Livres
550 733
Membres
591 683

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle



Description ajoutée par x-Key 2019-05-07T13:46:41+02:00

Résumé

Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… voilà le roman le plus divertissant de l’année.

Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l'esprit et un régal de lecture.

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.

Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?

Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.

Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.

Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Prêt pour un plaisir de lecture comme vous n’en avez pas connu depuis longtemps ? Plongez dans ce labyrinthe des délices. Chaque personnage, chaque recoin obscur de la maison cache un mystère. Chaque page ou presque offre un rebondissement inattendu. Et il y a 500 pages.

(Source : Lisez.com)

Afficher en entier

Classement en biblio - 423 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Bimbogami 2019-06-12T10:12:37+02:00

Si ce n'est pas l'enfer, le diable prend à coup sûr des notes.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-seven-deaths-of-evelyn-hardcastle-stuart-turton/

Ma notation: 5/5

Au vu du synopsis de ce roman, je n’ai même pas cherché à comprendre, je l’ai direct précommandé. Ah, mais moi, je suis une vraie gangster! Bien sûr, vu le nombre de fois où je suis tombée sur des livres prometteurs qui ne l’étaient plus du tout une fois commencés, j’avais mes réserves… Bah… C’était encore mieux que je ne l’espérais. Stuart Turton a créé un casse-tête de génie qui m’a surprise à chaque tournant! Ce n’est même pas la peine de chercher la solution, toutes vos suppositions seront balayées. Croyez-moi, j’ai déjà essayé!

HOLY SHIT. Quel livre brillant! The Seven Deaths of Evelyn Hardcastle est un whodunnit qui n’a rien à envier aux romans d’Agatha Christie, bien que l’enquête nous rappelle le savoir-faire de cette auteure. Le récit met en avant un lieu à huis-clos où s’entremêlent meurtre, secret, mystère et voyage dans le temps. C’est une atmosphère presque oppressante où l’on se sent aussi prisonnier que le héros. Chaque détail est scrupuleusement implanté de sorte à ce que l’on s’interroge sur l’intention de l’indice et sa signification dans l’enquête. Les personnages se connaissant tous, ils ont leurs propres querelles et leur dose de faux-semblant!

Mais là où l’auteur a su se montrer malin, c’est dans sa manière d’aborder la boucle temporelle. Aiden habite le corps de huit autres protagonistes, ce qui nous permet d’avoir à chaque fois une nouvelle approche de l’histoire. Sérieusement, c’est trop bien! La journée se répète, mais les éléments sont en mouvement constant: le meurtre ne se reproduit jamais exactement de la même manière. Je trouve que les règles de la compétition rajoutent bien du challenge! On a toujours quelque chose à apprendre, il faut être très observateur.

D’ailleurs, je trouve que la question psychologique a été soigneusement abordée. Aiden ne sait rien de son passé, il ne connaît même pas son identité (on ne l’apprend que plus tard), du coup, lorsque son esprit prend possession du corps de son hôte, il en adopte souvent la personnalité. Ainsi, il lui devient difficile de distinguer sa propre personne! Chaque hôte a ses forces et ses faiblesses, et chaque caractère permet de s’approprier l’enquête différemment. C’est limite du dédoublement de personnalité, haha.

Côté intrigue, le travail réalisé par l’auteur est ENORME. Qu’il s’agisse de l’abondance des indices, des voyages dans le temps, des adversaires d’Aiden ou encore des liens avec l’assassinat, le roman s’est avéré étonnant sous toutes les coutures! Quand je croyais enfin avoir mis le grappin sur la résolution de l’enquête, un autre secret ou un autre mystère éclatait. Stuart Turton nous manipule tout le long sans aucun scrupule, et ce n’est que vers la fin que l’on voit combien ce bouquin est réellement complexe! Et bien écrit.

Etant donné la difficulté du récit, on apprend très peu de choses sur les protagonistes, mais dans ce contexte-là, cela ne m’a pas du tout dérangée. J’ai appris à apprécier Aiden pour ses valeurs, on parvient à le séparer aisément de ses hôtes, bien qu’on se demande combien de sa personnalité est vraiment la sienne. En fait, c’est une variable tout à fait justifiée, mais il faut avoir lu le livre pour comprendre que l’approfondissement des héros était quasi impossible! Pourtant, on en vient étrangement à se prendre d’affection pour certains personnages secondaires, notamment la douce servante Lucy et le rusé valet Cunningham, qui dévoilent plusieurs facettes adaptées selon leur interlocuteur.

Oh, puis, il y a un tueur assoiffé de sang prêt à découper notre héros en rondelles – littéralement.

Mais aussi beaucoup de plot twists sur plot twists sur plot twists.

J’ai pratiquement eu un coup de coeur pour ce livre, mais j’ai deux reproches à faire. J’aurais voulu qu’il y ait un minimum d’explication par rapport à cette bulle temporelle. Est-ce de la magie? De la science-fiction? Du paranormal? Et surtout, j’ai trouvé la raison derrière cette compétition peu convaincante… Disons qu’avec toute l’intelligence dont a su faire preuve l’auteur, je pensais que le motif serait plus remarquable que ça!

Néanmoins, ce fut une lecture E-PA-TANTE. C’est Georgette qui le dit. C’est Georgette qui valide!

Note: ça veut dire lisez-le.

Afficher en entier
Or

Un bon concept, une intrigue et un rythme maitrisés, ce livre est une belle réussite !

Les Hardcastle organisent une grande fête avec tout les notables de leur connaissance, pour fêter le retour au pays de leur fille, Evelyn, après 19 ans à Paris.

19 ans c'est aussi le nombre d'années qu'il c'est passé depuis la mort du fils aîné des Harcastle, violemment assassiné par un des gardes chasse du domaine, aidé par un complice qui n'a jamais été retrouvé.

Depuis les Hardcastle n'étaient pas revenus sur place, envoyant leurs enfants à l'étranger.

Un homme se réveille brutalement dans une foret. Il n'a aucun souvenir mais est témoin d'une agression quelques minutes après son "réveil". Paniqué il fini par rejoindre le château dans lequel il était apparemment invité pour le bal masqué d'Evelyn.

Ce n'est qu'au début de la seconde journée, après avoir été témoin du meurtre d'Evelyn la veille, qu'il se rend compte qu'il est bloqué sur place. En effet, dés qu'une journée est terminée, il se réveillé à nouveau le matin de cette même journée, mais dans un autre corps !

Il a désormais une mission : si il veut sortir de cette boucle temporelle, il lui faut découvrir qui va assassiner Evelyn Hardcastle le soir, à 23h.

Il a 8 essais pour y arriver, 8 hôtes, tous témoins d'une partie du puzzle.

Mais il n'est pas seul, 2 autres personnes ont été envoyé dans la même boucle, chacun avec des souvenirs différents. Et un seul, celui qui résoudra le crime, pourra s'en sortir et reprendre sa vie d'avant.

Mais il faut savoir que les 8 différents témoins habités par l'inconnu sont tous la en même temps sur place, même si l'inconnu "vit" ses différentes journées à la suite. Ils peuvent donc interagir les uns avec les autres, ce qui rend la chose encore plus complexe.

Ce qui est super avec ce livre c'est qu'il y a en fait 3 intrigues différentes en même temps : le crime d'Evelyn, qui est lui même lié au crime passé de son frère, ainsi que la compétition entre les différents "hôtes" qui doivent résoudre le crime ajouté au fait de découvrir pourquoi ils sont ici, qui les a envoyé, pourquoi.

Le tout donne un mélange vraiment très intriguant de type puzzle qui est totalement page-turner. Le rythme reste élevé dés qu'on a les premiers mystères qui se mettent en place. Vraiment très addictif.

L'intrigue se tient vraiment bien jusqu'au bout. En tant que lecteur on se pose des milliers de questions au fur et à mesure. La boucle temporelle est vraiment bien fichue car à chaque révolution on a de nouveaux éléments qui compliquent le tout et nous embrouillent encore plus tout en nous donnant encore plus envie d'en savoir plus.

Un point que j'ai aussi beaucoup apprécié est le fait que le narrateur est limité par l'esprit de la personne qu'il habite. Ses habitudes, son caractère, ses manies, ses obsessions, sa forme physique, tout compte au final. Il se fait "contaminer" par l'hôte qu'il possède en quelque sorte. C'est presque comme si c'était des protagonistes différents mais avec une mémoire commune. Du coup ça lui met aussi des bâtons dans les roues quand lui voudrait réaliser une action mais que l’hôte l'en empêche pour une raison ou une autre.

Le concept dévoilé dans le final (dont je ne parlerais pas ici pour ne pas spoiler) m'a aussi bien intéressé. L'ensemble marie bien le coté policier/thriller et science-fiction, donnant une nouvelle façon d'aborder la boucle temporelle.

Au final j'ai passé un excellent moment dans ce livre, il m'a tenu en haleine tout du long. Je le recommande chaudement.

17/20

https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/09/les-sept-morts-develyn-hardcastle-de.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par anaeh 2021-05-16T15:09:18+02:00
Bronze

une lecture assez mitige dans l'ensemble c'est dommage attendu un coupe de cœur alors ce n'est pas livre que je lie habitude.

Aloes j'ai bien aime le sujet comme un Cluedo géant avec beaucoup de personnage. j'ai trouve ça assez long par moment du livre j'ai trouve ça dommage sa perdue dans histoire. je trouve que mit trop attente sur ce livre que ça ma déçus mais j'ai bien aime le concept de histoire.

Afficher en entier
Or

Si vous ne comprenez rien aux premiers chapitres, c'est normal et ça n'est pas grave. Tout ce qui vous tient, c'est cette espèce de petite musique grinçante et lancinante, seul point de repère dans l'obscurité du scénario qui s'enroule et se déroule et dans lequel les bugs sont des révélations qui nous permettent d'avancer. Ce livre m'a fait passer un très bon moment!

Afficher en entier
Argent

Alors j'ai adoré tout du long maisSpoiler(cliquez pour révéler)la fin m'a plutôt déçu, je ne sait pas trop pourquoi. Je m'attendais a autre chose et puis en plus je commencer à bien aimer Evelyn (la fausse) et j'espérais une petite histoire d'amour entre elle et Aiden (c'est mon côté romantique ;D) et il y'a vraiment une chose qui m'a dérangé, c'est de ne pas savoir comment est vraiment Aiden physiqument et aussi dans sa vie. sinon j'ai dévoré ce livre en 2 jour, je ne l'ai pas lâcher alors qu'au débu, bon le résumé m'avait bien plût, puis ensuite le livre ennuyé et enfin j'ai adoré Spoiler(cliquez pour révéler)sauf la fin.. J'aurais bien aimé un un épilogue ou quelque chose pour faire voir ce que deviennent tout le monde.

Afficher en entier
Pas apprécié

Participer activement, mettre en route ses propres rouages intellectuels lors d'une lecture permet bien souvent de s'en rappeler et procure une certaine satisfaction.

Se laisser porter complètement pendant la totalité d'un roman, et de manière générale bien sûr, marque sans doute moins les esprits, mais le plaisir n'en est pas moins diminué pour autant.

Dans l'œuvre que propose l'auteur, c'est un euphémisme que de déclarer qu'il compte sur nos efforts et qu'il demande une attention plus que soutenue.

Malheureusement, à vouloir complexifier son scénario, il en devient quasi illisible. Non pas dans la compréhension globale de la trame, mais les allers et retours dans le temps et l'espace, ajoutés aux changements de personnages et surtout à leurs multiples et incessantes interactions, finissent par nous perdre quelque peu et altère alors le plaisir de lecture.

Dommage, car le concept est très original et fort séduisant à la découverte du quatrième de couverture.

Afficher en entier
Argent

J'ai beaucoup aimé ce livre à l'intrigue plutôt originale pour un roman policier. J'ai pris plaisir à me plonger dans l'enquête, à grappiller un maximum d'indices pour essayer de résoudre le mystère en même temps que le personnage.

Il est vrai que le début traîne en longueur et que l'obstination du personnage à vouloir faire le contraire de ce qu'on lui demande et de ce que nous, lecteurs, attendons de lui, est assez frustrante. Mais une fois passé ce cap, lorsque le travail de détective se lance enfin, impossible de décrocher jusqu'à la fin.

J'ai apprécié l'éventail de personnages proposés - qu'ils soient incarnés par le héros ou non - aux caractères très variés et caricaturaux sans pour autant tomber dans le cliché. Un petit regret cependant : que le protagoniste ne se réveille jamais dans la peau d'une femme, cela aurait pu être drôle !

Si la résolution de l'enquête elle-même devient malheureusement trop prévisible vers la fin Spoiler(cliquez pour révéler)(autant pour l'identité des deux meurtriers que pour le double-jeu d'Evelyn et de Daniel), il faut reconnaître que rien n'est laissé au hasard. L'intrigue est extrêmement bien construite ; il aurait été facile de s'y perdre parmi ce puzzle gigantesque en huit actes, pourtant l'auteur a réfléchi au moindre détail. À chaque fois que je me disais "tiens, il a oublié ça", quelques pages plus tard il était question de cet élément.

Enfin, j'ai adoré la révélation finale concernant l'endroit lui-même et l'implication d'Anna, le concept est très intéressant. En revanche, j'ai été déçue par la décision d'Aiden et les dernières pages du livre. J'aurais préféré un épilogue où Anna démarre une nouvelle enquête, sans Aiden.

Afficher en entier
Argent

Le résumé m'avait donné de grandes espérances, légèrement déviées par l'entrée dans le roman, lorsque la dimension fantastique/SF apparaît. Néanmoins, j'avais hâte de mener l'enquête ! Cependant je dois avouer que je n'ai pas autant apprécié que ce que j'aurais cru. En effet, si l'intrigue est bonne, de sorte qu'on ne s'ennuie jamais et qu'on est investi, le revers de la boucle temporelle est un certain détachement : au pire, qu'arrive-t-il ? On recommence la boucle, rien de plus. De plus, certaines ellipses m'ont dérangé, tombant comme un cheveu sur la soupe ou semblant trop artificielles. Nous sommes censés être le personnage principal, mais comme par hasard, des informations cruciales ne nous sont pas données à travers ses yeux, nous ne voyons pas tout ce qu'il fait. Par conséquent, impossible de deviner le final. Si cela était certainement l'effet voulu, c'est quelque peu frustrant. On est attentifs, on cherche, on avance avec les personnages, mais comme on ne nous donne pas volontairement certaines informations, on est biaisés. En outre, j'étais parfois un peu détachée tellement je voulais arriver à cette fin. Fin quelque peu décevante, je suis restée sur ma faim et avec des questions sur les bras. D'autant plus que je n'ai pas trop aimé le cliché du Spoiler(cliquez pour révéler) Finalement tout va bien car un "méchant" enfreint toutes les règles pour aider les gentils et les méchants-méchants se repentissent

Bref, j'ai aimé la construction, passé un bon moment, mais ce n'est définitivement pas un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par owso 2021-04-14T21:39:03+02:00
Diamant

Ce livre est une pépite ! J’avais hâte de le lire en voyant le résumé et je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ça et c’est encore mieux ! Un bon livre où le suspense nous tient jusqu’au bout. Il faut bien suivre l’histoire sinon on est vite perdu mais c’est ça qui rend l’histoire exceptionnelle.

Afficher en entier
Lu aussi

Les sept morts d'Evelyn Hardcastle est la rencontre entre Un jour sans fin et une partie de Cluedo.

La construction de ce roman touche au génie. L'auteur monte son intrigue détail par détail, mystère après mystère. Les retournements de situation s'accumulent. Toutefois cela entraîne un rythme assez lent. Tout repose sur une montée en puissance du suspens qui peut devenir ennuyeux pour les lecteurs qui n'y sont pas sensibles (le livre fait quand même 600 pages).

Blackheath House devient un labyrinthe où il est facile de se perdre entre les personnages et la temporalité. Cette complexité qui force mon admiration ne plaira pas à tout le monde et perdra sûrement des lecteurs en cours de route.

Un livre pour les accros du suspens qui n'ont pas peur des intrigues complexes et des lenteurs.

Afficher en entier
Diamant

L'avis complet et d'autres chroniques sont disponibles sur notre Instagram : @obf_chroniques n'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil !

COUP DE COEUR

J’ai adoré. D’ailleurs je n’ai pas compris pourquoi certains disaient que le début était lent et qu’il ne s’y passait rien (alors certes je venais de terminer 1984 de G. Orwell mais quand bien même !). Au contraire, je trouve que le cadre est très bien fixé et qu’il nous laisse dès le début dans l’incompréhension, ce qui est sans doute le but recherché.

Fun fact : Je croyais même en lisant les premières pages, que l’éditeur avait imprimé un autre livre que celui que j’avais acheté, tant le résumé ne laissait rien paraître de l’histoire.

Et pourtant, l’histoire est incroyable. Vous jonglez entre le présent et le futur, en prévoyant des situations qui n’arriveront jamais (ou peut-être que si). J’ai été étonnée de la fin, je ne m’y attendais pas. C’était simple à lire, divertissant mais aussi un peu angoissant quand je m’imaginais certaines personnages (je suis facile à angoisser, alors ne vous y fiez pas trop).

Honnêtement, plus les pages défilaient et plus j’avais, moi aussi, envie de résoudre l’affaire. Je n’aurais jamais pu m’attendre à une telle fin, ni même à la présence d’une morale. Et c’est exactement ce que je préfère dans les livres : les rebondissements. J’adore quand je découvre quelque chose de nouveau, auquel je n’aurais jamais pensé. C’est ce qui fait devenir un achat impulsif un de mes romans préférés.

Si les 595 pages vous font peur, attendez encore un peu. Netflix a prévu d’adapter le livre en série, et je dois vous avouer que j’attends cela avec impatience et que je vais épier les moindres faits et gestes de chaque personnage, je vous le garantis !

Afficher en entier
Or

Est-ce un thriller? Un policier?... Plutôt un OVNI littéraire.

L'histoire d'un homme qui a oublié son identité pour s'incarner (et se balader) dans plusieurs personnages d'une espèce de cluedo "so british" et pour essayer de faire éviter un meurtre, trouver le meurtrier et s'échapper du piège dans lequel lui-même s'est trouvé.

Les débuts de la lecture ont été durs tant l'intrigue est compliquée et déconcertante. Mais plus on lit et plus on a envie de continuer.

C'est une vraie gymnastique de suivre le fil et de s'y retrouver. Si je devais qualifier ce premier roman de Turton, je dirai un seul mot: VERTIGINEUX !

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle

  • France : 2019-05-16 (Français)
  • France : 2020-06-11 - Poche (Français)
  • Canada : 2019-06-19 (Français)
  • Canada : 2020-07-21 - Poche (Français)
  • USA : 2018-09-18 (English)

Activité récente

gLea l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-26T19:30:05+02:00

Titres alternatifs

  • The Seven Deaths of Evelyn Hardcastle - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 423
Commentaires 113
extraits 29
Evaluations 206
Note globale 8.01 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode