Livres
512 211
Membres
523 399

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"Lorsqu'elle referma ses serres autour de son cou, elle lui souffla :

- Où est passé la petite brute que j'ai vue quand ton œuf a éclos ? Voilà le dragon qu'il nous faut pour la prophétie !

- Argh, couina Argil en se débattant tant qu'il pouvait.

Il sentait les épais bourrelets des cicatrices de ses paumes contre ses écailles.

C'est ainsi que se terminaient toutes les séances d'entraînements avec Crécerelle : soit il était assommé, soit il traînait la patte pendant plusieurs jours.

Il s'encourageait intérieurement : « Défends-toi ! Réagis ! Énerve-toi ! » Mais il avait beau être le plus grand des dragonnets, il n'avait pas encore atteint sa taille adulte ; Crécerelle le dépassait d'au moins deux têtes.

Il s'efforça d'aller chercher la rage, la violence qui sommeillaient en lui. Hélas ! une seule pensée occupait son esprit : « Y a qu'à attendre que ça passe, après je pourrais aller dîner. »

Ce n'était pas exactement la plus héroïque des motivations."

➳ Chapitre 1 pages 32-33

Afficher en entier

Tsunami atterit près de lui et désigna un tas de rochers couverts de mousse, non loin de là.

-Voyons voir ça...

Afficher en entier

Une Aile du Ciel orange, un peu plus grande qu'Argil, se posa sans bruit dans la clairière, à côté du charognard. Des volutes de fumée tournoyaient autour de ses cornes. Comme le petit être recommençait à crier, elle se pencha et lui arracha la tête d'un coup de dents.

- Pouah ! fit-elle en la recrachant immédiatement.

La tête roula sur la pelouse tandis que le reste du corps s'affaissait, une gerbe de sang jaillissant du cou tranché.

- C'est vraiment trop injuste, reprit la dragonne orange. Ces saletés essaient sans arrêt de me voler mon beau trésor. Et en plus, ils ne sont même pas bons à manger.

Elle grimaça.

- Une chair caoutchouteuse au goût de poisson, pouarc !

Argil recula d'un bond pour éviter la flaque de sang qui se répandait. Il n'avait plus faim du tout.

Afficher en entier

- C'est bien eux ! Les Dragonnets du Destin !

- Tu as vu ce que l'Aile de Boue a fait à Fjord ! C'était dingue !

Afficher en entier

– J’espérais qu’il y aurait au moins un Aile du Ciel parmi eux.

– Je vais nous trouver un cinquième dragonnet, décréta Palm.

Il la contourna, ses ailes raclant la paroi de pierre.

– Impossible de retourner au palais du Ciel, ils doivent surveiller la nursery de près, maintenant.

– Alors je dénicherai un œuf ailleurs, affirma-t-il. Les Ailes de Pluie ne les comptent pas. Je peux facilement en subtiliser un dans leur jungle sans qu’ils s’en aperçoivent.

– Quelle idée ! s’esclaffa Crécerelle, qui réprima un frisson de dégoût. Les Ailes de Pluie sont des créatures abjectes. Tout le contraire des Ailes du Ciel.

– Il faut pourtant qu’on fasse quelque chose, soupira Palm.

D’un revers de queue, il balaya les éclats de coquille.

– Dans huit ans, les Serres de la Paix viendront chercher cinq dragonnets. Selon la prophétie, ils sont cinq… Alors ils seront cinq… coûte que coûte.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode