Livres
627 488
Membres
735 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Sœurs Carmines, Tome 1 : Le Complot des corbeaux



Description ajoutée par Manou60 2017-03-27T10:13:50+02:00

Résumé

Merryvère Carmine est une monte-en-l'air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses soeurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les moeurs sont plus que douteuses. On s'y trucide allègrement, surtout à l'heure du thé, et huit familles d'aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l'un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d'efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues...

« Une fantasy urbaine mordante et décalée, proche de l'univers de Tim Burton. »

Afficher en entier

Classement en biblio - 475 lecteurs

extrait

La devise de Grisaille lui revient alors en mémoire : « Quid non occiderem occidisti primum », « Ce qui ne vous tue pas est ce que vous avez tué en premier »…

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par NounMangil 2018-03-18T22:01:48+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Lu en 2021. Peut-être ai-je trop grandi pour ce genre de YA mais je n'ai pas été transcendé par cette lecture, divertissante tout au plus. Le scénario est un peu faible, les personnages assez caricaturaux malgré un style d'écriture agréable et un certain humour. Le tout manque de subtilité, même pour un livre jeunesse.

J'avais un peu envie de connaître la suite mais le premier tome ne m'a malheureusement pas assez emballé pour que j'achète le prochain.

Afficher en entier
Argent

C'est un beau 8/10 pour moi

Si vous voulez passer un bon moment, dans un univers hilarant et très décalé, n'hésitez pas. J'ai adoré le style de l'auteur, qui annonce la couleur dès le début et m'a fait rire tout au long de son roman. Pour vous donner un exemple, dans le premier chapitre à la première page on a droit à cette description :

Pour ne rien arranger, l’engouement de la Reine pour l’Arbor tragicus – un spécimen affreusement mélancolique de saule pleureur – ajoutait à la morosité générale. Pas étonnant alors que le taux de suicide dans les jardins publics ait fini par pulvériser tous les records, à tel point que les employés royaux ne décrochaient même plus les pendus des arbres. Ils se contentaient de vêtir les cadavres de couleurs vives et d’y épingler des guirlandes de lampions, pour leur donner un petit côté festif pendant les pique-niques ou les garden-parties.

Et on retrouve cet humour tout du long de l'histoire !

En plus de ça, l'univers est très bien construit. On nous présente énormément de personnages mais l'auteur parvient à tous les gérer, ce qui fait qu'on n'est jamais perdu.

Et, quant aux trois personnages principaux (les trois soeurs) je les ai adorés.

J'ai un peu moins apprécié Merry (plus terre à terre que les autres), même si son caractère sérieux avait l'avantage de rendre certaines situations hilarantes. Par contre j'ai adoré Tristabelle (une véritable peste centrée sur elle-même, aux répliques et à la conduite plus que comiques) et surtout surtout Dolorine et Monsieur Nyx (ses extraits de journaux sont des pépites).

Mais, dans la globalité, c'était un super livre et j'ai hâte de lire le tome 2 (le dernier chapitre, du point de vue de Tristabelle, en donnant un aperçu qui me fait penser qu'il sera encore meilleur que le premier tome)

Afficher en entier
Or

🧤Merryvère Carmine est une monte-en-l'air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l'un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d'efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues...

❤️ Juste Wouah ! Je finis ce premier tome sans savoir vraiment poser des mots sur mon ressenti.

🧤 Haletante d’abord face à cette fin pleine de rebondissements qui me laisse abasourdie. Haletante encore car ce roman remplit d’action ne m’a pas laissé beaucoup de répit. Enfin un roman qui bouge !

🧤 Admirative surtout face à la création de cet incroyable univers si complexe qui nous emporte rapidement. J’ai adoré les complots, les magouilles, les huits Familles si différentes et qui font référence à tellement de personnages de l’univers fantasy.

🧤 Fière d’un autre côté de voir un auteur français mettre en avant des héroïnes au 1er plan dans un roman fantasy. Presque tous les personnages stylés et forts de cette histoire sont des femmes. De Merry à Natalia en passant par Dolorine. Plus ou moins folles et sympathiques mais des femmes enfin sur le devant de la scène.

🧤 De l’impatience finalement car après avoir découvert la plume d’Ariel Holzl, je ne veux plus m’arrêter, je veux encore lire, encore, tous ses romans !

Afficher en entier
Argent

J’ai fini le premier tome des Sœurs Carmines, de Ariel Holzl, que tout le monde (ou presque) dans mon entoujrage a déjà lu – et aimé. Et j’ai plutôt aimé moi aussi : le style de Holzl est très agréable, à la fois simple et imagé ; l’intrigue est rythmée et pleine de rebondissements, sans perdre le lectorat (malgré quelques passages qui faisaient un peu trop « je veux montrer des choses même si ça ne sert à rien », typiquement le passage chez la méduse) ; et les trois sœurs sont attachantes – mention spéciale au journal intime de la petite dernière ❤

Mon bémol principal, pour nuancer un peu, serait pour le coup sur la sœur principale, qui cumule à mon sens deux défauts courants. Premier défaut : je l’ai trouvée très « inutile » sur l’intrigue, assez passive ; les événements lui arrivent, se déroulent en l’entrainant, sans vraiment nécessiter une quelconque intervention de sa part. Deuxième défaut : j’ai eu l’impression d’un personnage assez typique de l’échec du « show don’t tell » ; on nous répète à l’envi qu’elle est une super-voleuse, super-agile, super-discrète, super-forte, avec plein d’exemples de trucs badass qu’elle a faits, mais pendant l’histoire, ben… pssschit ! Aucune scène impressionnante, aucune démonstration de ces capacités incroyables ! (Ce qui rejoint un peu le premier point : vu qu’elle ne fait pas grand-chose, elle n’a peut-être pas vraiment l’occasion de démontrer tous ses talents ^^’)

Afficher en entier
Or

J’ai déjà lu ce premier tome il y a de ça plusieurs années. Je voulais lire la suite mais n’ayant plus aucun souvenirs de ce premier tome, je me suis dis qu’au pire il fallait que je relise ce premier tome. Et puis bon vu ma vitesse de lecture, je dois bien dire que ça été très vite réglé. Tout comme ma première lecture, j’ai tellement aimé cette relecture. L’univers, l’intrigue, la plume de l’auteur, les personnages, tout est parfait pour moi dans ce petit roman que l’on dévore en un rien de temps. Par contre maintenant j’ai vraiment très très hâte de découvrir les deux autres tomes, je sens que ça va énormément me plaire pour le coup.

J’aime beaucoup la plume de l’auteur. C’est fluide, on ne voit pas les pages défiler. On est tenu en haleine tout le long du roman. On veut savoir ce qu’il va se passer etc. C’est tellement addictif! Sincèrement c’est vraiment le genre de roman qu’on veut dévorer, on ne peut pas le laisser traîner. Il faut qu’on dévore les pages encore et encore les unes après les autres avec avidité. Je suis vraiment fan de cette plume, elle a ce petit truc en plus qui me plaît tant mais je ne saurais trop l’expliquer. En tout cas je suis hyper fan!

Dans ce premier tome, on va suivre le personnage de Merryvère Carmine, c’est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court sur les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie et celle de ses soeurs, Dolorine et Tristabelle. Ces trois soeurs sont orphelines sans le sous, elles tentent tant bien que mal de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les moeurs sont plus que douteuses. On s’y trucide à l’heure du thé et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturel conspirent pour le trône. Après un vol qui a fini au désastre, Merry se retrouve mêlée à l’un de leurs complots. Désormais traquées par des nécromants, des vampires, des savants fous et autres assassins masqués, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour s’en tirer vivantes.

L’univers du roman est fantastique. Je suis tellement fan de cette ambiance sombre et sinistre que l’on trouve dans cette ville de Grisaille. Le principe des différentes familles j’ai beaucoup aimé également. On a par exemple les Vermeils, qui sont des vampires et qui sont terriblement dangereux et sans scrupules d’ailleurs. Vraiment gros plus pour l’ambiance qui se dégage. Elle a se petit truc mystique, qui nous fascine et que je trouve absolument passionnant à découvrir au fil des chapitres. Comme on peut le lire sur la quatrième de couverture, c’est vrai que l’univers du roman est proche de Tim Burton. Et il faut clairement le dire, ça a de la gueule!

Concernant les personnages, je me suis régalée! On a d’abord Merry, celle du milieu. Elle essaye tant bien que mal de garder à flot la famille. Pour ça elle commet des larcins pour pouvoir subvenir aux besoins de ses soeurs. Je la trouve courageuse et vraiment remarquable pour le coup. J’aime beaucoup son personnage qui a été très plaisant à découvrir. J’ai aimé la voir commettre ses vols, voir comment elle s’y prend etc. Sa grande soeur, Tristabelle, est bien différente d’elle. Appelons un chat un chat, elle est détestable, ne pense qu’à sa petite personne et nous tape sur le système! Mais en même temps je l’ai adoré également. Elle apporte beaucoup d’humour malgré le fait qu’elle soit un poil égoïste. Elle a réussi à me faire rire et en même temps m’exaspérer. Mais alors mon personnage préféré reste et restera la petite Dolorine! Non mais je vous jure ce personnage c’est une pépite! Elle est absolument géniale cette gamine! Elle est un brin flippante un peu avec son Monsieur Nyx et sa capacité à voir les fantômes mais elle est vraiment incroyable. Mine de rien, elle fait ses trucs dans son coin mais elle est grandement utiles pour ses soeurs. Et puis les chapitres de son journal me font tellement rire. Vraiment cette petite est une vraie bouffée d’air frais.

L’intrigue est vraiment chouette à découvrir et surtout bien construite. On a beaucoup de lieux différents, beaucoup d’informations à prendre en compte mais malgré ça, on est absolument pas perdu dans cette masse d’infos. Et ça c’est vraiment génial je trouve. Nous offrir un univers et une intrigue riche comme ça sans pour autant perdre le lecteur au fil du roman c’est vraiment bien fait. On est tenu en haleine du début à la fin, on a beaucoup de mystères, beaucoup de secrets, des complots et j’en passe. On comprend tout au fil du temps et à la fin on comprend beaucoup de choses. Maintenant je suis très impatiente de découvrir la suite des aventures des Soeurs Carmines.

Ce premier tome m’a tellement plu! C’est une lecture vraiment géniale. On a une plume fluide et addictive. On a une histoire un brin sombre et qui est pourtant rafraîchissante et tellement drôle. Des personnages haut en couleurs qu’on prend plaisir à découvrir. Ce roman se lit extrêmement vite et on prend tellement plaisir à découvrir cette intrigue pleine de mystères. Il me tarde vraiment de découvrir la suite de cette saga, retrouver la petite Dolorine et son horrible Monsieur Nyx. Retrouver Tristabelle et son détestable caractère. Je pense que je vais lire le second tome très très vite!

Afficher en entier
Lu aussi

Contrairement à ce que je pensais, j'ai eut du mal à me plonger dans ma lecture... Je suis un peu déçu parce que je pensais vraiment que j'allais embarqué à 200%, mais finalement non.. Je suis restée détachée et distante, je ne sais pas trop pourquoi (sauf pour les chapitres de Dolorine étrangement, hihi je l'adore cette petite) Mais j'avoue que les 100 dernières pages sont beaucoup plus prenantes. Les pages se tournaient toute seules et je voulais en savoir plus

Afficher en entier
Argent

Bonne distraction. Franchement un bon livre qui sort des sentiers battus avec un humour noir. Un peu à la Edward aux mains d'argent. Lieux un peu dark.

Sympa je recommande

Afficher en entier
Lu aussi

Cette histoire se passe aux temps anciens du coup certaines expressions ne vous diront pas grand chose, mais avec la tournure des phrases vous n'aurez pas trop de difficulté à comprendre. Le vocabulaire employé est d'un registre recherché et parfois je ne vous cache pas que je n'ai pas compris un ou deux mots. Mais n'ayant crainte le livre se lit relativement facilement. Sur les plateformes de lectures il est conseillé à partir de 15 ans, ce qui je pense est très judicieux même si l'histoire est simple il ne veut mieux pas le laisser lire avant.

La plume de l'auteur est agréable, et fine. Le livre se lit bien.

En ce qui concerne le récit, il est du domaine fantastique, on y voit des sorcières, des vampires, goules et autres créatures tout aussi lugubres et imaginaires.

C'est un roman sombre, tout y est pour faire un scénario digne de Tim Burton. Mais je n'ai pas accroché, les personnages ne m'ont pas plu, les soeurs Carmines sont un peu '' perturbés'' et agissent bizarrement par moment, je ne les ai pas comprises ( en même temps se sont des femmes aux pouvoirs surnaturels).

Dolorine est la plus jeune des soeurs et je la trouve plus intéressante et sympathique de toutes. Les passages du livre que j'ai adoré se sont celles issu du journal intime de celle-ci, on peut y lire des passages qui vous feront sourire mais surtout des explications sur la vie de ces trois orphelines.

Si vous aimez les histoires de mystères, de vampires et que vous aimez l'époque du 18/19éme siècles cette histoire peut vous plaire.

Afficher en entier
Diamant

Un univers sombre et gothique comme je les ai toujours aimé ! J'ai adoré cette histoire, c'était court sans être bâclé et bien construit sans être trop compliqué. Je dois quand même avouer que je me suis un peu emmêlée les pinceaux avec les différentes familles aristocratiques et j'aurais bien aimé avoir un petit récap au début ou à la fin. Pour ce qui est de l'histoire j'ai vraiment aimé ce côté humour sarcastique qui m'a bien fait rire par certains moments! Je suis juste un peu déçue que Merry ne soit pas une voleuse plus accomplie, je l'imaginais un peu plus badass...

Afficher en entier
Bronze

L'univers de ce livre est super ! J'adore l'imaginaire parfois tordu de l'autrice. Néanmoins je n'ai pas réussi à complètement rentrer dedans...

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Sœurs Carmines, Tome 1 : Le Complot des corbeaux

  • France : 2017-03-16 (Français)
  • France : 2021-01-20 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 475
Commentaires 110
extraits 23
Evaluations 228
Note globale 7.93 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode