Livres
564 344
Membres
616 553

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle



Description ajoutée par x-Key 2019-05-07T13:46:41+02:00

Résumé

Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin… voilà le roman le plus divertissant de l’année.

Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l'esprit et un régal de lecture.

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.

Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?

Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.

Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.

Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Prêt pour un plaisir de lecture comme vous n’en avez pas connu depuis longtemps ? Plongez dans ce labyrinthe des délices. Chaque personnage, chaque recoin obscur de la maison cache un mystère. Chaque page ou presque offre un rebondissement inattendu. Et il y a 500 pages.

(Source : Lisez.com)

Afficher en entier

Classement en biblio - 498 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Bimbogami 2019-06-12T10:12:37+02:00

Si ce n'est pas l'enfer, le diable prend à coup sûr des notes.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Un bon concept, une intrigue et un rythme maitrisés, ce livre est une belle réussite !

Les Hardcastle organisent une grande fête avec tout les notables de leur connaissance, pour fêter le retour au pays de leur fille, Evelyn, après 19 ans à Paris.

19 ans c'est aussi le nombre d'années qu'il c'est passé depuis la mort du fils aîné des Harcastle, violemment assassiné par un des gardes chasse du domaine, aidé par un complice qui n'a jamais été retrouvé.

Depuis les Hardcastle n'étaient pas revenus sur place, envoyant leurs enfants à l'étranger.

Un homme se réveille brutalement dans une foret. Il n'a aucun souvenir mais est témoin d'une agression quelques minutes après son "réveil". Paniqué il fini par rejoindre le château dans lequel il était apparemment invité pour le bal masqué d'Evelyn.

Ce n'est qu'au début de la seconde journée, après avoir été témoin du meurtre d'Evelyn la veille, qu'il se rend compte qu'il est bloqué sur place. En effet, dés qu'une journée est terminée, il se réveillé à nouveau le matin de cette même journée, mais dans un autre corps !

Il a désormais une mission : si il veut sortir de cette boucle temporelle, il lui faut découvrir qui va assassiner Evelyn Hardcastle le soir, à 23h.

Il a 8 essais pour y arriver, 8 hôtes, tous témoins d'une partie du puzzle.

Mais il n'est pas seul, 2 autres personnes ont été envoyé dans la même boucle, chacun avec des souvenirs différents. Et un seul, celui qui résoudra le crime, pourra s'en sortir et reprendre sa vie d'avant.

Mais il faut savoir que les 8 différents témoins habités par l'inconnu sont tous la en même temps sur place, même si l'inconnu "vit" ses différentes journées à la suite. Ils peuvent donc interagir les uns avec les autres, ce qui rend la chose encore plus complexe.

Ce qui est super avec ce livre c'est qu'il y a en fait 3 intrigues différentes en même temps : le crime d'Evelyn, qui est lui même lié au crime passé de son frère, ainsi que la compétition entre les différents "hôtes" qui doivent résoudre le crime ajouté au fait de découvrir pourquoi ils sont ici, qui les a envoyé, pourquoi.

Le tout donne un mélange vraiment très intriguant de type puzzle qui est totalement page-turner. Le rythme reste élevé dés qu'on a les premiers mystères qui se mettent en place. Vraiment très addictif.

L'intrigue se tient vraiment bien jusqu'au bout. En tant que lecteur on se pose des milliers de questions au fur et à mesure. La boucle temporelle est vraiment bien fichue car à chaque révolution on a de nouveaux éléments qui compliquent le tout et nous embrouillent encore plus tout en nous donnant encore plus envie d'en savoir plus.

Un point que j'ai aussi beaucoup apprécié est le fait que le narrateur est limité par l'esprit de la personne qu'il habite. Ses habitudes, son caractère, ses manies, ses obsessions, sa forme physique, tout compte au final. Il se fait "contaminer" par l'hôte qu'il possède en quelque sorte. C'est presque comme si c'était des protagonistes différents mais avec une mémoire commune. Du coup ça lui met aussi des bâtons dans les roues quand lui voudrait réaliser une action mais que l’hôte l'en empêche pour une raison ou une autre.

Le concept dévoilé dans le final (dont je ne parlerais pas ici pour ne pas spoiler) m'a aussi bien intéressé. L'ensemble marie bien le coté policier/thriller et science-fiction, donnant une nouvelle façon d'aborder la boucle temporelle.

Au final j'ai passé un excellent moment dans ce livre, il m'a tenu en haleine tout du long. Je le recommande chaudement.

17/20

https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/09/les-sept-morts-develyn-hardcastle-de.html

Afficher en entier
Diamant

Attention, objet livresque non identifié. Soit vous surmontez les premières pages, vous accrochez et ne lâchez plus le livre, soit comme le héros au début du roman, vous n'y comprenez rien du tout et lâchez prise rapidement. J'ai tenu bon et savouré ce livre comme une bonne tasse de thé anglais. C'est un exercice brillant et périlleux auquel s'est livré l'auteur, l'ensemble paraît cohérent, je dis bien "paraît ", car l'histoire est tellement complexe qu'on est parfois perdu et plus sûr des faits. Heureusement, le récapitulatif des personnages au début du roman nous aide à nous y retrouver, mais prendre des notes aurait pu être utile !! :D Impossible de résumer l'histoire ou de parler des personnages, cela nuirait au plaisir de la découverte de cet objet déconcertant. Si vous aimez les énigmes, les histoires embrouillées, les mystères, le cluedo, les puzzles, les casse-têtes chinois, Dowton Abbey et Agatha Christie, ce livre est parfait pour vous, sinon passez votre chemin ! Et surtout méfiez- vous du valet de pied....

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alasca 2021-09-07T17:57:33+02:00
Or

Quelle lecture ! J'ai bien cru, au départ, que j'allais l'abandonner. Les 150 premières pages ont été très compliqués... je trouvais le temps long, l'intrigue compliquée, bref le flou total.

Et puis petit à petit les pages se sont succéder et je n'arrivais plus à le lâcher, tout se décante petit à petit et se livre devient addictif.

Le scénario est très bien maitrisé, les différentes lignes temporelles sont très menées et le suspense demeure jusqu'aux dernières lignes.

Ainsi, je recommande aux lecteurs de s'accrocher pour le début car cela en vaut grandement la peine.

Afficher en entier
Diamant

Un livre étonnant et tellement addictif.

Je ressorts toute chamboulée de cette lecture étonnante. Je n'ai jamais lu ce genre de livre.. Un vrai bonheur avec une écriture aboutie et des personnages superbes.

J'espère que l'auteur va écrire un nouveau livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nala74 2021-08-15T11:12:20+02:00
Or

Les sept morts D’Evelyn Hardcastle

Ce livre est comme un bon verre que l’on déguste dans un fauteuil club, près d’un feu de cheminée dans un manoir anglais, un plaid confortable et douillet sur les genoux.

Un vase clos à l’ambiance « so british », une histoire mystérieuse, surnaturelle, étrange.

J’ai énormément apprécié ma lecture pour plusieurs raisons :

En premier lieu son originalité evidemment, qui est le pilier de ce livre, cette journée à revivre indéfiniment tant que l’auteur du meurtre n’a pas été démasqué...mais pas uniquement...il y a encore beaucoup de mystères à découvrir durant cette lecture, de nombreux chemins à explorer....

Et l’écriture, le style, qui porte l’histoire encore plus loin, qui nous imprègne d’elle .

Un écriture très descriptive, un humour discret, un style un peu désuet, un vocabulaire très pointu et parfaitement choisi, des tournures de phrases étudiées, il y a de la recherche dans l’expression linguistique, mais tout en restant fluide et claire.

Il y a de l’ingéniosité dans ce roman, c’est bien amené, le rythme est parfaitement dosé, on ne s’ennuie pas du tout.

Ne vous attardez pas à réfléchir aux implications de revivre une journée sans arrêt , on est tenté mais il faut dépasser çà et se laisser porter.

Chaque journée va amener ses réponses et ses questions, d’une manière fluide, sans embrouiller, on suit parfaitement l’histoire.

Le gros du boulot , l’auteur s’en est chargé et il nous livre la version facile à suivre.

En revanche il faut le lire avec un bon rythme , sans avoir de trop longues périodes d’interruptions (si vous le laissez de coté 2 jours çà va être compliqué après...). Il n’est pas à lire en parallèle avec un autre livre non plus.IL n’est pas du tout compliqué à lire ou comprendre, mais il demande malgré tout une bonne concentration et assiduité. Si la lecture est trop morcelée, étalée, on peut vite être perdus.

L’auteur réussi vraiment un tour de force avec ce roman,car en plus de l’intrigue passionnante, il y a une évolution du récit autour des personnages qui est parfaitement maîtrisée,et la fin est parfaitement à la hauteur de ce qu’il à proposé dans ce livre.

Il est parvenu à me surprendre, et je trouve çà génial, après toutes ces péripéties, d’arriver à encore chercher et trouver à étonner le lecteur.

Jusqu’au bout.

Afficher en entier
Lu aussi

Pfff. Que dire?

J'ai moyennement apprécié ce livre. L'intrigue est assez tordue, complexe. Il m'a fallu un certain temps pour entrer dans l'histoire car on ne reçoit les éléments pour comprendre la trame qu'au compte-goutte. Néanmoins, une fois dedans, on a envie de connaitre la fin...qui nous laisse sur notre faim. Je ne le conseillerai pas à mes amis. Au final, à mes yeux , c'est une perte de temps que de lire ce livre. Il y en a tellement d'autres nettement meilleurs à découvrir.

Afficher en entier
Argent

Un bon livre, avec une intrigue prenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mjup 2021-07-28T18:56:03+02:00
Pas apprécié

J'ai abandonné à 25%. J'en pouvais plus.

Déjà, le titre et la 4ème de couverture : on nous parle d'un Aiden, et de la mort d'Evelyn Hardcastle. On nous apprend seulement à la 100ème page qu'Evelyn va mourir (ce n'est toujours pas arrivé), quant à Aiden, on ne sait toujours pas qui c'est (au stade où j'ai arrêté), même si on le devine avec le résumé. Clairement, le titre et le résumé spoilent énormément sur ce qu'il se passe et finalement on en perd l'intérêt.

Ensuite, les personnages. Ou plutôt le personnage ? Ils sont plats, sans intérêt. J'ai arrêté tout simplement parce que je n'en avais rien à faire de l'histoire, de ses personnages ? Le seul personnage intéressant pouvait être Evelyn, mais on la voit rarement. Quant à l'histoire, je n'en vois pas l'intérêt et c'est super lent, redondant même avec un nouveau corps.

Parlons de corps également : la grossophobie est violente ! Au début, on parle d'hommes obèses, mais quand notre personnage est dans le corps de ce même homme obèse, les descriptions et sentiments du personnage sont ignobles. Je peux comprendre qu'il y a de la surprise, de l'inconfort et une sensation différente au fait de passer d'un homme tout petit frêle à un homme obèse, mais il se dit humilié à plusieurs reprises, parle de devoir construire une poulie pour lui faire monter des étages, sans parler de toutes les autres descriptions Spoiler(cliquez pour révéler)(Soit dit en passant, cet homme n'est pas en "extrêmement obèse" comme on pourrait se l'imaginer avec ses descriptions : cet homme peut faire tenir un plateau repas sur ses jambes, y laisser un verre en équilibre le temps d'une sieste, et surtout il peut voir son p*nis quand il se regarde dans le miroir -- pour moi, ce n'est clairement pas aussi extrême que ce qu'on peut s'imaginer). De même, parler d'une personne handicapé, grand brûlé qui vient de subir une agression en la considérant comme "inutile". Vraiment, la morale de ce personnage et indirectement de l'auteur m'a dégoûté de poursuivre ce récit.

Afficher en entier
Pas apprécié

Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle | Stuart Turton

On ne pourra pas dire que je n'ai tout essayé pour venir à bout de ce livre !

Commencé il y a plusieurs mois, j'avais eu beaucoup de mal à accrocher.

Je l'avais donc laissé de côté. Il y a quelques semaines j'ai tenté de nouveau de le lire...En vain.

J'ai donc essayé la version audio. Et là même déception...Je décroche constamment. Je n'arrive pas à trouver ça crédible ou à minima intéressant...C'est tiré par les cheveux, ça part dans tous les sens...Et puis c'est franchement plat par moment.

Dommage car le décor et l'ambiance avaient tout pour me plaire et j'aimais bien cette idée de "Jour sans fin ".

Afficher en entier
Pas apprécié

Bon, un des premiers défaut de ce roman... c'est sa quatrième de couverture. Fait-elle partie intégrante ou non de l'histoire ? Pour certains c'est peut-être sujet à débat, mais pour ma part, c'est oui. Alors quand on écrit n'importe quoi, ça gâche un peu la lecture, forcément. Dans ce cas précis, je comprends bien que ce n'était pas évident de choisir un résumé pour ce roman à l'introduction particulière, mais bon là... Ça laisse entendre des choses qu'on ne va pas trouver dans l'ouvrage et ça dévoile trop tôt le nom du personnage principal, qu'on ne découvre qu'au bout d'une centaine de pages. C'est dommage, non ?

Passons au roman en lui-même. Le démarrage a été plutôt mitigé dans cette lecture. Déjà, il y avait du mystère autour d'une information que j'avais déjà, ensuite... c'était un peu long. Je comprends bien qu'avec une telle histoire, complexe et méticuleusement tissée, il faut une mise en contexte digne de ce nom, mais à mon sens elle manque son accroche. Dans un roman policier, je veux qu'on me donne l'envie de savoir, de découvrir, de comprendre... ça m'a cruellement manqué dans Les sept morts d'Evelyn Hardcastle.

De manière générale, je pense pouvoir dire que ce roman est long. Je ne suis pas effrayée par les ouvrages épais, loin de là, mais il faut qu'il y ait du rythme, des péripéties bien ficelées et surtout intrigantes ! Là, je les ai sentie passer les six cents pages. L'auteur a choisi une intrigue très répétitive puisque le personnage principal (ce cher Aiden) est amené à revivre la même journée sept fois, ce qui amène fatalement une routine dans l'histoire... et il faut la gérer pour garder du mordant. Ça n'a pas vraiment fonctionné je trouve. Il y avait trop peu de diversité, je voyais les pièces du puzzle s'emboîter sans trop de surprise.

À côté de ça, j'ai eu du mal à m'intéresser aux intrigues. Je reconnais volontiers à l'auteur quelques belles idées, une originalité présente dans le pitch de départ... mais après ça tombe un peu à plat pour moi. Je n'ai pas accroché aux enjeux de l'histoire qu'il nous propose. Les personnages ne m'ont pas vraiment séduite. Aiden est tellement perdu que c'est dur de se passionner pour sa mission et je me suis trop rapidement sentie coupée des autres figures qui auraient dû me tenir accrochée. En effet, comme le héros se méfie de tout, on fait de même, et on se laisse moins facilement surprendre par les retournements de situations qui sont pourtant souvent bien pensés mais perdent ainsi de leur éclat.

Au milieu du roman, je posais souvent mon livre sans être bien attirée par l'idée de le reprendre, c'est dommage. J'ai tout de même tenu à achever ma lecture, au cas ou, parce qu'on ne sait jamais si un élément va nous faire basculer dans l'autre sens. Malheureusement, ça ne m'est pas arrivé, même à la dernière page. La fin de l'enquête, comme souvent dans des romans de cette envergure, est sujette à de nombreuses révélations en cascade, censées nous en mettre plein les yeux j'imagine. Et bien, c'est raté. C'était déjà trop, j'ai juste eu le sentiment d'avoir été baladée tout ce temps pour pas grand chose. Il y a également la fin de l'histoire, de manière plus générale, celle d'Aiden, après celle d'Evelyn Hardcastle... elle était plus intéressante que la première mais je l'ai trouvée trop détachée du reste, trop saugrenue ou alors pas assez développée.

Non, je dois dire que j'ai du mal à voir les bons côtés de ce roman. Peut-être que je suis trop difficile, que je suis passée à côté de quelque chose, ou que les romans policiers ne sont définitivement plus ma tasse de thé... Je ne sais pas, mais je suis contente d'en avoir terminé et de pouvoir passer à une nouvelle lecture !

Attention, je spoile :

Spoiler(cliquez pour révéler)Les sept morts d'Evelyn Hardcastle réuni de nombreux éléments que je n'apprécie pas trop dans les romans policiers. La fausse identité. Oui, ça peut être un bon retournement de situation, mais sur un roman aussi épais... ça m'a donné l'impression que j'avais passé mon temps à observer la mauvaise personne. Evelyn était un des rares personnages à m'intéresser encore un peu sur la fin, et finalement, ce n'est pas elle, c'est une doublure. Ce qui fait que son background s'écroule, puisque tout était faux. Toute ma compassion ne lui revenait pas... j'ai été déçue.

Ensuite... quel est le motif de son crime initial ? Je vous laisse deviner... c'est une psychopathe ! Bingo ! Vraiment ? Il n'y a rien de mieux à imaginer de nos jours ? Je voudrais un vrai mobile s'il vous plaît, ce serait sympa pour une fois. Une vengeance, de la jalousie, de la haine... il y a plein de raisons de tuer. Pas juste : Oh, j'avais envie en fait ! Après que le meurtre entraîne le meurtre pour couvrir ses traces, ça je veux bien, mais quand le point de départ c'est autant le néant, ça discrédite le reste.

Enfin, je ne suis pas certaine de savoir vraiment quoi penser de la fin de l'histoire d'Aiden et Anna. La révélation des raisons de leur présence à Blackheath est pour le moins originale mais... je trouve que ça ne se marie pas si bien avec le reste de l'histoire. Les idées de pardon et de rédemption (plus ou moins), étaient plutôt à mon goût mais là encore... ça a un petit côté cheveux sur la soupe. J'aurais aimé qu'il y ait plus de lien entre le crime d'Anna et sa punition, que les choses soient plus étroitement mêlées, ou alors que l'auteur aille plus loin que Blackheath, même si j'imagine que ça aurait été délicat.

Bref, ces deux fins me laissent un goût de perplexité et d’insatisfaction... ma réconciliation avec les romans policiers va encore devoir attendre un peu on dirait.

Lien vers l'article du blog : https://www.lesplaisirsdesmots.fr/les-sept-morts-develyn-hardcastle/

Afficher en entier
Or

J'ai mis du temps à rentrer dans le roman et avoir l'envie de le continuer, je ne comprenais pas ce qu'il se passait et à l'image du premier personnage que l'on découvre dans le roman, j'étais un peu perdue. Mais quelle ne fût pas ma surprise de continuer et de dévorer ce roman ensuite ! Une fois l'intrigue et l'histoire installé, on se plaît à découvrir chaque indices, à chercher à savoir ce qu'il s'est passé et à attendre la fin avec impatience.

Le dénouement était cependant un peu en deçà de ce que j'ai pu ressentir lors de la découverte de Blackheath et de ses personnages, mais ça n'a pas entaché ce que j'ai pensé de ma lecture.

J'ai passé un très bon moment et une excellente enquête ! Je recommande vivement cette lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vernon 2021-06-02T17:18:29+02:00
Argent

Une lecture très agréable. Stuart Turton nous fait vivre des émotions palpitantes à travers son histoire et ses personnages. Sans jamais reprendre son souffle, nous voyageons à travers les protagonistes du roman sans jamais reprendre notre souffle. Nous souffrons avec les personnages. Impossible de lâcher l' énigme sans en connaitre le dénouement. Un véritable page turner. Pas une minute de repos pour le lecteur. Perdus dans des souvenirs indistincts et une répétition de la journée, l'auteur nous balade dans son univers avec la plus grande dextérité. Une plume envoutante, une intrigue captivante, tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un excellent moment. Je compte bien renouveler l' experience avec cet auteur que j' ai découvert avec ce roman. A lire absolument!!

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle

  • France : 2019-05-16 (Français)
  • France : 2020-06-11 - Poche (Français)
  • Canada : 2019-06-19 (Français)
  • Canada : 2020-07-21 - Poche (Français)
  • USA : 2018-09-18 (English)

Activité récente

Alasca le place en liste or
2021-09-07T17:53:59+02:00
Thalita l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-28T20:14:58+02:00

Titres alternatifs

  • The Seven Deaths of Evelyn Hardcastle - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 498
Commentaires 123
extraits 29
Evaluations 235
Note globale 8.01 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode