?

-----

💬 CITATION :

" On va vivre pour elle. Nous, nous avons cette chance. "

-----

👉MA CHRONIQUE :

Les rouleaux de réglisse garderont toujours la même saveur est incontestablement le roman que j'ai préféré lire en ce mois de septembre.

L'histoire est difficile, elle nous parle de Juliette, une jeune femme de 20 ans qui apprend très soudainement qu'elle est atteinte d'un cancer qui, on le comprend très vite, est inopérable. Elle va pouvoir compter sur sa meilleure amie, Agathe, pour réaliser son dernier souhait, celui qui lui permettra de partir en paix.

C'est un roman concis et extrêmement fort, qui chamboule et qui est clairement inoubliable.

Malgré sa centaine de pages, il m'a fallu quand même quelques heures pour lire ce livre, l'histoire était trop éprouvante et pourtant, j'avais une soif de connaître la fin et de savoir comment elle allait se terminer. J'ai été touchée, émue aux larmes, subjuguée par Juliette et sa maladie qui ne lui a laissé aucune chance, peinée pour ses amis et son entourage qu'elle laisse derrière elle, pour ses parents qui devaient sans aucun doute ressentir un sentiment d'impuissance, bref... J'ai vécu cette lecture à 200 %.

Les montagnes russes émotionnelles sont présentes de la première à la dernière page. Les personnages sont soudés, aimants les uns avec les autres, on ressent toute la tendresse qu'ils partagent, leur douleur et leur force aussi. J'ai aimé retrouver Agathe, vingt ans plus tard, qui garde sa meilleure amie dans son cœur, d'ailleurs Juliette est très présente, d'une manière symbolique.

Le style et la plume de Manuella Gueguen sont exceptionnels et irréprochables, elle met les bons mots au bon endroit, la bonne dose d'émotion là où il faut et le message qu'elle partage à travers son texte est tellement juste.

C'est l'histoire de la vie, malheureusement une histoire qui n'arrive pas qu'aux autres. C'est difficile, certes, mais c'est un texte puissant qui mérite tellement d'être lu !

Ne passez pas à côté de cette petite pépite qui, j'en suis sûre, ne vous laissera pas indifférent.

-----

👉POUR LIRE L'INTEGRALITE DE MON BILLET, C'EST ICI : https://www.leslecturesdelily.com/2022/09/les-rouleaux-de-reglisse-garderont.html#more

-----

👉RESUME :

Agathe est une jeune étudiante en Droit à qui tout sourit. Elle vit dans l'insouciance de ses vingt ans aux côtés de ses quatre amis d'enfance : Juliette, Cédric, Théo et Jean-Baptiste. Leur quotidien est semblable à celui de tous les jeunes de leur âge : les cours durant la semaine et les sorties du week-end où ils prennent plaisir à se retrouver. Cette douce légèreté va être bouleversée par une dure épreuve. Plus rien ne sera jamais plus comme avant. Manuella Gueguen est mariée et mère de trois enfants. Elle est née en 1981 à Saint-Brieuc et vit à Lamballe, en Bretagne. Après des études de Commerce à l'IUT de Saint-Brieuc et des études de Gestion et de Marketing à l'Institut de Gestion de Rennes (IGR), elle a travaillé dans la publicité, la communication et la commercialisation puis a intégré l'entreprise familiale en tant qu'assistante de direction. Elle publie aujourd'hui son premier roman.

-----

#avislecture #avislittéraire #leslecturesdelily #livres #books #lecturedeseptembre #lesrouleauxdereglissegarderonttoujourslamemesaveur #autoédité #passionlecture #lirecestlavie #bookstagram

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode