Livres
568 933
Membres
624 257

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Sœurs Carmines, Tome 1 : Le Complot des corbeaux



Description ajoutée par Manou60 2017-03-27T10:13:50+02:00

Résumé

Merryvère Carmine est une monte-en-l'air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses soeurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les moeurs sont plus que douteuses. On s'y trucide allègrement, surtout à l'heure du thé, et huit familles d'aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l'un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d'efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues...

« Une fantasy urbaine mordante et décalée, proche de l'univers de Tim Burton. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 424 lecteurs

extrait

La devise de Grisaille lui revient alors en mémoire : « Quid non occiderem occidisti primum », « Ce qui ne vous tue pas est ce que vous avez tué en premier »…

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par NounMangil 2018-03-18T22:01:48+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une lecture sympathique, je dois par compte dire que tristabelle a été insupportable et je crois savoir que le deuxième tome est sur elle alors j’appréhende …

Afficher en entier
Pas apprécié

Après avoir lu une centaine de pages j'ai, à regrets, constaté que l'histoire, les personnages ou même l'intrigue ne créait aucun engouement ou intérêt de ma part. Je suis assez déçue de ne pas avoir adhéré à ce roman qui a un univers riche et fantastique qui se prête pourtant très bien à la période automnale. Grâce aux commentaires présents je sais cependant qu'il a trouvé son public et j'en suis ravie !

Afficher en entier
Or

Un roman génial !

J'ai hésité lors des Aventuriales à acheter le 1 et le 2.. puis je me suis dis, on sait jamais si tu adhère pas... et là, je regrette tellement !!! Je veux la suite !!

J'ai adoré! Ce livre est sensas'. Mélange d'action, d'humour, d'intrigue, de rebondissement... Bref, tous s'articulent et se complètent à la perfection. On ne peux pas s'ennuyer une seconde. L'intrigue est parfaitement ficelée et nous laisse en haleine jusqu'à la fin. Le mélange entre le journal de la cadette et les récits de deux autres soeurs est parfaitement dosé et apporte un vrai plus à l'histoire.

La ville, Grisaille, dans laquelle évoluent les personnages est parfaitement décrite et permet de s'imaginer ce monde imaginaire, à la limite du sordide mais pourtant bien vivant.

Je découvre tant la plume de l'auteur, fluide, maitrisée, que son univers parfaitement dosé avec son univers singulier, à la fois sombre et pleins d'humour noir et décalé. Des personnages auxquels ont s'attachent même l'ainée des Carmines (et pourtant! haha).

Bref, un roman qui pour moi à été une vraie découverte !

Afficher en entier
Or

Je n'ai qu'une chose à dire : j'ai A-DO-RÉ ! Pour une première incursion dans le monde de l'humour noir, je n'ai pas été déçue !

L'auteur nous fait entrer dans un monde étrange et un peu tordu où les pendus servent de décorations de fête et où les meurtres sont parfaitement normaux. La famille Carmine est déjantée mais tellement bien ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri grâce à un livre.

Mon passage préféré a été sans conteste la bataille à la fin du tome. J'ai adoré la façon dont l'auteur l'a écrite. Un régal à lire !

Afficher en entier
Or

L'univers est sombre, décalé et drôle. Tim Burton pourrait très bien en faire un film. Les Sœurs sont fantastiques, mordantes, drôle et attachante. Cette fin est surprenante et donne envie de connaitre la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

https://merveilles-livresques.fr/les-soeurs-carmines-trilogie-ariel-holzl/

Sans préambule, je peux vous annoncer que j’ai eu un gros coup de cœur pour cette trilogie. Oui, j’ai décidé de parler de la trilogie de manière globale et de ne pas faire un article par tome. Mais rassurez-vous, je vais éviter les spoils évidemment !

Chaque tome voit une des trois sœurs Carmine comme personnage principal, mais les trois tomes se suivent quand même en termes de chronologie. C’est juste que le focus est fait sur un autre personnage. Cela m’a un peu perturbé quand je suis passée du tome 1 au tome 2 car je m’étais vraiment attachée à Merryvère, mais finalement j’ai aussi adoré suivre ces deux sœurs et voir toute la dynamique de leur petite famille se déployer sur trois tomes.

Leur histoire se déroule dans un univers très original et marqué. Grisaille (déjà ce nom hihi!) n’est pas une ville comme les autres, et l’auteur pose une ambiance hyper particulière. C’est en partie glauque, tout en étant mignon, vous voyez ? J’ai accroché à l’univers et à la plume de l’auteur dès les premières pages et j’ai dévoré les trois tomes à une vitesse éclair comme si ce n’en était qu’un seul. L’ambiance est hyper particulière et l’auteur développe des aspects différents de la vie et de son univers au fil des tomes ce qui fait qu’on ne s’en lasse pas du tout.

Mais ce qui tient aussi toute cette histoire, ce sont les trois sœurs Carmines. Toutes trois sont extrêmement différentes, et je pense qu’on a toustes notre favorite, mais j’ai adoré les voir interagir entre elles. Et comme chaque tome se penche plus sur l’une des trois, on comprend mieux leurs interactions et la manière dont elles fonctionnent en tant que famille au fil de la trilogie.

En bref, j’ai eu un énorme coup de cœur pour cette trilogie qui m’a vraiment ravie. Après Bpocalypse, que j’avais aussi adoré, je peux dire que je suis conquise par la plume de l’auteur. Je me pencherai sûrement bientôt sur d’autres de ces titres…

Afficher en entier
Lu aussi

Ce livre fut un petit coup de cœur ! Une petite pépite. Dès les premières pages on est plongé dans cet univers assez particulier, c'est différent de ce que l'on voit habituellement et je trouve ça génial. Non seulement ce livre possède beaucoup d'actions, de complot etc.. mais il a aussi une super intrigue.

Un énorme point positif sur les descriptions qui nous aident parfaitement à visualiser les décors de la ville de Grisaille et les personnages. J'ai énormément apprécié les passages du journal de Dolorine, une des trois sœurs Carmines, cela ajoute une fois de plus une touche d'originalité sans compter la note humoristique.

Et que dire des personnages.. chaque sœur est unique, elles ont toutes leurs personnalités qu'elles expriment à leurs manières, que ce soit dans leurs caractères ou dans leur façon de s'habiller. Dolorine était à mourir de rire, innocente et intelligente, Merryvère était sérieuse et ne manquait pas de courage et Tristabelle était heu.. et bien plutôt désespérante ! Mais je pense que l'on pourra mieux comprendre sa personnalité dans le tome 2 puisqu'il est consacré à ce personnage ;).

Afficher en entier
Or

De cet auteur j'avais déjà lu la très bonne duologie "Fingus Malister", et je découvre à présent la sororité Carmines, qui est culottée, pimentée et pince sans rire!

Grisaille, ville de tous les crimes où la mort est au cœur du quotidien, le moins qu'on puisse dire c'est que c'est pas la joie! Entre les huit maisons aristocrates aux pouvoirs terrifiants, les 273 cimetières de la ville et les innombrables façon de passer de vif à cadavre sont autant de raisons de se montrer rusé, habile et rapides. C'est dans ce joyeux contexte que nous retrouvons les sœurs Carmines: Tristabelle, dont la beauté n'a d'égale que son amour pour elle-même, Merryvère, monte-en-l'air dégourdie et voleuse, et Dolorine, qui a peut-être juste huit ans, mais qui converse avec les fantômes et jouit d'une chance assez insolente ( à mon avis). Lady Carmines, leur mère, les ayant abandonnées provisoirement, elles doivent composer avec d'importantes dettes à payer. C'est pourquoi la cadette, ne pouvant guère compter sur son indolente et superficielle aînée, tente de pourvoir à la famille en volant, mais bon, Merry a accidentellement tué un aristocrate lors de son dernier vol. Et comme un malheur vient rarement seul, spécialement à Grisaille, elle a aussi mit la mains sur un objet très compromettant que deux familles nobles veulent impérativement retrouver. La voilà donc avec les Vermeils, les Gardes-Caveaux, un prince assassin, le gang de voleurs brutaux et imbéciles du Gros-Larry aux fesses. C'est pas gagné! Entre-temps, Dolorine et sa peluche sociopathe,Monsieur Nyx, ont rencontrer un fantômes qui a fort à faire et qui implique ni plus ni moins que la Reine en personne. Avec son style enfantin, elle nous donne son point de vue des évènements à travers son journal ( pas si ) intime.

C'est un univers que j'appelle "ténébreux sympathique", pas dans le sens où c'est joyeux, mais dans le sens où c'est comique. On reconnaitra un peu de l'humour Noir et ironique de Niel Gaiman, et un peu du style imaginaire un brin déjanté de Terry Pratchett. Peut-être même un peu du style du Tim Burton? On sent l'influence halloweenesque de ce dernier en tout cas. Et bien sur, on reconnaitra les personnages hauts en couleurs qu'on peut voir aussi dans "Fingus Malister", avec leurs contrastes et leur touchante maladresse sociale.

Je salue le degré de détail du roman, qui a ses propres codes sociaux, ses divers quartiers bien spécifiques, ses noms de mois et de jours ( vraiment tordants!), ses nombreux référentiels ténébreux , ses boutiques , ses classes sociales et sa politique. Les décors sont très travaillés, sinistres à souhaits tout en étant souvent cocasses, l'humour caustique abonde, les répliques cinglent et les couteaux volent bas ( dans les deux sens du terme, d'ailleurs). C'est un régal d'un bout à l'autre.

Soyons francs, c'est l'un des univers les plus cruels que j'ai vu en littérature Jeunesse, alors ne soyez pas surpris par certaines scènes sans pitié ou le fait que les cadavres sont nombreux. Néanmoins, avec la présence des divers humours, on reste dans quelque chose d'accessible.

J'aime beaucoup le traitement des personnages, qui ne sont pas des archétypes standards et certainement pas des stéréotypes. Je note également que la moyenne de QI des personnages féminins est beaucoup plus élevé que ceux des personnages masculins, ce qui est assez rare. Et j'aime la place que prennent les personnage féminins. Aussi, j'apprécie l'absence de romance: on oublie trop facilement que les personnages féminins, surtout les ados et jeunes femmes, n'ont pas à être systématiquement à la recherche d'un gars, elles peuvent avoir d'autres aspirations, comme c'est le cas pour les personnages masculins.

Tristabelle m'a fait l'effet d'une véritable psychopathe ( pas dans le sens strictement hollywoodien genre "meurtrier sanguinaire", non,non, plutôt dans sa version DSM ( Bible de psycho) où les psychopathes sont des humains dénué de la faculté la plus élémentaire d'empathie). Son froid détachement, ainsi que son égoïsme évident, renforcent cette impression. Meryvère est à mon sens la plus "humaine" des trois sœurs, elle a son propre code et respecte certains principes - ce qui ne lui facile pas la vie dans un monde où tout le monde veut estropier son voisin pour les plus insipides raisons -, mais elle a aussi du cœur. Dolorine, enfin, est fort mystérieuse et ne semble craindre pratiquement rien. Chacune est drôle à sa manière et sont très intéressantes, très rafraichissantes.

Sinon, du point de vue de l'histoire, nous sommes dans un complot, qui implique plusieurs groupes et qui convergent donc tous vers le dénouement. On a donc un degré de suspense en ce sens. Ça se lit facilement et je trouve le vocabulaire riche, en plus de tous ces sous-entendus et jeux de mots et répliques cinglantes souvent hilarantes.

C'est donc un premier drôle riche, drôle, original, un brin déjanté et peuplé de personnages assez singuliers, mais c'est en même temps cette combinaisons d'éléments qui en fat quelque chose de rafraichissant et divertissant. Un petit roman dynamique et épicé. J'apprécie l'alternance de narration entre Merry et Dolorine, et pour ce que j'ai vu avec le chapitre bonus du tome 2, Tristabelle va aussi avoir voix au chapitre dans les autres tomes. Une suite qui promet encore de l,action vu le final du premier. Les ennuis des Carmines ne sont manifestement pas encore terminés - s'ils le sont un jour.

Afficher en entier
Or

Ce premier tome est excellent. Merryvère est la sœur Carmine que je préfère. Peut-être parce qu'elle est la sœur cadette, comme moi et qu'elle a une gentillesse égale à sa maladresse, comme moi.

J'ai beaucoup aimé l'époque dans laquelle l'histoire se déroule. Histoire par ailleurs très bien écrite, quoiqu'un peu courte mais cela peut convenir à ceux qui n'aiment pas lire des pavés.

Les personnages sont très bien construits et rien que pour la relation entre les 3 sœurs, on a envie de lire la suite !

Afficher en entier
Or

J'avais pas mal entendu parler de ce cycle, mais le tome 1 a quand même réussi à me surprendre.

On y suit les pas des trois soeurs de la famille Carmine : Merryvère, Tristabelle et Dolorine (regardez déjà ces choix de prénoms ), et tout particulièrement ceux de la première. Suite à la mort de leur mère et à la ruine de la famille, Merry essaye de gagner son pain - et surtout de quoi contenter le terrible collecteur des impôts ! - en s'essayant à une prometteuse mais pour l'instant catastrophique carrière de cambrioleuse. Sauf que voilà : son dernier contrat en date, qui devait être le coup qui allait la faire décoller, ne lui apporte qu'une succession de problèmes et d'ennemis. Tout ça pour... une petite cuillère ?

Je ne l'avais pas perçu dans les premières pages, mais en fait le roman est emmaillé d'un humour noir et pince-sans-rire. En effet, Merry est une voleuse, mais pas n'importe où : à Grisaille. Une ville où les meurtres et "accidents' sont tellement courant que la famille la plus puissante est celle des croque-morts, que pour vivre confortablement, assassin c'est quand même vachement mieux que voleur, et où il fait toujours gris, qu'on soit au mois de Marais ou au mois de Démembre .

Mais rien de glauque ou de morbide, au contraire, et même si c'est un livre jeunesse (super court du coup), ça se lit à tout âge. Les personnages sont truculents (et pas seulement les soeurs, même si je trouve Tristabelle et Dolorine géniales) et l'intrigue pêchue et efficace.

L'histoire est conclusive, mais j'ai très hâte de lire les 2 tomes suivants !

Afficher en entier

Date de sortie

Les Sœurs Carmines, Tome 1 : Le Complot des corbeaux

  • France : 2021-01-20 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 424
Commentaires 98
extraits 23
Evaluations 203
Note globale 8.05 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode