Livres
461 630
Membres
418 204

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-J'ai besoin de savoir, murmura-t-il.

-DE savoir quoi ?

-Quel goût a ta bouche.

Il avança d'un pas

-Et que se passera-t-il quand tu sauras demanda-t-elle d'une voix de plus en plus rauque.

-Je cesserai d'y penser. Je cesserai de rêver de toi chaque nuit. je cesserai de penser à toi à chaque minute.

Il risqua un pas en avant.

-Je crois que toi aussi tu aimerais bien savoir ce que ça fait de m'embrasser, reprit-il. Que toi aussi tu rêves de moi. Tu te détestes pour ça, mais tu n'y peux rien.

Afficher en entier

- Tu as changé d'avis à propos du baiser? reprit-elle.

- Non.

Comment aurait-il pu renoncer à ce baiser qu'il désirait plus que tout?

- Je veux savourer cet instant, parce que l'occasion ne se reproduira peut-être plus jamais, murmura-t-il.

- Je préfère qu'on se dépêche, protesta-t-elle.

Elle ne pouvait visiblement plus attendre et posa ses mains sur son visage pour l'attirer à elle. Il se laissa tomber et elle poussa un petit cri qu'il inspira profondément, avec son souffle, accueillant chaque molécule dans ses poumons, se marquant de son être.

- Ça ne veut rien dire, fit-elle remarquer.

- Bien entendu.

- Je me haïrai, plus tard.

- Je me hais déjà, renchérit-il.

Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais il se pencha vers elle pour avaler les mots qui en sortaient.

Afficher en entier

La délivrance, murmuraient-elles.

- Reyes ! appela Lucien.

Reyes sauta.

Afficher en entier

Mais la chance allait bientôt tourner. Forcément. Quand on avait touche le fond, on ne pouvait que remonter. Le Bien et le Mal gagnaient tour a tour, non ?

Afficher en entier

Qui dois-je implorer?

Cronos...? Le roi des dieux...? Mais Cronos haïssait les seigneurs de l'ombre. Il était responsable du malheur d'Aeron. Il avait pourchassé Anya.

Rhéa? La femme de Cronos ? Non. Trop risqué. Il ne savait rien d'elle. Gaia la déesse de la terre, serait probablement sensible à sa demande. Poséidon, Dieu des océans? Téthys amoureuse de Poséidon? Mnémosyne, déesse de la mémoire? Hysperion dieu de la lumière, qui commandait au soleil? artémis déesse de la justice?

Non Artemis était en ce moment emprisonnée. D'après Anya. Elle avait autrefois aidé les anciens dieux grecs à détrôner les Titans, et elle le payait cher.

Qui d'autre?

Il y avait Phoebé, déesse de la lune, et Atlas, le géant, qui avait autrefois soutenu le globe terrestre, Epiméthée, créateur des animaux - le plus sot de tout les dieux - Prométhée était enchainé à la montagne du Caucase. Chaque jour un aigle dévorait son foie, lequel repoussait ensuite pendant la nuit. Prométhée savait ce qu'était un supplice éternel...

Mais il ne fallait pas croire tout ce qu'on racontait à propos de la Grèce antique. Les humains n'en connaissait que les mythes et les légendes - autant dire des bribes entremêlées d'erreurs.

Afficher en entier

Quand les humains se mirent à courir vers leurs embarcations, Paris compara leur fébrilité à celle de hamsters s'agitant pour faire tourner une roue.

Afficher en entier

Comment ai-je pu vivre sans cela ?

Danika plongea ses doigts dans les cheveux soyeux de Reyes et s'y agrippa, tout en lui écorchant le crâne. Il avait une langue chaude et épicée, au goût de passion.

Au-dessus d'elle, son corps était tendu et dur.

Pour une raison qu'elle ne s'expliquait pas, il avait posé ses mains à plat sur le matelas, de façon à ce que seules leurs bouches entrent en contact. Mais elle n'était pas d'accord. Elle voulait sentir son poids sur elle, sa chaleur, ses muscles puissants, son sexe en érection.

Rien d'autre n'aurait dû compter pour elle que sa famille et sa liberté, mais depuis qu'elle avait vu Reyes inconscient, allongé sur son lit, entre la vie et la mort, elle pensait beaucoup à lui. Beaucoup trop. Je commets une grave erreur. Pourtant, près de lui, elle se sentait enfin apaisée, après des mois de tourments. Plus encore, elle avait la sensation de vivre pleinement pour la première fois de sa vie.

Afficher en entier

Torin et Cameo, en revanche, paraissaient en grande forme. Ils étaient devenus amis et passaient leur temps à rire et à échanger des confidences. Ils chuchotaient en parlant à voix haute, parce qu’ils devaient rester à distance l’un de l’autre, mais il était clair que personne n’existait pour eux et qu’ils se croyaient seuls. Danika ne savait pas si c’était de l’amour, mais pourquoi pas ? Ils méritaient tous les deux un peu de bonheur.

Afficher en entier

- tu veux quoi? demanda-t-il en pressant un peu plus ses hanches.

- toi, répondit-elle d'une voix haletante.

Les fines rides qui entouraient les yeux de Reyes s'adoucirent.

- tu ne sais pas ce que ça implique, mon ange.

- justement, je veux le savoir.

- c'est hors de question, soupira-t-il en se penchant tout se même pour l'embrasser.

Leurs langues se mêlèrent et la saveur de Reyes était comme une drogue pour les sens affamés de Danika.

- nous n'irons pas plus loin que ça, dit-il en s'écartant.

- non! protesta-t-elle en s'accrochant à lui.

- il le faut, insista-t-il.

Afficher en entier

- tu aurais dû rester dans ton lit, avec les autres, lui dit-il.

- tu me manquais, avoua-t-elle avec réticence.

Les hanches de Reyes remuaient déjà toutes seules, pour frotter sa verge contre le sexe humide de Danika.

Elle poussa un cri étouffé, puis gémit.

- tu es nu, commenta-t-elle d'une voix rauque. Mmm, ça me plaît....

Elle le prit par le cou et l'attira pour l'embrasser fougueusement.

Leurs langues entamèrent un duel sauvage et sans merci qu'il interrompit quelques secondes, le temps de lui ôter son T-shirt, avant de replonger sur elle. Elle ouvrit les jambes pour l'accueillir, s'agrippa à lui, le serra contre elle de toutes ses forces.

La verge de Reyes pulsait. Il était prêt à la pénétrer.

- tu ne portes pas de culotte, toi non plus, grommela-t-il tout en s'attaquant à ses seins.

Elle se mordit la lèvre.

- Et tu es content?

- Ça me fait mourir de plaisir, assura-t-il.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode