Livres
515 366
Membres
528 813

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

....Pourquoi Christopher ne lui avait-il pas dit la vérité ? Qu'il allait retrouver en Californie Brandon qui était parti s'installer à San José, au lieu d'inventer cette histoire de job irrefusable !

Alexandre met violemment Christopher à la porte, sans demander, ni donner d'explications.

Il ne reverra plus jamais Christopher. Il se sent humilié. C'est Christopher qui le cocufie, qui le largue. Lui, le chef d'entreprise conquérant, le séducteur irrésistible se trouve plaqué... par sa femme ( il arrive à le comprendre ), par son amant (il ne le comprend pas ) !

"Comment ai-je pu me laisser embarquer dans cette aventure gay ?"

Alexandre est, dans le fond, hétéro bien qu'ayant des tendances homosexuelles et cette expérience gay n'a été grisante qu'au début. Il ne va pas se remettre avec Mina ! Question d'amour propre, le divorce vient juste d'être prononcé ! Revenir penaud, après l'avoir trompée inélégamment. Ce n'est pas son genre !

Alors, Alexandre revoit Cindy.

Calculatrice et manipulatrice, elle attendait patiemment que le vent tourne, continuant à se comporter en employée modèle et dévouée dans l'entreprise.

Elle fait mine de passer l'éponge, tout en manœuvrant habilement pour se faire épouser.

Elle était la maîtresse quand Mina était l’épouse, maintenant, ce sera, elle, l’épouse. Très cynique, elle considère que cette incartade gay d'Alexandre a rendu ses plans réalisables.

Elle n'aurait pas gagné contre Mina, trop belle, trop fine, trop intelligente.

Maintenant, la voie royale est dégagée.

Afficher en entier

...."Je ne vais tout de même pas être amoureux d'un homme ! "

Pourtant, il l'est !

Mina vient aussi à Houston tous les quinze jours. Elle est là le prochain week-end, heureuse de retrouver Alexandre, elle dort avec lui, dans leur appartement. Il se dit fatigué, évite de lui faire l'amour. Il élude même une soirée à trois, avec Mina et Cindy. Pourtant, il adorait ce trio magique.

Cela ne lui ressemble pas ! C'est un homme très puissant et viril. Mina a des doutes, mais ne sais comment opérer. Elle lui pose la question directement :

̶ Tu as quelqu'un d'autre ? Tu es amoureux ?

– Non, non ! Chérie, ne t'inquiète pas, j'ai beaucoup de travail et de soucis dans la boîte en ce moment, je suis fatigué.

̶ Tu mens mal chéri ! Ton nez ne s'allonge pas comme celui de Pinocchio, mais je sens à ta voix que tu me mens. Tu ne te défends pas avec beaucoup de conviction. Cela se sent !

Je te connais bien. Je suis ta femme !

Depuis que nous sommes mariés, tu n'as jamais une seule fois refusé de me faire l'amour, pas une fois ! Ce n'est pas ton genre !

Afficher en entier

... Mina et Cindy sont toujours complices et se partagent harmonieusement Alexandre. Bien heureux homme, se dit le lecteur, avec une femme divine et une maîtresse superbe !

Le trio est impérissablement lié par l'amour, le sexe, le désir de réussir dans le business !

Impérissablement ?

Les sociétés d'Alexandre se développent aux États Unis. Elles ont été converties, progressivement et habilement, en sociétés américaines pour tourner les barrières protectionnistes que commence à établir le Président Trump et bénéficier des avantages fiscaux nouveaux. Alexandre fédère ses sociétés en un groupe international : "Paris-Houston-Shanghai" P.H.S.

Il tient toujours à procéder lui-même aux interviews d'embauche.

Autrefois, il pratiquait un casting esthétique de ses collaboratrices (avec une certaine arrière pensée !) en même temps que l’évaluation de leurs talents professionnels.

Devant l'ampleur du mouvement "Me too !" aux États Unis, il se méfie un peu. De plus, il est comblé par l'arrangement avec Mina et Cindy.

Alexandre recherche un nouveau collaborateur : son assistant personnel. Au nom de la parité et des quotas plus au moins tacites, il doit équilibrer hommes, femmes, blancs, noirs, latinos…

Chef d'entreprise français aux USA, il est dans le collimateur des administrations et de la presse économique. Il doit être encore plus prudent et ne pas s'écarter du politiquement correct !

Du fait de ses recrutements antérieurs il a presque trop de femmes autour de lui dans les bureaux (sourire !) Cette fois, il cherche un homme bien qualifié ayant plusieurs expériences professionnelles positives. Loin de sa pensée l'idée d'appliquer des critères esthétiques à son recrutement. Le hasard ou le destin en ont décidé autrement.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode