Livres
558 058
Membres
606 012

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu



Description ajoutée par adally 2017-03-22T21:22:09+01:00

Résumé

"Dis-moi quel est ton Signe, je te dirai quel est ton pouvoir..."

Dans les royaumes d'Issar, la magie habite tous les Hommes. Mais parfois, elle en choisit un. Le pouvoir dont il dispose est alors si puissant qu'il s'incarne en un animal mystique, qui dépend de son signe de naissance. Ces deux êtres, liés à tout jamais, ont pour mission de protéger les puissants de ce monde.

Edjan, seize ans, est l'un de ces élus. Le problème, c'est que son animal, loin d'être redoutable, est minuscule et possède un caractère épouvantable. Ils ont bien du mal à cohabiter dans leur boutique de tapis volants. Jusqu'au jour où leur secret est découvert par Shaëll, voleuse intrépide qui travaille pour une entité hors-la-loi. Avec elle, ils décident de quitter l'anonymat et d'apprendre à contrôler leur magie.

Par-delà les dunes, ils vont devoir se rendre à Galène, la capitale d'Aestera, où le Lion a disparu...

Afficher en entier

Classement en biblio - 70 lecteurs

extrait

Derrière le miroir, l'Ange dont tous les hommes rêvent n'est peu-être que la promesse d'une prison dorée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

On me fait parfois remarquer – avec une petite pointe de critique – que je ne poste quasiment que des chroniques positives … et comme les gens aiment être mauvaise langue, ils insinuent que c’est « pour plaire aux éditeurs » et « recevoir pleins de livres gratuits ». Désolée de vous décevoir, mais l’explication est tout autre. Il y a deux raisons à cette « déferlante » d’avis élogieux sur ce blog. La première est que je suis extrêmement bon public : pour qu’un livre me déplaise, il faut vraiment y aller ! C’est dans ma nature, tout simplement ! La seconde raison … c’est que je suis peureuse. Du coup, je ne fais pas trop de « nouvelles expériences littéraires » : je me cantonne aux auteurs et aux maisons d’édition qui ne m’ont jamais déçue et en qui j’ai confiance ! Ainsi, je n’ai même pas lu le résumé de ce livre avant de l’acheter : j’avais tout simplement adoré L’héritage des Darcer, trilogie qui se hisse aisément dans le top 3 de mes sagas préférées, et j’étais donc persuadée que Marie Caillet allait nous offrir quelque chose d’au moins aussi bien avec Les Rumeurs d’Issar … et j’avais parfaitement raison !

Chaque année, lors de la Journée, le Palais offre à chaque adolescent de quinze ans révolus un Talisman, correspondant à son Signe astrologique, grâce auquel il peut désormais utiliser la magie qui l’habite depuis sa naissance. Il arrive parfois que ce pouvoir soit trop puissant pour être supporté par un simple humain. Celui-ci devient alors le Gardien, tandis qu’un fragment de sa magie s’incarne dans un animal ailé, que l’on appelle l’Ange .... Un an après avoir reçu son Talisman, Edjan est toujours incapable de maitriser son pouvoir et vivote tant bien que mal dans sa boutique de réparation de tapis volants, priant pour que nul ne découvre jamais son secret. Car Edjan et son acariâtre poney Kez sont un Ange-Gardien non déclaré … Entre eux, la cohabitation est difficile, mais ils sont d’accord sur un point : hors de question de se faire connaitre du Palais ! Malheureusement pour eux, Shaëll, Haute-Voleuse, découvre par hasard leur secret … et les entraine dans une trépidante mission d’espionnage au profit d’une guilde aux intrigants desseins …

Quel plaisir que de retrouver la jolie plume de Marie Caillet ! C’est un peu comme retrouver une vieille amie … une amie qui nous murmure de belles histoires à l’oreille, comme on chante une berceuse. Et cette fois-ci, c’est dans une ambiance à la Mille et une nuits que nous plonge l’autrice : marchants ambulants, tapis volants et Djinns sortant de leur lampe magique … Ajoutez à cela une magie dictée par les Signes du Zodiaque légèrement revisités et vous aurez un univers qui se démarque agréablement des autres ouvrages de fantasy young-adult ! Il y a énormément d’informations à assimiler, mais ces éléments d’explications sont tellement bien distillés que cela se fait en douceur, de façon très naturelle et admirablement fluide … C’est un peu comme si on avait grandi dans le monde d’Issar ! Le temps d’un roman, on oublie tout, les petits tracas et les gros soucis, on se laisse juste porter par l’histoire qui virevolte sur les pages … et on relève la tête, quelques heures plus tard, en se demandant ce qu’on fait là. Il est incroyablement difficile de lâcher ce roman une fois commencer : installez-vous donc bien confortablement avant de vous plonger dans cette lecture, et prévoyez quelques paquets de gâteaux et bouteilles de jus de fruit pour reprendre des forces !

Car une fois encore, Marie Caillet entraine lecteurs et personnages dans une quête endiablée sur fond d’intrigues de cour et de secrets. Entre actions et révélations, l’histoire est riche en rebondissements … et cela d’autant plus que nos trois héros sont tout sauf « héroïques », justement ! Edjan n’est qu’un simple brodeur de tapis, un peu gauche et maladroit, peu sûr de lui, trop gentil et plutôt têtu. Il passe la moitié de son temps à se disputer avec son Ange Kez, poney bedonnant au sale caractère qui se méfie de tout et de tout le monde, et l’autre moitié à enchainer initiatives malheureuses et autres décisions impulsives. Face à ce duo improbable et fort peu assorti, Shaëll … Que je l’aime, cette Haute-Voleuse, avec ses piques sarcastiques, son côté « insaisissable » et sa personnalité si complexe ! Elle cache dans son cœur nombre de blessures et se cache derrière un masque, une carapace, une armure sans fissure et sans faille … Au point de s’oublier elle-même, parfois. On s’en doute, ce trio haut en couleur va avoir bien du mal à s’entendre, et ça va faire des étincelles ! Et c’est drôle, incroyablement drôle, de les voir se chamailler à longueur de journée … petites doses de légèreté bienvenue dans cette histoire complexe et palpitante !

Car la « simple enquête » au sujet de la disparition du Lion, l’un des Anges-Gardiens les plus puissants des royaumes d’Issar se transforme bien vite en course contre la montre : un terrible complot se prépare, un complot qui menace autant le Palais que la Maison, guilde mystérieuse s’opposant au Palais. Chaque nouvelle découverte est plus catastrophique que la précédente, la conspiration s’avérant toujours plus emberlificotée au fil du temps … et cela d’autant plus qu’ils ne sont visiblement pas les seuls à s’être lancés aux trousses du Lion ! J’ai beaucoup aimé les chapitres consacrés à Chanis, l’envoyée du Palais, qui tout comme Edjan peine à accepter son nouveau statut d’Ange-Gardienne … A la fois sensible et redoutable, elle est bien déterminée à prouver sa valeur, quitte à renier toutes ses anciennes valeurs … A chaque fois qu’Edjan se retrouve face à elle, on retient son souffle, on se demande quelle bourde il va encore faire, quelle catastrophe il va encore provoquer en étant tout simplement lui-même, naïf et innocent, agneau plongé au milieu d’une meute de loups enragés … Cette histoire, c’est au final celle de deux gamins ordinaires confrontés à une destinée qui les dépasse, deux gamins inexpérimentés qui doivent soudainement prendre leur existence en main malgré les imprévus. On ne peut que s’identifier à l’un ou à l’autre, car ils sont humains avant d’être les héros d’une histoire !

En bref, vous l’aurez bien compris, ce premier tome est une totale réussite à mes yeux ! Ce livre, c’est vraiment quatre-cent pages de pur bonheur, de rêve et de voyage : je n’avais pas le sentiment de lire un roman, mais bien de vivre une grande aventure aux côtés des personnages principaux … auxquels on s’attache très rapidement ! Une ambiance atypique, une intrigue palpitante, des mystères et des retournements de situations incroyables, et surtout une plume magnifique pleine de finesse et de poésie, tous les ingrédients sont réunis pour concocter un roman fantastique qui se dévore à toute vitesse et que l’on termine à regret … Je n’avais pas envie de quitter Issar, pas envie de dire au revoir à Edjan, Kez et Shaëll, pas envie de devoir tourner la dernière page … Que j’ai hâte de découvrir la suite ! En attendant, je ne vous souhaite qu’une chose : de trouver ce merveilleux roman sur les étagères d’une librairie ou d’une médiathèque, afin que vous aussi vous ayez des étoiles pleins les yeux en découvrant cette nouvelle saga incroyablement prometteuse !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2019/03/les-rumeurs-dissar-tome-1-le-talisman.html

Afficher en entier
Bronze

Un univers original avec magie, tapies volants, Djinn... Par contre j'ai trouvé l'univers des talismans et signes mal expliqué. Un début assez laborieux pour moi car j'ai eu des difficultés à entrer dans l'histoire qui est assez lente et les personnages assez plats. Edjan est assez effacé. Mais dans la second partie, les personnages s'étoffent enfin et l'histoire prend de l'ampleur. Un regret : Kez n'est vraiment pas assez exploité ce qui est vraiment dommage. J'attend le second

Afficher en entier
Bronze

Ce tome est remarquable par ses deux personnages principaux, dont l'alliance improbable nous ravit du début jusqu'à la fin. Par contre les pouvoirs des signes zodiacaux (qui se manifestent différemment sans qu'on sache pourquoi d'ailleurs, le sujet n'étant pas assez développé) n'apporte rien et c'est dommage, l'idée était bonne. Avis mitigé, en attente de la suite.

Afficher en entier
Or

https://for-ever-dreamer.blogspot.com/2018/06/les-rumeurs-dissar-tome-1-le-talisman.html

Quand un livre a pour sujet principal l'astrologie, et qu'il est écrit par une auteure que j'apprécie beaucoup, il attire forcément mon attention. Les Rumeurs d'Issar est un roman qui ne m'a pas déçu !

J'ai été transporté par l'ambiance du livre, dont l'atmosphère très orientale peut faire penser à un mélange entre Les mille et une nuits et Aladdin. Les paysages et décors très colorés en témoignent. L'ensemble est bien décrit par Marie, qui n'en fait jamais trop en ne se perdant pas dans des descriptions à rallonge.

Si l'histoire en elle-même ne sort pas des sentiers battus (ce n'est cependant pas péjoratif), elle est néanmoins construite avec beaucoup de maitrise, les rebondissements et le suspense étant notamment bien menés.

Son originalité réside dans le fait qu'elle met en scène les signes astrologiques. En cela, j'ai beaucoup aimé le travail qui a été fait autour d'eux, car j'ai retrouvé à travers les personnages les caractéristiques propres aux signes du zodiaque. Mais Marie a pourtant fait en sorte de ne pas faire de ses personnages une caricature de ces derniers. S'ils ont des défauts et qualités propres aux signes, ils sont pourtant plus complexes et travaillés que çela.

L'Idée des talismans est bien pensée. Ils renforcent la notion de lien avec le signe, apportant une symbolique d'autant plus forte entre l'astrologie et l'humain. De plus, Marie a crée une dualité cohérente autour des personnages, dans ce lien unissant le Gardien et l'Ange, tel deux âmes en une seule, montrant là encore que l'astrologie est étroitement liée à l'humain.

Encore plus original est le système de magie utilisé. Je l'ai trouvé intelligemment pensé et immersif. Cette magie est justement dosée et donne aux passages concernés une certaine intensité. Elle permet également de montrer la face cachée ou ce qui fait la force principale du personnage quant à son Signe.

Les personnages sont bien travaillés. Edjan représente bien le Signe de la Vierge, quant à sa timidité, sa peur, son souci de bien faire mais aussi sa volonté. J'ai beaucoup aimé ses passages avec Kez. Ils ont un caractère plus ou moins opposé, et leurs joutes sont plaisantes à lire.

Mais j'ai particulièrement aimé Shaëll, pour son caractère intrépide et son côté caméléon, mais aussi les failles qu'elle tente de cacher.

Chanis est intrigante, même si au départ elle montre un caractère craintif et est perdue. Représentant également bien son Signe, elle peut aussi révéler une face plus sombre de sa personnalité.

Je terminerai par le sujet principal du roman : l'astrologie. Si comme je le disais plus haut j'ai retrouvé, à travers les personnages, les caractéristiques des signes mis en avant, j'en attendais un peu plus quant à l'astrologie en elle-même. Non pas des notions, mais plus de détails par rapport aux signes ainsi qu'une atmosphère plus cosmique si je puis dire. Mais il s'agit bien sûr d'une opinion personnelle.

Les Rumeurs d'Issar est indéniablement un très beau roman. Bien rythmé, voguant entre la fantasy et l'aventure, il s'avère trépidant. Marie a fait preuve d'une très belle imagination.

J'ai hâte de retrouver ces personnages auxquels j'ai fini par m'attacher grâce à leur évolution, et j'espère voir encore plus de Signes faisant montre de leurs pouvoirs et caractéristiques dans le second tome.

Afficher en entier
Argent

Malgré une difficulté à rentrer dans l'histoire à cause des personnages que je ne trouvais pas très intéressants et un peu agaçants, j'ai au final bien aimé ce roman. L'univers est super, original et riche, j'espère que dans les prochains tomes on voyagera dans d'autres royaumes pour en savoir plus. Concernant les personnages, ils évoluent et j'ai réussi à m'attacher à eux. Il y a également beaucoup de rebondissements jusqu'à la fin et l'intrigue était très prenante.

Afficher en entier
Argent

Perplexe. Je ressors de cette lecture, et c'est le premier mot qui me vient à l'esprit.

Pour tout dire, je n'ai pas du tout aimé le premier quart du livre. Le style d'écriture n'avait rien d'extraordinaire. Pour moi, les personnages étaient insipides, entre un poney râleur et obèse, un ado mal dans sa peau, une pseudo Ali-baba et une fille nouvellement Gardienne. Mais, au fil des chapitres, l'intrigue s'est mise en place, on a vu Edjan prendre des initiatives et sortir un peu de son cocon, prendre des risques. Et là j'ai vraiment commencer à apprécier ma lecture. Au final, les autres personnages, sont intéressants, bien que pas encore assez développés à mon goût.

J'ai vraiment hâte de lire la suite, et de savoir si le début sera plus attirant que ce tome 1.

Afficher en entier
Argent

J’avais adoré L’Héritage des Darcer, la première trilogie de cette auteure, malgré ses petites imperfections. Ce n’était alors que les débuts de l’auteur et je me doutais que son nouveau roman ne pouvait qu’être mieux. En effet, j’ai bien fait de profiter du salon du livre de Montreuil pour rencontrer Marie Caillet et m’offrir Les Rumeurs d’Issar, ma lecture fut grandiose. (...) http://un-monde-de-papier.blogspot.fr/2018/01/les-rumeurs-dissar-le-talisman-perdu.html

Afficher en entier
Diamant

Une alliance humain-animal, Marie Caillet nous l’avait déjà proposée dans sa première série, L’héritage des Darcer. Mais Les rumeurs d’Issar exploitent différemment cette idée, qui se révèle très intéressante. Les péripéties démarrent très rapidement et s’accroissent progressivement avec beaucoup de maestria. Pas une minute d’ennui, l’intrigue est extrêmement fluide et gagne peu à peu en intensité dramatique. Et le dénouement renferme une double surprise ! Cerise sur le gâteau, l’univers du récit est inspiré du monde oriental, univers que j’affecte particulièrement. Inventer un réparateur de tapis volants ou encore une djinn confiseur, il fallait y penser !

Afficher en entier
Or

Un très bon début pour une série qui promet d'être addictive. L'ambiance Mille et une nuits est parfaite pour le zodiaque. Les personnages sont géniaux et l'intrigue titille parfaitement la curiosité du lecteur. On a qu'une envie savoir la suite. En espérant qu'elle ne tardera pas trop.

Avis complet : http://fantasticaddict.canalblog.com/archives/2017/10/13/35765622.html

Afficher en entier
Or

Un univers fouillé et original, des personnages attachants aux répliques qui font mouches, une intrigue palpitante à suivre, une plume pertinente et efficace, ce roman est tout simplement une pépite.

Je ne l'ai pas dévoré, je l'ai savouré du début à la fin. L'autrice maitrîse son histoire de bout en bout et manie le mystère et les révélations avec dextérité. La première révélation arrive d'ailleurs très rapidement et j'avoue que je n'ai rien vu venir. Cela m'a soufflé !

En résumé, ce premier tome nous promet une saga très prometteuse.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu

  • France : 2017-05-24 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 70
Commentaires 21
extraits 4
Evaluations 33
Note globale 7.91 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode