Livres
606 780
Membres
698 268

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Royaumes immobiles, Tome 1 : La Princesse sans visage



Description ajoutée par PatateB4 2022-02-17T23:15:38+01:00

Résumé

Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d'Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.

Elle est une « Belle-à-mourir » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé…

Un roman fantastique de haute volée dans l'univers sombre et mystérieux des Feys.

Afficher en entier

Classement en biblio - 137 lecteurs

extrait

- Ma chère, je suis désolé si je vous ai donné une fausse impression...Mais il vous manque beaucoup de qualités pour me plaire. A commencer par une personnalité.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Au départ, ma lecture partait plutôt mal. La fantasy, ce n'est pas ma tasse de thé, et c'est encore pire quand cela parle de Fées, faes, feys, nymphes, appelez-les comme vous voulez.

Ajoutez à ça, une histoire de princesses...

Bref, la totale !

Avant même de le commencer, il me sortait déjà par les yeux.

J'étais certaine de le reposer avec un air de dégoût au bout d'une dizaine de pages.

.

Sauf que... Ce n'est pas du tout ce que j'ai fait...

.

Les pages ont défilé, et sans m'en apercevoir, d'une traite, j'en avais déjà dévoré la moitié. Le lendemain, il était déjà terminé !

.

Le monde des Royaumes invisibles se dévoilera à vous au fur et à mesure, en même temps qu'à la jeune Ivalie. Un monde cruel et sanguinaire, dans lequel vont s'affronter de potentielles futures reines. Ici, la manipulation est reine. Du début, à la fin ! Qui croire ? À qui faire confiance ? Comment gérer la culpabilité, quand on est conscient de l'injustice d'un tel monde ?

.

Je ne vous en dit pas plus ! Sachez seulement qu'ici, les romances inutiles et mièvres n'ont pas leur place !

.

En conclusion, un gros coup de coeur auquel je ne m'attendais pas, et que je vous recommande donc chaudement !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Mon premier roman d'Ariel Holzl, qui m'a d'ailleurs conforté dans l'idée d'en lire d'autres.

Les codes et le scénario sont simples mais ça n'enlève rien au charme de l'univers riche et à la myriade de personnages féminins aux caractères si différents les unes des autres.

Cliffhanger assez dingue à la fois, je ne l'avais pas vu venir et évidemment, il me tarde d'avoir le tome 2 entre les mains !!

Nous suivons ici la vie d'Ivy, adolescente un peu particulière car habituée à vivre seule dans son manoir depuis des années. La raison...... une terrible malédiction qui empêche son regard de croiser celui de n'importe qui d'autre. Ivalie, est en d'autres termes, ce qu'on appelle " Une Belle à Mourir ", une merveille qui tue aisément quiconque par un simple regard. Elle se voit donc contrainte à vivre cachée sous un masque et à grandir aussi seule que possible dans son grand manoir familial abandonné.

C'est pourquoi lorsqu'un visiteur masculin lui apporte cet étrange nouvelle, Ivalie est un peu sonnée. Selon cet homme, elle serait la seule et unique descendance du grand Roi Gris, rien que ça... Et comme une nouvelle de cette envergure ne vient jamais seule, elle serait dans l'obligation de participer à un concours afin d'élire la Nouvelle Reine d'Automne parmi des jeunes filles provenant de tous les Royaumes Immobiles.

Une fois la nouvelle digérée, Ivy n'a d'autre choix que de se plier à son destin et de tenter du mieux que possible de résister à la difficulté de toutes ses épreuves qui l'attendent. La voilà donc projetée dans le monde étrange des Feys, bien plus cruel que ce qu'elle aurait pu penser... Comment une fey comme elle, bien plus humaine que qui que ce soit d'autre, va réussir à se faire une place parmi tous les poisons secrets que cachent le monde si vaste des Royaumes Immobiles ?

Ariel Holzl sait de toute évidence tenir ses lecteurs en alerte. Un roman très agréable à lire, fluide, addictif et avec un univers fort développé. Pour moi, gros point bonus pour la proposition d'une myriade de personnages féminins aux psychés bien différentes les unes des autres... Un agréable moment de lecture, et un fin de roman qui ne donne envie que d'une chose ? Se procurer le tome 2 dès la sortie afin d'avoir les réponses aux questions restant en suspens le plus rapidement possible.

Une agréable première surprise et l'écriture et la touche humoristique de la plume d'Ariel Holzl qui m'a plusieurs fois amenée à sourire.

Afficher en entier
Bronze

J’aime beaucoup ce que fait Ariel Holzl, donc naturellement, je me suis intéressée à sa nouvelle parution : le premier tome des Royaumes Immobiles. Si le titre et la couverture suscitent l’intérêt, c’est le synopsis qui m’a convaincue. Mon instinct ne m’a pas trompé : j’ai passé un très bon moment de lecture aux côtés d’Ivalie et je ne peux que vous recommander de vous lancer dans l’aventure. Je remercie les éditions Slalom et Netgalley pour cette jolie découverte.

Au sein des Royaumes Immobiles, l’existence est régie par quatre souverains. Sans leur présence, la réalité serait déformée par un flot d’énergie magique chaotique. Une guerre a laissé le trône d’Automne vacant depuis trop longtemps. Cela menace l’équilibre du monde : il est nécessaire d’organiser un nouveau sacre. Sept jeunes femmes vont y participer et la compétition va se révéler sans pitié. L’héroïne du roman, Ivalie (Ivy de son surnom), se retrouve brusquement sans candidate. Âgée de 18 ans, elle a passé toute sa vie cachée entre les murs de son manoir, mais également derrière les bords de son masque.

En effet, la jeune femme est ce qu’on appelle une « Belle-à-mourir » : la personne qui voit son visage est saisi de folie meurtrière ou suicidaire. Pour remédier à cette malédiction, Ivy doit continuellement porter un masque. C’est du jour au lendemain qu’elle est propulsée au milieu des courtisans à la cour des Sidhes, la noblesse des feys. Entre manigances, mensonges et meurtres au détour des couloirs, Ivalie va s’efforcer de survivre. Un chemin qui va la mener bien plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer …

C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la plume d’Ariel Holzl, si piquante et si fluide, dans cet univers sombre et mystérieux. Les Feys sont des créatures qu’on a pu croiser dans plusieurs romans ces dernières années. Pour autant, l’auteur a su tirer son épingle du jeu et créer un univers intrigant et palpitant. J’ai réellement apprécié tout ce qui est lié à l’univers et retrouver une ambiance meurtrière à l’image de Grisailles dans Les Sœurs Carmine. J’ai été surprise à plusieurs moments au cours de l’histoire, ce qui n’arrive pas souvent. J’ai apprécié cette sensation d’avancer à l’aveugle et de ne pas forcément savoir ce qui allait arriver.

On s’attache facilement à Ivy, cette jeune fille naïve, profondément gentille et innocente du monde qui l’entoure. On pourrait croire qu’elle correspond au stéréotype de la fille naïve et agaçante qu’on a déjà croisé dans bien des romans mais il n’en est rien. On comprend pourquoi Ivy est ainsi au début du roman et on comprend également pourquoi elle change au fil des pages. Les événements du roman vont la pousser à grandir, évoluer et changer. La Ivy qu’on quitte à la dernière page a bien changé et on ne l’apprécie que davantage. Cela a été un plaisir de suivre l’histoire de son point de vue. Elle côtoie des personnages intéressants qui seront vraisemblablement développés dans la suite de la saga. Les personnages nous réservent bien des surprises !

Les événements qui se déroulent dans les dernières pages sont géniaux. On dévore les dernières pages avec frénésie et on est complètement accro à l’histoire et à ce qui s’y déroule. Lorsqu’on tourne la dernière page, on ne peut que s’interroger sur la suite des événements. On sent que l’auteur nous réserve de belles choses pour la suite. En résumé, il s’agit d’un premier tome accrocheur, avec son lot de mystère et d’intrigues, qui nous fait passer un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai adoré cette lecture. Dans un premier temps, j'ai beaucoup aimé les royaumes immobiles et leur fonctionnement. Les 4 cours sont très bien définies et décrites, et très facile à s'imaginer grâce à la représentation des saisons. J'ai ensuite vraiment apprécié Ivy. Elle est innocente et a bon fond, totalement ingénue et naïve, et j'ai adoré qu'elle garde cet état d'esprit clairement gentil et altruiste malgré toutes les épreuves qu'elle affronte. Ensuite, découvrir la vie du peuple sous le joug de ces reines carrément démentes était très intéressant. Leur cruauté à donné naissance a des épreuves tordues extrêmement bien trouvées, en accord complet avec leurs explications de "une reine se doit de ceci, une reine se doit de cela", tout en démontrant de leur nature mauvaise. Nous éprouvons aussi de l'empathie pour toutes les personnes sous leur emprise, que ce soit le peuple ou bien les autres candidates. Enfin, toutes les révélations à la fin du roman sont surprenantes et donne un coup de fouet à l'intrigue, tout comme le retournement de situation final. L'attente de la suite va être longue.

Afficher en entier
Bronze

Une lecture que j'ai bien aimé, mais ce n'est pas un coup de coeur.

J'aime beaucoup l'univers des feys et je trouve que l'auteure a réussi à nous emporter dedans, j'ai imaginé sans peine les personnages et les différents lieux évoqués dans l'histoire. Je regrette cependant des lenteurs dans le livre, il n'y a pas beaucoup d'action, même pendant les épreuves qui sont finalement assez courtes. Tout s'accélère à la fin et j'ai quand même envie de lire la suiteSpoiler(cliquez pour révéler)pour comprendre comment Séline a réussi a manigancer tout cela dans le dos de sa mère et des reines. Le personnage de Ivy m'a semblé un peu fade et naïf au début, mais cela va avec son histoire, elle ne connaît rien du monde extérieur et rentre en même temps que nous dans l'univers des feys.

En résumé, ce n'est pas un coup de cœur mais j'ai quand même apprécié ma lecture, et je pense que le tome 2 sera plus riche en rebondissements !

Afficher en entier
Argent

J'étais impatiente à l'idée d'embarquer pour les Royaumes Immobiles, mais j'ai hélas rapidement déchanté avec une lecture en dent de scie.

Dès les premières pages j'ai eu du mal à me faire à la plume de l'auteur, je sais pas certaines tournures me semblait bizarres, certaines scènes avaient l'air bien mieux travaillées que d'autres ...

Pour ne rien arranger j'ai trouvé globalement que l'intrigue était assez plate et que l'univers manquait un peu d'originalité, bien que j'ai aimé ses multiples références (Mab, Titania, etc). En revanche j'ai adoré sa noirceur, sa cruauté, un peu comme dans le Prince Cruel. Certaines scènes m'ont glacé le sang, mais vraiment. C'est ce qui me laisse ce goût amer, j'ai trouvé ça dommage qu'à côté de ces scènes saisissantes, le reste soit à l'opposé, beaucoup plus mièvre.

Je suis un peu mitigée également pour ce qui est de l'héroïne, un peu fade, qui ne semble pas avoir vraiment d'emprise sur son histoire, mais dont la naïveté reste assez touchante, tout comme son grand cœur. Au final, elle aurait mérité un peu plus de développement pour gagner en nuances. Par contre, j'ai eu un gros coup de cœur pour les reines, j'aurais aimé qu'elles soient plus présentes.

Heureusement on trouve un nouveau rythme dans les derniers chapitres où les rebondissements et les révélations s'enchaînent si bien que malgré une lecture en demi-teinte on a très envie de lire la suite.

Afficher en entier
Argent

L’intrigue est plutôt classique mais l’univers est recherché et parfois même assez sombre. Les retournements de situation ainsi que la dernière partie du roman m’ont beaucoup plu, j’ai aimé la direction prise par l’auteur. Entre complots, épreuves, créatures et magie, les Royaumes Immobiles m’ont fait passer un bon moment malgré ce petit manque d’originalité.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup de choses à dire sur ce roman !

On commence par les points négatifs parce qu'il y en a peu ;-)

- Le terme Kaiserina est déjà vu dans Ash Princess et cela m'a un peu agacé mais c'est une broutille.

- Le monde des humains, la Terre, est appelé "l'Ailleurs", manque d'originalité flagrant.

- Les feys peuvent mentir (pas le cas dans Le Prince cruel) j'aime moins car je trouvait que ça donnait du mystère en plus.

Points positifs :

- Le monde des feys est bien séparé de celui des humains, c'est plus facile à comprendre et à imaginer !

- Les détails des "espèces" des créatures, de l'univers en général sont très bien fait. Il y en beaucoup mais ils laissent suffisamment de place à l'imagination. Un très bon juste milieu pour ma part.

- J'aime bien le rapport avec l'Art pour parler de magie au final.

- Malgré une orthographe différente le vocabulaire reste fidèle notamment avec Le Prince cruel. Je ne me suis pas perdue dans le "thème".

Pour finir, en découvrant la trame de l'histoire j'ai d'abord été déçue, je pensais que ce serait très long et répétitif avec des déjà vus. J'ai été agréablement surprise de mon erreur ! J'ai dévoré ce roman ! En revanche certaines scènes auraient mérités qu'on s'y attarde un peu plus. On se pose un millier de questions et nous n'avons de réponses qu'à la toute fin, c'est très accrocheur. D'ailleurs, en parlant de la fin, je l'ai trouvé incroyable. Fulgurante avec une sensation de montagnes russes, des secrets révélés, de nouvelles questions, succession de joie et de désespoir. Bref une fin digne de ce nom !

Afficher en entier
Bronze

Un excellent premier tome ! J’ai trouvé l’univers hyper riche et saisissant, le personnage d’Ivy est rafraîchissant et on prend plaisir à la suivre. C’est un tome où l’action est partagée avec les intrigues de la cour et où les rebondissements sont nombreux. L’auteur a vraiment su utiliser les mythes et légendes du petit peuple et c’était vraiment super!! Très hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Or

Quelle belle pépite !!! Ce roman est aussi magnifique par sa couverture que par son histoire. C'est simple j'ai tout aimé ! Les personnages, l'intrigue, l'univers, la plume de l'auteur, absolument tout !

Je le recommande à tous les fans de fantasy et des Feys/Faes !

Afficher en entier
Or

Vous le savez peut-être, j’adore Ariel Holzl, je suis toujours comme une petite folle quand un de ses romans sort et j’avais encore plus hâte de lire celui-ci au vu du postulat de départ.

Je dois le dire, dès les premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la série Les Royaumes Invisibles de Julie Kagawa à cause de certaines similitudes, à savoir les reines fey, l’influence sur les saisons, Puck etc. Ce n’est absolument pas un reproche par ailleurs puisque c’est une série que j’aime beaucoup, au contraire, j’avais encore plus envie de découvrir ce qu’Ariel Holzl nous avait concocté.

C’était un bon premier tome pour moi, avec l’esquisse d’un univers qui se révèle déjà intéressant mais qui promet d’en montrer toute sa complexité et sa richesse dans la suite. Et c’est peut être ce que je reproche un peu à ce roman, c’est d’être resté trop en surface, que ce soit pour l’univers ou le développement des personnages. Je suis restée sur ma faim parce que j’en attendais plus de cette lecture et j’ai eu un peu de mal à m’attacher à l’héroïne parce qu’on reste sur la réserve je trouve.

Mais si vous aimez les intrigues politiques, vous serez servis ici puisque malgré l’action présente, nous sommes surtout dans un récit où se tisse dans l’ombre des alliances, où se murmure des secrets et où l’on se trahit allégrement. Pour le coup, on est plus dans une ambiance Cruel Prince (pour l’ambiance politique s’entend). Mais le grand talent d’Ariel Holzl, c’est d’écrire des récits totalement différent à chaque fois. C’est le 5ème livre que je lis de lui et à chaque fois, j’ai l’impression de redécouvrir la plume de l’auteur tant ses écrits sont à chaque fois aux antipodes les uns des autres et c’est super chouette.

En bref, un premier tome intéressant et intriguant malgré le manque de profondeur pour moi. J’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réserve dans le deuxième et dernier tome.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Royaumes immobiles, Tome 1 : La Princesse sans visage" est sorti 2022-05-12T09:16:09+02:00
background Layer 1 12 Mai

Date de sortie

Les Royaumes immobiles, Tome 1 : La Princesse sans visage

  • France : 2022-05-12 (Français)

Activité récente

Alexye le place en liste or
2022-08-10T20:39:27+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 137
Commentaires 33
extraits 11
Evaluations 70
Note globale 7.97 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode